Accueil » Matériel » Appareil photo » La taille des capteurs des APN : comparatif

La taille des capteurs des APN : comparatif

Pas facile de s’y retrouver tellement l’appellation des tailles des capteurs des appareils photo numériques (APN) est complexe (surtout pour les petites tailles de capteur). La dernière fois que j’ai voulu acheter un appareil photo peu encombrant pour voyager léger, je me suis confronté à ce problème pour comparer les appareils photo : la dénomination des tailles de capteur est tellement peu intuitive que j’avais parfois du mal à savoir si tel ou tel appareil photo avait un capteur plus grand ou non que son concurrent… Bref, c’est dans ce contexte que j’ai décidé de lister, comparer les tailles de capteurs les plus courants (leurs dimensions respectives et une comparaison visuelle), et de faire le point sur leurs dénominations et leurs utilisations principales.

Connaître la taille du capteur de votre actuel ou futur appareil photo numérique (APN) est une information de premier plan. En effet, il faut savoir que la taille du capteur a des incidences très importantes sur votre matériel photo, notamment en termes de qualité d’image et d’encombrement.

Et même si ce n’est pas l’objet de cet article (le sujet mériterait d’ailleurs un autre article), j’aimerai dire un mot à ce propos.
Sans rentrer dans les détails, pour faire simple, plus le capteur sera grand :

  • Plus la qualité d’image sera bonne même à haute sensibilité,
  • Plus l’appareil sera gros et les objectifs associés encombrant (à focale équivalente),
  • Plus la profondeur de champ (la zone de netteté) sera réduite pour une ouverture et un cadrage équivalents.
  • Plus, de manière générale, le prix de l’appareil et des éventuels objectifs sera élevé.

Tableau des principales tailles de capteurs numériques

Ceci étant dit, sans plus attendre voici ci-dessous un tableau présentant les tailles de capteurs les plus courantes.

Dans ce tableau, vous trouverez, de gauche à droite :

  • La colonne « Taille capteur (Appellation) » présente le nom habituellement utilisé pour donner la taille du capteur (souvent une mesure en pouces). A noter que certaines tailles intermédiaires (surtout dans les petites tailles de capteurs) n’ont pas été inscrites dans le tableau (c’est le cas par exemple des capteurs suivants : par exemple 1/1.6″, 1/2.33″ et 1/2.8″).
  • La hauteur et la largeur du capteur (en millimètres) : attention, les dimensions indiquées peuvent légèrement varier d’un fabricant d’APN à un autre et même d’un modèle d’appareil photo à l’autre.
  • La diagonale du capteur (en millimètres, arrondie à une décimale).
  • La superficie du capteur (en millimètres carrés). Avec cette colonne, vous pouvez par exemple constater qu’un capteur dit plein format (24 x 36 mm) est plus de 2 fois plus grand qu’un capteur APS-C (entre 2,3 à 2,6x plus grand). Un capteur Micro 4/3 est presque 4 fois plus petit (3,8 x) et un capteur 1″, plus de 7 fois plus petit (7,4 x) que ce même capteur plein format.
  • Rapport d’image : il s’agit du rapport largeur sur hauteur du capteur. Cela donne le rapport d’origine de l’image produite par le capteur.
  • Coefficient de conversion de focale (calcul par la diagonale, arrondi à 1 décimale). Pendant des années avec l’argentique, la référence incontournable des photographes était les pellicules 35mm dont la surface photosensible mesurait 24 x 36 mm. Les constructeurs continuent à utiliser cette référence car elle parle encore à beaucoup de photographes qui savent quel sera le cadrage obtenu selon la focale de l’objectif. Avec l’apparition des appareils photo numériques, la situation est devenue plus complexe : comme le montre le tableau ci-dessous, les formats de capteurs se sont multipliés. Si on retrouve notre fameuse dimension 24 x 36 mm qui correspond au capteur dit « plein format », il en existe maintenant beaucoup d’autres. Pour ces autres tailles de capteurs, il est possible de retrouver la focale 24 x 36 mm équivalente en multipliant la focale réelle par un coefficient (ou facteur) de conversion. Par exemple, sur un capteur de plus petite taille comme un APS-C, il faudra multiplier par 1,5 (ou un 1,6 sur un APS-C Canon) pour retrouver l’équivalent en 24 x 36 mm. Ainsi, avec une focale de 100mm sur un APS-C vous obtiendrez le même cadrage que si vous aviez une focale de 150mm sur plein format. Avec un capteur encore plus petit, le coefficient sera plus élevé : par  exemple, une focale de 100mm sur un appareil photo à capteur micro 4/3 donnera l’équivalent 24×36 d’un 200mm (facteur 2 x), etc.
Pour en apprendre plus sur les notions de focale d’un objectif, de focale équivalente et de coefficient ou facteur de conversion, je vous invite à lire l’article La focale d’un objectif : définition, angle de champ et focale équivalente….
Taille capteur
(Appellation)
Dimensions* (en mm) Superficie
(mm2)
Rapport d’image Coef. de conversion focale
Hauteur Largeur Diagonale
1/4’’ 2,4 3,2 4 7,7 4/3 (1,33) 10,8
1/3’’ 3,6 4,8 6 17,3 4/3 (1,33) 7,2
1/2,5″ 4,29 5,76 7,2 24,7 1,34 6
1/2,3’’ 4,62 6,16 7,7 28,5 1,33 5,6
1/2’’ 4,8 6,4 8 30,7 4/3 (1,33) 5,4
1/1,7’’ 5,7 7,6 9,5 43,3 4/3 (1,33) 4,6
2/3’’ 6,6 8,8 11 58,1 4/3 (1,33) 3,9
1’’ 8,8 13,2 15,9 116,2 3/2 (1,5) 2,7
Micro 4/3 13 17,3 21,6 224,9 4/3 (1,33) 2
1,5’’ 14 18,7 23,4 261,8 1,34 1,9
APS-C 1,6x 14,9 22,3 26,8 332,3 3/2 (1,5) 1,6
APS-C 1,5x 15,7 23,7 28,4 372,1 3/2 (1,5) 1,5
APS-H 18,6 27,9 33,5 518,9 3/2 (1,5) 1,3
Plein format
(Full Frame)
24 36 43,3 864 3/2 (1,5) 1
Moyen
format
33 44 55 1452 4/3 (1,33) 0,8
40,4 53,7 67,2 2169,5 4/3 (1,33) 0,6
* Dimensions approximatives : comme précisé en introduction, dans une catégorie de capteur donné, les dimensions en hauteur et largeur peuvent légèrement varier selon la marque ou même le modèle d’appareil photo…
Taille des capteurs en pouces : comme pour un écran d’ordinateur ou de télévision, beaucoup de capteurs ont leur taille exprimée en pouces (un pouce est une unité de mesure anglaise qui vaut 2,54 cm soit 25,4 mm). Pour la plupart des petits capteurs (d’une taille inférieure aux capteurs APS-C), histoire de se compliquer encore un peu plus la vie, ils sont même désignés par des fractions de pouces avec parfois des décimales… c’est ainsi que l’on trouve des dénominations aberrantes comme 1/1,7’’ 1/2,3’’…

Et en plus, comme si cette façon étrange de nommer les capteurs ne suffisait pas encore, contrairement aux écrans, la dénomination des capteurs ne donne pas la diagonale réelle du capteur (comme c’est parfois écrit à tort sur internet) ! Inutile donc de faire le calcul de la diagonale à partir de l’appellation du capteur en pouces car le résultat obtenu sera loin de la diagonale réelle…
Par exemple, alors qu’un écran de 24’’ indique bien une diagonale de 61 cm (24 x 2,54cm), un capteur de 1’’ ne donne pas une diagonale de 25,4 mm (1 pouce) comme on pourrait logiquement s’y attendre. En réalité, la diagonale de ce capteur fait seulement 15,9 mm (soit 0,63 pouce), loin des 25,4 mm attendus.

L’explication est historique : les industriels mesuraient la taille des capteurs d’images en fonction du diamètre des tubes cathodiques (la technologie qui était utilisée dans les anciennes et volumineuses télévisions) : un tube cathodique de 1 pouce de diamètre permettait de créer une image d’environ 15,9 mm de diagonale (notre fameuse diagonale de capteur 1’’).
Malheureusement, pour je ne sais quelle raison obscure, les industriels continuent à utiliser ce système de mesure auquel personne ne comprend rien (à part eux, j’ose espérer)…
Bref, pourquoi faire simple lorsque l’on peut faire compliqué !!! 🙂

Taille du capteur et utilisations principales

Le tableau suivant reprend les tailles de capteurs du tableau précédent et donne, pour chacune des dimensions représentées, les utilisations principales avec des exemples d’appareils photo (ou même de smartphones).

Taille capteur
(Appellation)
Utilisation(s) générale(s) Exemples
1/3’’ APN compacts d’entrée de gamme, smartphones haut de gamme Nikon COOLPIX S33, W150 (1/3,1″)
Smartphones iPhone 6 et 7
1/2,6″ Smartphones Galaxy Note 4, Google Pixel 2, LG G5
1/2,55″ Smartphones 1/2,55″ Apple iPhone XR, XS, Google Pixel 3a, 4, OnePlus 6T,Samsung Galaxy S10
1/2,5″ Smartphones Apple iPhone 11 Pro, Huawei P9, Honor 8, Samsung Galaxy S7
1/2,3’’ Appareils photo compacts et bridges grand public, Smartphones haut de gamme Canon compact Ixus 175, 185, 285, Powershot SX70, SX420, SX430, SX540, SX620, SX730, SX740
Nikon Coolpix A10, A100, A300, A900, A1000, B500, B600, B700, W300
Olympus compact Tough TG-4, 5 et 6 (1/2,33″)
Panasonic bridge FZ200, FZ300 / Compact Panasonic Lumix DMC-FT30, DC-FT7, DMC-FZ72, SZ10, TZ40, TZ57, TZ60, TZ61, TZ70, TZ71, TZ80, TZ81, TZ95, TZ7 (1/2,33″)
Sony bridge Cyber-Shot DSC-HX350, H400, HX400, Compact Sony Cyber-Shot DSC-HX60, HX90, HX99, WX220, WX350
Smartphones HTC 10, Google Pixel, Sony Xperia Z2
1/2,25″ Smartphones Samsung Galaxy A50s, A80, A90, M30s
1/2″ Smartphones Xiaomi Mi 9, Honor 20 Pro
1/1,7’’ APN compacts experts de taille réduite et quelques smartphones récents haut de gamme Compact Canon PowerShot S120, N100, Nikon Coolpix P340, Panasonic LF1, Pentax MX-1
Smartphones Huawei P20 Pro, P30, Samsung Galaxy A70s
1/1.54″ Smartphone Huawei Mate 30 Pro
2/3’’ Fujifilm X30, Fujifilm XQ2
1/1.33″ Smartphones Xiaomi Mi CC9 Pro, MIX Alpha, Note 10
1’’ Appareils photo compacts, bridges experts et hybrides Canon compacts G3X, G5X, G5X II, G7X, G7X II et III, G9X
Nikon hybride 1 J5
Panasonic compact TZ100, TZ101, TZ200, LX15 / Bridge Panasonic Lumix FZ1000, FZ1000 II, FZ2000
Sony compacts RX100 (toute la série) / Bridge Sony RX10 (toute la série)
Micro 4/3 Appareils photo hybrides micro 4/3, compact experts Hybride Olympus OM-D E-M10 II et III, E-M5 II et III, E-M1 E-M1 II, E-M1X, Olympus Pen F, E-PL7
Hybride Panasonic Lumix G6, G7, G9, G70, G80, G81, G90, G91, GM5, GX8, GX9, GX80, GX800, GX880, GH4, GH5, GF7 / Compact expert Panasonic Lumix LX100
1,5’’  Compacts experts Compact expert Canon PowerShot G1 X, G1 X Mark II
APS-C 1,6x APN compact expert, hybrides et reflex Canon Canon compact Powershot G1 X Mark III / Reflex Canon EOS 7D, 7D Mark II, 60D, 70D, 77D, 80D, 90D, 100D, 250D, 650D, 700D, 750D, 760D, 800D, 850D, 1100D, 1200D, 1300D, 2000D, 4000D… / Hybride Canon EOS M, M3, M5, M6, M6 mark II, M50
APS-C 1,5x Autres hybrides et reflex, compacts experts Fujifilm hybride X-A3, X-E2s, X-E3, X-H1, X-PRO2, X-PRO3, XT-1, XT-2, X-T3, X-T10, X-T30, X-T100 / Compact X70, X100T
Leica T, Ricoh GR II
Nikon reflex D300S, D3200, D3300, D3400, D3500, D5200, D5300, D5500, D5600, D7000, D7100, D7200, D7500, D500 / Hybride Nikon Z50
Pentax reflex K-S2, K-50, K-70, K-3 II, KP
Sigma dp (dp0, 1, 2 et 3), sd1, sd quattro
Sony hybride Alpha 5000, 6000, 6100, 6400, 6500, 6600 / Sony Alpha 58, 68, 77, 77 II, 6300
APS-H Format actuellement délaissé par la plupart des constructeurs (cette taille de capteur était surtout utilisée par Canon avec les premiers APN de la série des Canon EOS 1D) Reflex Canon EOS 1D Mark IV, modèle arrêtée en 2012 (les Canon EOS 1D précédents étaient équipés d’un capteur APS-H aux dimensions très légèrement supérieures)
Sigma sd quattro H
Plein format (Full Frame) Appareils photo à capteur plein format (dimension 24×36 mm) : Reflex, hybrides et certains compacts Canon relfex 6D, 6D mark II, 5D (toute la série), 5DS, 5DSR, 1DX, 1DX Mark II / Hybride Canon EOS R, RA, RP
Leica SL, Q
Nikon reflex D3, D4, D5, D600, D610, D700, D750, Df, D800, D810, D850 / Hybride Nikon Z6, Z7
Panasonic Hybride Lumix S1, S1H, S1R
Pentax reflex K-1, K-1 mark II
Sigma Hybride FP
Sony hybride Alpha 7, 7 II, 7 III, 7R, 7R II, 7R III, 7R IV, 7S, 7S II, 9, 9 Mark II / Reflex Alpha 99, 99 II / Compact Sony RX1R II
Moyen format Appareils photo moyen format Fujifilm GFX (32,9 x 43,8mm), Hasselblad H5D-50c, H6D-50c, X1D-50c (32,9 x 43,8mm), Leica S type 007 (30×45 mm)
Pentax 645Z, PhaseOne IQ3 50MP, IQ1 50MP
Hasselblad H6D-100c (40 x 53,4mm)
PhaseOne IQ3 100MP, IQ3 80MP, IQ1 100MP, IQ1 80MP, IQ2 60MP Acromatic

Tailles des capteurs en images

Pour mieux appréhender les tailles des capteurs et les comparer les uns aux autres, rien de tel qu’une représentation visuelle.
Pour simplifier le graphique et le rendre plus lisible, je n’ai pas représenté toutes les tailles de capteurs listées dans les tableaux précédents (c’est le cas notamment du format APS-H, intermédiaire entre le plein format et l’APS-C, qui semble actuellement délaissé par les fabricants d’appareils photo numériques).

La taille des capteurs numériques représentés sur l’illustration ci-dessus n’apparaitra sans doute pas à l’échelle réelle sur votre écran (en fonction de la résolution d’affichage utilisée). Toutefois, les proportions entre capteurs sont parfaitement respectées et l’image de la pièce de 2 euros (diamètre d’environ 2,6 cm) vous donnera une idée assez précise de la taille réelle des différents capteurs (au moins pour les internautes européens qui utilisent habituellement cette monnaie 😉 ).

Comparatif visuel des différentes tailles de capteurs photo numériques

Et vous ?Connaissez-vous la taille des capteurs embarqués dans vos appareils photo ? Est-ce un critère que vous prenez en compte lors d’un achat d’appareil ? Connaissiez-vous la hiérarchie de taille des capteurs et les appellations utilisées ?

Téléchargez le guide gratuit du blog

Guide gratuit

Vous souhaitez faire de plus belles photos sans nécessairement avoir à investir dans un nouvel appareil plus performant que celui que vous avez actuellement... bonne nouvelle, c'est tout à fait possible ! Et oui, heureusement la valeur d’un photographe ne se mesure pas à la valeur de son matériel photo !

Quel que soit votre équipement photo actuel, si vous souhaitez passer à la vitesse supérieure dans votre pratique photographique ("faire de la photos" et non "prendre des photos"), il faudra nécessairement savoir reprendre la main sur les automatismes de votre appareil ; c’est un des conseils que je développe dans le guide « Les 10 commandements pour progresser en photo ».

Si vous avez l'impression de faire du sur place dans votre pratique photographique, si vous cherchez de bons conseils, une démarche globale pour véritablement progresser en photo, vous pouvez télécharger gratuitement le guide simplement en vous inscrivant à la newsletter du blog !

NOTEZ L'ARTICLE (survolez l'étoile correspondante à la note puis cliquez dessus)
►| Note moyenne de 4.4 /5 attribuée par 249 votant(s) |

À propos de : Hervé (LuzPhotos)

Hervé Drouet, photographe professionnel au pays basque, spécialiste formation photo et rédacteur du blog LuzPhotos.

46 commentaires

  1. Excellent article, très clair et complet ; meilleurs voeux pour cette année nouvelle, plein de bonnes choses pour vous et vos proches
    Lili

  2. Une erreur au sujet des apn Sigma qui ne sont pas full frame, mais APS-C et le Quattro H est APS- H
    Ça arrive à tout le monde

  3. Je cherchais la base historique du calcul en pouces, je l’ai… Mais pourquoi nos ministères pleins d’énarques n’imposent pas le système métrique sur les manuels, publicités, points de ventes.. Etc.. On revient en arrière !! Partons du format connu de base (24×36) sur un fraction de diviseur pour comparer les surfaces active de capteur…les TV sont souvent exprimées en cm de diagonale.. et pouces réels observés…

  4. Votre article est exceptionnel par sa clarté et sa précision (vous avez dû passer quelques heures dessus !). Il permet de visualiser concrètement les termes employés par tout le monde parce qu’ils sont dans l’air du temps sans que personne ne les comprennent vraiment. Il en ressort en tous cas que le monde de la photographie ne rime en aucun cas avec le monde de la logique. Si l’on suit l’exemple des dénominations des capteurs, il n’est pas près d’ailleurs de le rejoindre un jour. C’est une interrogation à propos des capteurs 1″ qui m’a amené sur votre site, en effet, je n’arrivais pas à partir des dimensions de ces capteurs à faire ressortir ce fameux pouce, je comprend mieux maintenant pourquoi !!! Il a donc fallu, comme pour mes débuts dans ce monde de chiffres étranges à virgule ou barre de fraction, faire un voyage dans le temps.
    Cordialement,

    • Merci 🙂
      oui c’est vrai, c’est souvent beaucoup de temps (heures, jours) de préparation/recherche/écriture/mise en forme. Mais l’effort est récompensé quand je constate que l’article a plu et/ou a été utile 🙂

  5. Merci pour ces explications particulièrement claires, il faut espérer un changement dans ces dénominations des tailles et rendre ça plus clair, je pensais effectivement que mon capteur de 1″ mesurait 25.4 mm, grosse erreur.

  6. Hervé le Grelle

    Fantastique. Renseignements absolument indispensables et mieux détaillés que les sites concurrents. Merci Hervé.
    Hervé

  7. Travail remarquable, riche, précis et limpide. Merci beaucoup.

  8. article très explicite particulièrement détaillé et remarquablement imagé, je me noyai jusque là dans toutes ces tailles. Remerciements sincères. Yves 13/10/2017

  9. Bonjour, je suis un débutant qui tente de savoir quel serait le meilleur appareil. J’ai bien compris que la taille du capteur est très importante. Pouvez-vous m’indiquer une taille de capteur, disons de bonne qualité sans être ruineuse ? Merci.

    • Difficile de répondre à ce type de questions dans la mesure où les notions qui rentrent dans l’équation sont très subjectives… Chacun aura sa propre mesure de la notion de « bonne qualité », tout comme le terme « ruineux » n’aura pas la même signification selon les personnes…

      Pour essayer quand même de répondre, au risque de simplifier à l’extrême la problématique d’un choix d’appareil photo, je trouve pour ma part qu’actuellement les capteurs Micro 4/3 présentent un rapport qualité/prix plutôt intéressant… (même si en fonctions des caractéristiques des boîtiers, les prix peuvent présenter de grands écarts…).

      Mais vous avez également de très bons appareils avec des capteurs 1 pouce… en fait, tout dépend de son niveau d’exigence et des conditions dans lesquelles sera utilisé l’appareil photo (notamment si vous comptez souvent monter en sensibilité pour faire par exemple des photos en basse lumière ou avec des vitesses élevées…).

  10. Merci pour votre aide !

  11. Jean Pierre De Jaegere

    Bonjour,
    bel article, mais pouvez-vous m’expliquer la différence entre un capteur CMOS et CCD et le lien avec ce que vous expliquez ?
    merci

    • Bonjour,

      CCD (Charge Coupled Device) et CMOS (Complementary Metal Oxide Semiconductor) sont des types de capteurs utilisant des technologies différentes pour capturer l’information lumineuse. Il n’y a pas de rapport direct avec la taille des capteurs, même si tel type de capteur se retrouvait plus facilement dans tel ou tel format de capteur…

      Aujourd’hui, alors que le CCD était très présent au début de la photographie numérique, le CMOS tend peu à peu à le remplacer, notamment en raison de son plus faible coût de production et de sa plus faible consommation…
      Le CCD a longtemps résisté notamment au niveau des capteurs moyens formats, mais aujourd’hui, là aussi, c’est la technologie CMOS qui équipe la majorité de ces appareils photo (Pentax 645Z, Phase One IQ250, XF 100MP, Hasselblad H5D-50c, X1D, Fujifilm GFX 50S…).
      D’ailleurs, Sony, le principal fournisseur de capteur CCD, envisage officiellement d’arrêter la production de CCD à l’horizon 2025.

      Pour expliquer la différence entre un capteur CCD et CMOS, il faudrait y consacrer au moins un article entier…
      Mais pour faire simple, voici un article qui, je trouve, résume bien la situation actuelle :
      CCD ou CMOS ? Le débat éternel…

  12. cet article et les commentaires qui suivent m’ont apporté un réel éclairage sur la question des capteurs qui pour moi était un réel labyrinthe Merci
    A CHALIEUX

  13. Bonjour
    Comment calculer la taille d’un photos intérieures?
    Cordialement

    • Je suppose que vous vouliez dire : comment calculer la taille d’un photosite (cellule photosensible qui sera traduit en pixel sur l’image) pour un capteur donné ?

      Par exemple pour un Canon 5D Mark III :
      Le capteur a une taille de 24 x 36 mm et donne des images de dimensions maximales de 3840 x 5760 pixels (définition de 22,12 Millions de pixels)

      Quelle place est accordée à chaque photosite (sachant que 1 pixel = 1 photosite) ?
      Il s’agit bien sûr d’un calcul approximatif qui ne tient pas compte de l’espace entre les photosites du capteur…

      1) Calcul par les dimensions en pixels (3840 x 5760 px)
      Calcul par la largeur : pour 24 mm, on a 3840 px soit 24/3840 = 0,00625 mm
      Calcul par la longueur : pour 36 mm, on a 5760 px soit 36/5760 = 0,00625 mm
      Soit un photosite carré de 6,25 μm de côté (pour rappel 1 μm = 0,001 mm ; micromètre souvent encore appelé micron dans le langage courant)

      2) Calcul par la définition en millions de pixels (22,12 MP)
      Surface du capteur : 24 x 36 = 864 mm2
      Surface d’un photosite : 864 / 22,12 = 39,06 μm2
      Un photosite occupe donc un carré d’environ 6,25 μm (racine carré de 39,06) sur le capteur

  14. « pour rappel 1 mm = 0,001 μm »…ne serait-ce pas plutôt 1µ = 0,001mm…

    Merci pour votre article très clair

  15. bonjour svp qui veux me conseiller
    sur canon que je dois acheter aie capteur aps-h et non aps-c. merci

    • Bonjour, je ne suis pas sûr d’avoir compris la question mais ce qui est sûr c’est que le format de capteur APS-H n’est plus fabriqué par Canon… donc entre la taille de capteur APS-H et APS-C, c’est maintenant un choix imposé par défaut, c’est l’APS-C 🙂

  16. Bonjour, super article. Suis amateur et j’hésitais entre un panasonic DMC FZ 300 et le panasonic TZ 100… ce dernier a un plus grand capteur et est très bien noté… Mais du coup je me demande si en prenant un Nikon D 3500 ( à peu près au même prix) je n’aurais pas une qualité d’image supérieure en fait?… Qu’en pensez vous?..
    D’autant que j’aime bien faire de la photo par faible lumière…
    Merci d’avance et bonnes fêtes

    • Bonjour, oui si vous aimez faire des photos par faible lumière sans trépied (obligation de monter dans les ISO pour éviter le flou de bouger), parmi les 3 modèles d’appareils photo retenus, il est clair que dans ces conditions vous aurez une bien meilleure qualité de photos en fonction de la taille du capteur.

      Pour vous donner un ordre du gain en fonction des capteurs des modèles, les notes du site DxOmark pour le « Sports Score » donne la valeur ISO maximale avec laquelle on obtient encore une image d’une excellente qualité (donc plus la valeur est élevée mieux ce sera) :

      • Panasonic Lumix FZ300 (capteur 12 Mpx, 1/2,3″ , 42 Mpx/cm) : 97 ISO

      • Panasonic Lumix TZ100 (capteur 20.1 Mpx, 1″ , 17.3 Mpx/cm) : 559 ISO

      • Nikon D3400 capteur 24 Mpx, APS-C (il n’y a pas encore le D3500 mais la note doit être assez proche du D3500) : 1192 ISO

      Attention toutefois à ne pas oublier, que les modèles d’appareils sont très très différents notamment en terme de polyvalence et d’encombrement :

      • Panasonic Lumix FZ300 : encombrement et poids proche d’un reflex mais ultra-polyvalent avec son zoom 25-600mm.

      • Panasonic Lumix TZ100 : un vrai compact mais avec un zoom plus limité et moins lumineux dans les longues focales (25-250 mm f/2.8 -5.9)

      • Nikon D3400 : plus limité avec le kit de base 18-55mm mais possibilité d’acheter les objectifs que l’on souhaite en fonction de sa pratique (mais suppose des achats complémentaires et du poids et de l’encombrement en plus).

      Il s’agit donc de trouver le meilleur compromis en fonction de vos critères de choix…

      Bonnes fêtes à vous également !

  17. Bonjour

    En effet tres intéressant.
    Je suis arrivé ici pour les même raisons qu’un precedent intervenant.
    en prenant les dimensions en mm d’un capteur 1 pouce
    en faisant le célèbre a²+b² j’avais le carré de la diagonale
    et en convertissant la taille en mm de cette diagonale vers des pouces
    je ne retombais pas sur le pouce que j’aurais dû avoir.

    Merci de nous avoir expliqué le pourquoi de cette aberration mathématique.

    Par contre j’aimerais ajouter un detail concernant les capteurs photos et leurs photosites
    que j’explique à chaque fois qu’on me demandes conseil pour l’achat d’un APN.

    Aujourd’hui le nombre de photosites dans les cellules sont largement suffisant pour une utilisation pro et nettement en surnombre pour une utilisation non pro.
    Donc entre 2 appareils de même technologie (c’est à dire sur des APN sorti dans une même période, on ne peut bien sur pas comparer des photosites actuels à ceux ayant une tehnologie d’il y a 10 ans) à taille de capteur identique il vaut mieux choisir celui ayant le moins de photosites (ou pixels).
    Les photosites étant plus gros il supportera mieux les basses lumières.

    Bonnes photos à tous

  18. Excellent. Très complet. Oui maintenant la taille du capteur est important pour moi. mais, les appareils plein format sont pour ma bourse un peu couteux. Pour l’instant je suis passé au K70. Le k1 attendra un peu…..

  19. Rebonjour.Une simple question,qui est importante pour moi…:-).En changeant d’appareil photo, mais en ayant toujours (hélas) la même taille de capteur,et en passant de 20 mp a 24 mp pourrai je compter avoir un gain de qualité dû au fait que la technologie à progressé ou dois je me résigner sur le fait que les photo-sites étant plus nombreux,seront donc plus petit sans amélioration de qualité.Je parle évidemment du capteur Aps-c du ks2 et du k70 de Pentax.La technologie a t elle fait un progrés dans ce domaine.Pourriez vous me dire ce que vous en pensez….Merci.

    • Sur le principe, oui il peut y avoir un gain entre des capteurs de taille identique mais de générations différentes. Même si la taille du capteur est primordiale, il y aussi beaucoup d’autres facteurs d’améliorations qui peuvent entrer en ligne de compte : conception des microlentilles au-dessus des photosites pour concentrer la lumière, diminution de l’espace entre les photosites (permet mécaniquement d’augmenter la taille des photosites pour une même taille et définition du capteur), inversion de la position des circuits intégrés avec la technologie BSI (Back-Side Illuminated) pour optimiser la capture des électrons par les photosites, raccourcissement des circuits transmettant les signaux, optimisation des algorithme de traitement du signal…

      Je pense donc en effet que dans la majorité des cas où il y a des écarts de plusieurs années entre la sortie de 2 capteurs de même taille, le gain peut-être significatif…

      En revanche, je suis plus sceptique sur l’importance du gain de qualité qu’il pourrait y avoir entre 2 capteurs de même taille, de même marque, avec une définition proche mais ayant un écart de seulement un peu plus d’un an comme c’est le cas entre celui du Pentax K-S2 et du K-70.
      Concernant ces 2 capteurs, ils utilisent a priori les mêmes technologies, ont la même taille, pas de filtre passe-bas… seule la définition change (24 MP pour le K-70 contre 20 pour le K-S2), ce qui en théorie devrait avantager la monté en ISO du K-S2 (photosites un peu plus grands), mais pourtant ce dernier présente un sensibilité maximale plus faible que le plus récent K-70 : l’amplification du signal et son traitement ont donc sans doute été améliorés par différents biais pour compenser la légère diminution de la taille des photosites. D’ailleurs sur ce point les tests sur le site lesnumeriques montrent qu’à ce niveau le K-70 s’en tire mieux que le K-S2, mais pour vraiment comparer les performances des capteurs, il aurait fallu le faire avec un même objectif (ce qui n’est pas le cas ici).

      Bref, si la réponse de principe est oui, il faudrait ensuite regarder au cas par cas, avec des tests comme peut le faire le site DxOMark (malheureusement ces 2 boîtiers n’ont pas été analysés par DXO), pour apprécier l’étendue éventuelle du gain et aussi savoir dans quels domaines il y a eu ou non des améliorations (piqué, dynamique, profondeur de couleur, montée en sensibilité)…

  20. D’autant que les vendeurs sont généralement peu au courant. Testez : demandez la taille du capteur on vous répond megapixels 8/o))) et si vous obtenez par exemple 4/3″, la correspondance avec le 35mm n’est pas assurée. Mais comment voulez-vous vendre un APN dont le capteur (ou 2 ou 3) tien(nen)t sur l’ongle du petit doigt ???
    Mais plus on demandera plus ils apprendront. D’autant que c’est marqué dessus, en général le fût porte l’équivalent 35mm et l’objo les vraies valeurs ; le coeff devient évident.
    Reste que donner le rapport des surfaces avec un 24/36 serait intéressant, en expliquant ensuite pourquoi « ils » parviennent à loger un (équivalent) 600mm dans un bridge.

  21. Merci pour cet article ! Enfin l’explication sur les dimensions obscures des capteurs en pouces… 🙂

    Petite actualisation : aujourd’hui il y a aussi des smartphones avec capteurs de 1/1.7″ (Huawei P30 et P30 pro par ex) et 1/1.33″ (Xiaomi mi note 10). Bientôt des objectifs à 1″ sur du smartphone ?

    Merci

  22. Mise à jour du tableau « Taille du capteur et utilisations principales » avec de nouveaux exemples récents de smartphones et d’appareil photo numériques (classés par taille de capteur)

  23. Bonjour cela fait plusieurs semaines que j’ai hésité pour l’achat d’un hybride. Je suis d’abord allée vers la gamme Sony (6500-7-7 II) mais sans grande conviction. Après une longue discussion avec un vendeur, celui ci m’a dirigé vers le modèle M5 mark III d’Olympus. J’aime beaucoup la « patte » que laissent les photos Olympus et suis plus séduite que par Sony. Seulement, ce modèle a un capteur micro 4/3 et j’ai peur de la qualité (son concurrent chez Sony possédant un Plein format la question se pose) … pour vous situer sur le type de photos que je réalise on se parle de photos de paysages principalement, vivant dans les Landes (forêts, océan, montagne, mais aussi voyage donc portrait, également des photos de surf de mon ami qui resteront des photos plaisir mais pas les plus importantes).
    En espérant que vous pourrez m’aider à me décider. (Je suis aussi preneuse d’un appareil photo moins onéreux si une idée vous vient 😉 ) merci 🙂

    • Personnellement, même si j’ai des boîtiers Canon (APS-C et plein format), je suis également équipé en Olympus micro 4/3 et j’utilise de plus en plus ce format de capteur, notamment pour une question d’encombrement (cela me permet d’avoir des objectifs pour un peu tous les sujets sans me ruiner le dos). Je n’emporte plus que ça en voyage et en randonnées. J’en suis très content.

      Selon moi, le capteur est encore suffisamment grand pour que la compacité ne se fasse pas au détriment de la qualité. Je pense que ce type d’appareil associé à des objectifs adaptés couvre sans problème les besoins de la plupart des photographes. C’est à mon sens un bon compromis (cela n’engage que moi), même si certains diront que cela ne vaudra jamais un appareil à capteur plein format (notamment dans la montée en ISO et dans la facilité à obtenir une faible profondeur de champ à cadrage égal)… mais à ce jeu, ceux qui utilisent des APN moyen format ne jureront que par cette taille de capteur, etc. La course à l’équipement est une course sans fin. Nos appareils photos actuels auraient fait pâlir de jalousie n’importe quel photographe pro exerçant il y a quelques décennies !

      Plus concrètement, pour revenir à Olympus, pour un budget plus serré, vous pouvez aussi regarder du côté de l’Olympus OM-D E-M10 Mark III (cet OM-D d’entrée de gamme, offre déjà beaucoup de possibilités ; à voir s’il semble suffisant par rapport à votre pratique photo présente et future…). A titre personnel, j’avais commencé avec un Olympus OM-D E-M10 Mark II pour « tester » ce format micro 4/3. J’ai ensuite investi peu à peu dans des objectifs, puis suis monté en gamme côté boîtier.

  24. Bonjour, je ne peux que m’associer aux éloges et aux remerciements des commentateurs précédents. Cet article va me faire gagner beaucoup de temps. J’aurais deux remarques/questions :
    – pour les dénominations en pouce fractionnaire vous expliquez bien l’origine du facteur qui permet de trouver la vraie valeur de la diagonal et ce facteur de 0.63 marche bien pour 1″, 1/2″ et 1/4″. En revanche pour les autres tailles ça marche moins bien : on est dans l’incertitude liée à la variabilité des tailles selon les fabricants ou les modèles, ou bien qq chose m’a échappé?
    – j’utilise un Panasonic DMZ-TZ70 et le type de capteur pour cet appareil semble être un 1/2.3″(d’après votre article et une fiche technique trouvée sur le net) pour lequel vous donnez un rapport d’image de 1.38. Par ailleurs la taille d’image pour cet appareil est de 4000×3000 pixels ce qui suggère un rapport d’image de 4/3 (à moins que les photosites ne soient pas carrés) : auriez-vous une explication?
    Merci

    • Merci pour votre lecture attentive et vos légitimes interrogations, cela m’a permis de corriger une erreur dans le tableau concernant le capteur 1/2,3″.

      Le rapport d’image de ce capteur aurait en effet dû m’alerter. Les dimensions écrites dans le tableau étaient imprécises : ce n’est pas 4,5 x 6,2 mm, mais plus précisément 4,62 x 6,16 mm selon plusieurs sources concordantes.
      Pour cette taille de capteur, le moindre écart de un ou deux dixième de mm compte, en particulier pour le rapport d’image ! Avec ces nouvelles dimensions, on trouve bien le rapport d’image de 4/3 = 1,33, c’est plus cohérent.

      Par contre, pour le premier point que vous soulevez, à part la variabilité des tailles que les constructeurs font rentrer dans une appellation (par exemples, pour le capteur 1/2,3″, j’ai également trouvé les dimensions de 4,72 x 6,30mm ou encore de 4,55 x 6,17mm, certainement celles que j’avais du prendre à l’origine en les arrondissant à tort à une décimale…) et le fait que l’on est juste sur une extrapolation (donc un calcul par définition approximatif), je n’ai pas d’explications vraiment satisfaisantes.
      Même avec ces dimensions de capteur corrigées (4,62 x 6,16 mm), si on cherche à extrapoler par rapport à un capteur 1″, avec une simple règle de 3, pour le capteur 1/2,3″ cela nous donne 15,9 (diagonale en mm pour un capteur 1″) x 1/2,3 = 6,913 mm en extrapolé au lieu de 7,7 mm en réelle… le calcul donne en effet une diagonale assez éloignée de la valeur réelle : un écart de 0,787 soit en pourcentage une diminution de 10,22 % (en pourcentage cela me semble moins terrible que cela ne paraissait…).

      J’ai refait les calculs sur un tableur et voici les écarts en pourcentage entre la valeur extrapolée et la valeur réelle de la diagonale (la première étant toujours plus petite que la seconde), par taille de capteur (inférieur à 1″) :
      1/4″ = 0,62 %
      1/3″ = 11,67 %
      1/2,5″ = 11,45 %
      1/2,3″ = 10,22 %
      1/2″ = 0,62 %
      1/1,7″ = 1,55 %
      2/3″ = 3,64 %

      Donc au pire, l’extrapolation nous donne un écart d’environ 10%… finalement pas si mal pour un calcul approximatif basé sur des valeurs elle-mêmes sujettes à variation…

  25. FRANCOIS GUERDER

    Bonjour
    Si j ai bien compris, mon 80 Hasselblad avec un dos numérique (33×44 ) devient un 64 mm en equivalent 24×36 ?
    Merci pour votre article
    Francois

    • Oui tout à fait, le coefficient de conversion est de 0,8 pour cette taille de capteur plus grand que la référence 24 x 36 mm.
      Cela donne : focale « réelle » de 80 mm x coefficient de 0,8 = focale de 64 mm en équivalent 24 x 36 mm.

      Pour rappel, cette notion de focale équivalente permet juste de ramener la focale d’un objectif vers une focale de référence (celle d’un capteur 24 x 36 mm) pour avoir une idée du cadrage. Ici une focale de 80 mm sur un Hasselblad (capteur 33 x 44 mm) cadrera approximativement comme une focale de 64 mm montée sur un appareil plein format 24 x 36 mm.

  26. Merci pour vos explications, je commence à comprendre (après avoir parcouru d’autres sites) le principe de conversion de focale selon les capteurs.
    Je potasse en ce moment le site LEICA pour mieux connaître les modèles (achat en vue … peut-être).
    Donc si je comprends bien, le LEICA Q2 ayant un capteur 24×36, l’objectif fixe monté de 28 mm est bien un 28 mm ?
    Ce qui ne serait pas le cas d’un LEICA CL avec capteur APS-C, un 18 mm monté dessus correspondrait en fait à un 28 mm ?
    Ai-je bien compris ? Merci d’avance !

    • Oui tout à fait, c’est bien ça ; enfin pour être très précis une focale de 18 mm montée sur un Leica APS-C donnera en équivalent 24×36 mm une focale de 27 mm (18 x 1,5).
      Il y a en effet la focale dans le sens « donnée technique optique inhérente à l’objectif » et la focale « en équivalent 24×36 mm » qui permet d’avoir une idée de comment va cadrer l’objectif.

      Pour en apprendre plus à ce sujet et bien comprendre le principe de focale équivalente et coefficient de conversion, je vous invite à lire cet article (tout particulièrement la 3eme partie) :
      http://www.luzphotos.com/materiel/objectif/focale-objectif-def-focale-equivalente

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un astérisque *

*