Accueil » Actualité » Lightroom 6.2 : presets locaux de correction du voile (dehaze)

Lightroom 6.2 : presets locaux de correction du voile (dehaze)

Après avoir ajouté la correction du voile atmosphérique (dehaze en anglais) uniquement dans Lightroom CC, Adobe enfonce le clou en ajoutant la correction du voile dans les outils de retouches localisées en excluant encore une fois la version Lightroom achetée hors abonnement (en licence permanente).
Heureusement, en créant des paramètres prédéfinis (presets) les internautes ont trouvé une parade pour quand même pouvoir utiliser cette nouvelle fonctionnalité à partir de la version 6.1 de Lightroom.
J’ai moi-même créé mes propres presets de correction du voile qui sont librement téléchargeables sur cette page : Lightroom 6.1 : presets correction du voile (dehaze)

Sur le même principe, mais cette fois-ci pour appliquer la correction du voile (dehaze) avec les outils localisés (pinceau de retouche, filtre gradué et filtre radial), j’ai créé de nouveaux paramètres prédéfinis de retouche locale (Local Adjustment Presets) pour les utilisateurs de Lightroom en licence permanente.

Soyons clairs, si cette astuce permet d’utiliser la correction du voile atmosphérique de manière localisée à partir de Lightroom 6.2, elle est loin d’être idéale… vous n’aurez pas la souplesse d’utilisation qu’offre le curseur correction du voile présent dans Lightroom CC. D’autre part, l’installation de ces paramètres prédéfinis de retouche locale s’accompagne de certaines contraintes d’utilisation (les presets ne réagissent pas tout à fait comme le ferait n’importe quel preset local)… je vous conseille donc de bien lire attentivement l’article jusqu’au bout pour être à même de les installer et surtout de les utiliser sans vous énerver ! Je vous aurais prévenu ! 🙂

Espérons quand même qu’Adobe finira par intégrer ces fonctionnalités dans la prochaine version majeure… en attendant une hypothétique intégration, faute de mieux, les utilisateurs de Lightroom sans abonnement Adobe devront malheureusement se contenter de ce genre de solution de contournement 🙁 .

Contourner l’absence du curseur « dehaze » avec des presets

Même après l’installation de la mise à jour Lightroom 6.2 par l’utilitaire « Adobe Application Manager », vous ne trouverez pas le curseur « Correction du voile » (ou « Dehaze si vous êtes en version anglaise) dans le panneau des outils de retouche localisée. Seul Lightroom CC offre cette fonctionnalité. Heureusement, comme avec le réglage global, même en l’absence du curseur de réglage, il est possible de créer des paramètres prédéfinis de réglages locaux (« Local Adjustment Presets » ou, pour simplifier et faire court, des « presets locaux ») pour utiliser l’effet « correction du voile » (dehaze).

Comme avec le réglage global de correction du voile, le curseur est masqué dans la version en licence permanente mais les algorithmes de l’effet dehaze sont bien présents puisque les presets fonctionnent…
Presets locaux de correction du voile (dehaze) dans Lightroom 6.2 - Utilisation avec un filtre radial
A noter que, contrairement au réglage global de correction du voile, un réglage local pourra être synchronisé ou copié d’une photo à une autre : il suffira de cocher le ou les outils de retouche locale utilisés dans la boîte de dialogue (pinceau, filtre gradué ou radial).

Les prérequis pour l’installation des presets locaux dehaze

Cette installation des presets locaux dehaze suppose :

  • Une version de Lightroom en licence permanente. Si vous avez lu l’introduction, vous l’avez déjà compris, si vous avez Lightroom CC (si vous êtes abonnés au Creative Cloud) cet article ne vous concerne pas : il n’y aurait aucun intérêt pour vous de télécharger ces presets locaux alors que vous pouvez directement utiliser le curseur de correction du voile dans les outils de retouche locale (avec la version CC 2015.2 ou supérieure).
  • Lightroom 6.2 ou supérieur : les paramètres prédéfinis que vous allez télécharger ici, fonctionneront uniquement si vous avez une version 6.2 ou supérieure d’installée. Si vous avez un doute sur votre numéro de version, vous pouvez vérifier dans le menu « Aide – A propos d’Adobe Photoshop Lightroom… ».

Installation des presets locaux de correction du voile (dehaze)

Voici les étapes à suivre pour installer les paramètres prédéfinis de correction localisée du voile atmosphérique.

Télécharger les presets locaux dehaze

Vous trouverez mes presets de correction dans un fichier zip, nommé « LuzPhotos – Local Presets dehaze.zip », que vous pouvez télécharger en suivant le lien suivant :
Télécharger les paramètres prédéfinis locaux de correction du voile (presets locaux dehaze)
  • Si vous êtes connecté à un compte Dropbox, dans la page qui s’ouvre, cliquez simplement sur le bouton bleu « Télécharger ».
  • Attention, si vous n’êtes pas utilisateur DropBox ou n’êtes pas connectés, il se peut qu’une fenêtre vous invitant à créer un compte s’ouvre : vous pouvez l’ignorer en cliquant sur la croix en haut à droite ou en cliquant sur le lien « Non merci » en bas de la fenêtre.

Ensuite, comme avec n’importe quel téléchargement, votre navigateur va s’occuper de récupérer le fichier « LuzPhotos – Local Presets dehaze.zip » sur votre ordinateur.

Comme avec les précédents paramètres prédéfinis dehaze déjà donnés sur le blog, le fichier zip à télécharger contient suffisamment de presets (41 en tout) pour permettre des réglages précis de l’effet dehaze (les réglages vont de 5 en 5, de -100 à +100).

Les presets sont répartis en 2 catégories auxquelles s’ajoute un preset neutre :

  • Voile – Amplification : ajoute un voile brumeux sur vos photos (on amplifie le voile atmosphérique). Le dossier contient tous les presets locaux dehaze avec les valeurs négatives (de -5 à -100).
  • Voile – Diminution : atténue le voile atmosphérique sur vos photos. Le dossier contient tous les presets locaux dehaze avec les valeurs positives (de +5 à +100).
  • Voile – 0 – Neutre : preset local avec tous les réglages à 0 (dont l’effet dehaze).

Copier les presets dehaze dans le dossier « Local Adjustment Presets »

Les versions actuelles de Lightroom ne comportent pas de menu « importer » pour intégrer de nouveaux presets locaux (l’import par menu est uniquement possible avec des presets généraux). Nous allons donc simplement copier les fichiers des presets au bon endroit pour qu’ils soient pris en compte par Lightroom.

1) Trouver le dossier « Local Adjustment Presets »

Lancez Lightroom et ouvrez la fenêtre des « Préférences » (menu « Édition » sous Windows et menu « Lightroom » sous Mac). Dans le deuxième onglet « Paramètres prédéfinis », sous le titre « Emplacement », cliquez sur le bouton « Afficher le dossier des paramètres prédéfinis Lightroom… ». Cette action va ouvrir l’Explorateur (Windows) ou le Finder (Mac) à l’emplacement où se trouvent les presets (si vous connaissez déjà le dossier avec certitude, vous pouvez directement passer à l’étape 2). Entrez dans le dossier sélectionné par Lightroom, ouvrez le dossier « Paramètres Lightroom » puis le répertoire « Local Adjustment Presets » (c’est à cet endroit que sont stockés les paramètres prédéfinis locaux de développement).

2) Copier les presets locaux dehaze

Ouvrez le fichier « LuzPhotos – Local Presets dehaze.zip » (le fichier zip précédemment téléchargé), ouvrez le premier dossier puis glissez tout ou partie de son contenu (les fichiers « .lrtemplate ») dans le répertoire « Local Adjustment Presets ». Attention à ne pas copier directement le répertoire car les presets locaux ne tiennent pas compte des répertoires (dommage car cela permettrait de mieux organiser les presets locaux).
Vous pouvez bien sûr décomposer cette opération en faisant d’abord une extraction du contenu du fichier zip puis un copier-coller dans le répertoire des paramètres prédéfinis locaux.

Dans la mesure où il est actuellement impossible d’organiser la liste déroulante de choix des presets locaux en créant des sous-menus (sous dossiers) comme avec les presets globaux, je vous conseille vivement de n’installer que les presets dont vous avez besoins (attention par contre, dans votre sélection, prenez toujours le preset « Voile – 0 – Neutre », il a son utilité). Je m’explique : si dans votre pratique vous n’utilisez jamais l’ajout de brume (amplification du voile atmosphérique), alors ne copiez pas les fichiers intitulés « Voile – Amplification ». De même si vous n’appliquez jamais des valeurs de correction du voile au-delà de 60 (par exemple), alors ignorez les fichiers « Voile – Diminution + 65 » à « Voile – Diminution + 100 ». Cela évitera d’encombrer inutilement la liste de vos paramètres prédéfinis locaux.
Au pire, si pour l’instant vous ne savez pas trop quelle sélection effectuer, il sera toujours temps de revenir dans le dossier pour supprimer les fichiers correspondant aux presets jugés inutiles. Il suffira ensuite de redémarrer Lightroom pour que les suppressions soient effectives.

3) Redémarrer Lightroom

Il faut fermer puis rouvrir Lightroom pour que les nouveaux presets soient pris en compte.

Si vous avez bien suivi les différentes étapes, en allant dans un outil de retouche locale (par exemple, l’outil pinceau de retouche) et en sélectionnant le menu déroulant à droite du libellé « Effet » (en haut du panneau), vous devriez voir tous les nouveaux presets dont le nom commence par « Voile ».

Utilisation des presets locaux dehaze (correction locale du voile)

Bien sûr, en termes de simplicité, de souplesse et de précision, une liste de presets ne pourra jamais rivaliser avec le curseur de réglage présent dans Lightroom CC… et dans le cas présent, vous verrez dans la deuxième sous partie de ce chapitre, qu’en plus, ces presets ne réagissent pas tout à fait comme les autres presets locaux (ceux officiellement supportés par Lightroom en version permanente) :

Les étapes pour créer une correction locale du voile

  1. Comme pour n’importe quelle retouche locale, vous devez d’abord choisir l’outil à utiliser : le pinceau de retouche, le filtre gradué ou encore le filtre radial.
  2. Une fois l’outil de retouche localisée choisi, en haut de la fenêtre, à droite du libellé « Effet », ouvrez la liste déroulante et sélectionnez le paramètre prédéfini local de correction du voile (local preset dehaze) à appliquer.
  3. Dessiner avec la souris le masque d’effet (la zone dans laquelle l’effet de correction du voile doit être appliqué).

Choix d'un preset local de correction du voile (dehaze) dans la liste des presets locaux
Ouverture de la liste des presets locaux pour choisir un preset local de correction du voile (dehaze)
Dessiner le masque d'effet sur lequel s'appliquera preset local de correction du voile (dehaze)
Dans cette partie, rien de particulier par rapport au fonctionnement habituel. C’est ensuite que cela peut se compliquer.

Modifier la valeur d’une correction locale du voile avec les presets

Dans Lightroom en licence permanente (version 6.2 et suivante), à la différence des autres presets locaux, avec les presets de correction locale du voile (dehaze), vous ne pourrez pas directement modifier la valeur de l’effet en changeant simplement de preset. Autrement dit, si pour un réglage vous aviez choisi le preset avec la valeur 25 et que vous voulez passer au preset d’intensité 35, vous êtes obligé de supprimer le réglage local puis d’en recréer un nouveau.

Pour modifier la valeur de l’effet, il faudra donc :

  1. Supprimer le réglage (l’épingle du réglage doit être sélectionnée) par un clic droit sur l’épingle ou bien avec la touche « Suppr ». Vous passez alors automatiquement en mode création (le bouton « Nouveau » passe en surbrillance).
  2. Sélectionner le preset avec la nouvelle valeur de correction du voile.
  3. Redessiner avec la souris le masque d’effet.
Autrement dit, pour simplifier, lorsque vous êtes dans un des outils de retouche locale, pour que l’effet local de correction du voile fonctionne, vérifiez que :

  1. Le bouton « Nouveau » est bien sélectionné en surbrillance (si c’est « Modifier », un changement de preset local dehaze n’aura aucun effet).
  2. Votre preset dehaze est bien sélectionné (choisissez parmi tous les presets disponibles à l’exception du preset intitulé « Voile – 0 Neutre » qui n’applique aucun effet).

Points à vérifier pour appliquer un effet de correction du voile (dehaze) par un preset local

Après avoir sélectionné le preset dehaze et avoir dessiné le masque, sachant que tous les curseurs visibles sont à zéro (vous n’avez pas le curseur de correction du voile et c’est bien là le problème…), Lightroom va automatiquement changer le preset de la liste en prenant le premier des presets dehaze : c’est pourquoi j’ai créé le preset « Voile – 0 Neutre » (valeur d’effet à zéro) pour minimiser le risque de confusion.

A l’inverse, les modifications suivantes fonctionnent parfaitement (comme avec n’importe quel autre réglage) :

  • Vous pouvez redéfinir la zone d’effet du masque.
  • Vous pouvez ajouter ou modifier un autre effet (tous ceux ayant un curseur) dans un réglage local de correction du voile, c’est tout à fait possible. Seul l’effet dehaze restera figé à sa valeur initiale. Dans la mesure où l’intensité de l’effet dehaze ne peut être changée, je vous conseille toutefois de ne pas ajouter dans ce réglage d’autres effets car si vous deviez finalement modifier la valeur dehaze, vous devriez d’abord supprimer le réglage et vous perdriez donc en même temps les autres effets de ce réglage…
Vous l’avez constaté, la modification de l’intensité du réglage de correction du voile est un peu fastidieuse. Pour éviter de vous y reprendre à plusieurs fois pour trouver la bonne valeur d’effet (donc le bon preset), je vous conseille d’utiliser l’astuce suivante :

  1. Avant même de choisir l’outil de retouche locale, pour choisir l’intensité de l’effet dehaze, vous pouvez dans un premier temps tester différents réglages avec les paramètres prédéfinis généraux de correction du voile (vous devez donc les avoir préalablement installé en suivant les instructions de l’article Lightroom 6.1 : presets correction du voile (dehaze)). Focalisez-vous simplement sur la partie qui devra être corrigée localement sans vous soucier de l’impact du réglage en dehors de cette zone.
  2. Lorsque vous êtes satisfait du niveau du réglage, mémorisez le (les incréments proposés dans les presets, qu’ils soient globaux ou locaux, sont les mêmes), puis annulez l’effet du réglage global dehaze en revenant dans l’historique.
  3. Choisissez maintenant l’outil de retouche locale, sélectionnez dans la liste des presets locaux dehaze directement le réglage correspondant à l’intensité testée en global puis dessinez la zone de l’effet.

Vous le voyez, l’utilisation des presets locaux de correction du voile présente malheureusement son lot de difficultés (liste de presets trop longue car sans hiérarchisation, affichage du preset imparfait, modification directe impossible). Maintenant que vous avez toutes les informations à votre disposition, c’est à vous de juger si le gain apporté par ces presets est supérieur aux contraintes d’utilisation ! Il faut être conscient que cela reste un pis-aller (enfin, une bidouille quoi ! 🙂 ) qui, en plus, pourrait ne plus marcher du jour au lendemain suite à une mise à jour de Lightroom…

Et vous ?Qu’en pensez-vous ? Malgré les difficultés d’utilisation, avez-vous quand même choisi d’installer les presets locaux dehaze ? Les avez-vous essayés ? N’hésitez pas à me faire un retour.

Bannière soutenir le blog LuzPhotos
NOTEZ L'ARTICLE (survolez l'étoile correspondante à la note puis cliquez dessus)
►| Note moyenne de 4.3 /5 attribuée par 13 votant(s) |

À propos de : Hervé (LuzPhotos)

Hervé Drouet, photographe professionnel au pays basque, spécialiste formation photo et rédacteur du blog LuzPhotos.

17 commentaires

  1. Bonjour.
    Je cherchais des presets gratuit pour lightroom et je suis tombé sur votre site ou déjà j’ai appris l’existence de cet outil de réglage dans la version cc et non dans la 6 (une astuce de Adobe pour nous faire payer plus en prenant la version cc).

    Bref j’ai acheté la version 6 et suis en 6.2 et je suis ravi de pouvoir y intégrer votre travail sur le voile atmosphérique ainsi que celui sur le réglage local.
    Excellent travail, je m’abonne.

  2. Bonjour Hervé, cela a été un peu long et vous m’en excuserez : il faisait tellement beau dans les Alpes que j’ai plus passer de temps à faire des photos qu’à essayer de les traiter en utilisant vos presets de Dehaze local.Je viens Cependant de les essayer comme promis, et cela marche très bien. Ce n’est certes pas de la plus grande simplicité mais je tiens à apporter deux précisions qui peuvent simplifier le travail de ceux qui me liront:
    Tout d’abord au niveau de l’installation il est important de décocher la case « stocker les paramètres prédéfinis avec le catalogue sinon on ne trouve pas où placer les « Local Adjustment Presets ».
    Par ailleurs pour alléger la liste on peut recourir au subterfuge consistant à utiliser un dehaze assez puissant par exemple d’une valeur de 40 mais avec un débit réduit par exemple aux environs de 33 % et de passer aussi souvent que nécessaire pour obtenir la correction souhaitée.
    Une fois encore je me dois de vous remercier pour le travail que vous effectuez pour faire profiter les utilisateurs de la licence permanente des avancées de l’abonnement CC.
    Je profite pour vous souhaiter une très agréable fête de Noël, très cordialement, Thierry

    • Merci Thierry pour ce retour détaillé !

      Juste un petit bémol sur la suggestion suivante : « il est important de décocher la case « stocker les paramètres prédéfinis avec le catalogue » sinon on ne trouve pas où placer les « Local Adjustment Presets ».
      Pour ceux qui ont déjà créé des paramètres prédéfinis avec cette option, si ils la décochent, ils ne verront plus leurs anciens paramètres puisque Lightroom ira les chercher à un autre emplacement ; donc, personnellement, je déconseille de changer cette option sauf à déplacer tous les fichiers des presets au bon endroit. En fait même avec cette option cochée il est assez simple de trouver le bon répertoire. Il faut simplement savoir qu’avec le bouton « Afficher le dossier des paramètres prédéfinis Lightroom… », Lightroom ouvre au niveau des dossiers du ou des catalogues : il suffit de rentrer dans celui déjà sélectionné par Lightroom puis ensuite, comme indiqué dans l’article, ouvrir le dossier « Paramètres Lightroom » puis le répertoire « Local Adjustment Presets ». C’est vrai que cela ne met pas exactement au bon endroit mais c’est quand même assez facile à trouver.

      Sinon, bonne idée l’astuce d’utiliser un réglage dehaze assez fort avec un débit réduit 🙂

      Joyeux Noël à vous aussi !

  3. Excellent travail, je m’abonne.

  4. Merci pour l’info Hervé
    encore une belle trouvaille
    @bientôt

  5. bonjour et bravo j’ai mis 5 etoiles
    je viens de tester a part etre un peu moins pratique a utiliser on arrive au meme resultat et c’est ce qui compte
    y a des gars qui sont forts!!
    merci
    A+JPV

  6. Merci pour l’article, super job ! Ça marche parfaitement sur mon ordinateur après 2/3 bidouillages, mais je me demandais : sur mon laptop (que j’emmène pour voyager) je n’ai que la version 5.7… Il n’y a vraiment pas moyen que ça fonctionne ?

    • Merci pour le retour 🙂
      Non, il faut nécessairement la version Lightroom 6.1 pour les presets globaux de correction du voile (dehaze) et la 6.2 pour les presets locaux (les lignes de codes qui gèrent les traitements dehaze sont apparues qu’à partir de ces versions dans Lightroom).

  7. Bonjour
    Je suis sous LR 6.5 puis-je l’installer selon cette procédure ?

  8. Bonjour Hervé,

    J’ai la version 6,7 que je viens de télécharger. Est-ce que cela risque de fonctionner?

    Merci!
    Guy

    • Bonjour Guy,

      Oui, j’ai moi-même actuellement la version 6.7 de Lightroom et les presets locaux de correction du voile fonctionnent toujours parfaitement. Pour rappel, cela reste toutefois une méthode de contournement avec son lot de contraintes : il faut donc bien suivre les étapes décrites dans cet article dans la partie « Utilisation » pour ne pas s’énerver en utilisant ces presets dehaze !

      Au passage, sachez que les presets globaux de correction du voile fonctionnent aussi avec cette dernière version, de même que les presets locaux blancs et noirs 🙂

  9. Je viens de voir tes presets, merci pour le partage.

  10. Merci Hervé pour ce partage qui m’a grandement aidé !

Laisser un commentaire