Accueil » Actualité » L’offre Adobe Creative Cloud pour la photo

L’offre Adobe Creative Cloud pour la photo

  • Que contient l’offre d’abonnement Creative Cloud pour la photo ?
  • Quelles sont les différences entre les versions Creative Cloud (CC) de Lightroom et Photoshop et celles achetées en licence permanente ?
  • Quelle solution est la plus avantageuse financièrement ?
  • Pour un photographe, est-il préférable de s’abonner au pack Creative Cloud Photographie, que cherche à nous imposer Adobe, ou bien faire de la résistance en achetant Lightroom et/ou Photoshop en licence permanente ?

Bref, ceux qui ne sont pas encore abonnés Adobe ont-ils intérêt ou non à passer à l’offre Creative Cloud pour la photo ? Dans cet article je vais vous donner les informations nécessaires pour que vous puissiez prendre une décision adaptée à votre situation.

Le pack Creative Cloud pour la photo

Voyons ce que contient la formule Creative Cloud photo et à quel prix l’abonnement est proposé.

Contenu du pack Adobe Creative Cloud Photographie

  • Dernière version de Photoshop (version Creative Cloud) : logiciel très réputé de traitement et retouche photo.
  • Dernière version de Lightroom (CC) pour bureau (logiciel de catalogage et de développement photo), mobile et web (les fonctionnalités Lightroom sont très proches en version licence permanente ; par contre la version Lightroom Mobile n’est disponible qu’avec l’abonnement Creative Cloud).
  • 2 Go d’espace de stockage en ligne ; c’est l’espace alloué à tous ceux qui ont un compte Adobe : ils sont automatiquement abonnés gratuitement au Creative Cloud (par contre, l’éventuelle synchronisation des images avec Lightroom mobile n’est pas comptabilisées dans ces 2 Go),
  • En plus de Lightroom Mobile, l’offre Creative Cloud photo s’est peu à peu étoffée avec de nouveaux services et applications mobiles (attention, encore aujourd’hui, certaines applications ne sont disponibles que sur Apple Store pour iPhone ou iPad et pas sous Google Play pour Android…) :
    Adobe Photoshop Fix (pour iPhone, iPad, iPod touch et Android) : retouches photo.
    Adobe Photoshop Mix (pour iPhone et l’iPad et Android) : permet de regrouper et découper des éléments de différentes images, de fusionner des calques et d’appliquer des styles.
    Adobe Premiere Clip (iPhone, iPad et Android) : Créez et montez des vidéos.
    • Adobe Spark (3 applications sur iPhone et l’iPad) : Adobe Spark Page pour créer des récits en images (anciennement Adobe Slate), Adobe Spark Post pour créez des graphismes pour les réseaux sociaux (anciennement Adobe Post) et Adobe Spark Video pour réaliser facilement des vidéos (anciennement Adobe Voice).
    Adobe Portfolio : pour créer un site web portfolio.

Le détail de l’offre est consultable à cette adresse :
https://www.adobe.com/fr/creativecloud/photography.html

Offre Creative Cloud pour la Photo sur le site d'Adobe

Pour ceux qui ne sont pas familiers avec les logiciels Adobe, voici en quelques lignes un descriptif rapide de Lightroom et Photoshop :

Adobe Photoshop Lightroom

C’est un logiciel de :

  • catalogage (organisation de sa photothèque, nommage, classement, mots clés, recherches…),
  • développement de photos (corrections de base, netteté, améliorations localisées…) au format RAW (même s’il peut traiter aussi d’autres formats),
  • partage des images (impression, livre photo, diaporama, galerie web).

Il a été conçu pour faciliter le travail des photographes numériques ayant de gros volumes d’images à gérer. Les concepteurs du logiciel ont cherché à faire un logiciel puissant mais simple d’utilisation et accessible au plus grand nombre. Il est multi-plateformes (Mac et PC) et multimarques (développement de différents formats raw comme ceux de Canon, Nikon, Pentax, Sony, Olympus…).

Adobe Photoshop

Alors que Lightroom permet des développements de base des photos RAW avec une ergonomie pensée pour gérer de gros volumes de photos, Photoshop permettra d’aller beaucoup plus loin sur une photo pour assurer des transformations plus profondes, des photomontages ou des retouches poussées. Il permet de travailler au pixel près et même de créer des œuvres numériques originales en partant de zéro. C’est un logiciel de référence très prisé des photographes, graphistes et professionnels de l’imagerie numérique en général.

Prix des abonnements Adobe CC Photo

Le pack Creative Cloud pour la photo se décline en 2 formules d’abonnement :

  1. Formule annuelle, avec paiement mensuel : 11,99 € / mois (soit 143,88 € sur l’année)… non, non ce n’est pas 12 € / mois mais bien 11,99 par mois 🙂 … ah ce fameux seuil psychologique utilisé par tous les commerçants jusqu’à la limite du ridicule…
  2. Formule annuelle, prépayée : 143,14 € pour l’année. Soit une économie de 0,74 € sur l’année par rapport à la formule mensuelle… quelle générosité ! On aurait pu espérer un geste moins mesquin de la part d’Adobe lorsque l’on fait l’effort de payer en une fois dès la commande…

Cette offre Creative Cloud photo est l’offre d’abonnement la moins chère que propose Adobe. Même les offres pour les étudiants, enseignants ou établissements scolaires commencent à des prix supérieurs. D’ailleurs dans les packs pour étudiants et enseignants, on retrouve cette formule photo exactement au même prix.
Prix des abonnements individuels Adobe Creative Cloud dont le pack Photographie

Pour rappel, au lancement du Creative Cloud en 2012, il n’existait aucune offre spécifique destinée aux photographes. Devant le mécontentement général, Adobe avait fini par proposer, fin 2013, l’offre Creative Cloud Photographie au prix de 12,29 € par mois. Adobe a donc revu son offre légèrement à la baisse (11,99 € actuellement). Et en août 2014, une promotion exceptionnelle avait été lancée au tarif de 9,99 € / mois (119,88 sur la première année).

Sachez que, si vous êtes intéressé par l’offre Adobe Creative Cloud pour la photo, grâce au blog LuzPhotos, vous pouvez bénéficier d’une réduction de 20% sur la première année d’abonnement (vous payez seulement 9,59 € par mois au lieu de 11,99 €). Pour en apprendre plus et éventuellement profiter de cette offre, cliquez sur la bannière ci-dessous :
Promotion sur la formule Adobe Creative Cloud pour la photo avec LuzPhotos (réduction de 20% sur la première année)
Attention, en souscrivant à l’offre d’abonnement CC photo, dans tous les cas, vous vous engagez pour un an. L’abonnement commence dès validation de votre premier paiement. A la fin de l’échéance annuelle (date anniversaire de votre abonnement), votre contrat sera renouvelé automatiquement au tarif en vigueur pour la formule annuelle, sauf résiliation de votre part. Adobe précise qu’au renouvellement, les tarifs pourront faire l’objet de modifications, mais que, dans ce cas, vous en serez informés au préalable (on est d’accord, c’est bien le minimum…).

L’arrêt de l’abonnement au Creative Cloud Photo

Annulation juste après l’achat

Si vous décidez d’annuler votre abonnement dans les 14 premiers jours (avant c’était 30 jours…), vous serez intégralement remboursés.

  • Pour le paiement mensuel, passé ce délai de 14 jours, vous devrez vous acquitter de 50 % des sommes restant dues jusqu’à l’échéance de votre contrat.
  • Pour le paiement annuel, la somme sera perdue (dans ces conditions, vu la différence de prix ridicule entre les 2 formules, autant prendre le paiement mensuel…).

Cas du désabonnement

Avec un achat de logiciel en licence permanente, vous payez dès le début le logiciel dans son intégralité pour avoir le droit de l’utiliser aussi longtemps que vous le souhaitez. Si vous jugez que la version suivante n’apporte pas des fonctionnalités vraiment intéressantes, vous pouvez très bien choisir de continuer à travailler avec votre version initiale… Avec une licence permanente, tant que votre logiciel tourne sur votre ordinateur, vous pouvez créer de nouvelles œuvres et vos anciennes créations sont lisibles et modifiables à volonté…

Avec un abonnement, l’arrêt du paiement provoque l’arrêt du service associé… logique implacable, ça marche comme votre abonnement téléphonique : vous ne payez plus, vous n’avez plus le téléphone.

Principe général

De manière générale, après résiliation de l’abonnement, vous pourrez encore avoir accès à l’espace de stockage de 2 Go (c’est un avantage octroyé à tous les membres du Creative Cloud même sans abonnement payant) mais, pour reprendre les termes d’Adobe, « vous n’avez plus accès aux applications pour poste de travail Creative Cloud, ni à la plupart des services liés aux abonnements Creative Cloud ».

Plus précisément, si vous stoppez votre abonnement au Creative Cloud photo, vous ne pourrez plus développer vos photos avec Lightroom ou faire de nouvelles retouches avec Photoshop… mais qu’en est-il de vos anciennes créations ?

En cherchant sur le site d’Adobe, on trouve quelques précisions à ce sujet concernant Lightroom CC. Concernant Photoshop CC, on ne peut faire que des suppositions.

Pour Lightroom CC

Si vous vous désabonnez à Lightroom CC, Adobe précise que vous pourrez toujours continuer à utiliser Lightroom à l’exception du module Développement et Carte qui seront désactivés. La fonction de catalogueur de Lightroom restera donc accessible : vous pourrez encore importer et classer vos photos dans Lightroom. Vous pourrez aussi exporter vos précédentes créations et utiliser les modules Livre, Diaporama, Impression et Web. Par contre, bien évidemment, le module Développement de Lightroom ne fonctionnera plus de même que la synchronisation avec Lightroom mobile.

Pour Photoshop CC

Concernant Photoshop CC, Adobe ne précise rien (en tout cas je n’ai rien trouvé à ce sujet). On peut supposer logiquement que l’accès à Photoshop ne sera plus possible. Vous ne pourrez donc plus modifier ni même lire vos documents PSD (le format Photoshop).
Au mieux, comme expliqué plus haut, seul Lightroom devrait encore autoriser la lecture et le partage (export, impression…) des fichiers créés dans Photoshop (sans aucune modification possible).

Dans ce contexte, en admettant que vous ayez une version de Photoshop CS6 installée sur votre ordinateur, sera-t-il possible de lire et modifier avec CS6 des fichiers PSD créés sous CC ?
Adobe indique simplement qu’il n’y a aucun problème de compatibilité entre les fichiers de Photoshop CS6 et Photoshop CC.
Lire des fichiers CS6 ou plus anciens dans la version actuelle CC est parfaitement normal (compatibilité descendante)… mais l’inverse sera-t-il possible ? La compatibilité ascendante est toujours plus délicate à assurer : avec un peu de chance, ce sera une compatibilité partielle. A mon avis, au mieux le fichier sera lisible dans CS6 mais certains réglages (réalisés sous CC mais qui n’existent pas sous CS6) seront inaccessibles, au pire Photoshop CS6 remontera une erreur bloquante au chargement du document CC… Affaire à suivre…

Comparaison aux offres en licence permanente

Afin de pouvoir comparer Lightroom et Photoshop dans leurs versions Creative Cloud et en License permanente, voici des tableaux comparatifs des principales fonctionnalités et les prix des logiciels sans abonnement.

Photoshop Lightroom

Prix de Lightroom en licence permanente (prix relevé au 17/02/2016)

  • Photoshop Lightroom : 130,80 € (sans Lightroom Mobile).
  • Photoshop Lightroom – mise à jour : 74,40 € (toujours sans la version Mobile).

Le tableau d’Adobe présenté ci-dessous montre les différences essentielles entre Lightroom CC et Lightroom 5 et 6 (en licence permanente). Vous pouvez cliquer dessus pour agrandir l’image.
Comparaison des principales fonctionnalités Lightroom Creative Cloud (CC) et Lightroom 5 et 6 (versions en licence permanente)

Même si depuis Lightroom 6.1, Adobe a innové en excluant de la version en licence permanente certaines améliorations (corrections du voile atmosphérique, curseurs de réglages locaux blancs et noirs), vous constaterez que les différences essentielles sont concentrées dans les services et applications mobiles
Personnellement je ne me vois pas faire du développement photo sur le petit écran d’une tablette avec une gestion des couleurs inexistante voire, au mieux, approximative… peut-être à la limite un premier tri grossier…

Photoshop

En 2016, Photoshop en licence permanente ne peut plus être acheté directement en ligne sur le site d’Adobe… maintenant, la page normalement consacrée à la Creative Suite fait l’éloge du Creative Cloud avec des phrases très orientées du genre : « Vous pouvez certes encore acheter des produits CS6, mais quel est l’intérêt ? »… et si vraiment vous restez sourd aux sirènes du Creative Cloud pour la photo et que vous êtes toujours motivés pour acheter CS6, il faudra obligatoirement appeler Adobe par téléphone (au 0805 770077)… attendez-vous à tomber sur un gentil commercial d’Adobe qui va tout faire pour vous vendre une fois de plus un abonnement au Creative Cloud… vous êtes cerné ! CS6 est moribond, déjà enterré par Adobe ! Vive les merveilleuses formules d’abonnement !

Bien heureux les photographes qui trouvent que Photoshop CS6 est largement suffisant pour 99% des travaux d’imagerie numérique et qui l’ont acheté avant les tours de passe-passe d’Adobe !

Pour information, voici les prix de Photoshop CS6 au 27/03/2015 (lorsque l’achat direct sur le site d’Adobe était encore possible) :

  • Photoshop CS6 Extended : 1340,40 € : sachant que CS6 est une version qui n’évolue plus (le développement a été arrêté en 2012 et Adobe fait maintenant seulement évoluer la version CC liée à l’abonnement Creative Cloud).
  • Photoshop CS6 Extended – mise à jour : 464,40 €
  • Photoshop CS6 (par rapport à la version extended, une différence importante est l’absence de gestion des images en 3D) : 931,20 €
  • Photoshop CS6 – mise à jour : 266,40 €
Comparaison des principales fonctionnalités Photoshop Creative Cloud (CC) et Photoshop CS3 à CS6 (versions en licence permanente) Le tableau ci-contre montre les différences essentielles entre Photoshop CC et Photoshop CS6 (Vous devez cliquez dessus pour l’agrandir ; l’image prend toute la hauteur disponible mais il est encore possible de l’agrandir une nouvelle fois en cliquant sur la petite croix avec des doubles flèches en haut à droite).

Certes si vous parcourez le tableau, la liste des nouveautés depuis la dernière version en licence permanente (CS6) est impressionnante. Mais si vous regardez de plus près, pas sûr que toutes ces améliorations soient si importantes et indispensables…

Ce qui est sûr, c’est que la version CS6 de Photoshop offre déjà un potentiel énorme qui devrait contenter le plus exigeant des photographes.

Et pour les photographes qui aiment avant tout la simplicité, pourquoi ne pas regarder du côté de la version « allégée » de Photoshop (on y retrouvera beaucoup des fonctionnalités de son grand frère). Voici les prix de Photoshop Elements au 17/02/2016 (pour cette version « grand public », l’achat en ligne sur le site d’Adobe est toujours possible) :

  • Adobe Photoshop Elements 14 se trouve à 69,72 € jusqu’au 29 février (au lieu de 99,60 €).
  • Adobe Photoshop Elements 14 – mise à jour : 81,60 (et oui vous avez bien lu, aucune promotion sur la même période, donc la mise à jour est plus chère que le produit complet… absurde).

Creative Cloud ou licence permanente ?

En fait, comme avant tout achat, il faut d’abord vous poser les bonnes questions : de quels logiciels ai-je vraiment besoin pour travailler dans de bonnes conditions ? Est-ce que dans ma pratique photo ce logiciel m’est nécessaire ? Est-ce que les dernières fonctionnalités du logiciel me seront vraiment utiles ?

Pour se décider entre l’abonnement Creative Cloud pour la photo et l’achat de logiciels en licence permanente, vous devez vous demander si Lightroom serait suffisant pour travailler vos photos ? Faites-vous du développement photo (Lightroom) ou bien faites-vous aussi des retouches importantes, des photomontages (Photoshop) ? Sachez par exemple que dans Lightroom 6, vous pouvez maintenant assembler des photos pour faire du HDR ou des panoramas (avant il fallait nécessairement passer par Photoshop ou un autre logiciel spécialisé).
Avez-vous besoin de Photoshop… et si oui, quelle version ? Est-ce que les fonctionnalités de CS6 pourraient vous suffire ; version extended ou normal ? Pourrais-je me contenter de Photoshop Elements ?
Et une fois que vous avez choisi un logiciel, êtes-vous du genre à vouloir toujours la toute dernière version ou bien pouvez-vous sauter une version si vous jugez les améliorations peu intéressantes ?

C’est en répondant à ces questions que vous pourrez faire un choix raisonné et vous décider entre l’abonnement Creative Cloud Photographie et l’achat d’un ou plusieurs logiciels sous licence permanente. Une fois vos besoins définis, vous avez tous les tarifs pour faire vos propres calculs.

Si vous n’avez pas déjà une version de Photoshop et que vous souhaitez en acquérir une, vous devriez sérieusement réfléchir à la solution de l’abonnement au Creative Cloud pour la photo.

Par exemple, vous avez déjà Lightroom 5 et que vous voulez passer à LR 6 et acquérir Photoshop avec au minimum la version CS6 (non extended) :

  • Achat en licence permanente : Mise à jour vers Lightroom 6 (74,40 €), achat Photoshop CS6 (931,20 €) : un total de 1005,60 €…
  • Abonnement Creative Cloud pour la photo (formule annuelle, avec paiement mensuel) : 143,88 / an.

Dans ce cas, il n’y a pas photo 🙂 : l’abonnement est plus qu’avantageux pour ceux qui n’ont pas déjà Photoshop et qui veulent l’avoir. C’est seulement au bout de 7 ans (143,88 x 7 = 1007,16) que le coût de l’abonnement rejoint celui de l’achat initial en licence permanente (et encore sans nouvelle mise à jour de Lightroom pendant 7 ans…).

Dans ce contexte, l’abonnement est une chance pour ceux qui ne pouvaient pas se payer Photoshop et qui en ont vraiment besoin dans leur travail de post-traitement

Chaque cas est spécifique. Pour ma part, en 2012, j’avais acheté à un tarif avantageux Photoshop CS6 en passant par la Fédération Photographique de France (pour mon travail, cette version me suffit largement). En parallèle, j’avais eu Lightroom 5 offert avec l’achat d’un appareil photo Canon. J’ai donc juste acheté récemment la mise à jour vers Lightroom 6. Dans mon cas, l’abonnement serait revenu plus cher et les avantages associés n’étaient à mes yeux pas essentiels (dernière version de Photoshop, nouveautés à partir de Lightroom 6.1 et applications mobiles).

Et vous ?Faites-vous déjà partie des abonnés à la formule Adobe Creative Cloud pour la photo ou êtes-vous encore en licence permanente ? ou, comme un certain nombre depuis le changement de politique commercial d’Adobe, pensez-vous passer à la concurrence ?

Bannière soutenir le blog LuzPhotos
▼ CET ARTICLE VOUS A PLU, DITES LE EN LE NOTANT :
►| Note moyenne de 4.1 /5 attribuée par 11 votant(s) |

À propos de : Hervé (LuzPhotos)

Hervé Drouet, photographe professionnel au pays basque, spécialiste formation photo et rédacteur du blog LuzPhotos.

10 commentaires

  1. Excellent article comme d’habitude, merci Hervé pour ce gros travail clair et précis. D’autre part, je ne savais pas que l’on pouvait encore acquérir une mise à jour vers LR6, merci pour l’info.
    Régis

  2. Bon article et bonne recherche Hervé !
    Pour ma part je suis passé au système d’abonnement depuis 3 ans environ, j’avoue que je ne me pose pas trop de questions dans la mesure où cette offre correspond à mes attentes et me sécurise (qui peut le plus, peut le moins !!), j’apprécie les mises à jour régulières des 2 logiciels et des correctifs rapides de certains bugs . Bien sûr je n’utilise qu’une infime partie des fonctionnalités poussées de Photoshop, mais elles sont à ma disposition au besoin !!!
    Vincent

    • Merci Vincent pour ton retour : pour ce qui est des « correctifs rapides de certains bugs »… les mauvaises langues diront que les nouvelles versions des logiciels Adobe en Creative Cloud sont moins bien testées qu’avant et qu’il y a donc plus de bugs (auparavant, Adobe opérait généralement en 2 phases : une version bêta puis seulement un peu plus tard, après retours des utilisateurs testeurs volontaires, la version officielle)… mais bon d’un autre côté, on est pas obligé de mettre tout de suite à jour la version, on peut toujours temporiser…

  3. Bonjour
    Merci pour cet article.
    J’ai cependant une question. Pourquoi l’abonnement ligthroom cc + photoshop cc est moins cher (11euros99 ) que l’abonnement photoshop seul (23euros 99 par mois ?)

    • Très bonne question à laquelle je n’ai pas vraiment de réponses si ce n’est des hypothèses personnelles concernant la stratégie commerciale d’Adobe…
      Et d’ailleurs, on pourrait aussi se poser la question : pourquoi ne pas proposer Lightroom CC seul, à un tarif inférieur au Creative Cloud pour la photo (tout le monde n’a pas besoin de Photoshop). Ou encore proposer des pack avec 2 ou 3 logiciels à un prix inférieur au pack complet…

      Concrètement, comme vous, je ne m’explique pas une telle différence de prix entre Photoshop seul et le pack photographe. La seule grosse différence de contenu que je vois c’est l’espace de stockage en ligne : 2 Go avec l’offre Creative Cloud pour la photo contre 20 Go avec une formule CC logiciel seul. Peut-être aussi l’accès à des polices web et de bureau (Typekit) qui ne seraient pas dans l’offre CC photo, mais ce n’est pas très clair à ce sujet (l’offre photo parle de : « Votre propre portfolio en ligne et des polices de qualité »).

      Bref, je pense que l’offre Creative Cloud pour la photo (qui n’existait pas au lancement du Creative Cloud en 2012) a été proposée sous la pression des utilisateurs photographes qui ne s’y retrouvaient plus du tout dans les nouvelles offres d’Adobe. Avec cette offre, Adobe a voulu répondre à un fort mécontentement et éviter trop de perte de cette clientèle vers la concurrence : d’ailleurs l’offre qui était déjà la moins chère a fait l’objet d’une baisse de tarif (12,29 € au début contre 11,99 maintenant… vous remarquerez en passant le seuil psychologique avec cette manie énervante de mettre des prix avec 99 centimes d’euros) et fait aussi l’objet de promotions quasi-permanentes (sur la première année pour pousser à l’abonnement).

      Si on met à part cette offre photo, je pense que la stratégie tarifaire d’Adobe est claire : tout est fait pour inciter à prendre le pack complet avec tous les logiciels : Le prix d’un logiciel seul est clairement peu attractif…

      Logique, Adobe préférera avoir plus de clients qui payent 60 € /mois (contre « seulement » 24 € / mois) : peu importe que les clients n’utilisent pas la moitié des logiciels. Psychologiquement, l’acheteur, même si à la base il n’a pas besoin de tous les logiciels, aura l’impression de faire une meilleure affaire avec le pack complet qu’avec un abonnement d’un logiciel seul (24 € pour avoir 1 seul logiciel contre « seulement » 60 € pour toute la galaxie de logiciels Adobe…).

      Beaucoup d’entre nous utilisons 2-3 logiciels et pourrions être intéressés pour en essayer un ou deux autres en plus… mais là « bizarrement » aucune offre intermédiaire : pour seulement 2 logiciels ce serait déjà 50€… autant passer à l’offre complète, pas beaucoup plus chère (c’est le raisonnement inévitable suscité par cette déclinaison d’offres).

      Pour Adobe, les frais et le travail ne varient pas en fonction de la formule d’abonnement, donc autant pousser le consommateur à consommer plus 🙂

  4. Merci beaucoup pour cet article qui est vraiment très détaillé et complet. Je suis assez motivé pour passer à CC. Par ailleurs je me demandais si le tarif de l’abonnement pourrait
    pas être amené à changer au bout de quelques années. Je suppose que oui…
    Ce qui me dérange le plus c’est qu’à tout moment Adobe pourrait décider du jour au lendemain d’arrêter les abonnements ou de changer radicalement les formules. Dans ce cas qu’arrivera t-il aux anciens abonnements ? Peut être que je suis un peu parano dans mes suppositions mais je pense qu’il y a quand même un facteur « inconnu dans les prochaines années » à ne pas négliger. Ce qui n’est pas le cas de la version licence permanente.

    • Merci pour votre retour. Oui c’est vrai que comme vous je suis assez méfiant sur la formule d’abonnement même si je pense que ce n’est pas dans l’intérêt d’Adobe de faire de grands changements du jour au lendemain.

      Mais lorsque l’on voit la politique actuelle d’Adobe, je pense qu’il va surtout y avoir de plus en plus d’incertitudes concernant les versions en licence permanente.

      Dans un premier temps concernant Lightroom, Adobe a décidé de ne plus intégrer les améliorations dans les versions mineures alors que c’était le cas au début… le risque suivant, beaucoup plus gênant, est de ne pas voir sortir de version Lightroom 7 ou 8 en licence permanente. Adobe avait déjà fait ça pour Photoshop CS6 qui n’évolue plus depuis des années (seule la version Photoshop CC bénéficie de nouvelles améliorations)…

      Autre soucis, avec un logiciel qui n’est plus mis à jour, les risques d’incompatibilité et de problèmes techniques augment à mesure que les environnements et systèmes d’exploitation évoluent d’année en année… et lorsque l’on voit la difficulté d’avoir la maintenance d’Adobe au téléphone, lorsque vous n’êtes pas abonnés au Cloud, cela annonce de bonnes galères en perspectives 🙁

      En tout cas, si vous décidez de vous abonner au Creative Cloud pour la photo, pensez à regarder l’article Promo Adobe Creative Cloud Photo avec LuzPhotos, pour bénéficier d’une réduction sur la première année 🙂

  5. Effectivement en ce moment Adobe pousse beaucoup plus à l’abonnement qu’à la licence permanente, c’est clair !
    Et puis, je n’avais pas pensé aux mises à jour des OS qui des fois cassent des fonctionnalités ou carrément deviennent incompatibles.

    C’est en recherchant des promos pour le creative cloud que je suis tombé sur votre article. Et j’ai vu que la promo LuzPhotos était toujours valable 😀
    Merci beaucoup et bonne continuation !

  6. Petite mise à jour concernant les services et applications mobiles fournis avec l’offre Adobe Creative Cloud pour la photo (nouveautés, changement de noms, compatibilité Android) et vérification des prix des différentes formules d’abonnement au Creative Cloud.

Laisser un commentaire