Accueil » Actualité » Adobe et le Creative Cloud : un pari économique réussi…

Adobe et le Creative Cloud : un pari économique réussi…

Adobe, acteur incontournable des solutions multimédias et de marketing numérique, vient de publier des résultats financiers excellents en cette fin d’année 2015
Adobe Creative Cloud - publication des résultats financiers 2015
Est-il nécessaire de rappeler qu’Adobe est, entre autres, l’éditeur du très célèbre logiciel de retouche Photoshop ainsi que de Lightroom, également très connu parmi les photographes.

Le lancement en 2012 du système d’abonnement Creative Cloud (CC), a marqué un changement profond du modèle économique d’Adobe. En mai 2013, Adobe accentuait son changement de direction en annonçant que certains produits phares, comme Photoshop, n’évolueraient plus en licence permanente et ne seraient de toute façon à terme plus vendus que sous la forme d’abonnements.

L’offre d’abonnement CC est loin d’avoir fait l’unanimité du côté des clients d’Adobe mais après des débuts assez difficiles, il semble bien qu’Adobe ait réussi à imposer son nouveau modèle commercial. Après une année 2014 avec un chiffre d’affaires en hausse et un bénéfice toujours en baisse par rapport à 2012 et 2013, la multinationale affiche pour 2015 des chiffres en nette hausse. De quoi conforter les dirigeants de la société dans leurs orientations commerciales qui mettent en avant le système d’abonnement… et de quoi démoraliser ceux qui n’adhèrent pas à cette politique :-).

A la clôture de l’exercice fiscal (au 27 novembre 2015), le chiffre d’affaires est en hausse de plus de 15 % : il passe de 4,147 milliards de dollars en 2014 à 4,80 milliards pour cette année 2015.
La baisse des ventes en licence permanente est largement compensée par la forte augmentation du chiffre d’affaires provenant des abonnements au Creative Cloud (3,22 milliards de dollars, soit un peu plus de 2/3 du chiffre d’affaires global).

Chiffre d’affaire d’Adobe de 2011 à 2015 (en milliards de dollars)
Année20112012201320142015
Chiffre d’affaire4,2164,4044,064,1474,80

Graphique du chiffre d'affaires d'Adobe de 2011 à 2015 (en milliards de dollars)

Côté bénéfice, il a plus que doublé par rapport à l’année précédente ! De 268,4 millions de dollars en 2014, il atteint 629,8 millions de dollars en 2015 (on ne renoue pas encore avec les 833 millions des années 2011 et 2012 mais on s’en rapproche à nouveau).

Bénéfices d’Adobe de 2011 à 2015 (en millions de dollars)
Année20112012201320142015
Bénéfice833833290268,4629,5

Graphique du bénéfice d'Adobe de 2011 à 2015 (en millions de dollars)

Quant au nombre d’abonnés au Creative Cloud, il augmente sur l’année de plus de 2,7 millions et franchit le cap des 6 millions d’abonnés
A noter tout de même que depuis cette année, Adobe a créé une formule d’abonnement gratuite au Creative Cloud qui comprend 2Go de stockage et un accès limité à certaines applications. A ma connaissance, toutes les personnes ayant un compte Adobe bénéficient directement de ce service. Autrement dit, parmi les 6,17 millions d’abonnements, tous ne sont pas payants. Adobe ne précise pas la proportion d’abonnements gratuits.

Nombre d’abonnés de 2012 à 2015 (en millions)
Année2012201320142015
Nombre d’abonnés CC0,3261,4393,4546,17

Graphique du nombre d'abonnés Adobe CC de 2012 à 2015 en millions

Environ 52% des abonnés (a priori, parmi les payants) ont souscrit à l’offre complète Creative Cloud. Les autres clients ont opté pour une formule avec un logiciel seul ou pour le pack photographie (Photoshop et Lightroom CC).

Mark Garrett, directeur financier d’Adobe a précisé que parmi tous les abonnements Creative Cloud, c’est la formule dédiée aux photographes qui a connu la plus forte croissance. Selon lui, cette formule a élargi la clientèle de l’entreprise en attirant de nouveaux utilisateurs qui n’auraient jamais acheté de produits Adobe auparavant.

Lorsque l’on regarde les chiffres, il semblerait donc bien que les réticences vis à vis de l’abonnement appartiennent au passé et que les clients d’Adobe se soient fait une raison.
Avec de tels chiffres, autant dire qu’ Adobe a tout intérêt à continuer à pousser sa solution d’abonnement au détriment de son « ancien » système d’achat de logiciels en licence permanente

Pour une société, ce système d’abonnement est en effet un moyen efficace de fidéliser ses clients (les mauvaises langues diront, de « rendre captif » les clients) en ayant un revenu régulier et prévisible
D’ailleurs, Adobe n’est pas le seul éditeur de logiciels à avoir compris l’intérêt de ce modèle économique : déjà en 2011, Microsoft avait lancé son abonnement à Office 365.
Nous étions déjà habitués à ces systèmes d’abonnement dans des secteurs comme la téléphonie et l’électricité, il va visiblement falloir s’y habituer aussi dans le domaine de l’informatique !

Et vous ?Faites-vous déjà parti des millions d’abonnés au Creative Cloud ? Avez-vous adhéré facilement à ce système d’abonnement ? ou êtes-vous encore parmi les réfractaires qui restent en licence permanente tant que c’est possible… peut-être même êtes-vous déjà parti du côté de la concurrence ou en pleine réflexion pour le faire ?

Bannière soutenir le blog LuzPhotos
NOTEZ L'ARTICLE (survolez l'étoile correspondante à la note puis cliquez dessus)
►| Note moyenne de 4.3 /5 attribuée par 3 votant(s) |

À propos de : Hervé (LuzPhotos)

Hervé Drouet, photographe professionnel au pays basque, spécialiste formation photo et rédacteur du blog LuzPhotos.

2 commentaires

  1. Bonjour Hervé,
    Pour commencer, à mon tour de vous souhaiter mes vœux les meilleurs pour 2016. 🙂
    Pour répondre à la question, j’ai LR6, mais sans abonnement pour le moment.
    Par contre, j’ai un abo MOffice 365 pour 5 machines, là c’est nettement moins cher que l’abo LR & Photoshop.
    Tant qu’on peut choisir, c’est bien.
    Pour la téléphonie, nous avons différents packs en fonction de nos besoins.
    Le problème avec Adobe, c’est que pour le moment ils ne font pas d’abonnement uniquement pour LR pour ceux qui n’ont pas besoin de photoshop. Ce que je trouve dommage.
    A voir à la prochaine mise à jour si cela change.
    Bien cordialement.
    Guy

    • Merci Guy !
      Oui en effet tout le monde n’a pas besoin de Photoshop et surtout depuis que les écarts de fonctionnalités se creusent entre Lightroom 6 et Lightroom CC, c’est dommage qu’Adobe ne propose pas un abonnement LR CC moins cher que l’abonnement photo…

Laisser un commentaire