Accueil » Matériel » Filtres » Filtre ND : Présentation des filtres par marque

Filtre ND : Présentation des filtres par marque

Une fois que l’on connaît quels sont les grandes caractéristiques des filtres ND que l’on souhaite acheter (article Filtre ND : comment bien choisir son filtre ND ?), reste le plus difficile : quelle marque de filtre ND choisir ? Il y en a une multitude ! La liste que je vais vous présenter est donc loin d’être exhaustive. Je vous ai fait une sélection des fabricants de filtres ND les plus connus et j’y ai ajouté également un ou deux qui, à mon avis, gagnent à l’être un peu plus. Si vous en connaissez d’autres qui vous semblent digne d’intérêt, n’hésitez pas à partager votre découverte avec les autres lecteurs en ajoutant un commentaire en bas de l’article.

Trois autres articles traitent également des filtres ND :

  1. Filtre ND (gris neutre) : utilité et utilisation. Si vous ne connaissez pas les filtres ND (gris neutre), je vous conseille de commencer par lire cet article.
  2. Filtre ND : comment bien choisir son filtre ND ? : des conseils généraux utiles avant même de choisir une marque de filtre.
  3. Applications Android gratuites de calcul d’exposition avec filtre ND : j’ai testé pour vous une dizaine d’applications et je vous donne mon top 3 !

Correspondance entre densité des filtres ND et références commerciales par marque

Nous avons vu dans le premier article qu’il y avait au moins 3 manières d’exprimer le degré d’opacité d’un filtre ND (sa densité).

Pour vous y retrouver, voici un tableau qui fait un parallèle entre les densités des filtres ND et les références commerciales utilisées par les fabricants retenus.
En cliquant sur le tableau ci-dessous, vous pouvez l’afficher en plus grand.
Tableau de correspondance entre densités des filtres ND et références commerciales par marque

Attention, comme précisé dans la note de bas du tableau, certains revendeurs n’utilisent pas toujours les bons termes pour décrire la densité d’un filtre ND. Pensez bien à vérifier le descriptif du filtre s’il y en a un, à lire les éventuels commentaires des précédents acheteurs ou même à faire un parallèle avec les modèles présentés sur le site du fabricant… Par exemple au moment où j’écris l’article, Amazon, présente un filtre Tiffen ND 0.9 ou ND .9 en mentionnant « ND9 », notation généralement réservée au facteur d’atténuation. Ici, pas de descriptif mais la valeur inhabituelle, la photo avec la référence inscrite sur le filtre et la connaissance de la gamme Tiffen peuvent éviter de se tromper.

Présentation de quelques fabricants de filtres

Voici la liste par ordre alphabétique des fabricants de filtres ND retenus (ceux présents dans le tableau précédent). Après une présentation de chaque fabricant qui vous aidera à savoir quels filtres sont proposés et comprendre les choix possibles dans les différentes gammes, vous trouverez pour chacun un lien vers le site officiel de la marque (souvent en anglais) et aussi un lien commercial vers Amazon et/ou MissNumerique (pour ce dernier site, le lien est fait sur tous les filtres photo de la marque : il vous faudra donc ensuite préciser le type de filtre et sa densité, en cochant par exemple « ND 8 » dans le menu « Type »).

Les liens produits présentés dans cet article sont des liens affiliés. En plus de vous faire gagner du temps en recherche, en utilisant ces liens, vous soutenez le blog ! Pour vous cela ne change rien (vous payez exactement le même prix), mais pour moi, cela me permet de recevoir une petite commission qui m’aide financièrement et m’encourage à continuer à vous proposer sur le blog du contenu gratuit et de qualité. Merci !

Les filtres B + W

Filtre ND B+W F-PROLa société a été fondée en 1947 en Allemagne par les associés Biermann et Weber (d’où le nom). En 1985, elle fusionne avec l’entreprise d’optique Schneider. Elle a été pionnière dans les systèmes de revêtement multicouches avec en particulier le procédé MRC (Multi Resistant Coating) qui offre une très faible dispersion à la lumière, diminue les reflets parasites, augmente la résistance du filtre tout en ayant des propriétés antistatiques et hydrophobes (minimise l’adhérence des saletés et de l’eau). Le revêtement nano MRC présent sur la gamme XS-Pro augmente encore l’efficacité du procédé MRC notamment concernant l’effet hydrophobe (le nettoyage du filtre est encore plus facile et rapide et lors d’un passage d’un environnement froid à chaud, la formation de buée sur le filtre se dissipe très rapidement).
Le tableau ci-dessous montre les propriétés de chaque revêtement utilisé par B+W (source : traduction d’un tableau présenté en anglais sur une brochure B+W).

Revêtement B+WB+W EB+W MRCB+W MRC nano
Single Coating (mono-couche)Multi Resistant Coating (multi-couche résistant)Multi Resistant Coating (multi-couche résistant nano)
Nombre de couches21616
1 couche par côté7 + 1 couches par côté7 + 1 couches par côté
Réflexion~ 4%< 0,5 %< 0,5 %
Transmission~ 96%> 99,5%> 99,5%
Résistant aux rayures±++++++
Hydrophobe (déperlant)+++++++
Anti-salissures+++++++
Acclimatation (passage froid-chaud)±+++++++
Facile à nettoyer±+++++++
Fabriqué en Allemagne+++
Pour la « Réflexion », plus le chiffre est bas, meilleur sera l’image : il y aura moins de reflets parasites.
Pour la « Transmission », ce sera l’inverse. Et concernant les autres propriétés, le nombre de signes « + » indique le niveau d’efficacité. Autrement dit, plus vous allez vers la droite dans le tableau et plus le procédé utilisé est performant (et cher 🙂 ).

Tous les filtres ND (non dégradés) actuels de chez B+W sont des filtres circulaires vissants qui portent la mention « F-Pro ». Mais attention, chaque filtre est disponible en mono-couche (Single Coating) ou en multi-couche (MRC). Seul le filtre ND variable (densité variant de 1 à 5 IL, soit 2 à 32 fois moins de lumière) offre la technologie MRC nano. La référence de ce filtre est « XS-Pro Digital ND Vario MRC nano ».

Pour B+W, les références commerciales peuvent varier légèrement d’un marchand à un autre mais généralement on retrouve les chiffres suivants : 101, 102, 103, 106, 110. Après le chiffre « 1 », il s’agit du nombre d’IL (ou stops) en moins. Par exemple 102 correspond à 2 IL en moins (4 fois moins de lumière), 106 à 6 IL en moins (64 fois moins de lumière)…

Le diamètre des filtres B+W va de 25,5mm à 122mm mais attention, toutes les densités ne sont pas représentées dans ces extrêmes. Pour le filtre variable (Vario), le diamètre va de 40,5mm à 95mm. Pour les filtres ND à densité plus élevée (ND64x et ND1000x) le diamètre minimal est de 37mm et le maximal de 82mm.
A noter, pour des raisons physiques, la présence d’une dominante chaude, magenta (qui pourra être corrigée en post-traitement) avec les filtres de haute densité comme le ND 1.8 64x (106) et surtout le ND 3.0 1000x (110).

LIENS
Site officiel de la marque : Schneider Optics – B+W Filter
Filtres ND B+W chez Digit-Photo / MissNumerique / Amazon

Les filtres Cokin

Le système porte-filtre de Cokin (« Creative Filter System ») a été conçu par le photographe français Jean Coquin en 1978. Un porte-filtre se visse avec des bagues d’adaptation sur l’avant de l’objectif. Les filtres carrés ou rectangulaires se glissent ensuite dans le porte-filtre.
Filtre ND - Système porte-filtre Cokin
Il existe plusieurs tailles de porte-filtre :
Filtre ND - Taille porte-filtre Cokin

  • Série A (largeur de filtre maxi 67 mm) : pour les appareils photo compacts et bridges pouvant accueillir des filtres vissants (présence d’un filetage à l’avant de l’objectif).
  • Série P (largeur de filtre maxi 84 mm) : pour les appareils reflex équipés d’objectif standard (par exemple 18-55mm sur APS-C).
  • Série Z-Pro (largeur de filtre maxi 100 mm) : pour les appareils reflex plein format ou APS-C avec grand angle.
  • Série X-Pro (largeur de filtre maxi 130 mm) : plutôt destiné à la vidéo et aux appareils moyen et grands formats. Il peut aussi être utilisé avec un objectif grand angle avec pare-soleil intégré (exemple Nikkor 14-24 f/2.8)

Cokin produit également un filtre circulaire vissant à densité variable allant de ND2 (1 IL) à ND400 (8 IL).

En 2011, après une période de redressement judiciaire suivi d’une liquidation avec poursuite d’activité, la marque Cokin a été rachetée à la société COKIN SAS par le groupe japonais Kenko-Tokina, qui a créé pour l’occasion une entreprise dénommée COKIN France. Si l’ancienne société Cokin SAS a été radiée en mai 2015, COKIN France s.a.s.u., détentrice de la marque Cokin, est en revanche toujours bel et bien une entreprise française basée à Rungis. La société compte actuellement une vingtaine de personnes. La production des filtres créatifs est toujours assurée en France par une dizaine de personnes (visiblement on ne remplace pas si facilement plus de 40 ans d’expérience dans le domaine).

Très récemment, Cokin a lancé une toute nouvelle gamme de filtres ND : les filtres à densité neutre Cokin NUANCES. Ces filtres très résistants utilisent du verre trempé à haute transmission et faible réflectivité (Schott B270). Un procédé de surfaçage assure une coloration uniforme et une neutralité parfaite (selon Cokin, la superposition de filtres n’entraîne aucune dominante colorée).
Ces nouveaux filtres se retrouvent dans les tailles standards Cokin et sont disponibles en 6 densités : ND2, 4, 8, 32, 326 et 1024.

LIENS
Site officiel de la marque : Cokin France
Filtres ND Cokin chez Digit-Photo : filtres vissants, porte filtres et filtres /
MissNumerique / Amazon

Les filtres Formatt Hitech

Filtre ND Formatt HitechLa société Formatt-Hitech fabrique des filtres pour la photographie et le cinéma depuis plus de 25 ans. Son siège social et sa production sont localisés au Royaume uni (plus précisément au Pays de Galles).
Comme Cokin, Hitech propose un système de port-filtre qui existe en différentes tailles. Les tailles en mm correspondent aux largeurs des plaques des filtres ND. La largeur varie de 67mm à 165mm.

Hitech propose des plaques de verre ou de résine. Selon le fabricant, les caractéristiques optiques entre les plaques de verre et de résine sont extrêmement proches. La résine CR-39 présente un indice de réfraction quasiment identique à celle des verres Schott utilisés par Formatt-Hitech (Schott est une manufacture allemande très réputée produisant du verre de très haute qualité). La qualité optique ne devrait donc pas être une raison de choisir l’un plutôt que l’autre. Le verre sera moins flexible mais plus cassant que la résine. En revanche, certaines dimensions ne seront disponibles qu’en plaque de verre (dimensions pouvant en particulier convenir à du matériel cinématographique). Les photographes peuvent donc se tourner vers les plaques de résine qui, en plus d’être plus légères, sont un peu moins chères.

Hitech propose des filtres « ND » standards et des filtres « IRND ». Les filtres IRND stoppent à la fois la lumière visible et aussi les infrarouges (IR) qui ont tendance à apporter des artefacts et une dominante colorée. La neutralité des couleurs est donc beaucoup mieux préservée en particulier au-delà de 7 IL. En dessous de 4 IL d’atténuation, les filtres standards « ND » restent un très bon choix qui vous fera économiser quelques euros.

En complément des filtres carrés ou rectangulaires, Hitech propose aussi des filtres vissants circulaires de différents diamètres :

  • Les filtres « Circular Prostop IRND » avec différents diamètres et densités.
  • Le filtre « Variable ND – Multistop Fader » qui permet de diminuer l’intensité lumineuse de 1 à 7 IL (ou stops).
LIENS
Site officiel de la marque : Formatt Hitech
Filtres ND Hitech chez MissNumerique / Amazon

Les filtres Gobe

Filtre ND de la marque australienne GOBEJ’ai découvert cette marque de filtre très récemment (novembre 2017) grâce au commentaire d’un lecteur du blog (merci Didier).
GOBE est une jeune entreprise australienne créée à Melbourne en 2013 par deux 2 photographes ayant la fibre écologique (Christian Gibson et Chris Gooley).
Ils disent (personnellement, j’ai envie de les croire) que l’origine de la création de cette boîte est né d’un constat : en tant que photographes, ils n’arrivaient pas à trouver des accessoires photo de qualité professionnelle à des prix abordables.

La fabrication des filtres est assuré par des entreprises leaders sur le marché (comme certainement une grande partie des autres concurrents). A priori, les prix serrés pratiqués par la marque sont possibles en évitant au maximum les intermédiaires (vente directe au client), en optimisant la logistique et en minimisant les emballages.

D’ailleurs, à propos de l’emballage, la boîte de chaque filtre est faite de plastique recyclé. Elle serait aussi plus petite et fine que celle proposée par les autres fabricants.
L’engagement pour l’environnement ne s’arrête pas à ces petits détails : l’entreprise est membre de l’organisme « 1% for the planet » (les membres reversent 1 % de leur chiffre d’affaires à des associations de préservation de l’environnement) et à chaque achat d’un filtre, il y a 5 arbres de plantés.

Pour ma part, si j’ai à choisir entre 2 filtres de marque différente, à qualité équivalente attendue et à prix comparable, c’est un petit plus qui fera pencher ma décision en leur faveur.

La société propose uniquement des filtres vissants. Ils sont déclinés en 3 niveau de qualité de verre optique haut de gamme et de traitements (sur leur site, voir le lien plus bas, cela correspond aux petits triangles – de 1 à 3 – en dessous de « Filter Grade » – qualité de filtre).

  • Verre japonais de haute qualité avec traitement 12 couches (pour les filtres ND, les filtres concernés sont des filtres d’assez faible densité allant de ND2 à ND8).
  • Verre japonais de haute qualité avec traitement 16 couches,
  • Verre Allemand SCHOTT de très haute qualité optique avec traitement 16 couches (concerne uniquement les filtres UV et polarisants).

Les revêtements 12 ou 16 couches ont pour buts de réduire les lumières parasites et les effets fantômes et aussi de rendre le verre plus résistant aux rayures mais également d’assurer un effet hydrofuge (l’eau coule sans s’étaler) et faciliter le nettoyage (poussière, trace de doigts…).

Les prix étant tout à fait raisonnables, je vous conseille d’opter systématiquement pour la plus haute qualité disponible dans la catégorie qui vous intéresse.

Concernant les filtres ND :

  • Vous avez le choix entre les 2 premières qualités (Verre japonais 12 ou 16 couches).
  • Le diamètre des filtres varient de 37 à 86 mm.
  • Les densités proposées sont les suivantes : ND2, ND4, ND8, ND64 et ND1000. A noter que Gobe fait également un filtre neutre variable allant de 1 à 8 IL (filtre NDX). Par contre, dommage le ND64 semble ne pas être vendu seul mais est trouvable seulement dans les kits de filtres et je n’ai pas vu de 400.
  • L’entreprise propose de nombreux kits de filtres (en différents diamètres), notamment : kit « ND Starter » 3 filtres ND2, ND4, ND8 ; kit « ND Family » 5 filtres ND2, ND4, ND8, ND64 et ND1000 ; le kit « The Essentials » contient quant à lui 4 filtres, un filtre ND8 et ND1000, un UV et un polarisant.
  • L’épaisseur des filtres est réduite (monture « slim ») pour éviter au maximum le vignetage qui pourrait apparaître avec des objectifs grand-angle.
  • Les montures des filtres sont en alliage de magnalium : il s’agit d’un alliage d’aluminium contenant du magnésium et un peu de nickel (on retrouve notamment cet alliage dans l’industrie aéronautique)… dans la mesure où il est fait cette précision, je suppose que c’est mieux que l’aluminium seul (la majorité des bagues de filtres utilisent ce métal) qui est assez sensible aux variations de températures et peut légèrement se déformer (avec le risque de se coincer sur l’objectif).
Pour information, Gobe fait aussi des filtres UV, des filtres polarisants, des filtres à étoiles (4, 6 et 8 points), des filtres dégradés de couleurs (Orange, bleu, gris, rouge, jaune, vert – personnellement je n’adhère pas au filtre dégradé vissant qui impose la transition en plein milieu de la photo, contrairement à un système porte-filtre et, à l’heure de la photo numérique, je suis sceptique sur l’utilité des filtres de couleur)…

Les produits sont garantie à vie contre tout défaut de fabrication, vice caché. Bien sûr, cette garantie ne fonctionnera pas si vous endommagez vous-même le filtre…

Bref, une entreprise qui semble plutôt sérieuse et même sympathique 🙂
Pour l’instant je n’ai plus la nécessité d’acheter de filtres mais je pense qu’à la prochaine occasion, j’essayerai les filtres de cette marque…
Si certains d’entre vous en ont achetés, qu’ils n’hésitent pas à nous faire un retour en ajoutant un commentaire en bas de l’article.
LIENS
Site officiel de la marque : GOBE
Filtres ND Gobe chez Amazon

Les filtres Haida

Filtre ND Haida Pro II MCLa société Haida a été créée en 2007. Elle est basée à Ningbo en Chine, une ville portuaire proche de Shanghaï. Elle est spécialisée dans la fabrication de filtres optiques mais produit également d’autres petits accessoires photo comme des paresoleils, des bouchons d’objectifs, des diffuseurs pour flash…

Haida propose une gamme de filtre vissant allant du filtre ND0.3 (2x) à ND3.0 (1000x soit 10 IL) et même ND3.6 (12 IL).

  • Certains filtres ont un revêtement « multi-coating » qui réduit les réflexions de lumière et rend le verre plus résistant aux rayures.
  • Il existe des montures « Slim » (filtre très peu épais pour minimiser le vignetage sur les objectifs grand-angle).
  • Enfin, « PROII » correspond à la nouvelle série produite par Haida.

Voici les références commerciales des filtres circulaires Haida :

  • Haida Slim PROII Multi-coating ND (37 à 82mm)
  • Haida PROII Multi-coating ND (37 à 138mm)
  • Haida Slim Neutral Density ND (37 à 82mm)
  • Haida Neutral Density ND (30 à 127mm)
  • Haida Slim PROII Multi-coating IRND : Ce filtre associe à la fois une diminution de la lumière (filtre ND) et filtre les infrarouges pour minimiser les changements de couleur en particulier dans les zones sombres de l’image.

Haida propose aussi des portes-filtres. Il existe 3 modèles désignés par la largeur des filtres qu’ils peuvent accueillir.

  • 83 Series Filter System : porte-filtre pour filtres rectangulaires de 83mm de large. Le porte-filtre peut être équipé d’un paresoleil.
  • 100 Series Filter System : porte-filtre pour filtres carrés ou rectangulaires de 100mm de large.
  • 150 Series Filter System : attention, dans ce système, chaque porte-filtre est adapté à un objectif ultra grand-angle spécifique (Canon 14 2.8L II, Canon 17 TS-E , Nikon 14-24 2.8G ED, Tamron 15-30 2.8 Di VC USD, Sigma 12-24 4.5-5.6 DG HSM II…). Les filtres ont une largeur de 150mm.

Haida propose un filtre ND à densité variable qui va de ND2 (1 IL) à ND400 (9 IL). Pour ce filtre il existe plusieurs références dont un PROII grand-angle (Wide-angle) et avec une monture plus fine, super grand-angle (Super Wide-angle).

LIENS
Site officiel de la marque : Haida
Filtres ND Haida chez Amazon

Les filtres Heliopan

Heliopan est une société allemande créée en 1949 et implantée près de Munich.

Tous les filtres Heliopan :

  • utilisent du verre de très haute qualité optique provenant du groupe allemand Schott (c’est l’entreprise qui fournit notamment l’entreprise Zeiss, très réputé pour la qualité de ses optiques).
  • ont une monture :
    • en laiton : par rapport à l’aluminium, souvent utilisé, le laiton est plus résistant aux variations de températures et donc moins sujet à déformation. Il y a donc moins de risque que le filtre puisse rester grippé (coincé) sur le pas de vis de l’objectif.
    • noir mat pour éviter d’éventuels problèmes de réflexion lumineuse.
    • fine (dite « slim ») pour tous les filtres ND à densité fixe. Pour les filtres gris neutre à densité variable, il existe des modèles à monture « slim » et « non slim ».

Il existe deux gammes de filtres chez Heliopan qui se distinguent par le traitement des surfaces du verre :

  • Les filtres MC : un traitement appliqué de chaque côté du filtre permet de réduire les lumières parasites et de conserver un maximum de contraste. Avec cette gamme de filtre, le pourcentage de réflexion passe à seulement à 2,5% contre près de 8% sans traitement.
  • Les filtres SH-PMC : cette fois-ci ce n’est pas une seule couche de chaque côté mais 8 couches par côté. Le pourcentage de réflexion est encore plus bas qu’avec la gamme MC : elle passe à un peu moins de 0,2%. D’autre part, le revêtement supérieur repousse l’eau (il est hydrophobe) et la poussière. Maintenir le filtre parfaitement propre est donc plus aisé avec ce traitement.

Courbes de réflexion selon les traitements appliqués aux filtres de la marque Heliopan

Plus spécifiquement concernant les filtres gris neutre (ND), les traitements MC et SH-PMC ne concernent que les filtres à faible densité :

  • Les filtres ND 0.3 et ND 0.6 (-1 et -2 IL) existent en traitement MC standard et en SH-PMC,
  • Les filtres ND 0.9 (-3 IL) sont disponibles en traitement MC uniquement,
  • Les filtres ND 1.2 (-4 IL) et de densités supérieures (ND 2.0, 3.0 et même 4.0, soit -6.66, -10 et -13 IL) ne possèdent aucun traitement,
  • Les filtres ND variables (ND 0.3 à ND 1.8 soit -1 à -6 IL) ne sont pas traités non plus.

Pour ce qui est des diamètres des filtres, le catalogue Heliopan propose près d’une cinquantaine de tailles allant de 19 à 127mm ! La firme allemande fabrique aussi des filtres à baïonnette Rollei ou des adaptateurs pour Rollei SL66, Hasselblad…

LIENS
L’inconvénient c’est que la marque est assez peu présente sur le marché français en particulier pour ce qui est des filtres ND. On retrouve bien la marque Heliopan chez Amazon, mais il est très difficile de savoir précisément ce que l’on achète tellement les descriptions sont approximatives, incomplètes voire totalement farfelues…
A la date de cette mise à jour (31/03/2017), voici à ma connaissance le seul e-commerce qui propose un choix conséquent et clair concernant cette marque (il est même possible de commander si la référence que vous recherchez ne figure pas sur le site) : www.lapetiteboutiquephoto.com ; et le lien direct vers les filtres Heliopan (les liens vers les différents types de filtres se trouvent en dessous du texte de présentation de la marque).

J’avoue je ne connaissais pas cette boutique, mais après une petite recherche sur internet, c’est visiblement un site e-commerce français de confiance puisqu’il y a de bons retours depuis son apparition en 2008. D’autre part, à l’occasion de cette petite mise à jour, j’ai contacté par mail le vendeur pour lui demander des précisions sur les filtres ND Heliopan. J’ai eu une réponse rapide et précise de sa part, ce qui m’a permis de vous donner plus d’informations concernant les traitements (ou l’absence de traitements) des filtres gris neutre.

Les filtres Hoya

Filtre ND Hoya HMC NDX400Hoya est un groupe international d’origine japonaise créé en 1941 dont les activités tournent autour de son cœur de métier, la fabrication de verre optique. L’entreprise investit beaucoup dans la recherche et dépose chaque année de nombreux brevets. Elle a en particulier apporté différentes innovations en matière de traitements antireflet.
Hoya compte actuellement plus de 34 000 salariés et 150 bureaux et filiales à travers le monde.
En 2007, Hoya a racheté Pentax puis en 2011 a revendu à Ricoh la branche Pentax Imaging Systems Business. Elle a en revanche conservé la branche Pentax Medical.

La distribution à travers le monde des filtres de marque Hoya se fait par l’intermédiaire du groupe Kenko Tokina. Au Japon par contre, Hoya est a priori distribuée sous la marque Kenko.

Hoya vend uniquement des filtres ND circulaires vissants. En France, c’est sans doute la marque de filtres la plus représentée dans le commerce.
Dans son catalogue, Hoya propose un filtre ND à densité variable allant de 1,5 à 9 IL (ou stops, soit une atténuation de 2,8 à 512 x moins de lumière).
Concernant les filtres ND à densité fixe, il existe chez Hoya plusieurs technologies multicouche différentes (présentées par ordre de prix croissant) :

  • HMC (HOYA Multi Coated) : revêtement multicouche qui minimise les reflets, les lumières parasites et la création d’images fantômes. La transmission lumineuse élevée, d’une moyenne de plus de 97%, favorise l’obtention d’une image contrastée aux couleurs équilibrées.
    Dans la série HMC, on trouve les filtres ND x2, x4, x8 et x400. Pour certains de ces filtres, le diamètre minimal est de 37 mm. Pour tous, le diamètre maximal est de 82mm.
  • PROND : Le revêtement PRO ND réduit la réflectance (réduction des reflets parasites et assure une bonne transmission) et favorise la neutralité des couleurs. La technologie ACCU-ND (revêtement métallique appliqué sur les 2 surfaces du verre) des filtres Hoya PROND préserve la neutralité de la balance des blancs. Vous n’aurez pas de changement de couleurs entre les différents filtres ND Hoya.
    La série PROND comprend 10 filtres ND allant d’une réduction de lumière allant de 2 à 1000x : PROND2, 4, 8, 16, 32, 64, 100, 200, 500 et PROND 1000. Le diamètre de ces filtres commence à partir de 49mm et va jusqu’à 82mm.
  • PRO1 Digital : Nouvelle formule spécialement conçue pour les capteurs CCD et CMOS d’appareils photo numériques. Cette série PRO1 arbore les sigles DMC (Digital Multi-Coated) et LPF (Low Profil Frame : l’épaisseur du filtre est réduite pour éviter le vignetage). Etrangement, il existe des visuels de filtres ND utilisant cette technologie mais sur le site officiel en anglais, pour les filtres ND il est fait mention uniquement des 2 premières technologies. Il est quand même possible d’en trouver à la vente.

Concernant les prix, pour un même diamètre et une même densité, ce sont les filtres HMC qui affichent les prix les plus bas.

Par exemple, pour un filtre ND8 de diamètre 77mm :

  • NDx8 HMC environ 40 €
  • PROND8 environ 75€
  • PRO1 Digital ND x8 environ 130 €
LIENS
Site officiel de la marque : Hoya
Filtres ND Hoya chez Digit-Photo / MissNumerique / Amazon

Les filtres Lee Filters

Filtre ND Lee FiltersAvec Cokin, c’est la marque proposant des porte-filtres et filtres rectangulaires la plus connue. Au niveau réputation, Lee Filters se positionne un cran au-dessus par rapport à Cokin et beaucoup de photographes professionnels la recommandent. L’entreprise créée en 1978, reste aujourd’hui encore une référence dans le domaine du cinéma et de la photographie.
Les filtres de chez Lee seraient globalement plus neutres que ceux de chez Cokin. En contrepartie, le prix est largement au-dessus de ceux pratiqués par Cokin.
Les filtres Lee sont fabriqués à la main dans une usine en Angleterre. Chaque filtre représente jusqu’à une heure de main-d’œuvre qualifiée.

En excluant le système prévu pour les mini-caméras GoPro, Lee Filters propose 3 systèmes de porte-filtre :

  • Seven5 : un système léger et portable conçu spécialement pour les appareils photo de petite taille (compact, bridges, hybrides…) ayant un système de filetage sur l’avant de l’objectif (les diamètres possibles vont de 37 à 72mm avec en particulier des adaptateurs adaptés aux Fuji X100/X100s). Ce système accueille des filtres de 75mm de large.
  • 100mm : le système standard pour reflex numériques, moyen et grand format. Ce système comprend 2 à 4 fentes pour accueillir des filtres d’une largeur de 100mm (la largeur standard chez Lee). Les bagues d’adapatation vont de 49 à 105mm. Il existe aussi des bagues conçu spécifiquement pour les objectifs grand-angle (jusqu’à 82mm) afin de réduire le risque de vignetage (la conception de la bague permet de rapprocher au maximum le porte-filtre de la lentille fontale de l’appareil photo). Ce système peut être également complété par un paresoleil standard ou spécial grand-angle. Au passage, vous remarquerez qu’il s’agit de la même largeur de filtres que le système Z-Pro de chez Cokin : vous pourriez donc par exemple utiliser un filtre Lee sur un porte-filtre Cokin.
  • SW150 : système spécialement conçu pour les objectifs ultra-grand-angle. Le système SW150 Mark II accueille des filtres d’une largeur de 150mm. Il peut être utilisé avec les objectifs suivants :
    • Nikon AF-S Nikkor 14-24mm f/2.8G ED
    • Nikon 14mm f2.8 D AF ED
    • Canon EF 14mm f2.8 L II USM
    • Samyang 14mm f/2.8 ED AS IF UMC
    • Sigma 12-24mm f4.5-5.6 DG HSM II
    • Tokina AT-X 16-28mm f/2.8 PRO FX

Chez Lee filters, la diminution de la luminosité des filtres ND est mesurée par la densité et le nombre de stops (IL) en mois.
Les premiers filtres vont d’une densité de 0.3 (1 IL) à 0.9 (3 IL). Les filtres les plus opaques sont appelés Little Stopper (6 IL) et Big Stopper (10 IL).

LIENS
Site officiel de la marque : Lee Filters
Filtres ND Lee Filters chez Digit-Photo : filtres vissants, porte filtres et filtres /
MissNumerique / Amazon

Les filtres Marumi

Filtre ND Marumi DHGEntreprise japonaise fondée en 1952, Marumi Optical a été jusque dans les années 70 un fournisseur OEM (Original Equipment Manufacturer : fabriquant de pièces détachée pour le compte d’une autre entreprise, d’un assembleur) pour, entre autre, des entreprises allemandes. Dans les années 1980 Marumi Optical deviendra Marumi. En 2003, l’entreprise lance la série de filtre DHG (Digital High Grade). En 2013 la nouvelle série EXUS (Experience Ultimate Specifications) voit le jour : cette nouvelle gamme concerne les filtres de protection, UV et polarisant. L’usine de production est située au Japon à Nagano.

Marumi fabrique des filtres ND circulaires vissants. Le facteur d’atténuation va de 2 à 64 fois (ND 2 à 64). A noter que Marumi propose également un filtre ND 100000 spécialement conçu pour prendre des photos du soleil.

Sur internet, Marumi est une marque que l’on trouve, entre autre, chez Amazon (voir le lien ci-dessous), PhotoAddict (le site n’existe plus en tant que tel, mais la société est encore présente sur Ebay) et Lovinpix.

LIENS
Site officiel de la marque : Marumi
Filtres ND Marumi chez Amazon

Les filtres Rodenstock

Filtre ND RodenstockL’histoire de l’entreprise commence en 1877 avec la création par Josef Rodenstock d’un atelier de mécanique de précision en Allemagne.
En 1891, les 120 employés de l’entreprise produisent lunettes, jumelles, microscopes, télescopes et également des objectifs pour appareils photo et caméras.
Dans les années 60, en raison de la domination économique du Japon sur le marché des appareils photos et objectifs, Rodenstock se recentre peu à peu sur des marchés de niche plus stables, comme la photographie professionnelle, les technologies d’agrandissement et reproduction puis la photographie aérienne.
Toutes les lentilles Rodenstock Photo Optics sont fabriquées en Allemagne dans deux sites de production.

Rodenstock produit des filtres vissants circulaires à densité fixe (HR Digital ND2 à ND8) et aussi un filtre à densité variable (Digital Pro Vario ND) qui permet une atténuation de la lumière allant de 1,5 à 5 IL (soit une augmentation de la durée d’exposition de 2,8x à 32x). Le diamètre des filtres ND va de 49 à 82 mm.

Les filtres ND HR Digital Rodenstcok utilisent un revêtement multicouche (MC : multi-coating) qui minimise les reflets parasites et permet d’obtenir une transmission de la lumière homogène sur presque toute la gamme spectrale. Ce revêtement multicouche a été amélioré (Super MC) avec une couche supplémentaire qui améliore la dureté et rend le verre répulsif à l’eau et à l’huile.
Enfin, la gamme HR Digital ND est fabriquée avec des montures en laiton : si ce métal est plus lourd que l’aluminium, il possède en revanche une très haute résistance mécanique qui facilite le vissage et dévissage des filtres. Seul le filtre ND à densité variable utilise une monture en aluminium.

LIENS
Site officiel de la marque : Rodenstock
Filtres ND Rodenstock chez Digit-Photo / MissNumerique / Amazon

Les filtres Tiffen

Filtre ND Tiffen Digital HT Neutral DensityTiffen est une société américaine (de New-York) fondée en 1945 par Sol Tiffen. Elle fabrique des filtres pour la photo et le cinéma mais vend également différents produits en lien avec la photo et la vidéo (exploitant de la marque de stabilisateur vidéo Steadicam, système d’éclairage, sac, logiciels d’effets numériques…).

Tiffen produit des filtres vissants circulaires et aussi des filtres carrés et rectangulaires (chez Amazon et MissNumerique, on trouve uniquement des filtres circulaires).
Selon Tiffen, son procédé exclusif de fabrication ColorCore, qui consiste à enfermer le matériau filtrant entre deux verres optiques extrêmement fins, permet d’obtenir une plus grande homogénéité de la densité et de la couleur par rapport aux filtres en verre teinté dans la masse.
Les filtres circulaires vissants ND Tiffen se trouvent dans des densités allant de 0,1 à 4 (moins d’un IL à plus de 13 IL) pour un diamètre allant de 30 à 86 mm et même jusqu’à 125mm pour certaines densités.

En plus de ces nombreux filtres « standards », on trouve chez Tiffen, la série XLE et Digital HT :

La série de filtres XLE (Extreme Long Exposures) réduit la lumière de 10 IL (densité de 3). Elle comprend 3 modèles dont le diamètre varie de 40,5mm à 82mm (tous garanties 1 an) :

  • APEX : les infrarouges sont bloqués pour éviter une dérive de couleur souvent présente sur de longues expositions.
  • ADVANTIX : ce filtre bloque une partie des infrarouges mais présentera une légère coloration verdâtre qui pourra être corrigée en modifiant la balance des blancs à la prise de vue ou en post-production.
  • AXENT : l’absence d’absorption des ondes infrarouges affectera le rendu colorimétrique de l’image.

Les filtres Digital HT (High Transmission), dédiés aux professionnels avertis et aux amateurs exigeants, ont subi un traitement titane multicouche sur les 2 faces du filtre qui garantit une extrême dureté et une grande durabilité (anti-rayures et nettoyage facile). Ces filtres disposent également d’une monture en titane. Actuellement les filtres ND de cette série existent seulement dans des densités de 0.6 et de 1.2 (4x et 32x) pour des diamètres allant de 52 à 82mm.
Ils sont fabriqués aux Etats-Unis et ont normalement une garantie contre les défauts de fabrication de 10 ans. Attention toutefois, en France, la garantie annoncée varie d’un produit et d’un vendeur à l’autre (quand la durée de garantie est précisée, c’est souvent 2 ans pour les filtres Tiffen vendus directement par Amazon).

Enfin, pour être complet, Tiffen fait également un filtre à densité variable (Variable ND) allant de 2 à 8 IL (densité 0.6 à 2.4). Ce filtre est disponible dans les diamètres 52, 58, 62, 67, 72, 77 et 82mm.

LIENS
Site officiel de la marque : Tiffen
Filtres ND Tiffen chez MissNumerique / Amazon
Parmi les fabricants réputés de filtres photo, j’aurais pu ajouter l’américain Singh-Ray… mais comme cette marque n’a actuellement aucun revendeur en France, j’ai décidé de ne pas la mettre dans la liste. La vente se fait exclusivement sur leur site (en anglais et paiement en dollars).

Comparaison des prix par marque

Pour vous donner un ordre d’idée des prix pratiqués par les différentes marques présentées ci-dessus, voici un tableau des prix par marque de filtres ND pour un filtre avec une densité donnée. La comparaison a été effectuée sur un filtre ND8 (3 IL) d’un diamètre de 77mm (filtre vissant circulaire) ou d’une largeur de 100mm (filtre carré à insérer dans un porte-filtre).

Tableau comparatif des prix des filtres ND par marque

Et vous ?Avez-vous déjà acheté des filtres ND ? Quelles marques avez-vous choisies ? En êtes-vous satisfaits ?

NOTEZ L'ARTICLE (survolez l'étoile correspondante à la note puis cliquez dessus)
►| Note moyenne de 3.5 /5 attribuée par 128 votant(s) |

À propos de : Hervé (LuzPhotos)

Hervé Drouet, photographe professionnel au pays basque, spécialiste formation photo et rédacteur du blog LuzPhotos.

104 commentaires

  1. Très intéressant travail de recherche, et bien présenté. Clair et précis. Merci et Bravo !

  2. Bonjour

    À priori haida mc pro ii est très bien

  3. Mise à jour de l’article suite au lancement de la nouvelle gamme « NUANCES » de filtres ND Cokin.

  4. c est très bien d’avoir mis un tableau de correspondances entre les marques. Enfin on y voit plus clair, si je puis dire.

  5. Correction de l’article concernant la partie sur Cokin : par rapport aux informations trouvées sur internet au moment de la rédaction de l’article, j’avais écrit : « En 2010 Cokin s’est retrouvé en redressement judiciaire et a été racheté en 2011 par le groupe japonais Kenko-Tokina. Très récemment (mai 2015), l’entreprise Cokin France a été radiée du registre du commerce et des sociétés pour insuffisance d’actif… les rênes passent visiblement à l’étranger. »
    Les informations étaient incomplètes et surtout la conclusion un peu hâtive (je m’en excuse auprès de Cokin) : le texte a été changé pour être parfaitement exact. En résumé :
    l’ancienne société Cokin SAS a bien été radiée en mai 2015 mais il existe maintenant une société COKIN France (détenue par le groupe japonais Kenko-Tokina) et la production des filtres se fait toujours en France ! ouf !
    Et à en croire le responsable de la communication de chez Cokin, la société travaille sur de nouveaux projets… à suivre donc !

  6. je confirme le Haida slim pro II mc est excellent .J’ai aussi un B&W les deux sont au même niveau ( pas le prix 🙂 )

  7. Je m’interesse au filtres ND, et decouvre cet univers (opaque?). Merci pour votre article qui m’eclaire un petit peu sur le sujet. Il y a l’air d’avoir énormement de choix et c’ est dur de faire le bon du coup 🙂
    Je continue mon enquete, ce serait top de voir des exemples d’images selon les differente densités pour se faire une idée du rendu de tel ou tel filtre. Si je trouve je mettrais en lien ici

    • Merci pour votre retour. Oui pas facile !
      Pour les exemples de photos prise avec différents filtres j’avoue être un peu sceptique. A mon sens, dans ce domaine, pour qu’une comparaison soit vraiment pertinente, il faudrait que des mesures et des tests soient faits par un laboratoire avec un vrai protocole d’analyse. Un peu comme le site lenstip avait fait à une époque pour les filtres UV.
      Éventuellement, à la limite oui, qu’un même individu teste des filtres de marques différentes présentant la même densité en les soumettant exactement aux mêmes conditions de prise de vue et de développement… par contre si vous commencez à comparer des photos sur internet de sources différentes, cela ne veut pas dire grand chose : est-ce que les photos ont été faites dans les mêmes conditions, avec le même boîtier, objectif, quels développements ont été appliqués sur la photo, etc.
      Cela n’empêche pas, pour tel ou tel filtre, de regarder les avis des acheteurs sur des sites marchand ou sur des forums. Bien sûr les avis dépendront beaucoup du degré d’exigence de chacun mais cela donnera quand même quelques pistes pour essayer de faire le meilleur choix en fonction de son budget… Bon courage ! 🙂

  8. Merci pour la reponse, vous avez tout a fait raison.
    Est ce que vous pensez qu’acheter 2/3 filtres a des densités differentes peut etre la bonne solution pour couvrir tout type de situations en pause longue?
    J ai peur d acheter un filtre a un certain prix et etre bloqué parce qu’il est trop sombre dans tel situation par exemple.

  9. Bravo pour cette article très détaillé! Ça aide à la compréhension entre les différentes normes de chaque fabriquant.
    Je vois également une autre marque, NISI, qui propose son porte filtre et des filtres en verre de hautes qualités. Il n’y a, par contre, peu de retour sur ces produits.

    • Merci pour le retour et l’information. NISI fait en effet parti des marques peu connues que j’avais découvert lors de la préparation de l’article, mais que j’avais décidé de mettre de côté.

      NISI propose des filtres ND carrés (de 100 et 150mm), rectangulaires (les dégradés) et circulaires.
      Il y a assez peu de retours en effet. Dans le positif on trouve quand même un test comparatif de terrain sur les filtres carrés ND1000 où le filtre NISI F-Stopper se distingue dans le bon sens par rapport à ses concurrents pourtant plus connus (Lee Filters Big Stopper et au Hitech Prostop IRND). Sur Amazon, assez peu de notes et commentaires mais des retours mitigés (a priori une bonne neutralité mais des filtres semblent rayés dès la réception…).

      Voici le site officiel de la marque (en anglais) : http://www.nisidigital.com/en/
      Sinon on trouve la marque NISI chez Amazon et aussi chez lovinpix.

  10. Article très complet !
    Je prépare un voyage en Nouvelle-Calédonie où j’aimerais expérimenter la photo à pose longue donc je souhaiterais investir dans un filtrer ND.
    Mais il y a toutes les marques, tous les diamètres, tous les prix…
    Un ND1000 est-il approprié comme je le vois dans plusieurs articles ? Ou trop sombre ?
    La marque HOYA me semble de (très) bonne facture même si les prix grimpent vite !
    Je compte coller ça sur un 10-18 ou mon 18-55 de base…

    Que me conseillez-vous ?

    Encore merci 🙂

    • Un ND1000 permettra de faire des poses longues même en plein jour mais sera généralement plus délicat à utiliser (voir la partie Prises de vue avec un filtre ND à forte densité de l’article Filtre ND : utilité et utilisation) et vous risquez aussi d’avoir plus de travail en post-traitement (il y souvent une dominante de couleur). Un ND8 autorisera déjà à faire des poses longues quand la lumière n’est pas trop forte (torrent en sous-bois, lumière en matinée ou soirée…).

      Par exemple, par une journée pas trop lumineuse ou en sous-bois, si avec des ISO à 100 et un diaphragme assez fermé à f/11 vous obtenez une vitesse d’obturation de 1/8s, avec un filtre ND8 vous allez avoir une pose d’1s (ce qui permet déjà d’avoir un effet de filé sur l’eau), avec un ND16 : pose de 2s, ND32 : 4s, ND64 : 8s, etc.
      Bref, Pour quelqu’un qui commence en pose longue je conseillerais plutôt un filtre entre ND8 et ND64 : ils seront plus faciles à utiliser que le ND1000. En plus, je ne connais pas les conditions de votre voyage mais la pose longue comme son nom l’indique demande du temps -:) ; encore plus avec un filtre de forte densité… pas forcément très compatible si on voyage avec un groupe de non photographes…

      Pour la marque, oui Hoya fait parti des marques références dans le domaine.

      Sinon, avec les focales que vous m’avez indiquées, je suppose que vous êtes équipé en Canon : faites attention au diamètre du filtre (n’hésitez pas à lire ou relire l’article Comment bien choisir son filtre ND ? avant d’acheter votre filtre).
      Par exemple, le Canon EF-S 10-18 f:4,5-5,6 IS STM a un diamètre de 67mm, les Canon EF-S 18-55mm (STM ou non), un diamètre de 58mm (vérifiez quand même de votre côté : chez Canon vous trouverez l’information dans la notice de votre objectif ou plus simplement derrière le bouchon avant de l’objectif). Donc, comme suggéré dans l’article cité avant, pour faire quelques économies, vous pouvez prendre un filtre circulaire ND de 67mm (pour l’objectif 10-18mm avec le plus grand diamètre) et un adaptateur 58-67mm (pour mettre votre filtre de 67mm sur le 18-55mm).

      Je vous conseille aussi de commencer à vous entraîner avant votre voyage pour prendre en main votre matériel et vous familiariser avec la technique de la pose longue.

  11. Merci pour la réponse très complète ! Je viens de lire les articles cités je pense qu’ils vont beaucoup m’aider !

    Il faut que je me renseigne sur la cette « technique » d’acheter le plus grand diamètre de filtre circulaire avec des adaptateurs pour les diamètres inférieurs !

    Encore merci 🙂

    • Avec plaisir ! Oui, dans votre cas, il faudrait simplement acheter un filtre ND de 67mm (pour votre Canon 10-18mm) et une bague d’adaptation 58-67mm pour pouvoir mettre ce même filtre sur votre objectif 18-55mm (cela reviendra moins cher que d’acheter un autre filtre ND de 58mm). Je vous ai mis un lien vers une bague d’adaptation 58-67 pour vous montrer directement à quoi ça ressemble.

  12. Ah super en effet, un filtre suffit (le plus grand diamètre) et un bague pour aller jusqu’aux objectifs de 58mm !

    Merci beaucoup, je vais sûrement opter pour ce plan ! 😀

  13. Un dernier petit conseil : selon-vous que vaut ce pack de filtres Haida 67mm Filtres à densité neutre ND8, ND64, ND1000 de 67mm avec conteneur ?

    Encore merci 😀

    • Plusieurs remarques :

      • Déjà je trouve l’idée du kit avec 3 densités de filtres ND8, ND64 et ND1000 très bien pensée. Avec ces 3 densités, on a le choix sur le terrain : on est paré pour pratiquement toutes les situations photo. D’autre part, le prix en kit sera plus faible que si on devait les acheter séparément et en plus on a un système de conteneur pour les transporter ensemble.

      • Cette idée du conteneur est intéressante : cela permet de regrouper les 3 filtres dans un volume réduit (on peut facilement avoir ses filtres ND en permanence dans le fond de son sac photo).
      A noter toutefois qu’en pratique (j’ai moi-même acheté un système équivalent), récupérer un filtre ne sera pas très rapide (mais bon logiquement en pose longue, on devrait avoir son temps…) : si par exemple on veut récupérer le filtre du milieu il faudra dévisser l’avant puis l’arrière et enfin, une fois le filtre désolidarisé, revisser le conteneur pour protéger les 2 filtres restants… Après, rien n’empêche d’acheter des étuis plus classiques (donc ce n’est pas le plus important).

      • Maintenant pour ce qui est de la qualité : même si les utilisateurs de ces filtres semblent contents, personnellement (c’est juste mon avis), je choisirai plutôt la nouvelle gamme de la marque Haida : les filtres ND PRO II Digital MC (multicouches). Certes c’est un peu plus cher (mais, cela reste un prix très raisonnable par rapport à d’autres marques plus connues), mais vous aurez la nouvelle série haut de gamme de chez Haida (dans les commentaires de l’article, il y a d’ailleurs 2 retours positif sur cette gamme de filtres).

      Même si je ne les ai pas testé personnellement, voici donc la référence (en 67mm) qui me semble être un choix parfaitement recommandable :
      Filtres Haida ND PRO II Digital MC à densité neutre ND8, ND64, ND1000 de 67mm avec conteneur
      (dans les premiers avis, il y a juste un petit bémol d’un internaute qui trouve le pas de vis un peu capricieux)

      En plus, contrairement à la première référence, selon la description et les photos, normalement il s’agit de filtres slim (minces) qui devraient donc réduire le risque de vignetage sur un grand angle.

      Si vous les achetez, n’hésitez pas à nous faire un retour sur le blog !

  14. Merci pour cette réponse encore très très complète ! Le lien que vous donnez est le même ? 😮

  15. Bonjour, Jolie comparaison des différents filtres
    Je possède la marque Haida en ND 400/1000/4000 mc slim pro II montures à visser et suis satisfait du résultat ,très bon rapport qualité prix.
    Je voudrais acheter des GND avec porte filtre ,est -il possible de le fixer sur un filtre à visser sans vignetage ?.Je regarde les Haida en pro II mais le fait qu’ils soient en verre me fait peur ,utilisation plus transport d’un morceau de verre de 100/150 .Il y a également une autre solution ,Hitech en résine mais je n’ai jamais utilisé et ne connais pas la qualité par rapport à Haida .De plus la résistance de la résine ,moins cassable mais se griffe plus vite .
    Pouvez-vous me donner votre avis
    Merci .

    • J’ai fait quelques tests de vignetage sur mon Canon 5D3 (plein format) avec les objectifs Canon 24-105mm et 17-40mm (diamètres filtres de 77mm) aux focales minimales :

      1) 2 filtres circulaires 1 gris neutre slim + un polarisant
      – à 24 mm : pas de vignetage
      – à 17 mm : un petit vignetage dans les 4 coins

      2) Système porte filtres Z-PRO (appareils reflex plein format ou APS-C avec grand angle) de chez Cokin seul (uniquement des filtres rectangulaires)
      – à 24 mm : pas de vignetage
      – à 17 mm : le premier rang pour glisser les filtres est visible sur la photo : il faut l’enlever pour ne pas le voir (il reste encore la possibilité de glisser 1 filtre rectangulaire)

      3) Système porte filtres Z-PRO Cokin avec un filtre circulaire slim (vissé sur l’objectif juste avant de visser le porte filtre avec la bague d’adaptation)
      – à 24 mm : le premier rang pour glisser les filtres est visible sur la photo : il faut l’enlever pour ne pas le voir.
      – à 17 mm : même en enlevant le premier rang, le porte-filtre est encore visible. Et si on enlève le deuxième rang et qu’on inverse les vis de fixation (elle aussi visibles sur la photo), il est possible de glisser un filtre rectangulaire mais c’est pas vraiment recommandé (risque de rayer le filtre avec les ergots de maintien de la bague d’adaptation) : en plus le filtre va se bloquer sur les ergots (pas gênant pour un filtre ND uniforme mais gênant pour un filtre dégradé dont la hauteur doit varier pour positionner la zone de transition)…
      La seule solution reste d’inverser le porte-filtre (cette configuration inversée permet encore de glisser un filtre rectangulaire) : on a alors un très léger vignetage au 4 coins.

      En fait ce type de système porte-filtres n’est pas vraiment prévu pour accueillir des filtres circulaire en complément même si des astuces nous permettent de trouver quelques combinaisons qui fonctionnent. Pour les filtres ND (dégradé ou non) ces systèmes sont faits pour glisser uniquement des filtres rectangulaires ou carrés. Et comme nous l’avons vu, l’ajout d’un filtre circulaire avant le porte filtre va repousser le porte filtre et donc entrainera plus rapidement du vignetage. D’autre part, dans le cas d’un filtre circulaire polarisant, sa position entre l’objectif et le porte-filtre ne facilitera pas sa manipulation…
      A noter toutefois, l’existence d’un filtre polarisant Cokin spécialement adapté au porte-filtre de la marque. De même, chez Formatt Hitech, je sais qu’il existe un support optionnel à monter sur le porte-filtres qui permet de visser un filtre circulaire : attention par contre dans ce cas, comme le filtre ne sera pas directement vissé sur l’avant de l’objectif, il faudra prévoir un filtre vissant d’un taille plus importante que le diamètre de l’objectif pour éviter le risque de vignetage : le kit Master filter, Ken Kaminesky Signature Edition (le plus cher) contient cet adaptateur et le filtre correspondant (filtre circulaire de 77 à 105 mm selon le kit commandé).

      Concernant la qualité des filtres Hitech, je n’ai pas eu l’occasion de les tester personnellement mais il semblerait que globalement il y ait plutôt des bons retours.

      Pour ce qui est du choix entre le verre ou la résine, je pense que si vous êtes habituellement soigneux avec votre matériel photo, il ne devrait pas y avoir de soucis. Il faut juste prendre la bonne habitude de bien ranger les filtres dans leurs protections après utilisation.
      A la limite, si vous pensez qu’il y a un risque d’écrasement de votre sac photo avec les filtres dedans, peut être en effet une petite préférence pour la résine qui pourra légèrement plier sans casser…

      N’hésitez pas à nous tenir au courant sur le blog !

  16. Merci ,pour le test ,je viens de commander le kit GNd Hitech ,question de prix et de fragilité du verre .Je n’aurai pas un usage intensif de ces filtres.Je vous tiens au courant des tests .
    Olivier

  17. Bonjour

    Entre un filtre MC Pro II ND400 de Haida et un Hoya hmc ND400 que me conseillez-vous d’acheter pour la qualité!

    • Sans avoir pu les comparer moi-même, je pense, au vu des différents commentaires que j’ai pu lire, que la qualité optique entre les deux doit vraiment être très proche. Chez Hoya (réf. HMC) certains parlent d’une petite dominante magenta. Chez Haida, pour certains, légère dominante dans les bruns, pour d’autres pas d’altération des couleurs…
      Pour ma part, à choisir entre les 2 filtres, je pense que j’essayerai le filtre Haida même si la marque est moins connue.
      Exemple filtre ND HAIDA MC Pro II – Diamètre 77mm – ND 2,7 (400x) (en plus vous aurez une monture slim et un bouchon d’objectif).

  18. Je possède le Haida mc pro II ND 400 qualité remarquable sans altération des couleurs ..Haida série ProII la qualité à un prix abordable ,trop peu connu à ce jour .

  19. Super article qui tombe bien pour moi qui ai des problèmes avec Cokin série P et mes 24-105 et 24-70, donc déjà à priori pas la bonne série. Et en plus j’ai un filtre de protection entre le porte filtre et la lentille frontale…
    J’envisage de changer tout ça prochainement.
    Je dois analyser finement cet article afin de définir si je reste avec Cokin ou si je passe sur du filtre vissant.

    • Merci. Oui tout à fait, avec ces objectifs, chez Cokin il faudra plutôt prendre la série Z-PRO.

      Une petite remarque (il me semble que j’en parle dans l’autre article pour bien choisir son filtre ND) : je trouve les filtres rectangulaires avec porte-filtre indispensables pour l’utilisation de filtres ND dégradés.
      A l’inverse, selon moi, un filtre dégradé circulaire est un non sens : cela suppose d’avoir la zone de séparation entre la partie sombre et claire toujours au milieu, ce qui est loin d’être idéal dans la plupart des compositions photo… Par contre pour un filtre ND uniforme, des filtres circulaires font très bien l’affaire (en plus, il n’y a pas de risques de fuite de lumière sur les côté).

  20. Il me reste à savoir si le porte filtre de la série Z se monte sur les mêmes bagues que la série P ?
    et puis il y a aussi l’histoire du pare-soleil, ce n’est pas rien de ne pas pouvoir l’utiliser.
    J’entre en mode réflexion…
    Merci pour votre article très précis et complet, ainsi que pour vos conseils.

  21. Je reviens vers vous après mon intervention du 13 mars ,encore merci pour le test .
    Pour le kit GND Format Hitech , je l’ai renvoyé, forte altération des couleurs .
    J’ai commandé deux filtres Haida GND 0.6 et 0.9 soft mc Pro II.
    La qualité et la neutralité sont remarquables .
    Pour la protection du verre ,j’ai trouvé un étui rigide Nisi très sécurisant et pratique ;
    Enfin pour la possibilité de travailler avec filtres à visser et porte filtres pour GND sans vignetage ,j’ ai la solution .
    Le porte filtre Nisi V5 fourni avec bagues d’adaptation slim 67.72.77.86 mm ainsi qu’un étui rigide .Mais cerise sur le gâteau ,il est muni d’un polarisant 86 mm ultra slim ;

    Canon 5D MK III plus Canon 16-34 F4 L IS usm
    1) Bague Nisi slim 77-82 mm
    2) Filtre Haida ND slim pro II 82 mm
    3) Porte filtre Nisi V5 plus polarisant ;
    4) Un à deux filtres Haida Gnd mc Pro II.

    Pour mon Canon 24-70 F2.8 usm II, même assemblage sans bague d’adaptation car le filetage est de 82 mm comme le porte filtres .
    J’ ai les différents filtres à visser Haida ND en 82 mm, car c’est mon plus grand diamètre d’objectif et il me suffit d’ajouter une bague d’adaptation pour mes diamètres inférieurs .

    Possibilité de voir des photos avec ces différents filtres sur mon Flickr

    https://www.flickr.com/gp/72332259@N07/WN0Hmi

    Olivier

  22. Bonjour,
    Je reviens d’un stage photographique où nous utilisions tous des filtres ND (de 8 a 1000 selon les conditions lumineuse et l’effet de filet désiré).
    Il s’est trouvé que certains avaient des filtre NISI d’autre des Lee ou des Cokin. et perso des Hoya vissants
    Nous avons fait un bref comparatif sur le ND64 Lee et le Nisi en porte filtre rectangulaire.
    => On a remplacé un filtre par un autre sur le porte filtre donc seul le filtre change (le boitier, l’optique, la focale, tps de pose, et diaph, identique, ainsi que le sujet évidement)
    .
    Au sortir du test TRES rapide:
    il semble que Lee ait une dominante légèrement froide tandis que NISI était plutôt chaud comparativement.
    Maintenant, sur une image et un filtre unique,cela reste une bonne indication, mais n’est pas forcement représentatif.

    Pour mes gouts perso, je pense que je remplacerai mes Hoya par des Nisi (lorsque je serai riche !) ND8, ND64, ND400 +/-ND1000

    Les test n’ayant pas étaient fait avec mon boitier, je n’ai pas d’image a fournir comme « preuve »

    Enfin, pour aider ceux qui lirez ce commentaire, je les incite a privilégier les formats carré avec porte filtre en 10 cm de largeur.
    En effet; lorsque vous devez rapidement vous déplacer pour changer de cadrage, enlever le filtre pour recadrer, refaire la MAP, la mesure, puis remettre le filtre, cela devient vite pénible et chronophage (les aubes ne durent pas longtemps !).
    En sus quand vous devez cumuler les filtres (ND intégrale + ND dégradé et parfois Polarisant), le porte filtre est un plus indéniable

    • Merci pour le retour sur le petit test comparatif entre les filtres ND NISI et Lee Filter en densité ND64.
      Bonne remarque concernant le temps de mise en place entre filtres vissants et filtres rectangulaires.

  23. J’aimerai avoir votre avis sur le filtre Andoer 77mm variable ND2 ND400 pour mon Canon. Côté prix, je trouve qu’il est vraiment abordable, par contre, je ne sais pas la performance vu qu’il s’agirait de mon premier achat de filtre. Merci

    • J’ai vu sur internet un petit comparatif entre un Tiffen VND Filtre gris neutre variable et le Andoer. Ce dernier, pourtant moins cher, s’en sortait mieux que le Tiffen mais par contre à son maximum, il serait plus proche d’un ND64 que d’un ND400 comme annoncé.
      D’autre part, au niveau maximum de densité, il semble qu’il y ait un fort vignetage, voire même une sorte de croix sombre (la densité n’est pas du tout uniforme).

      Selon moi, un filtre variable ne sera jamais à la hauteur optiquement par rapport à un filtre à densité fixe. Donc de manière général, je ne recommande pas trop l’achat de filtres ND variables.
      Personnellement, si un jour j’en achète un, ce sera plutôt dans le cadre d’une utilisation vidéo et non photo (et certainement en évitant d’utiliser les plus fortes densités)…

  24. Merci pour votre réponse. Comme mon utilisation première est la photo, je vais donc suivre votre recommandation dans l’article et dans le commentaire, à savoir, investir dans un filtre ND fixe.

  25. Bonjour, Merci pour l’article, vraiment instructif.
    J’aimerais savoir s’ils y en a qui connaise les filtres Nisi, en particulier celui-ci:
    NiSi PRO Nano HUC IR ND1000
    Si la qualité est bonne ou non.

  26. Bonjour,
    J’ai testé les filtres ND Formatt Hitech en résine (système avec porte-filtres).
    Le porte-filtres est robuste, en aluminium.
    J’ai essayé les filtres 4 stop et 10 stop.
    Le 4 stop donne une minime déviation colorimétrique, visible seulement sur certaines scènes. Dans la nature, je ne la remarque que si je compare avec une photo sans filtres. En milieu urbain, c’est un peu plus visible.
    Avec le filtre 10 stop, la déviation colorimétrique vers le magenta est plus marquée, mais c’est corrigeable en post-traitement.
    En dehors de ça, je n’ai pas remarqué d’autre altération des photos.

  27. Jean-Jacques Lorin

    Bonjour,

    Merci pour cet article qui m’a aidé à aller plus loin. Mais connaissez-vous la marque NISI, car en complétant mes recherches à partir de votre article j’ai découvert leur NISI Filtre densité neutre ND Filtre en verre optique Revêtement infrarouge, Carré 100X100mm IR ND1000(3.0) 10 Stops et leur porte filtre V5 qui me paraissent intéressants.
    Qu’en pensez-vous ?
    Merci

    PS : produits vus chez lovinpix.com

    • Je n’ai pas eu personnellement l’occasion de tester les filtres NISI, donc difficile de me prononcer…

      Vous trouverez quand même quelques informations et retours concernant cette marque dans les commentaires de cet article : vous pouvez faire une recherche sur la page (raccourci CTRL + F sur la plupart des navigateurs) sur le mot « NISI » pour les retrouver plus facilement. En espérant que cela vous aidera un peu…

      Et si vous en achetez, n’hésitez pas à faire un petit retour d’expérience ici !

  28. Hello, pour faire des filé d’eau de chute et rivière je pense m’orienter vers des filtres Hoya Pro ND 16 et 64. Pensez-vous que c’est un bon choix ?
    Autre question: est-ce que je pourrai combiner les 2 pour avoir un équivalent 10 stop ou c’est mieux d’acheter aussi un filtre ND1000 ? Je me dis que vu que l’usage d’un tel filtre est moins fréquent, peut-être que la combinaison des 2 premiers devrait suffire.
    Merci

    • Oui cela me semble en effet un bon choix de filtres ND : marque connue et reconnue, et côté densité, en gérant les paramètres d’exposition (faible sensibilité et petite ouverture), cela suffit à avoir un temps de pose assez long pour avoir l’effet de filé. Je pense que dans la grande majorité des cas, il ne sera pas nécessaire de cumuler les 2 filtres.

      Concernant le principe de cumul de filtres ND : même si dans l’absolu, il est toujours préférable d’avoir un seul filtre ND1000 plutôt que 2 filtres ND cumulés ND16 x ND64 (risque de vignettage avec un objectif grand-angle, légère baisse de la qualité optique), dans un premier temps vous pouvez vous contenter des 2 premiers filtres ND : vous pourrez voir si par rapport à vos sujets et les conditions d’éclairage rencontrées/recherchées, cela suffit ou non. Et s’il s’avère que vous utilisez souvent le cumul de filtres et que vous êtes confronté à du vignettage et/ou à une baisse de qualité optique, il sera toujours temps d’investir ensuite dans un filtre ND1000 !

  29. Bonjour,

    J’ai acheté un filtre Haida Slim PROII Multi-coating ND 400 et il y a une dominante magenta très forte. Je vais le rendre car inutilisable…
    Peut-on communiquer avec la marque?

    • Sur le site de Haida (j’ai mis le lien à la fin de la partie concernant les filtres ND de la marque), il est possible de les contacter (menu « Contact Us ») mais c’est en anglais (ou en chinois…). Ils ont aussi une page Facebook mais, là encore, pas de version en français. Je n’ai pas trouvé non plus d’importateur officiel français.

      Sinon il faudrait voir directement avec le vendeur qui normalement doit prendre en charge les éventuelles demandes et faire si besoin l’intermédiaire avec son fournisseur Haida.

  30. Bonjour,
    Je suis en train d’effectué une commande pour du matos. Je suis au usa et je voulais un polarisant B&W comme filtre dans ma commande mais ils n’en ont plus apparement. Donc le gars me propose ce pack à la place « Precision Ultra optics 3 piece filter Kit 500 series hight resolution » ave une majoration de prix de 140$.
    Le fait est que je connais pas du tout ces filtres, pouvez vous m’aidez sur ce coup ?!

    • Désolé, jamais entendu parlé de cette marque. Par contre, le kit contient, en plus du polarisant, un filtre UV et, plus rare, et à mon avis pas utile en photo numérique, un filtre de couleur qui sert a priori pour corriger la dominante de couleur des tubes fluo (« FD filter: Corrects color when shooting under fluorescent lighting, avoiding greenish effect ») : ce genre de filtres couleur étaient utilisés avec les films argentiques mais ne le sont plus en photo numérique.
      Bref, à votre place je n’achèterai pas ce kit (ce n’est que mon avis).

  31. Bueno, merci pour ta réponse 🙂 je trouve ça bizzar si c’est des très bon filtres, qu’il n’en ressort pas grand chose sur google quand tu les cherches..
    Je m’en rachetrai d’autres dans ce cas.

  32. Bonjour Hervé. Il n’est pas trop expliqué les différences de qualité entre les filtres. Je cherche un ND1000, pour ne citer que les deux marques, vaut-il mieux un Haida ou un Hoya ? Merci pour votre réponse
    Axel

    • Bonjour Axel,

      Oui vous avez raison, ce n’est malheureusement pas un comparatif qualitatif entre filtres : pour cela il faudrait avoir en sa possession les différentes marques et modèles de filtres et les tester dans des conditions identiques. Un site anglais avait fait une étude comparative sérieuse pour les filtres UV (elle est maintenant ancienne et n’est plus mise à jour, dommage) mais je n’ai jamais trouvé de vrais tests optiques pour les filtres ND comme il en existe pour les objectifs…

      Par défaut, j’ai donc pris le parti de donner le maximum d’informations objectives (les références, les traitements…) et de donner des liens qui permettent ensuite de lire des avis… mais les avis ne sont pas des tests comparatifs… cela donne juste quelques pistes supplémentaires pour essayer de ne pas se tromper à l’achat.

      Bref, actuellement il faut se contenter de quelques informations et avis (parfois contradictoires) pour faire nos choix 🙁

      Sinon, pour essayer de répondre à la question du choix entre Haida et Hoya pour un filtre ND1000…
      – Avant, juste pour info, de mon côté actuellement j’ai un filtre ND1000 B+W mais je lui trouve une dominante magenta assez prononcée. Si j’en rachète un un jour, j’essayerai donc une autre marque.
      – Pour le Hoya Pro ND 1000, j’ai trouvé que des avis positifs mais très peu nombreux et vraiment très peu détaillés ; quand même 2 avis (sur Amazon.com) précisant qu’il n’y a a priori pas de dominante de couleur.
      – Concernant le Haida Slim PROII Multi-coating ND 1000, beaucoup plus de retours : en grande majorité positifs et quelques déçus…
      Sur le blog de lovinpix, il y un comparatif entre le ND 1000 B+W et Haida PROII et ce dernier semble présenter des couleurs beaucoup plus neutres que le B+W.
      Par contre, plus haut, dans les commentaires de cet article, il y a Jacare qui a acheté un filtre Haida Slim PROII Multi-coating ND 400 (pourtant de densité moins forte) et il a constaté « une dominante magenta très forte »…

      Bref, au vu du comparatif et du nombre important d’avis positifs, malgré les quelques retours négatifs et la plus grande notoriété de Hoya, je pense que j’essayerai du côté de Haida PROII (sans aucune certitude 🙂 )…

  33. Je recopie ici un retour intéressant de Jacques (merci à lui), qu’il m’a fait suite à son achat du système porte filtre Formatt Hitech (son commentaire concerne uniquement le porte filtre, pas les filtres ND eux-mêmes) :

    « J’avais acquis FORMATT HITECH 100 et des bagues 82wa, 77wa de la marque.
    Je constate avec effroi et déception que les filtres se raient lors de leur glissements dans le premier Slot, par un défaut de précision des bagues logées dans le Porte filtre.. L’astuce consiste à positionner un joint torique 90mm x 1mm sur chaque bague, ce qui arrête le dépassement de la bague sur le porte filtres, côté filtres.
    Je vire ce matériel au rapport qualité / prix devenant décevant et écœurant.

    J’ai donc acquis du LEE . Mais vouloir visser sur un filtre HOYA, laisse un jeux dû au défaut de précision du filetage du HOYA.

    CQFD qu’on se le dise y compris dans vos pertinentes analyses, lues et commentées à mon club photos. »

  34. Bonjour,
    Suite à cette discution ici en décembre 2015, et comme je commençais de rien, j’ai donc acheté le kit Nisi V5 avec un GND8 HiTech pour commencer. Voici mon retour d’information à ce sujet.
    Je l’ai testé pendant l’été 2016 en forêt Pyrénéenne et confirme que le kit est pratique à utiliser. On peut rapidement retirer le porte filtre pour faire une nouvelle mise au point. Il reste donc sur l’objectif la bague adaptatrice correspondant au diamètre de l’objectif qui prend plus de place dans le compartiment de mon sac mais ça passe.
    Le GND8 HiTech assombrît bien le ciel mais je déteste cette dérive de couleur magenta.
    Je viens de me décider à acheter le Nano IR ND1000 de Nisi qui complète très bien le kit.
    J’ai été stupéfait par ce premier essai pour le respect des couleurs et la conservation de la netteté. Une très légère tendance chaude mais rien à voir avec la dérive magenta du HiTech ou la teinte bleu des Lee que j’ai pu voir ici et là.
    Je vais surement changer le GND8 HiTech par le Nisi.
    Tout cela fait mal au porte-monnaie mais j’apprécie avoir du bon matériel sur le terrain et un bon résultat en retour.
    Je reviendrai participer lorsque j’aurai eu plus de recul sur le Nisi IR ND1000.

  35. Bonjour François,
    Bizarre je suis exactement dans le même situation (achat US, commandé B&W, et on me propose en échange Precision Ultra Optics en m’indiquant que le B&W n’est pas adapté à mon objectif Nikon 28-300 et dégraderait la qualité). Qu’avez-vous pris finalement et en êtes vous pleinement satisfait ?

  36. Enfin l’article complet pour tout savoir sur les filtres ND (mais pas que), je viens de passer 5h sur le PC car je n’arrivais pas à trouver de filtre en 46mm, borné que j’étais a chercher du « ND1000 » et que Hoya ne propose pas ce diametre.

    Bref cet article m’a appris a faire des recherches avec « D3 » et m’orienter sur d’autres marques que Hoya qui semble très répendue.

    Je pense que je vais tester la marque chinoise Haida dont les commentaire ci dessus semblent très positifs, à part un seul.

    Encore merci, et à 1h20 du matin, je vais enfin pouvoir aller me coucher lol.

  37. Pour information, le site e-commerce Lovinpix (qui vendait notamment des filtres ND de la marque Haida, Lee Filters, Marumi, NISI…) a malheureusement cessé son activité fin 2016 (problème financier)…

  38. Bonjour,
    je vous remercie pour votre excellent travail.
    J’aurais une question à vous poser, svp.
    Je cherche filtre de bonne qualité au meilleur prix (comme tout le monde !) pour photo et video.
    J’ai dernier Canon 5D MKIV. J’ai déjà Hoya ND4. Cependant Hoya et bien plus chère que Haida ou Cokin.
    J’aurais aimé avoir votre avis sur choix de la marque Haida ou Cokin, qui d’après les différents avis semblerai être de bonne qualité/prix et comparer à Hoya, pas si mal…
    J’aimerai essayer un filtre variable ND. Qu’en pensez-vous ? j’ai lu de tout et de rien sur ce sujet et je suis du coup perdu. Plus de discernement !!
    Ou vaut-il mieux opter pour différent filtre comme indiqué échange précédent kit Haida.
    Je souhaite également en 82mm et acheter un anneau adaptateur en 77mm et 50mm.
    Je souhaite m’essayer à pose longue et time lapse

    • Bonjour,

      Actuellement, j’aurai tendance à conseiller les filtres ND Haida dans la série PRO II qui me semblent être d’un très bon rapport qualité-prix. J’ai d’ailleurs très récemment acheté des filtres Haida pour mon appareil photo hybride et je viens de faire un test rapide sur le filtre de plus forte densité (un ND1000) avant de vous répondre : je note une légère dominante jaune mais l’uniformité du phénomène permet une neutralisation facile par un logiciel photo. Bref, une très bonne impression.

      Pour ce qui est du choix entre des filtres ND à densité fixe ou variable : en tant que photographe, je suis plutôt attaché aux filtres à densité fixe. Comme j’avais pu l’exprimer dans l’article comment bien choisir son filtre ND ? je reste sceptique sur la qualité des filtres variables en général. Il semble qu’il y ait bien souvent un problème d’uniformité de la luminosité qui va être difficile à corriger proprement en post-traitement.

      Maintenant, peut-être que certaines marques s’en tirent mieux que d’autres… mais difficile à dire car je n’ai pas eu l’occasion d’en tester moi-même et les avis sur ce type de filtres sont très partagés.

      Si vous faites beaucoup de vidéo, il est vrai qu’un filtre variable apporte un sacré confort. Je me dit qu’à votre place, j’essayerais peut-être ça : trouver un e-commerce ou magasin qui fait une politique de retour sans frais et s’en avoir à justifier son changement d’avis (c’est possible sur Amazon mais attention à bien se renseigner avant s’il s’agit d’un vendeur tiers). Cela permettrait de tester et si la qualité n’est pas au rendez-vous de renvoyer l’article pour acheter des filtres ND à densité fixe.

      Dans tous les cas n’hésitez pas à nous tenir au courant !

  39. Bonjour Hervé,
    merci pour votre rapidité et efficacité. Je vais tenté en effet le filtre variable Hoya qui est en promotion actuellement et je vous ferai un retour. Pour le Filtre ND1000, j’attends un petit peu.
    On se tiens au courant et mille merci pour votre investissement sur votre blog cela nous permet d’échanger en toute simplicité.
    mlb

  40. et la marque heliopan??

    • Oui en effet c’est un fabricant Allemand réputé ; lorsque j’avais écrit l’article il y a maintenant plus d’un an, de mémoire, les filtres gris neutre de cette marque étaient a priori très difficile à trouver en France. Cela a peut-être changé… je vais regarder ça de plus prêt.

    • Je viens de rajouter toute une partie sur les filtres Heliopan 🙂
      J’en ai également profité pour mettre à jour les tableaux de cet article (correspondance entre densités des filtres ND et références commerciales par marque et celui des prix par marque pour un filtre ND8).

  41. Beau travail, merci beaucoup

  42. Très bon article, bien documenté.
    Mais quid des filtres LISI?

    • Je pensais qu’il s’agissait d’une des nombreuses marques de filtres dont je n’ai jamais entendu parlé mais, après recherche, je ne trouve pas la marque que vous avez indiqué. Je suppose donc qu’il s’agit d’une faute de frappe et que vous vouliez parler des filtres NISI et non LISI ?

      Si c’est bien ça, j’avais déjà fait une réponse à une question similaire (plus haut, en réponse à Gat):
      http://www.luzphotos.com/materiel/filtres/quelle-marque-de-filtre-nd-choisir/#comment-873

      Mais comme cette réponse commence à dater, je pense que je vais refaire quelques recherches supplémentaires dès que j’aurai un peu de temps.

  43. Bonjour, tout d’abord merci pour cet article. Je réfléchis à l’achat de filtres ND et peut-être pourriez-vous m’aider :
    1. Je souhaite acheter un filtre ND variable pour faire principalement (peut-être pas « exclusivement » mais, disons surtout) de la vidéo en extérieur. Si vous étiez à ma place, à quel modèle penseriez-vous ?

    2. Si je souhaite m’initier aux longues poses en photo (les vagues, et les faibles traces de gens/voitures sur fond fixe et urbain) quel serait l’indispensable (s’il n’en fallait qu’un) en filtre fixe ? ND2 ? ND 400 ? ND 1000 ?

    3. Sachant que je ne fais pas de la photo professionnellement, est-il possible de trouver un modèle ND variable qui me permette (2 en 1) de faire mes vidéos, et de longues poses avec un résultat plutôt satisfaisant ?

    En espérant de pouvoir bénéficier de vos conseils, d’avance merci !

    • Voilà, je suis de retour de voyage et je prends le temps de vous répondre.

      Avant tout, une petite précision : n’ayant que des filtres ND à densité fixe, mes réponses concernant les filtres à densités variables doivent être prises pour un simple avis issus de lectures et non d’un retour de terrain.
      D’autre part, de manière générale, je reste sceptique sur la qualité de rendu (notamment en ce qui concerne l’uniformité de l’assombrissement) des filtres à densité variables face à des filtres à densité fixe, mais en revanche je reconnais la supériorité pratique d’un tel filtre…

      Je ne connais pas votre budget, mais comme suggéré, j’ai essayé de me poser la question si j’avais moi-même à faire un tel achat, quel filtre ND variable j’achèterai…
      Après avoir lu pas mal d’avis et de tests (malheureusement assez souvent contradictoires), je crois que personnellement j’aurai essayé le filtre variable de chez Cokin : filtre Cokin Pure Harmonie Super Slim ND-X (ND2 à 400)

      Et si ce filtre ND variable vous satisfait, les 2 autres questions deviennent de fait sans objet ; vous pourrez utiliser ce filtre autant en photo qu’en vidéo.

      Dernier petit conseil : pour un tel achat, j’aurai tendance à me tourner vers un marchant qui autorise un retour facile et sans frais du produit si ce dernier n’est pas satisfaisant…

      N’hésitez pas à revenir poster un commentaire pour nous tenir au courant !

  44. Merci beaucoup ! J’ai attendu (pas longtemps) votre réponse et je ne suis pas déçu ! Je vais suivre vos conseils.
    Par ailleurs, j’entends bien vos réticences envers les ND variables mais est-ce que je pourrais me débrouiller avec un fixe pour de la vidéo ? Je ne saurais même pas vers quoi me tourner. C’est, comme vous le dites, si « pratique » le filtre variable.
    Encore merci et à bientôt.

  45. Bonjour et bravo pour cet article complet et super interessant.
    Maintenant je dois vous avouer que je suis un peu perdu là.. beaucoup d’info tue l’info 😉
    Plus serieusement, je viens de casser ma tirelire pour le dernier Fuji MF et le 63mm. Je fais du studio et je commence aussi la photo en exterieur avec flash. J’ai donc besoin de filtres -1IL, -2ILs, -3ILs pour l’exterieur. Compte tenu de mon investissement, je veux mettre ce qu’il y a de mieux. Si l’argent n’etait pas un pb, quel filtre prendriez vous ?
    Merci par avance pour votre retour.

    • Oui, c’est vrai, pas simple… avec cet article j’ai essayé d’apporter le plus d’informations possibles pour aider à faire un choix, mais en réalité, l’idéal aurait été de procéder à un vrai test comparatif sérieux entre marques de filtres ND (car de toute façon à en croire chaque fabricant, leurs produits sont de toute façon les meilleurs 😉 ) mais, dommage, je n’ai pas les moyens de m’acheter des exemplaires de chaque marque pour faire ce genre de test 🙁

      Dans votre cas, pour des filtres ND circulaires de faible densité (-1, -2 et -3 IL soit des filtres ND2, ND4 et ND8), je pense qu’il n’y a pas trop d’inquiétudes à avoir. Ce ne sont généralement pas ceux qui posent le plus de problèmes, notamment en terme de dérive de couleurs.

      Vous pouvez vous orienter sans crainte sur des marques comme, par exemple, B+W, Tiffen ou Rodenstock…

  46. Mise à jour des liens Amazon (meilleur filtrage des filtres ND par marque)

  47. Bonjour, merci pour cet article très complet.
    je cherche un filtre nd capable de corriger la tendance bleuté de l’atmosphère… Avez-vous une marque à me conseiller?
    Merci beaucoup

    • Bonjour,

      Par définition, les filtres neutres (ou « ND » pour « Neutral Density ») sont justement censés atténuer la luminosité de manière uniforme sur tout le spectre visible pour ne pas donner de dominante de couleur… ce n’est pas toujours parfait, surtout pour les filtres ND de fortes densités, mais la neutralité est a priori le but recherché et affiché par les fabricants.

      Bref, personnellement, je n’ai jamais entendu parler d’une marque de filtres ND atténuant le bleu de l’atmosphère et je ne pense pas que cela soit un effet recherché par les créateurs de filtres.

      D’autre part, une dominante bleue un peu trop présente peut très bien, à mon avis, se traiter dès la prise de vue (en jouant sur la balance des blancs) ou simplement en post-traitement sur un logiciel photo comme par exemple Lightroom (de manière globale ou même localement).

  48. Bonjour, merci pour cet article qui permet de répondre à certaines de mes interrogations.
    Je souhaiterais investir dans un porte filtre + filtre polarisant. J’ai fait pas mal de recherches et mon choix s’oriente davantage vers le NISI V5 (car le filtre polarisant s’adapte directement sur l’objectif). Toutefois, je débute dans la photo de paysage et souhaiterais donc faire mes premiers essais avec des filtres moins onéreux que les filtres NISI (en effet ça à l’air assez fragile). Ma question est donc la suivante : peut-on utiliser des filtres COKIN taille L (100 x 100 mm) sur un porte filtre NISI V5 et/ou existe-t-il des filtres pas chers (genre fabrication chinoise, en résine et non en verre) qui peuvent s’adapter dessus?

    • Navré pour ma réponse tardive !
      Oui, je pense qu’il n’y aura pas de problème pour adapter des filtres dégradés neutres rectangulaires d’autres marques que NISI (comme par exemple Cokin) sur le porte-filtre NISI V5. Il faut juste s’assurer que la largeur fait bien 100 mm (ce qui est très souvent le cas). Pour ce qui est de l’épaisseur, les systèmes porte-filtre autorisent une marge et d’autre part, je pense que les filtres ont, a quelque chose près, plus ou moins la même épaisseur. D’ailleurs dans un des commentaires plus haut, Olivier (commentaire du 15 avril 2016) indique avoir acheté le porte-filtre Nisi V5 sur lequel il utilise des filtres Haida GND 0.6 et 0.9 soft mc Pro II.

      Mais pour ne prendre aucun risque, à votre place, je ferai un achat dans un magasin qui permet un retour gratuit si cela ne convient finalement pas (type Amazon).

  49. Très bon article trouvé suite à mes recherches pour m’équiper en filtres. J’ai un D800 en boîtier principal avec un Sigma 24-105 f4 qui est l’objectif dont je me sers le plus, mais aussi un Samyang 14mm… Impossible de savoir si les Cokin Xpro vont vignetter à 14mm (cokin vend une bague d’adaptation pour objectifs avec pare soleil intégré). Dommage que le porte filtre Samyang utilise des filtres Cokin spécifiques car je crois bien avoir besoin d’un nd8+polarisant assez souvent. Je vais aller cette semaine essayer ce porte filtre. En tout cas le domaine des filtres à l’air d’offrir plein de possibilités géniales.

  50. Vous avez ecrit que selon vous, un filtre variable ne sera jamais à la hauteur optiquement par rapport à un filtre à densité fixe. Pensez vous que même si on investit dans des B+W, du genre MRC NANO ND-VARIO X-S PRO, il en soit de même ?

  51. Merci pour cette réponse. Il est vrai que j’ai déjà un fixe en ND1000 de chez B+W et j’en suis super content. Mais ça semble tellement pratique un variable ne serait ce que pour la facilité de MAP…. et aussi éviter le risque de grippage du filet suite aux multiples vissages et dévissages. À ce sujet, mettez-vous du suif ou autre chose sur le filet pour éviter ce risque potentiel ?

    • Non, personnellement je n’ai jamais eu de problème : je fais juste la manipulation avec délicatesse 🙂 ; je fais attention de visser parfaitement droit et de ne pas trop serrer les filtres.

      Attention aussi aux changements de températures qui peuvent faire travailler certains métaux. Les filtres en laiton sont a priori moins sujet à cet inconvénient.

  52. Je vous remercie pour l’information.

  53. Bonjour et super blog et bons commentaires
    Connaissez vous la marque GOBE à priori verre optique japonais vendu chez Amazon.
    Perso j’ai acquis il y a déjà plusieurs mois un filtre neutre pour protection de l’optique dont je suis satisfait mais pas encore de filtre ND. Je voudrais acquérir un ND 1000…. je possède déjà un ND Haida pro II MC 400 dont je suis satisfait. L’emballage est globalement identique entre Haida et GOBE le dernier livrant en même temps une petite lingette…!!!
    que me conseillez vous…?
    Bravo pour votre blog
    Didier

    • merci pour l’appréciation sur le blog 🙂

      Non, j’avoue, j’avais jamais entendu parler de cette marque ! Merci pour l’info !

      Je vais regarder ça de plus près dès que possible. Je vous tiens au courant.

    • Bon, j’ai enfin trouvé le temps, d’ajouter une partie sur cette marque de filtres. Vous pourrez donc trouver pas mal de renseignements sur Gobe directement dans l’article. Personnellement, j’avoue être assez emballé par cette marque. Suite à mes différentes lectures, je pense, sans pouvoir l’affirmer (je n’ai pu faire aucun test comparatif), que ces filtres doivent être à la hauteur des filtres Haida…

      Attention toutefois d’être bien conscient qu’un filtre de très haute densité comme l’est un filtre ND1000 présente très souvent une légère dominante de couleur. Je l’ai remarqué personnellement sur un filtre Haida (légère dominante jaune que j’avais pu facilement corriger en post-traitement) mais également sur un filtre B&W beaucoup plus cher (légère dominante magenta, de mémoire plus délicate à corriger en post-traitement)…
      J’ai d’ailleurs pu lire dans des commentaires sur un filtre ND1000 de chez Gobe que 2 photographes avaient constaté, pour l’un, je cite, une « couleur magenta » et pour l’autre, une « légère teinte violette » (pour le reste, les avis sont globalement très bons).

      En tout cas, si vous achetez un filtre Gobe, n’hésitez pas à nous faire part de vos impressions !

  54. un excellent blog avec beaucoup d’informations sur les différents fournisseurs. Cela fait 4 ans que j’utilise des filtres LEE (2 dégradés 0.6 et 0.9, un 0.9 et un polarisant), en 100 mm sur un 28-70 mm . Les résultats sont excellents, pas de vignetage tant qu’on ne dépasse pas 2 filtres superposés.

    Ayant un Nikon 14-24 mm 1:2.8G, je voudrais franchir le pas vers un équipement de filtre en 150 mm.

    Quid de la qualité de NiSi (LEE est assez cher sur le support).

    J’ai un poil de crainte sur le vignettage à 14 mm, le filtre est plat, la lentille frontale assez bombée.

    merci pour vos avis…

  55. Merci pour cet avis 😉

  56. Jean-Pierre Beretti

    Bonjour.
    Alléché par le titre « Quelle marque de filtre choisir ? », je suis venu lire votre article qui m’intéressait à deux titres, perso, puis aussi en tant que conseiller sur un forum photo. Mais je suis resté sur ma faim: J’ai eu beau chercher dans tous les sens, je n’ai pas réussi à trouver la réponse à la question posée en titre. Cet article étant en fait un catalogue (très bien renseigné d’ailleurs) des modèles existants et de leurs caractéristiques.
    Il y a d’ailleurs actuellement de nombreux sites de comparaison en photo qui font de même: Des comparatifs basés uniquement sur des specs, débouchant sur des notations, des classements.. mais ne répondant jamais à la question cruciale que tout le monde recherche: La qualité d’image…
    Il aurait été sans doute plus honnête de présenter un titre mieux adapté genre: Les filtres ND du marché et leurs caractéristiques ou autre… (je ne dis pas que vous-même n’êtes pas honnête: C’est le titre que je me permets de critiquer…)
    Ou alors jouer le jeu complètement en donnant en conclusion une courte sélection, soit basée sur des recherches, soit en testant quelques filtres. Je sais bien qu’ils sont payants, mais il y a plusieurs solutions pour cela: faire appel à des prêts de filtres auprès des lecteurs, ou bien auprès des constructeurs (comme font les sites de test en général), ou alors en mettant des liens publicitaires rémunérés pour financer cela (inutile de tous acheter: Juste quelque-uns des marques les plus connues) , etc…

    Cordialement

    • Tout d’abord, merci pour votre commentaire : même si vous avez mis une mauvaise note à l’article, au moins vous êtes le premier à prendre le temps d’expliquer pourquoi et ça j’apprécie.

      En fait, lorsque j’ai fait mes recherches sur les différentes marques de filtres ND et que j’ai synthétisé le tout sous la forme de cet article, le but était bien de répondre à la question que je me posais moi-même à titre personnel : « Quelle marque et modèle de filtre ND je vais bien pouvoir choisir parmi la multitude de marques ? ». Cela m’a aidé à faire des choix raisonnés (notations utilisées pour les comparer, caractéristiques et comparatif de prix).
      D’autre part, dans le description de l’article que Google devrait afficher juste en dessous du titre (mais je crois qu’il choisit parfois lui-même un extrait autre que la méta-description fournie), j’annonce d’ailleurs très clairement le contenu : « Présentation des gammes de filtres ND d’une sélection de fabricants, connus et moins connus, pour vous aider dans votre choix ». Les chapitres de l’article, visibles directement dans le sommaire sont également parfaitement clairs je pense.

      Il est vrai que le plus simple pour un acheteur serait d’avoir directement le résultat de tests optiques. Dans ce cas, je pense que j’aurais plutôt donné un titre du style « comparaison de la qualité optique des filtres ND par marque ».
      Mais si c’était si facile de faire ce genre de comparatifs, je pense que d’autres blogs bien plus importants que le mien (en audience et en nombre de rédacteurs) auraient déjà fait le job 🙂

      Après, même s’il n’y avait de ma part aucune intention de tromper qui que ce soit, je peux comprendre votre réaction. Donc, pour éviter toute ambiguïté et le risque de déception des lecteurs, j’ai donc décidé de changer le titre de l’article en utilisant le titre suivant : « Filtre ND : Présentation des filtres par marque » ; j’aurai bien voulu ajouter « pour vous aider à faire votre choix » car c’était vraiment le but initial de l’article, mais ça fait vraiment trop long, donc tans pis 🙂

  57. Caroline Duteurtre

    Bonjour,

    J’aimerai investir dans un filtre Nd variable et filtre polarisant circulaire pour faire de la vidéo, avez vous eu l’occasion de tester les filtres Gobe depuis l’écriture de l’article ?

    Merci de votre réponse et très bon article au passage 😊

  58. Pour ma part équipé sur porte filtre avec filtre NiSi 100*100: ND128 (7 stops) et filtres GND medium pour coucher/lever soleil.
    Très bon équipement. Reste système cher tout de même mais la qualité est là.
    Je compte acquérir un ND1000 mais par soucis de simplicité car ne sera pas associé à d’autres filtres, je vais partir sur un vissant et je pense au Haida!

  59. Bonjour,
    Je vois que les filtres font débat.
    quelqu’un a-t-il une expérience concernant l’ordre de placement entre le filtre ND et le filtre polarisant ?
    En général on met le filtre polarisant en premier afin de pouvoir le régler visuellement et ensuite le filtre ND 1000, car ensuite on ne peut plus régler quoi que ce soit à cause de l’opacité.
    Certains photographes préconisent de mettre le filtre polarisant devant le filtre ND qui polarise la lumière en premier, ceci donnant lieu un exercice de style particulièrement ardu.
    pensez-vous que les résultats sont meilleurs en procédant ainsi.?
    merci à Hervé pour l’ensemble de ses conseils.
    bien cordialement,

    • Je ne pense pas que l’ordre de montage d’un filtre polarisant et d’un filtre ND est un quelconque impact sur la qualité optique (sachant qu’en plus, par définition un filtre ND est normalement neutre). En tous cas je ne vois aucune raison logique qui pourrait expliquer le contraire.

      Donc, selon moi, l’ordre devrait plutôt être dicté par le côté pratique.
      • Avec un filtre de faible densité (et/ou par forte lumière) qui permet encore de voir correctement son sujet (pour cela, privilégiez le live view, car avec la simulation d’exposition, votre image sera éclaircie contrairement à l’image réfléchie dans le viseur), j’aurais tendance à mettre le filtre ND avant le filtre polarisant. Vous pourrez plus facilement tourner la bague de ce filtre pour régler l’effet.
      • Par contre, dans le cas où le filtre ND rend la visée (même par l’écran arrière) trop sombre, je pense en effet qu’il sera plus simple de mettre le filtre polarisant au début, de le régler puis ensuite d’ajouter le filtre gris neutre. Dans ce cas, lors de l’ajout du filtre ND, il faudra particulièrement faire attention de ne pas tourner le filtre polarisant pour ne pas le dérégler ou sinon de repérer sa position initiale (par exemple avec les inscriptions qui figurent sur le filtre – marque et caractéristiques techniques) pour être capable de la retrouver.

      Dans ce type de configuration, il sera beaucoup plus simple d’utiliser un porte-filtre prévu pour accueillir un filtre polarisant : la plaque du filtre gris neutre se glisse simplement dans une fente du filtre, pas besoin de visser le filtre au risque de dérégler l’effet du polarisant.

  60. Bonjour et merci sincèrement pour votre réponse.
    Je suis complètement de votre avis. Habituellement je procède en mettant le filtre polarisant d’abord pour régler la polarisation et ensuite je visse le deuxième filtre nd 1000 en bloquant le filtre polarisant pour ne pas le dérégler.
    Je viens d’acquérir le nouvel objectif Sigma 12-24 F/2,8 qui ne peut pas recevoir de filtre vissant. Par conséquent je me suis orienté vers le fabricant Nisi qui propose un porte filtre serie S5 intégrant un filtre polarisant qu’il est possible de tourner à l’intérieur du porte-filtre grâce à un système cranté. De ce fait, il n’est pas possible d’inverser la position des différents filtres. Par contre le porte-filtre venant se positionner ensuite, on a la garantie de ne pas modifier la position de filtre polarisant.
    Mon doute viens d’une vidéo de YouTube (https://youtu.be/SHkVJUB6dv4) dans laquelle le professionnel explique à un moment donné qu’il met toujours le filtre polarisant devant le filtre ND afin d’assurer une meilleure qualité.
    J’avoue ne pas avoir fait l’essai moi-même mais je ne vais pas tarder à comparer les résultats en faisant quelques essais et je ne manquerai pas de vous informer du résultat obtenu.
    Encore un grand merci pour l’aide que vous apportez à l’ensemble de la communauté Internet.
    Gerald

  61. Merci pour cette belle compilation d’informations qui permet d’y voir un peu plus clair dans ce monde des filtres ND! Je pensais acheter un filtre ND 64, un 400 et un 1000. Je me tâte encore sur la marque, les Haida pro II semblent avori pas mal de retours positifs, mais je suis assez séduit (sur papier) par les Gobe et leur philosophie…. A voir donc 🙂

Laisser un commentaire