Accueil » Matériel » Appareil photo » Résultats du test DxO du Canon 5D Mark IV

Résultats du test DxO du Canon 5D Mark IV

DxOMark est un site connu et reconnu qui réalise et met à disposition des tests des capteurs des appareils photo et aussi des objectifs photo. Le test DxO du Canon 5D Mark IV est paru il y quelques jours. Voyons comment s’en sort le nouveau boîtier Canon par rapport aux autres appareils de la marque et aussi par rapport à la concurrence.

Dans cet article, je ne m’étends pas sur le système de notation des capteurs du site DxOMark. Pour en apprendre plus à ce sujet et être à même de mieux appréhender ce qui suit, je vous invite à consulter l’article Comprendre les tests DxO des capteurs des APN (Appareils Photo Numériques).

Plusieurs rappels ou mises en garde concernant les tests DxO :

  • DxO analyse directement les fichiers RAW et non des fichiers JPEG développés. Par cette méthode, DxO cherche à mesurer le plus objectivement possible les performances brutes des capteurs des appareils photos numériques.
  • Quelle que soit la qualité des tests réalisés, les mesures des performances brutes d’un capteur ne sauraient à elles seules constituer une base suffisante pour choisir un appareil photo. Même si c’est un point très important, un appareil photo ne se résume pas à un capteur ! Pour choisir un appareil photo, il faudra aussi prendre en compte sa qualité de fabrication, ses fonctionnalités, son ergonomie, son autofocus, le choix des optiques, etc.
  • D’autre part, les mesures DxO concernant les capteurs, n’apportent pas directement de réponses sur la notion de piqué (la capacité à reproduire le maximum de détails sur une photo) : pour cela il faudra attendre les tests DxO qui associent le boîtier à différents objectifs photo.

Le 5D Mark IV prend la première place des APN Canon

Aux tests DxO, le 5D Mark IV obtient la très belle note de 91. Sachant que, tous boîtiers confondus, la meilleure note actuelle est de 98 (note détenue par le Sony A7R II).

Note globale obtenue au test DxO pour le Canon 5D Mark IV

Dans le classement général DxO, parmi les boîtiers Canon à capteurs plein format, le Canon EOS 5D Mark IV se hisse à la première place, juste devant le boîtier professionnel Canon 1D X Mark II sorti quelques mois plus tôt en février 2016. Une belle performance pour un APN qui présente une résolution bien plus élevée (30,4 contre 20,2 pour le 1D X).

Classement général des notes globales DxO des boîtiers Canon plein format (capteur de 24x36mm)

Capteur 5D Mark IV Vs 1D X Mark II

Comparatif des notes DxO des appareils photo Canon EOS 5D Mark IV et Canon 1D X Mark II

Vous pouvez cliquer sur l’image pour ouvrir la comparaison sur le site DxOMark

Voici un aperçu des petites différences entre le Canon EOS 5D Mark IV et 1D X Mark II :

  • En note globale (Overall Score), le 5D Mark IV a 3 petits points de plus (91 contre 88)
  • En note « Portrait », les mesures donne la profondeur de couleur (Color Depth) légèrement meilleure aux basses sensibilités (de 0,7 bits, ce qui, soyons clairs, constitue une différence très peu perceptible).
  • Concernant la note « Landscape » (paysage), la dynamique (Dynamic Range), est quasi identique pour les deux boîtiers de 100 à 400 ISO, puis très légèrement supérieure (environ 0,5 IL1, ce qui, là encore, constitue une différence très peu visible) pour le 1D X mark II à partir de 800 ISO.
  • Enfin pour la note « Sports » qui mesure la capacité du boîtier à monter en sensibilité ISO tout en gardant une image de qualité, le 1D X reste, de très peu, devant le nouveau 5D Mark IV avec un score de 3207 ISO contre 2995 ISO. Compte tenu de la plus grande résolution de 30,4 MP, il s’agit là d’un très bon résultat.

Bref, côté capteur, le nouveau 5D Mark IV tient tout à fait la comparaison avec le boîtier pro 1D X mark II.

NOTE :

(1) IL (Indice de Lumination) ou en anglais EV (Exposure Value) est une unité utilisée en photographie qui mesure la quantité de lumière : à chaque fois que l’indice augmente de 1 cela signifie qu’il y a 2 fois plus de lumière et inversement (2 fois moins de lumière s’il diminue de 1). Pour mieux comprendre cette notion, vous pouvez lire l’article L’indice d’exposition : un concept clé en photographie.

Capteur 5D Mark IV Vs 5D Mark III

Autre comparaison intéressante : celle avec le Canon 5D Mark III. Au vu de l’augmentation importante du prix du nouveau Canon 5D mark IV par rapport au précédent modèle, nous serions en droit d’espérer que les performances du capteur soient à la hauteur de ce nouveau prix… est-ce vraiment le cas ?
Et bien heureusement, oui !!! Toutes les notes sont en augmentation par rapport à celles du Canon 5D mark III comme le montre l’image ci-dessous mettant en parallèle les résultats des tests DxO des 2 boîtiers :

Comparatif des notes DxO des appareils photo Canon EOS 5D Mark IV et Canon 5D Mark III

Vous pouvez cliquer sur l’image pour ouvrir la comparaison sur le site DxOMark

La note DxO générale du capteur a fait un bon de 10 points en passant de 81 à 91. Une belle progression !

La note portrait, déjà bonne par le passé, a légèrement augmenté avec un score de 24,8 bits contre 24 bits auparavant.

Mais sans conteste, l’augmentation la plus importante est celle de la dynamique (note « Landscape », paysage) qui s’élève à 13,6 IL contre « seulement » 11,7 pour le 5D mark III : soit une progression significative de pratiquement 2 IL !
Si l’on regarde plus en détail le graphique (voir ci-dessous) de la dynamique en fonction de la sensibilité, nous pouvons constater que le gain est considérable dans les basses sensibilités (de 100 à 800 ISO environ) et s’amenuise peu à peu avec l’augmentation de la sensibilité : la différence en IL est d’un peu moins de +2 IL à 100 ISO ; elle diminue graduellement pour passer à + 1 IL à 800 ISO puis au-delà, le gain tourne autour de + 0,5 à + 0,75 IL. Même si en basse sensibilité, nous ne sommes pas encore tout à fait au niveau des capteurs Sony (voir la partie suivante), il faut avouer que les ingénieurs de chez Canon ont bien travaillé 🙂 .

Test DxO du Canon EOS 5D Mark IV : comparaison des courbes dynamique (Dynamic Range) avec le Canon 5D Mark III

Enfin, la note « Sports » qui indique la plus grande sensibilité permettant d’avoir une photo d’encore très bonne qualité, augmente aussi légèrement malgré la meilleure résolution du 5D mark IV (capteur de 31,26 MP contre 23.38 pour le précédent boîtier). Si l’on regarde les courbes, en fait, le SNR (rapport signal sur bruit) des deux boîtiers est extrêmement proche. L’augmentation de la note est en réalité due au léger progrès réalisé dans la profondeur des couleurs. En effet, pour rappel, cette note peut être limitée par, non seulement le SNR, mais aussi la profondeur de couleur et la dynamique (pour comprendre comment est construite cette note, vous pouvez lire ou relire l’article « Comprendre les tests DxO des capteurs des APN » et, en particulier, le passage DxO « Sports Score » (Low-Light ISO)).

Le 5D Mark IV face au Nikon D810 et au Sony A7R II

Après avoir rappelé une fois de plus qu’un appareil ne se résume pas à son capteur, voyons maintenant des comparaisons qui divisent… Le Canon 5D Mark IV contre les rois des tests DxO… j’ai nommé le Nikon D810 et le Sony A7R II !

Comparatif des notes DxO des appareils photo Canon EOS 5D Mark IV, Sony A7R II et Nikon D810

Vous pouvez cliquer sur l’image pour ouvrir la comparaison sur le site DxOMark

Le Nikon D810 et le Sony A7RII gardent leurs places de second et premier du classement général avec respectivement les notes record de 97 et 98 contre une note déjà très honorable de 91 pour le Canon 5D Mark IV. Voyons plus en détail les notes qui expliquent cette différence.

La note portrait (profondeur de couleurs)

Test DxO du Canon EOS 5D Mark IV : comparaison des courbes de la profondeur de couleurs (Color Sensitivity) avec les appareils photo Sony A7R II et Nikon D810
Entre le Nikon D810 et le nouveau Canon 5D Mark IV, à basse sensibilité il existe une différence d’environ 1 bit, ce qui, selon DxO représente un écart à peine visible. Ensuite les courbes se chevauchent pratiquement tout du long avec la montée en ISO. De manière anecdotique, à 51200 ISO, l’écart s’inverse même en faveur du Canon 5D Mark IV. En revanche, le Sony reste toujours un peu au-dessus avec un gain d’environ 1,5 bits, sauf aux très hautes sensibilités où les courbes finissent par se rejoindre.
C’est en fait l’écart à très basse sensibilité qui explique les écarts de notes entre les boîtiers. Ces notes sont obtenues à partir de mesures effectuées sur une impression d’environ 20x30cm d’une image normalisée de 8MP pour tous les boîtiers (ce qui permet de comparer des appareils présentant des résolutions différentes).
Par contre, pour information, concernant la mesure sur écran (Screen) avec un affichage à 100%, les 3 boîtiers présentent des courbes quasi-identiques.

La note Landscape (paysage ; dynamique du capteur)

Test DxO du Canon EOS 5D Mark IV : comparaison des courbes de la dynamique (Dynamic Range) avec les appareils photo Sony A7R II et Nikon D810
Là encore, l’écart de notes se joue dès le début aux plus basses sensibilités. La note correspond en effet à la dynamique maximale du boîtier qui est habituellement celle obtenue à la sensibilité ISO la plus faible comme le montre le graphique. Le Nikon D810 part très fort avec 14,76 IL à 64 ISO (les autres APN commencent à partir de 100 ISO) puis il rejoint dès 200 ISO les 2 autres boîtiers aux alentours de 13,5 IL pour se faire dépasser à partir de 400 ISO. Résultat, côté note, le Nikon D810 obtient la meilleure des 3 boîtiers malgré ses moins bonnes performances à partir de 400 ISO.

La note Sports (sensibilité ISO)

Test DxO du Canon EOS 5D Mark IV : comparaison des courbes SNR (rapport signal sur bruit) avec les appareils photo Sony A7R II et Nikon D810
Cette note « Sports » prend en compte le SNR (rapport signal sur bruit). A ce niveau on peut constater que les courbes des 3 APN sont très proches. Si les boitiers Sony et Nikon obtiennent leurs notes de cette courbe (la sensibilité maximale avec un niveau de 30 dB), le Canon lui voit sa note « Sports » plafonnée par la profondeur de couleur très légèrement en retrait par rapport aux 2 autres APN (la note correspond à la sensibilité maximale pour une profondeur de 18 bits).

Malgré tout, les notes de sensibilité maximale permettant d’obtenir une photo de très bonne qualité présentent des écarts minimes : la note la plus « basse » est de 2853 ISO pour le Nikon, suivi par le Canon avec une note de 2995 ISO et le Sony obtient le score le plus élevé avec 3434 ISO.
Pour rappel, pour doubler la sensibilité, le chiffre en ISO doit doubler (par exemple, passer de 3200 à 6400). Ces chiffres nous disent que le Canon permet d’obtenir la même qualité d’image que le Nikon avec une sensibilité de 1,05 fois plus élevée (2995/2853) et que pour le Sony se sera avec une sensibilité de 1,2 fois plus élevée que le Nikon (3434/2853). On est loin d’un écart vraiment significatif de deux fois. Autrement dit, les 3 APN se tiennent dans un mouchoir de poche et donnent tous encore d’excellents résultats (selon les critères DxO) jusqu’à environ 3200 ISO.

En y regardant de plus près on s’aperçoit que malgré l’écart de notes, les performances des capteurs de ces 3 boîtiers sont très proches. Cela nous rappelle que la traduction en une note, si c’est la seule manière simple de faire rapidement une comparaison, reste assez réductrice et peut amener à porter des jugements quelques peu hâtifs… Pour relativiser les résultats DxO, il est bon de regarder derrière les notes globales, comprendre comment elles ont été obtenues et ce qu’elles représentent.

En regardant le prix élevé et les caractéristiques techniques du Canon 5D Mark IV, je me posais la question de savoir si finalement ce boîtier n’allait pas davantage intéresser les vidéastes que les photographes… et que ces derniers pourraient très bien se contenter d’un très bon Canon 5D mark III plutôt que d’acheter un coûteux mark IV. J’avoue que les résultats des tests DxO m’ont fait quelque peu changer d’avis. Si le mark III reste aujourd’hui un excellent boîtier, force est de constater qu’à la lumière de ces tests, le 5D mark IV abrite manifestement un capteur encore plus performant, notamment en ce qui concerne la dynamique… ce point intéressera tout particulièrement les photographes de paysages qui sont souvent confrontés à de forts contrastes.

Et vous ?Lors de l’achat d’un nouvel appareil photo, tenez-vous compte des tests comme ceux de DxO ? Que pensez-vous des résultats du Canon 5D Mark IV ?

▼ CET ARTICLE VOUS A PLU, DITES LE EN LE NOTANT :
►| Note moyenne de 4 /5 attribuée par 13 votant(s) |

À propos Hervé (LuzPhotos)

Hervé Drouet, photographe professionnel au pays basque, spécialiste formation photo et rédacteur du blog LuzPhotos.

Un commentaire

  1. Effectivement le 5D IV est bien né et bien conçu!
    Je serais curieux de tester la dynamique du nouveau capteur…

Laisser un commentaire