Accueil » Matériel » Sauvegarder ses photos en voyage avec son smartphone

Sauvegarder ses photos en voyage avec son smartphone

En voyage, j’utilise mon smartphone pour sauvegarder mes photos. Dans cet article, je vais vous présenter en détail mon système de sauvegarde que j’ai utilisé avec succès de nombreuses fois. Il m’a fallu plusieurs voyages et quelques échecs avant de trouver une solution qui fonctionne parfaitement (c’est la solution 1 de cet article).
La technologie évoluant rapidement, au fil des discussions avec les lecteurs, d’autres solutions de sauvegardes (qui m’ont paru particulièrement dignes d’intérêt) ont émergé. Je vous en parle également dans cet article (solutions 2 et 3 utilisant le Wi-Fi).

Attention, les systèmes de sauvegarde que je vous présente fonctionnent pour moi ou les lecteurs avec qui j’ai échangé mais je ne peux aucunement vous garantir qu’ils fonctionneront également pour vous (chaque appareil a ses propres caractéristiques et peut présenter des incompatibilités différentes).
Le fil conducteur de ma démarche était de trouver une manière de sauvegarder ses photos en voyage, à la fois simple, fiable, légère, peu encombrante et ne nécessitant pas obligatoirement l’accès au réseau électrique. Et oui rien que ça 🙂 . Après un rapide rappel de quelques principes de précaution pour gérer au mieux vos sauvegardes et une présentation des principales méthodes de sauvegarde lors d’un voyage, je vous parle du matériel nécessaire et des différentes solutions retenues.

L’article, écrit initialement en août 2014, a été mis à jour à plusieurs reprises :

  • En décembre 2014, pour tenir compte de mes derniers achats (nouveau lecteur de cartes et batterie externe).
  • Fin 2015 : le lien vers le hub usb que j’avais acheté n’était plus bon. J’ai donc réactualisé le lien vers un hub qui ressemble en tout point à celui que j’ai acheté. J’en ai profité pour ajouter le même hub mais avec une connectique usb 3.0 (pour ceux qui ont un smartphone récent compatible) et revu également les liens vers les cartes mémoires microSD.
  • Début juillet 2017 : refonte de l’article pour tenir compte des nombreux retours, tests et échanges avec les lecteurs (voir les commentaires en dessous de l’article) et ajouter de nouvelles solutions pour sauvegarder ses photos en voyage, en plus de celle proposée initialement.

Le principe de précaution

Lorsque je voyage, par précaution, je préfère toujours avoir mes photos sur au moins deux supports différents. Lorsque l’on est près de chez soi, il suffit de les avoir sur le disque dur de son ordinateur et sur au moins un disque externe (ou autre support de stockage) mais en voyage c’est plus compliqué.
Le prix des cartes mémoire étant assez faible, je m’arrange pour avoir suffisamment de cartes mémoire pour toute la durée de mon voyage. Je privilégie les cartes mémoire de capacité moyenne (j’ai beaucoup de carte de 8, 16 et 32 Go) : plutôt que d’avoir une seule carte mémoire de grande capacité, je préfère avoir plusieurs cartes de capacité moyenne afin de limiter la perte en cas de défaillance.
Durant mon voyage lorsqu’une carte mémoire est pleine (ou même un peu avant), je sauvegarde son contenu. Je ne l’efface pas ensuite pour la réutiliser. J’ai donc mes photos enregistrées sur deux supports de stockage.

Pour ne pas risquer de reprendre une carte mémoire pleine de photos en pensant qu’elle est vide, je la retourne simplement dans son étui (cela signifie pour moi qu’elle a été utilisée). Si votre carte est dans un simple boitier plastique vous pouvez marquer le plastique pour repérer le sens (comme le montrent les photos ci-dessous). Par contre, cette astuce fonctionne uniquement avec les cartes Compact Flash. Pour les cartes SD qui présentent un angle coupé, impossible de les retourner dans leur étui. Pour ce type de cartes, il faudra plutôt séparer les cartes vierges des cartes déjà remplies.

Porte cartes mémoire - Astuce pour différencier une carte mémoire vide et pleineAstuce pour différencier une carte mémoire vide et pleine

Si vous avez vos photos dans deux supports de stockage c’est très bien… mais c’est encore mieux quand ces supports sont rangés à des endroits différents. Si votre carte mémoire et sa sauvegarde sont dans votre sac et que votre sac se fait voler, alors vous perdez tout ! Pour limiter le risque, vous pouvez par exemple porter sur vous la sauvegarde ou la confier à un compagnon de voyage et garder vos cartes mémoire dans votre sac.

Les différents moyens de sauvegarde en voyage

  • Videur de cartes mémoire : c’est un boîtier compact avec un disque dur qui fonctionne sur batterie. Son utilisation est très simple : il suffit d’insérer la carte mémoire et de lancer la sauvegarde. Pour cette solution dédiée, qui n’aura pas d’autres utilités que la sauvegarde (certains videurs de cartes permettent quand même de visualiser les photos et de faire un premier tri), il faut compter de 300 à 500 € environ, voire plus pour les modèles avec un disque SSD…
  • Portables et Ultra-portables : branché directement sur l’appareil photo ou associé avec un lecteur de cartes, un ordinateur portable permet de sauvegarder et même de commencer le travail de tri et de développement. L’inconvénient majeur est bien sûr l’encombrement (et le prix si vous n’êtes pas déjà équipé…).
  • Tablettes, smartphone : en voyage, en plus des nombreuses utilités habituelles (communication, internet, applications, musiques, vidéo…) vous pouvez vous servir de votre téléphone (ou de votre tablette) pour sauvegarder vos photos. C’est une solution économique que j’utilise personnellement lorsque je veux voyager léger. Vous l’aurez compris, c’est l’objet même de cet article.

Sauvegarder ses photos en voyage : smartphone, lecteur et support de stockage

Sachez que les systèmes de sauvegarde décrits dans les parties suivantes peuvent également être utilisés avec une tablette (cette dernière remplace alors simplement le smartphone). L’idée est d’avoir un système autonome qui fonctionne même en l’absence de prises de courant. Les dispositifs reposent toutefois sur votre smartphone (ou tablette) qui devra donc être suffisamment chargé. Pensez donc à emporter :

  • Votre chargeur de téléphone (s’il s’agit d’une prise secteur USB, préférez-la avec un câble qui se déconnecte, elle pourra alors vous servir pour charger ou brancher d’autres matériels utilisant un câble USB comme une tablette, une liseuse, une batterie externe portable…)
  • Multiprises de voyage, avec adaptateur éventuel selon les normes du pays visité (il existe des adaptateurs universels de voyage).
  • Prise allume cigare (très utile si vous vous déplacez souvent en voiture). Par exemple, avec double prise USB comme sur ce chargeur allume cigare USB de voiture
Lorsque je cherche un produit informatique en pensant à un besoin particulier (ici la sauvegarde de mes photos en voyage), j’essaye quand même d’élargir ma réflexion pour envisager d’autres utilisations et donc orienter mon choix. Il est évident qu’une clé ou un disque dur USB pourra servir en bien d’autres occasions : si dans le contexte du voyage je n’ai pas besoin d’un disque dur USB 3.0 (mon téléphone va de toute façon limiter le débit), un bon débit sera appréciable pour une utilisation courante sur mon ordinateur de bureau ou mon portable… Bref, pour acheter utile et malin, ne pensez pas qu’aux voyages !

Le smartphone

Pour ma part, j’ai cherché la solution de sauvegarde la plus légère (le matériel photographique est déjà assez lourd comme ça…). Partant du principe que j’ai toujours mon smartphone avec moi, j’ai donc voulu l’utiliser pour sauvegarder mes photos.
La plupart des téléphones n’ont pas assez de mémoire pour s’en servir comme espace de stockage pour ses sauvegardes photos (sur mon smartphone j’ai une mémoire interne de 16 Go et même si j’ai rajouté une carte mémoire microSD supplémentaire de 64 Go, je l’utilise à d’autres fins : musique, vidéo, documents, applications…). Le téléphone va donc servir uniquement à piloter la sauvegarde avec une application de gestion des fichiers.
En plus du téléphone, il nous faut donc de quoi lire les cartes mémoire et stocker les photos à sauvegarder (nous verrons dans les parties suivantes, les solutions pour faire le lien entre ces différents éléments).

Un lecteur de cartes mémoire

Afin de ne pas bloquer l’appareil photo et ne pas vider sa batterie pendant la sauvegarde des photos, j’utilise un lecteur de cartes externe.
J’ai acheté en 2011 le lecteur multi-cartes SanDisk tout-en-un ImageMate USB 2.0 (lecteur CF, SD, MicroSD, MS Pro, xD). Cette version USB 2.0 est maintenant remplacée par une version USB 3.0. Pour ma part, je n’ai jamais eu de soucis avec la première version de ce produit.

Plus récemment j’ai acheté un lecteur de cartes CompactFlash en USB 3.0. Il me permet d’accélérer les temps de transferts sur mon ordinateur et il fonctionne parfaitement avec le hub USB utilisé en voyage (même si dans ce cas la vitesse est bridée par le hub et le téléphone). Par contre, je le trouve un peu encombrant et son câble USB 3.0 est particulièrement gros (même si pour ce dernier il est toujours possible de le remplacer). J’ai donc cherché un lecteur de cartes CompactFlash le plus petit possible pour le voyage. J’en ai acheté un qui ressemble à une clé USB avec une ouverture sur le côté pour glisser une carte CF (lecteur Integral USB 2.0 de carte CompactFlash). Mes premiers tests sont concluants, mais pour ne pas prendre de risques (certains commentaires disent qu’il est fragile), je crois qu’au premier grand voyage, je prendrais aussi l’ancien lecteur par sécurité…
Si vous avez uniquement des cartes SD à lire, vous verrez que le matériel servant à connecter le téléphone au support de stockage peut intégrer directement ce type de lecteur (c’est par exemple le cas du hub USB que je présente un peu plus loin). Dans ce cas, vous n’aurez même pas besoin d’acheter de lecteur.

Les supports de stockage pour les sauvegardes

Un disque dur

Pour de grandes capacités de stockage vous pouvez acheter un petit disque dur USB.
Pour sa capacité et surtout sa toute petite taille, j’ai souvent utilisé le disque dur de poche Verbatim 1,8 pouces 250 Go USB 2.0 (dimensions 9 x 6,4 x 1,4 cm pour 85 g). Malheureusement, il n’est visiblement plus proposé à la vente et je n’ai pas trouvé de remplaçant à vous recommander.

J’ai également un disque dur de 2,5 pouces : le disque dur externe Western Digital My Passport Ultra 1 To USB 3.0 (11 x 8,2 x 1,5 cm pour un poids de 160 g). Il est certes plus encombrant mais présente une capacité de stockage supérieure et l’USB 3.0 (certes inutile avec ce dispositif de sauvegarde mais avantageux lorsqu’il est connecté à mon ordinateur portable). Par contre, mon smartphone à lui seul (Samsung Galaxy Note II puis, plus récemment, le Galaxy A5 2016), ne suffit pas à l’alimenter correctement. Pour le faire fonctionner, je dois connecter une batterie externe portable au hub USB (voir plus bas).

La solution du disque dur est tentante pour son espace de stockage important mais il faut être conscient que c’est souvent avec les disques durs qu’il y a le plus de problèmes de compatibilité : ils sont plus gourmands en énergie et le téléphone ne suffit pas toujours à les alimenter correctement.

Si votre disque dur n’est pas reconnu en le branchant à votre téléphone ou à votre tablette, pensez aux solutions suivantes :

– Un hub pouvant être alimenté sur le secteur ou sur une mini batterie externe USB pourra s’avérer indispensable (celui référencé dans cet article présente cette caractéristique). En l’absence de prises électriques, une batterie externe USB portable soulagera le téléphone et cela permettra également de faire fonctionner des disques durs un peu gourmands. De plus, dans les transports, si vous n’avez pas de quoi charger votre téléphone portable, cela peut sensiblement allonger sa durée de fonctionnement voire le recharger entièrement selon la capacité de la batterie. Fin de cette année, j’ai changé mon ancien chargeur USB portable : il est légèrement plus encombrant que mon précédent mais sa capacité est presque 6 fois plus importante (10400 mAh contre seulement 1800 mAh pour l’ancien, ce qui me permet de recharger plus de 3 fois la batterie de 2900 mAh de mon dernier smartphone). Il s’agit de la batterie externe RAVPower® 10400mAh. J’avais hésité avec celle de 8400mAh, un peu moins encombrante et équipée d’une lampe de poche intégrée, mais au moment de mon achat il y avait une offre promotionnelle sur la première (je pense que les 2 produits ont un bon rapport qualité-prix).

 

Câble double alimentation USB (pour alimenter un disque dur) : attention à bien choisir le câble adapté à votre disque dur USB : USB 2.0 ou USB 3.0. Après branchement du lecteur de cartes, il faudra que le hub ait donc encore 2 prises USB libres pour brancher le double câble. Cette solution, à mon avis moins efficace que la première, m’a toutefois permis de faire fonctionner de manière plus stable un mini disque dur avec seulement mon téléphone pour alimentation.

Des clés USB

Si vous voulez privilégier un faible encombrement cela peut être plusieurs clés USB de grande capacité. L’avantage est que vous n’aurez normalement pas besoin d’une source d’alimentation supplémentaire pour les faire fonctionner (inutile de brancher le hub sur une batterie externe ou une prise électrique). L’inconvénient principal est qu’il vous faudra généralement plusieurs clés pour sauvegarder toutes vos photos.
Par exemple, j’ai acheté une clé USB 3.0 de 64 Go SanDisk Extreme. Son utilisation initiale n’était pas prévue pour le voyage mais de par sa capacité importante, je m’en sert comme support complémentaire de sauvegarde.

Attention, certaines clés USB ne sont pas toujours reconnues du premier coup. Il suffit généralement de la retirer puis de l’insérer à nouveau ou, plus simplement, de brancher d’abord le hub USB au téléphone, puis ensuite seulement la clé au hub (c’est le cas pour la clé 64 Go dont je viens de parler).

Cartes microSD et mini-lecteur

En voyage, je recherche un rapport poids-volume / capacité de stockage optimal, le tout avec un prix raisonnable. Sur ces critères, je pense que les cartes microSD sont imbattables. Il existe des mini-clés USB dans lesquelles s’insèrent des cartes microSD comme la PNY Attaché Evolutive Clé USB 16 Go (seulement 1,7 x 0,8 x 1,5 cm pour 9,1 g).
L’avantage est que vous pouvez acheter en complément d’autres cartes microSD (par exemple la carte SanDisk Ultra 64 Go ou bien encore toujours plus avec la carte SanDisk Ultra de 128 Go) pour un encombrement dérisoire ! Le plus gros risque est de les perdre tellement elles sont petites ! Pour éviter de les perdre j’ai donc acheté une carte (de la taille d’une carte bancaire) dans laquelle on peut insérer ses cartes pour les stocker. Il en existe un modèle dédié uniquement aux cartes microSD (c’est celui que j’ai acheté, il contient 8 cartes microSD) et un modèle permettant de ranger 2 cartes SD et 4 cartes microSD (elle est un peu plus épaisse avec ses 4 mm contre 3 mm pour la précédente).

Bien sûr vous pouvez mixer les différents types de supports de stockage USB selon ce que vous possédez déjà.

Attention, sous Android, sauf à rooter votre téléphone et ajouter une application, un support formaté en NTFS ne sera a priori pas reconnu. Pour que cela fonctionne, il faudra changer le système de fichiers en formatant la clé ou le disque dur en exFAT ou en dernier recours en FAT32
Concernant le système de fichiers FAT32, Windows ne le proposera que pour les supports d’une taille maximale de 32 Go seulement. Pour formater des supports de plus de 32 Go en FAT32, il vous faudra donc passer par un utilitaire tiers (par exemple FAT32 Format).

Solution 1 : un hub USB à brancher sur son smartphone

Pour faire communiquer téléphone, lecteur de cartes et support de sauvegarde, il vous suffit d’acheter un hub USB.

Bien choisir son hub USB

Le mieux est de prendre un hub pouvant être alimenté afin de soulager la batterie de votre téléphone portable. Les problèmes d’incompatibilité ou de coupures en plein milieu d’une sauvegarde viennent généralement de la faible capacité d’alimentation électrique du téléphone et/ou du trop grand besoin électrique de tel ou tel appareil (disque dur et dans une moindre mesure lecteur de cartes et clés USB). J’ai parfois été surpris par certaines incompatibilités entre différents produits et j’ai mis quelques années à trouver un système de sauvegarde léger, peu encombrant et vraiment fiable.
Évidemment lors de votre choix, faites aussi bien attention à la connectique pour assurer la compatibilité avec votre smartphone. Dans mon cas (téléphone Samsung), il s’agit d’une prise micro-USB 2.0. Le hub que j’utilise avec mon smartphone, présente 3 caractéristiques avantageuses :

  • il est équipé de la bonne connexion pour mon smartphone (pas besoin d’adaptateur OTG micro USB),
  • il peut être auto-alimenté (je peux le brancher sur une batterie externe avec prise USB),
  • il permet aussi de lire directement certains formats de cartes mémoire (dont les cartes SD).

Les liens ci-dessus présentent un premier hub usb et lecteur de carte avec une prise micro-USB 2.0 (celui que j’ai actuellement) et un second avec les mêmes fonctionnalités mais équipé d’une prise micro-USB 3.0.

Sauvegarder ses photos en voyage avec son smartphone : hub usb avec lecteur de cartes intégré

Hub avec carte SD et mini-clé USB

Ce hub peut par exemple lire les cartes SD. Donc, si votre appareil photo fonctionne uniquement avec des cartes SD, vous pourrez vous passer d’un lecteur de cartes spécifique. La photo ci-contre montre une sauvegarde d’une carte SD vers une clé USB en utilisant simplement le hub. Mais dans mon cas, mes appareils photos reflex utilisent des cartes CompactFlash (CF) et je n’ai pas trouvé de hubs intégrant un lecteur de CF. J’ai donc besoin d’un lecteur supplémentaire pour lire mes cartes CF.

Auparavant, j’avais essayé deux autres hubs : le premier n’a jamais fonctionné avec mon téléphone malgré l’ajout d’un câble OTG pour le connecter (mystère…). Le second fonctionne très bien mais est encombrant et ne peut être auto-alimenté (malgré tout j’ai pu faire marcher un mini disque dur 1,8 pouces mais pas de disques durs de 2,5 pouces).

L’opération de sauvegarde étape par étape

Sauvegarder ses photos en voyage avec son smartphone : hub usb avec lecteur de cartes mémoire externe et mini disque dur

Hub avec lecteur de cartes et mini-disque dur 1,8″

Sauvegarder ses photos en voyage avec son smartphone : hub usb avec lecteur de cartes mémoire externe, disque dur 2,5" et chargeur portable

Hub alimenté par une batterie externe avec lecteur de cartes CF et disque dur 2,5″

1) Réunissez les différents éléments :

  • Votre smartphone avec une application de gestionnaire de fichiers. Assurez-vous que votre smartphone est suffisamment chargé avant de lancer la sauvegarde : dans mon cas, la prise pour recharger est la même que celle pour connecter le hub USB, donc pas question de charger le téléphone pendant l’opération de sauvegarde…
  • Un hub USB compatible avec votre smartphone (et pouvant si possible être auto-alimenté),
  • Un lecteur de cartes mémoire (certains hub peuvent en avoir d’intégré),
  • Un petit disque dur ou des clés USB,
  • Les câbles de connexion,
  • Si nécessaire un chargeur secteur ou une batterie externe (en l’absence de prises électriques).

2) Connectez le hub à votre smartphone

3) Branchez les différents éléments au hub USB :

  • si nécessaire, brancher le câble d’alimentation du hub au secteur ou à une batterie externe portable,
  • brancher le disque dur ou la clé USB,
  • le lecteur de cartes avec la carte mémoire à lire.

4) Attendez un peu, pour que le téléphone détecte les différents lecteurs.
La reconnaissance automatique d’un disque dur ou d’une clé USB peut parfois prendre un peu de temps. Pour des supports de stockage de taille importante, l’apparition du lecteur sur votre smartphone peut parfois prendre quelques secondes.

5) Une fois la carte mémoire et le support de stockage reconnus, vous pourrez effectuer une copie des photos de votre carte mémoire vers votre lecteur de sauvegarde en utilisant une application de gestionnaire de fichiers.

Sur mon téléphone Samsung j’utilise l’application « Mes fichiers » installée par défaut. Elle est largement suffisante pour faire un copier-coller de fichiers d’un emplacement à un autre.

Avec cette application :

  • Allez sur le lecteur de la carte mémoire, dans le répertoire contenant les photos,
  • Sélectionnez une première photo (coche à gauche du nom de fichier). Un menu apparaît en haut : choisissez l’option « Sélectionner tout » (première capture écran ci-dessous),
  • Dans le menu de droite, choisissez « Copier » (2ème capture d’écran),
  • Sélectionnez votre lecteur de sauvegarde, le dossier où copier les fichiers,
  • Choisissez « Coller ici » pour lancer la copie (dernière capture d’écran).

Sauvegarde de photos avec son smartphone : application Samsung "Mes fichiers" sélection et copier-coller
Le temps de copie variera selon la taille, le nombre de fichiers et votre matériel : par exemple, avec mon dispositif, en USB 2, la copie du contenu d’une carte de 16 Go remplie avec un peu moins de 600 fichiers RAW a demandé un peu plus de 20 minutes.

6) Une fois la sauvegarde lancée, ne touchez plus à rien. Si le téléphone se met en veille, contentez-vous juste d’enlever la veille de temps en temps pour voir où en est la sauvegarde. Le moindre faux contact ferait planter l’opération en cours… Si vous ne regardiez pas votre téléphone au moment où l’opération s’est terminée, vous pouvez vérifier que le nombre de fichiers collés correspond bien au nombre initialement copiés. Cela vous assurera que la copie s’est déroulée sans incident jusqu’au bout.

EN RESUME :

  • Le hub USB est la pièce centrale du système par lequel le smartphone va pouvoir communiquer avec les autres éléments.
  • Si le hub n’intègre pas le lecteur de cartes mémoire qu’il vous faut, il faudra y connecter un lecteur externe.
  • La sauvegarde, pilotée par le smartphone, pourra se faire sur des clés USB ou disques durs. Mais pour faire fonctionner un disque dur, le hub devra généralement être auto-alimenté avec une batterie externe portable ou en le branchant sur le secteur.

Solutions de sauvegarde utilisant le Wi-Fi

Les 2 autres solutions (présentées dans les parties suivantes) pour sauvegarder ses photos en voyage sont issues de recherches et essais de lecteurs du blog (un grand merci notamment à Loïc et à Matt). Même si je n’ai pas encore testé par moi-même ces systèmes de sauvegarde, j’ai décidé de vous en parler car je les trouve particulièrement intéressantes. Dans les 2 cas de figure, le matériel permettant de communiquer utilise le Wi-Fi.

Rappel sur les débits théoriques et réels

J’en profite donc pour faire un petit rappel sur les normes Wi-Fi et les débits associés (source FrAndroid pour avoir plus de précisions).

Les normes Wi-Fi commencent toutes par « 802.11 ». Un suffixe sous forme d’une ou plusieurs lettres permet de distinguer les normes entre elles. Actuellement, pour les produits grands publics, il en existe 5 : 802.11a/b/g/n/ac.

Normes
Wi-Fi
802.11
Bande de
fréquence (1)
Débit théorique
maximal (2)
Largeur
canal (3)
MIMO (4)
a5 GHz54 Mbit/s
(6,75 Mo/s)
20 MHzNon
b2,4 GHz11 Mbit/s
(1,37 Mo/s)
20 MHzNon
g2,4 GHz54 Mbit/s
(6,75 Mo/s)
20 MHzNon
n2,4 GHzDe 72 à 288 Mbit/s
(de 9 à 36 Mo/s)
20 MHzNon
n5 GHzDe 72 à 600 Mbit/s
(de 9 à 75 Mo/s)
20 ou 40 MHzOui
ac (Wave 1)5 GHzDe 433 à 1300 Mbit/s
(de 54,12 à 162,5 Mo/s)
20, 40 ou 80 MHzOui
ac (Wave 2)5 GHzDe 433 à 2600 Mbit/s
(de 54,12 à 325 Mo/s)
20, 40, 80 ou 160 MHzOui (+MU-MIMO)

(1) Un appareil utilisant la bande des 5 GHz ne sera pas visible par les appareils de la bande des 2,4 GHz et vice versa. Pour éviter ce problème de compatibilité, beaucoup d’appareils seront capables de fonctionner sur les 2 bandes de fréquence (dual-band).

(2) Débit théorique et réel : pour rappel, 1 mo/s = 8 mbit/s (un octet = 8 bits). Le débit réel est toujours inférieur au débit théorique : dans de bonnes conditions (pas d’interférences, distance courte), il semblerait que l’on puisse évaluer approximativement le débit réel comme étant égal au débit théorique divisé par 2.

(3) Largeur du canal : Un canal plus large permet de faire passer plus d’informations dans le même laps de temps. Un appareil avec un canal de 40 MHz de large sera 2 fois plus rapide qu’un appareil utilisant canal de 20 MHz.

(4) MIMO (Multiple Input Multiple Output) signifie que l’appareil peut disposer de plusieurs antennes pour envoyer et recevoir les données.
Par exemple un appareil MIMO 2×2, a 2 antennes en réception et en émission, ce qui permet de doubler le débit par rapport à une seule antenne.

Si vous n’avez aucune information sur la largeur du canal et le nombre d’antennes que l’appareil Wi-Fi utilise, vous pouvez considérer que la largeur est de 20 MHz et qu’il y a simplement une antenne d’émission et une de réception (1×1). N’oubliez pas non plus que, comme avec l’USB, le débit sera dans tous les cas bridé par l’appareil avec le Wi-Fi le moins rapide.

Et pour comparaison, voici les débits théoriques et réels selon les normes USB.
Les débits réels ont été calculés à partir des débits théoriques en appliquant la règle suivante : en utilisation optimale, divisez la vitesse théorique par 2 ; en utilisation normale, par 4. Il est même suggéré de diviser par 15 lorsque beaucoup de périphériques USB sont utilisés simultanément (source Wikipedia). Les valeurs des débits réels du tableau (2 dernières colonnes) sont donc certainement surestimées par rapport à la réalité du terrain.

Norme USBDébit théoriqueDébit réel
optimal (/2)
Débit réel
normal (/4)
2.0480 Mbit/s (60 Mo/s)240 Mbit/s (30 Mo/s)120 Mbit/s (15 Mo/s)
3.05000 Mbit/s (600 Mo/s)2500 Mbit/s (300 Mo/s)1250 Mbit/s (150 Mo/s)
3.110000 Mbit/s (1,25 Go/s)5000 Mbit/s (625 Mo/s)2500 Mbit/s (312,5 Mo/s)

Solution 2 : un disque dur Wi-Fi pour sauvegarder ses photos

L’utilisation de disques durs Wi-Fi, notamment en voyage, vous permet d’étendre facilement (sans même devoir sortir un câble), l’espace de stockage souvent très limité de votre smartphone et/ou de votre tablette. Chaque disque est accompagné d’une application gratuite permettant de piloter le disque et d’accéder à son contenu.

Ces disques durs sont vraiment intéressants en voyage car ils embarquent une batterie interne rechargeable qui permet de les utiliser partout sans avoir la nécessité de les brancher (l’autonomie sera un critère à prendre en compte au moment de faire votre choix).

Vous pourrez même vous connecter à plusieurs, sur le réseau Wi-Fi du disque, pour visionner des vidéos ou écouter de la musique (un accès à internet n’est pas nécessaire). Cela revient à emportez votre bibliothèque de films et de musiques et la partager avec qui vous voulez (les membres de votre famille ou vos amis).

En raison de sa mobilité, de sa simplicité d’utilisation et de sa polyvalence, un disque dur Wi-Fi est aussi une solution pratique pour sauvegarder vos photos lors de vos déplacements. Certains disques ont même un lecteur de carte SD intégré comme nous allons le voir dans la partie suivante.

Un disque dur Wi-Fi avec lecteur SD

Disques durs classiques Wi-Fi avec lecteur SD

Il existe des disques durs assez originaux qui, en plus de proposer une connexion Wi-Fi, embarquent un lecteur de carte mémoire au format SD. Un concept qui n’est pas sans rappeler les videurs de cartes évoqués au début de l’article, mais qui présente un prix quand même plus doux et des possibilités plus étendues grâce au Wi-Fi (comme expliqué précédemment).

Vous pouvez paramétrer votre disque dur pour que le contenu de votre carte SD soit automatiquement sauvegardé lorsque vous insérez votre carte mémoire dans le lecteur. Les voyants vous indiqueront lorsque la copie sera terminée. Toutefois, si vous voulez contrôler plus finement la copie (sélection des fichiers, choix ou création d’un répertoire destination, suivi de l’état d’avancement de la copie…), le plus simple reste de piloter la sauvegarde depuis votre smartphone.
Au moment de la mise à jour de cet article (début juillet 2017), j’ai trouvé 3 modèles différents (2 de la marque Western Digital et un de chez Toshiba) :

  • WD My Passport Wireless
  • WD My Passport Wireless Pro
  • Toshiba Canvio AeroCast

Voici un petit tableau comparatif pour vous aider à choisir entre les 3 :

CaractéristiqueWD My Passport WirelessWD My Passport Wireless ProToshiba Canvio AeroCast
Capacités du disque dur500 Go / 1 To / 2 To1 To / 2 To / 3 To / 4 To1 To
Taille largeur x longueur86 x 127 mm126 x 126 mm86 x 124 mm
Epaisseur (selon capacité)21,8 mm (500 Mo)
24,4 mm (1 To)
29,8 mm (2 To)
24 mm (2 et 3 To)20 mm
Poids250 g (500 Mo)
270 g (1 To)
350 g (2 To)
390 (1 To)
446 g (2 et 3 To)
260 g
Protocole Wi-FiWi-Fi 802.11n (compatible avec 802.11b/g/n), double flux (2×2)802.11ac (compatible 802.11a/g/n), double flux (2×2)Wi-Fi 802.11n (compatible avec 802.11b/g/n)
Lecteur de carte SDSD 2.0 jusqu’à 25 Mo/sSD 3.0 jusqu’à 104 Mo/snon précisé
USB3.0
Capacité batterieNon communiquée6 400 mAhNon communiquée
Autonomie annoncéejusqu’à 6 heures d’utilisation continue et 20 heures d’autonomie en veillejusqu’à 10 heures d’utilisation continuejusqu’à 5 heures d’utilisation
Streaming (1)
Compatibilité DLNA
oui, appareils compatibles DLNA / UPnP (2) (télé, console…)Nécessite une clé ChromeCast (à acheter en supplément)
Prix approximatifde 160-210 € (500 Go) à 400 (2 To)de 190 (1 To) à 320 € (4 To)110 €
Lien commercial Modèle 500 Go, 2 ToModèle 1 To, 2 To, 3 To, 4 ToModèle 1 To
Page de présentation
(site officiel)
WD My Passport WirelessWD My Passport Wireless ProToshiba Canvio AeroCast
(1) Streaming : Lecture en continu de vidéos, photos, musique.
(1) DLNA / UPnP
• La Digital Living Network Alliance (DLNA) est un regroupement de plus de 250 fabricants d’appareils électroniques (périphériques, ordinateurs, smartphones, opérateurs de services et contenus…) qui a défini un standard commun de partage et de contrôle d’appareils multimédia.
• L’Universal Plug and Play (UPnP) est un protocole réseau simplifiant la communication de périphériques entre eux.

Lors de cette petite étude comparative, j’ai pu constater que le WD My Passport Wireless Pro présente un rapport qualité prix bien plus intéressant que son petit frère. A capacité égale, le WD My Passport Wireless a un prix plus élevé malgré des performances moindres (la version pro a une meilleure autonomie, un Wi-Fi et un lecteur SD plus rapide).

Le Toshiba Canvio AeroCast ne m’a pas vraiment convaincu : Wi-Fi et lecteur de carte a priori moins performants que celui des Western Digital, autonomie plus faible et manque de polyvalence (pas de compatibilité DLNA / UPnP comme ses concurrents).

Bref, personnellement, si j’avais à choisir entre ces 3 disques dur Wi-Fi, j’opterais sans hésiter pour le WD My Passport Wireless Pro malgré son encombrement et son poids un peu plus important.

Une autre raison qui fait que je le préfère aux deux autres modèles présentés : le disque dur My Passport Wireless Pro a un port USB supplémentaire qui permet de brancher directement votre appareil photo ou votre lecteur de carte Compact Flash (CF). Seul regret, c’est un port USB 2.0 et non 3.0 (espérons que la prochaine version intégrera cette amélioration).

En effet, le port USB 3.0 permet de brancher le disque dur Wi-Fi directement sur un ordinateur, comme n’importe quel disque dur, mais aussi de recharger la batterie interne du disque. Ce port (présent sur les 3 modèles) ne pourra pas être utilisé pour connecter un autre lecteur de carte. Ce qui peut être pratique si vous utilisez des cartes CF. Dans le cas du WD My Passport Wireless (non pro) et du Toshiba Canvio AeroCast, il vous faudra donc brancher le lecteur de carte CF directement sur votre smartphone en achetant un câble USB OTG adapté à votre téléphone (dans les liens présentés ici, vous avez, de gauche à droite, un câble Micro-USB 2.0, Micro-USB 3.0 et type C) et envoyer les fichiers vers le disque dur par le Wi-Fi.

Disques durs SSD Wi-Fi avec lecteur SD

Il existe également des disques durs Wi-Fi de type SSD avec lecteur de carte SD. Si la technologie SSD est très intéressante pour sa légèreté, sa rapidité et sa plus grande résistance aux déplacements et aux chocs (le risque de corruption de données est réduit par rapport aux disques durs classiques), en revanche les capacités de stockage sont, pour l’instant encore assez faibles (à mon avis insuffisantes pour envisager cette solution de sauvegarde pour un voyage de plusieurs semaines).

Voici, pour mémoire (a priori, les produits ne sont plus disponibles à la vente), 2 disques durs portables Wi-Fi avec lecteur de carte SD :

  • SanDisk Connect Wireless Media Drive (capacité de 32Go ou 64Go)
  • Toshiba Canvio AeroMobile (capacité de 128 Go)

La capacité des SSD étant amenée à augmenter et les prix à baisser, c’est à mon avis un système de sauvegarde prometteur pour voyager léger : à surveiller de près donc !

Un disque dur Wi-Fi simple (sans lecteur SD)

L’avantage d’acheter des disques durs Wi-Fi, en plus de la possibilité de la connexion sans fil, c’est qu’ils sont auto-alimentés grâce à une batterie interne. Il est donc fort probable qu’ils puissent être reconnus facilement par votre Smartphone avec un simple câble ou hub usb (le disque dur ne devrait pas solliciter l’alimentation du smartphone comme le ferait un disque dur classique).

Pour sauvegarder vos photos avec un disque dur Wi-Fi et votre smartphone, vous avez donc, à mon avis, 2 alternatives (attention tout de même, n’ayant pas encore acheté de disque dur Wi-Fi, je n’ai pas pu valider par la pratique mes convictions ; n’hésitez pas à réagir dans les commentaires si vous avez déjà testé) :

  • Utiliser un simple câble OTG (comme ceux présentés dans la partie précédente) pour connecter à votre smartphone un lecteur de carte et lire le contenu de la carte mémoire de votre appareil photo afin de l’envoyer par le Wi-Fi à votre disque dur.
  • Utiliser un hub USB (comme celui présenté dans la première partie ou même, a priori, un hub sans alimentation externe devrait faire l’affaire) pour connecter à la fois un lecteur de carte (ou utiliser le lecteur intégré au hub s’il y en a un) et le disque dur Wi-Fi (dans ce cas nous n’utilisons pas le Wi-Fi mais la particularité du disque d’être auto-alimenté).

Solution 3 : un routeur Wi-Fi de voyage à connecter à son smartphone

Voici une autre solution recommandée par un lecteur du blog (merci Matt) : utiliser un routeur/hub Wi-Fi portable pour sauvegarder ses photos en passant par le Wi-Fi de son smartphone.
Dans la mesure où les routeurs Wi-Fi que j’ai pu voir ont une seule prise USB, il vous suffit de suivre les étapes suivantes :

  1. Si votre routeur Wi-Fi n’a pas de lecteur de carte ou ne peut lire le format de cartes mémoires que vous utilisez (par exemple des cartes Compact Flash) : branchez un hub USB sur la prise USB du routeur Wi-Fi puis connectez-y un lecteur externe de carte.
  2. Insérez votre carte mémoire dans le lecteur (du routeur ou du lecteur externe)
  3. Branchez votre support de sauvegarde (clés USB, disques durs) sur la prise USB du routeur ou sur le hub USB,
  4. Connectez-vous au routeur grâce au Wi-Fi de votre smartphone et lancez la sauvegarde pour copier les photos de votre carte mémoire vers votre support de stockage.

Je vous ai sélectionné 2 routeurs Wi-Fi qui ont l’avantage d’avoir une batterie assez conséquente (6000 mAh et 10400 mAh). Contrairement à d’autres modèles concurrents, je pense qu’ils vous permettront de ne pas avoir de mauvaises surprises avec des disques durs un peu gourmands en énergie et qu’ils vous assureront une autonomie suffisante pour gérer la sauvegarde de vos photos, même en cas de voyage sans accès à l’électricité pendant plusieurs jours.

Le premier (le RAVPower) a l’avantage d’avoir un lecteur de carte SD intégré, d’être plus léger et un peu moins encombrant. En revanche il a une batterie de moins grande capacité que le second (HooToo).
Voici un petit tableau comparatif :

CaractéristiqueRAVPower Filehub
RP-WD03
HooToo TripMate Titan
HT-TM05
Dimensions97 x 54 x 27 mm96 x 44 x 44 mm
Poids153 g250 g
Protocole Wi-Fi802.11b/g/n (2.4GHz)
Lecteur de carte SDouinon
Systèmes de fichiers reconnusNTFS/FAT16/FAT32 (a priori, aussi ExFat)
USB2.0
Chargeur USBOui / intensité max 1AOui / intensité max 2,1A
Capacité batterie6000 mAh10400 mAh
Prix approximatif40 €40 €
Lien commercialModèle RAVPower FilehubModèle HooToo TripMate Titan
Page de présentation
(en anglais)
RAVPower RP-WD03HooToo HT-TM05

Pour information, le premier (RavPower FileHub) a été testé et approuvé par le lecteur qui m’a remonté cette méthode de sauvegarde (vous pouvez lire ses commentaires à partir du 26 juin 2017).

Il avait d’abord essayé la première méthode de sauvegarde utilisant un hub USB mais le taux de transfert était décevant (environ 2-3 Mo/s). Grâce au RavPower FileHub, il a pu multiplier par 5 environ le taux de transfert (de l’ordre de 14 Mo/s).
Voici les étapes principales qu’il a suivies (cas d’un appareil photo avec carte mémoire SD et utilisation d’un disque dur 2.5″ comme support de stockage) :

  1. Il a mis sa carte SD (Kingston 32GB) dans le lecteur SD
  2. Connecté un disque dur (Seagate 1TB 2.5″) au port USB du RavPower.
  3. Il s’est ensuite connecté au réseau Wi-Fi émis par le RavPower pour pouvoir lancer le transfert des photos entre la carte SD et le disque dur. Pour cela il est allé sur la page webdav du filhub (http://10.10.10.254). Il a pu ainsi copier 1544 photos (21.8GB au total) en moins de 30 minutes.
Attention par contre, ses tests ont montré que la copie en passant par l’application android « Filehub Plus » présente des taux de transferts beaucup plus faibles (comparables à ceux obtenus avec le hub usb).

Ce système peut aussi supporter des configurations plus complexes. Il est tout à fait possible de brancher un hub USB sur la prise USB du FileHub pour connecter plusieurs supports de stockage : un test avec 2 clés usb, un disque dur 2.5″ et une carte SD dans le lecteur a été concluant (tous les supports ont parfaitement été détectés).

Sauvegarder ses photos en voyage avec son smartphone et un routeur Wi-Fi RavPower FileHub (hub USB avec carte SD, 2 clés USB et un disque dur)

Test du routeur Wi-Fi RavPower FileHub avec un hub USB et plusieurs supports de stockage (Carte SD, 2 clés USB et un disque dur)

Sauvegarder ses photos en voyage avec son smartphone et le routeur Wi-Fi RavPower FileHub (captures d'écran du smartphone)

3 captures d’écran sur le smartphone : la première montre que les différents supports ont bien été reconnus ; la seconde affiche le contenu de la carte SD ; la troisième, montre la jauge d’avancement d’une copie de photos en cours.

Sauvegarder ses photos en voyage avec un routeur Wi-Fi et son smartphone : HooToo TripMate Titan avec un hub USB et différents supports de stockage

Le même genre de montage pourra également être utilisé pour sauvegarder ses photos avec l’autre routeur Wi-Fi présenté ci-dessus (HooToo TripMate Titan). Il faudra par contre ajouter un lecteur de carte USB pour lire la carte de votre appareil photo.

Sachez qu’un test de sauvegarde sur quelques photos pourra très bien se passer alors qu’un test plus long, sur une carte mémoire pleine, pourra se planter en plein milieu et vous obligera à relancer plusieurs fois la procédure, voire à l’abandonner. Avant de partir en voyage, prenez donc le temps de faire un test grandeur nature pour éprouver la fiabilité de votre système de sauvegarde.
Les produits présentés dans cet article ont été sélectionnés avec le plus grand soin (j’en ai moi-même acheté pas mal d’entre eux).
J’ai choisi de vous mettre directement les liens vers ces produits pour 2 raisons :

  • Vous faire gagner du temps (j’ai souvent passé des heures avant de trouver le produit qui me convenait et je ne vous parle même pas des produits achetés qui ne m’ont finalement pas donné satisfaction…),
  • Récupérer une petite commission : pour vous c’est transparent, vous ne payez pas plus cher, et pour moi, si plusieurs personnes achètent par ces liens, cela finira par me rapporter un peu… une petite compensation par rapport au temps que je passe à vous préparer de bons articles 😉

Et vous ? Faites-vous des sauvegardes de vos photos en voyage ? Quel matériel utilisez-vous ? Avez-vous d’autres astuces à partager ? N’hésitez pas à préciser quel smartphone vous utilisez et quel dispositif fonctionne pour vous ; cela pourra servir à d’autres !

Téléchargez le guide gratuit du blog

Guide gratuit

Vous souhaitez faire de plus belles photos sans nécessairement avoir à investir dans un nouvel appareil plus performant que celui que vous avez actuellement... bonne nouvelle, c'est tout à fait possible ! Et oui, heureusement la valeur d’un photographe ne se mesure pas à la valeur de son matériel photo !

Quel que soit votre équipement photo actuel, si vous souhaitez passer à la vitesse supérieure dans votre pratique photographique ("faire de la photos" et non "prendre des photos"), il faudra nécessairement savoir reprendre la main sur les automatismes de votre appareil ; c’est un des conseils que je développe dans le guide « Les 10 commandements pour progresser en photo ».

Si vous cherchez de bons conseils, une démarche globale pour véritablement progresser en photo, vous pouvez télécharger gratuitement le guide simplement en vous inscrivant à la newsletter du blog !

▼ CET ARTICLE VOUS A PLU, DITES LE EN LE NOTANT :
►| Note moyenne de 4.8 /5 attribuée par 17 votant(s) |

À propos de : Hervé (LuzPhotos)

Hervé Drouet, photographe professionnel au pays basque, spécialiste formation photo et rédacteur du blog LuzPhotos.

68 commentaires

  1. Spéciale dédicace à Henri pour cet article qui s’est fait attendre ! 😉

  2. Merci Hervé pour cet article fort bien expliqué, comme tu sais le faire, fort bien détaillé et surtout réaliste puisque établi d’après du vécu. Merci pour le gros travail que tu as fourni et encore merci de partager ton expérience.
    Elle va me permettre de préparer le matériel nécessaire à la sauvegarde lors d’ un futur voyage.
    Pour ma part je n’ai plus qu’un Hyperdrive (videur de cartes) dont je me suis peu servi mais qui m’a, jusqu’à présent, satisfait, le DD de mon Epson P2000 m’ayant lâché il y a quelques année maintenant mais après peu de service ! Et Epson me demandait, pour le réparer, à l’époque, pratiquement le prix d’un neuf ! De plus Epson est sans doute bien mais reste cher et cette marque ne me semble finalement pas plus fiable qu’une autre ou un autre système pour le peu de service que j’en ai eu.
    Ton système va me permettre d’assurer et de doubler mes sauvegardes.

  3. Une petite question que l’on m’a posé par mail :
    « Je n’ai pas trouvé comment débrancher proprement la CF et la clé, en les éjectant comme avec l’ordinateur ! Y a-t-il un moyen plus propre que de débrancher ces mémoires en débranchant les câbles ? »

    • Pour retirer proprement votre hub USB (ou autre élément USB) d’un téléphone Android Samsung : Il faut à nouveau afficher la notification « Stockage de masse USB connecté », qui est apparue au moment de la connexion, en glissant le doigt du haut de l’écran (où sont inscrites les différentes notifications et en particulier le symbole USB) vers le bas. Il suffit alors de toucher cette ligne de notification pour retirer le stockage de masse USB. Après quelques secondes tout au plus, un petit message apparaîtra brièvement indiquant : « stockage de masse USB retiré en toute sécurité ». Vous pouvez débrancher votre hub puis les autres éléments qui y sont reliés.
      La méthode décrite est valable pour la version Android 4.4.2 sur un téléphone Samsung (mais elle était similaire sur des versions antérieures et est sans doute comparable sur d’autres téléphones avec ce système d’exploitation).

  4. L’article écrit initialement en août 2014 a été mis à jour au 11/12/2014. Il prend en compte le nouveau matériel que j’ai acheté depuis :
    – un lecteur de carte CompactFlash USB ultra-compact,
    – une nouvelle batterie externe de secours (beaucoup plus performante que celle que j’avais précédemment) qui me sert à alimenter le hub USB (généralement indispensable pour faire fonctionner un disque dur), à recharger mon téléphone, des enceintes bluetooth…

  5. Bonjour,
    J’ai regardé avec attention votre article.
    Par contre les batterie que vous proposés ont des sorties usb, l’hub est alimenté sur un port usb ou sur une entré « spécial »?

    Merci pour cet article.

    • Câble d'alimentation entre le hub USB et la batterie externeEn fait pas de souci : le câble d’alimentation fourni avec le hub, s’il a une prise spécial côté hub, présente bien une prise usb de l’autre côté. Donc son alimentation passe bien par une prise usb classique comme sur les batteries externes présentées dans cet article.
      Remarque : sur la photo d’illustration, je n’ai pas enfoncé les prises pour rendre plus visible les connexions.

      • D’accord c’est ce qu’il me semblait, par contre j’ai un galaxy S5 qui n’ai pas pris en charge par ce hub. J’ai trouvé celui-ci : http://www.amazon.fr/VicTsing-Adaptateur-Connection-Lecteur-Samsung/dp/B00KW8CJHM/ (il servira peut-être à d’autres), mais le cable ne semble pas livré avec. :-/

        • Merci pour le lien, cela servira en effet à d’autres qui ont la même problématique.
          Sinon, cela semble vraiment être un système équivalent (excepté la prise vers le smartphone) : je pense donc que le câble d’alimentation sera bien présent.
          Les vendeurs sont parfois avares en précisions sur le descriptifs (sur le hub présenté dans l’article, ce n’était pas précisé mais j’avais bien le câble en question).
          Pour être sûr, vous pouvez peut-être poser la question sur la fiche produit.
          Si vous avez l’information et/ou achetez le produit, ce serait sympa de faire un retour. 🙂

          • Après réflexions je pense que votre système fonctionne aussi sous le S5 c’est juste que celui que j’ai trouvé dispose d’une connexion USB3 mais qui bride l’utilisation à d’autre téléphone ou tablette. Du coup j’hésite sur mon choix !

          • Oui, j’ai fait une petite recherche et je pense comme vous que les 2 Hubs peuvent fonctionner avec le Galaxy S5 (idem pour le Note 3 d’ailleurs) :
            Au vu de sa fiche technique, le Galaxy S5 a une prise Micro-USB B 3.0. Cette nouvelle prise est en effet compatible avec les « anciens » câbles micro-USB 2.0.
            Le descriptif et les photos du produit avec le câble USB 3.0 montrent que les prises USB sur l’appareil sont en USB 2.0 (donc le débit sera limité à ce niveau). Par contre, difficile de savoir si le débit sera meilleur si l’on branche directement une carte mémoire (MS, M2, SD, TF)…
            Si vous avez d’autres produits, avec des prises micro USB anciennes, que vous voulez utiliser avec le hub, je pense qu’il serait peut-être préférable de vous tourner vers le hub avec prise usb 2.0 (dans la mesure où le gain en débit de l’autre est peu probable). Tenez-moi au courant.

  6. .
    C’est très intéressant. Vraiment. Une « mine d’or »! Merci!  🙂 🙂
    .
    Et c’est bien expliqué!
    .
    Pour ma part, j’ai qlqs infos à vous donner:
    .
    1- Pour la protection du G.Note 3:
    Cela ( mais malheureusement, le produit est très mal « fini »…) : 
    http://www.casefanatic.com/samsung/galaxy-note-3/case-galaxy-note-3/coque-survivor-galaxy-note-3-heavy-duty-anti-shock-drop-protection/
    …ou bien aussi, sur Amazon.fr. Mais j’ai vu qu’il y a un étui qui est encore mieux, sur Internet, mais malheureusement j’ai oublié où.
    D’autre part, il y a de grandes chances pour que les successeurs du Galaxy Note 3, soient déjà étanches et antichocs, à la base, de par leur conception (le nouveau Galaxy S5 est déjà étanche aux projections d’eau, et de la poussière).
    De plus, à « Au Vieux Campeur », Bd St.Michel, à Paris, vous pourrez trouver tout ce qu’il faut. C’est une chaîne de plusieurs boutiques. C’est une mine d’or pour les baroudeurs! Il y a de tout. Il y a de tout! C’est la caverne d’ali baba du baroudeur.Il y a même toutes sortes de ceintures, avec des multipoches, et imperméables à l’eau.
    http://www.auvieuxcampeur.fr/catalogsearch/result/?q=coque+telephone#page-1_
    .
    2-  Pour le stockage de données:
    J’utilise les clés usb Corsair. C’est cher, mais c’est la qualité (sauvegarde et intégrité des données, oblige.): fiables, et rapides! Très rapides. Et résistantes. Quand vous verrez, à mon lien, ci-dessous, vous comprendrez mieux pourquoi :
    http://www.corsair.com/fr-fr/usb-drives
    (Moi, j’ai deux FLASH VOYAGER GT 128 Go (la rouge ), dont l’une, est la copie exacte de l’autre ).
    Autrement, il y a aussi la marque Patriot. C’est comme Corsair, la qualité, mais un peu dans une moindre mesure.
    Les clés Corsair se trouvent sur LDLC.com, ou sur Amazon.fr

    Patriot, sur leur site. Autrement, il y a aussi des marques comme Kingston, ou SanDisk.
    Je vous conseille par ailleurs, d’adopter la norme USB 3.0 ! Vous y gagnerez en temps, énormément. Il suffit de diviser le temps, par 10.
    Ce qui m’embête dans votre montage, personnellement, je dis bien personnellement, c’est un avis très personnel, c’est que du fait de l’obligation de passer par un HDD disque dur, pour stocker vos données, vous êtes obligé de transporter toute une sorte de matériel encombrant: 1o) le disque dur,  et 2o) la batterie auxiliaire qui est, du coup, indispensable pour faire tourner le disque dur. Ça fait beaucoup de matériel!… Je trouve… Alors qu’avec les mémoires flash, il n’y a pas ce problème, le problème de l’alimentation en courant électrique. Pensez donc qu’avec mes deux clés usb Corsair Voyager GT de 128 Go, cela me fait déjà 256 Go, et tout cela dans un format équivalent à une carte de crédit, et qui plus est:  étanche, et antichoc! Ça se met dans une poche de chemise!… 4 x clés comme celle-là, ça fait 512 Go! Je ne pense pas que votre disque dur fasse plus… Donc fini l’encombrement. Et enfin la sécurité des données (étanche, antichocs, et format très réduit donc discret). Justement j’étais en train de faire des recherches sur Internet, pour des clés usb de 512 Go. Il y a la « Voyager GS » de Corsair. Mais… cher!!!.. Donc j’essayais de voir si il n’y avait pas la possibilité d’avoir des « disques » SSD externes, compatibles OTG (branchement sur smartphone). Car le prix des SSD est presque deux fois moins élevé. Mais, au stade de mes recherches, je n’ai pas l’impression qu’ils sont encore compatibles avec les smartphones, c’est seulement sur PC et Mac. J’ai trouvé, en SSD externe, « Samsung Portable T1 MU-PS500B/EU », « Integral », et « Transcend » (mais celui-ci, apparemment, rencontre quelques problèmes, lol.. c’est vrai aussi que ce principe de SSD externe est tout nouveau).  Ils offrent de grandes capacités, des vitesses de transfert époustouflantes, pour un prix très serré. Je pense que c’est l’avenir!!… Et il semble que l’alimentation extérieure n’est pas nécessaire! Ah! Et il y a aussi, toujours en SSD, le « Phoenix », de chez Corsair. D’ailleurs je vais les contacter pour leur demander si on peut le brancher sur un smartphone. 
    Oui…, …le système du disque dur + batterie auxiliaire me paraît trop imparfait… De plus: un disque dur externe, est très fragile. Pour peu qu’il tombe, il y a 1 chance sur 2, de voir disparaître toutes ses données, d’un coup.

    .

    3- Je ne connaissais pas le HUB. Vous me l’avez appris. D’ailleurs je vais en commander un. …Mais en usb 3.0! lol.

    J’en aurai besoin pour copier mes clés usb entre elles… Eh oui: il n’y a qu’un port usb, sur le smartphone: où mettre la 2ème clé? Voilà tout l’intérêt du Hub.

    .

    4- Autrement, pour mon Galaxy Note 3, j’ai une 2ème batterie, identique à celle qui est dedans. Quand je sors, quelquefois je l’emmène avec moi, au cas où je serais à court de batterie.

    .

    Voilà. Je crois que j’ai fait le tour.

    Bref, je voulais vous donner quelques infos que je connaissais, et vous remercier pour votre très bon article.C’est rare, ceux qui veulent bien se donner la peine d’être perfectionniste. Lol.

    Bonne continuation!

    Cordialement.

    .

    .

    Loïc Morin._

    .

    P.S.:

    À ce lien, on parle aussi du HUB, le même:

    http://www.begeek.fr/test/test-du-hub-otg-inateck-7-en-1-162249?dts_device=screen

    Je cite:

     » Sur un des ports USB du Hub, j’y ai branché mon Galaxy Note 3 et sur un autre port USB, un disque SSD Sandisk de 512Go. Vous pouvez faire aussi avec une grosse clé USB.
    Sur le Note 3, j’ai utilisé Total Commander, un super explorateur de fichier que j’utilise depuis 15 ans sur PC, et qui m’a permis de copier les photos de la carte SD, vers le disque SSD.  »

    1o) Lui, il utilise un disque SSD!…

    Déjà d’une part, cela rejoint ce que je disais, au niveau de l’autonomie, plus besoin de batterie externe, et en plus toutes les qualités du SSD, et ensuite:  moi, je ne savais pas qu’on pouvait le faire! Je croyais qu’il n’était pas possible de brancher un SSD sur smartphone, à cause d’incompatibilité. Je croyais que les SDD, et surtout ceux d’une taille de carte de crédit, ne pouvaient fonctionner qu’avec les O.S. des PC et des Mac. C’est ce que j’avais vu sur le site Samsung, au sujet de leur petit SSD externe, que j’ai déjà cité, le Samsung « Portable T1 MU-PS500B/EU », et sur leur manuel de l’utilisateur. Finalement, cela ouvre des horizons: c’est l’autonomie absolue, plus besoin d’alimentation externe, et une très grande capacité!!!…  Et en plus un disque SSD de taille normale, coûtera moins cher que les clés usb ( les clés usb, c’est miniaturisé). Je crois alors que je vais me reporter sur les disque SSD, de taille équivalente aux véritables disques durs,  mais autonomes au niveau électricité. Le problème c’est qu’il n’y a aucune info sur Internet, au niveau du branchement de SSD sur les smartphones!!!….

    .

    2o) Il dit aussi que pour copier ses fichiers, il utilise Total Commander. Et vous l’explorateur de fichier de base, qu’il y avait à l’origine dans le Galaxy note 3, « mes fichiers ».

    Moi, c’est ça que j’utilise sur mon Galaxy Note 3, tous les jours:

    https://play.google.com/store/apps/details?id=com.lonelycatgames.Xplore&hl=fr_FR&referrer=utm_source%3Dgoogle%26utm_medium%3Dorganic%26utm_term%3Dx-plore+google+play&pcampaignid=APPU_1_l1AHVfSJNonaasuLgcgC

    .

    « X-plore File Manager » .

    Essayez-la… et… vous m’en direz des nouvelles… Je ne vous dis que ça…!

    Bon.

    Bonne Continuation!  🙂

    .

    .

    L.Morin._

    • Merci Loïc pour ce très long commentaire et toutes ces précisions ! 🙂

      Côté clé usb, j’ai notamment une Corsair flash voyager et une Sandisk : je suis en effet très content des 2. D’accord avec vous pour l’USB 3 : cela va servir de plus en plus, même si par exemple dans mon cas, le téléphone et le hub sont en usb 2 et vont donc limiter les vitesses de transfert.

      Par contre, quand vous dites « Ce qui m’embête dans votre montage… l’obligation de passer par un HDD disque dur, pour stocker vos données ; vous êtes obligé de transporter toute une sorte de matériel encombrant » : non, ici vous m’avez mal compris (ou je me suis mal fait comprendre 🙂 ) : dans la partie « Les supports de stockage pour les sauvegardes », je liste simplement les différentes possibilités de stockage mais le disque dur n’est pas du tout une obligation. Après, il est possible de mixer les supports mais vous pouvez très bien ne faire vos sauvegardes que sur des clés USB. D’ailleurs dans mon dernier voyage, même si j’avais un petit disque dur, finalement je n’ai fait mes sauvegardes que sur des cartes micro-SD (insérés dans une mini clé USB). Le tout rangé dans une carte qui a la taille d’une carte de crédit… on ne peut pas faire moins encombrant dans le genre ! (voir la partie concernant les clés USB et les cartes mémoire micro-SD dans la partie « Les supports de stockage pour les sauvegardes »).
      En plus, normalement pas besoin d’alimenter le hub usb pour lire une simple clé usb, donc, dans cette configuration, la batterie externe n’est pas indispensable. Mais pour d’autres raisons, sachant que dans mon dernier trek l’électricité n’était pas toujours au rendez-vous, j’emporte cette batterie plus pour recharger le téléphone, qui lui est incontournable dans ma solution de sauvegarde.
      Après, comme vous, j’avais aussi acheté une autre batterie pour mon téléphone mais j’avoue que je n’aime pas trop devoir démonter la coque pour changer la batterie et je préfère la solution de la batterie externe même si c’est plus encombrant (quoique, il y en a de différentes tailles et capacités).

      Sinon, le disque dur SSD est une bonne piste que je n’ai pas encore explorée ! Mais comme avec la plupart des autres disques dur, il y aura peut être besoin d’une alimentation externe… (à tester sur de gros volumes à transférer pour voir si la liaison est stable) quoique… dans le lien donné, le testeur ne semble pas en avoir eu besoin avec son Note 3… à suivre !

  7. .

    – Veuillez m’excuser du retard de ma réponse.

    Il est de fait que toutes mes recherches sur internet, m’ont pris énormément de temps. J’ai visité des centaines de sites.
    En ce qui concerne votre réponse, je trouve que vous avez raison en tous points, et je rejoins votre avis:
    oui, j’avais mal compris au sujet de « Les supports de stockage pour les sauvegardes », tout simplement parce que j’avais lu trop vite, car j’ai dû visiter tellement de sites, que j’étais obligé de les lire vite! De même, j’ai cru que vous aviez un G.Note 3, alors qu’il s’avère que c’est bien un G.Note 2.
    Effectivement, changer une batterie en pleine nature, c’est prendre des risques pour son smartphone, il vaut mieux avoir une batterie externe.
    .
    – Autrement, il y a un Erratum pour mon commentaire précédent. J’avais dit: « Ah! Et il y a aussi, toujours en SSD, le «Phoenix», de chez Corsair ». En fait il n’est pas chez Corsair, mais chez Patriot
    .
    – Bon.Personnellement, je suis à la recherche de la méthode la plus simple, la plus pratique, pour sauvegarder toutes mes données, et cela à partir de mon Galaxy Note 3  et uniquement (c’est-à-dire sans ordinateur!). Je veux, à la fois, «  »le moyen le plus compact, et le plus efficace, et le plus autonome (en électricité) » », pour:
    la sauvegarde de toutes mes données, et en plus pour pouvoir opérer la duplication de celles-ci, sur un support identique au premier, de telle manière à ce que je sois définitivement sûr de ne pouvoir perdre aucune de mes données.
    C’est comme cela que je suis tombé sur votre article, et à ma grande surprise, j’ai découvert un blog très bien détaillé, et très complet, décrivant de la manière la plus complète et la plus précise, le «  »moyen le plus compact, et le plus efficace, et le plus autonome, pour gérer ses données, à partir d’un Galaxy Note » ». Bref,… cela rejoint exactement ce que je voulais faire au départ. C’est une véritable coïncidence! Lol!
    .
    .
    Toutes mes recherches, sur Internet, depuis 15 jours, ont donné ceci:
    1o) en recherchant des hub usb 3.0 , je dis bien 3.0 , je n’ai rien trouvé.
    Car il faut bien que le hub ait la fonction OTG, pour permettre le branchement au smartphone. Et de plus, il faut qu’il possède une alimentation, pour permettre d’y brancher un disque dur.

    Le vôtre, en usb 2.0, permet tout: le branchement OTG, et l’alimentation électrique du hub ( voir la dernière photo de votre article, montrant tous vos appareils connectés, avec la légende suivante:
    « Hub alimenté par une batterie externe avec lecteur de cartes CF et disque dur 2,5  » ). Il permet de faire tout cela, mais c’est un usb 2.0. Par contre le hub avec usb 3.0 , qui ferait aussi tout cela, cela n’existe pas. Ce qui existe c’est:

    a)- soit des hub usb 3.0 , avec la fonction OTG ,

    b)- soit des hub usb 3.0 , avec une alimentation électrique,

    c)- soit de simples cordons de raccord usb 3.0 , avec la fonction OTG , et avec une dérivation permettant de brancher à une alimentation électrique, pour alimenter le disque dur, qui est aussi relié au G.Note 3 , par OTG.

    – Mais un hub usb 3.0 qui ferait tout ça, cela n’existe pas. ( Je vous rassure tout de suite, j’ai trouvé LA solution! Mais j’y arrive progressivement….. Lol. ).

    – Voici des liens correspondants, pour montrer des exemples:

    – pour a) :

    http://www.oxgadgets.com/2014/07/review-inateck-hb4002g-4-port-usb-3-0-hub-with-otg.html

    http://www.amazon.fr/gp/product/B00G8R7MV4?ie=UTF8&at=&force-full-site=1&ref_=aw_bottom_links

    – pour b) :

    http://m.thewirecutter.com/reviews/best-usb-hubs/#

    http://www.patriotmemory.com/product/detail.jsp?prodline=6&catid=107&prodgroupid=277&id=8186&type=32

    http://www.amazon.com/review/R38UBO9Z73S91P/ref=cm_cr_dp_title?ie=UTF8&ASIN=B00K6CMQ4K&channel=detail-glance&nodeID=541966&store=pc

    http://www.amazon.fr/gp/product/B00GT8QW4U?ie=UTF8&at=&force-full-site=1&ref_=aw_bottom_links

    http://www.i-rocks.com/products/usb-30-super-speed-hub

    – pour c) :

    http://www.amazon.fr/gp/product/B00OKJV8T4?ie=UTF8&at=&force-full-site=1&ref_=aw_bottom_links

    http://www.amazon.fr/gp/product/B00K1N8U0S?ie=UTF8&at=&force-full-site=1&ref_=aw_bottom_links

    .

    .

    Mais…. au hasard de mes recherches, je suis tombé sur qlq chose d’inédit!… (suite au commentaire suivant)

  8. .

    …Et voici le truc INCROYABLE que j’ai trouvé au hasard de mes recherches:
    le « WD My Passport Wireless » :
    http://www.ldlc.com/fiche/PB00175871.html
    .
    En poussant mes recherches, j’ai tout de suite eu une préférence pour le « Samsung Wireless Mobile Media Streaming ». En effet: il est dédié uniquement au système Android. Il est vraiment considéré comme le meilleur disque dur externe Wi-Fi avec batterie intégrée, mais seulement pour ceux qui ont un mobile ou une tablette Android.
    De plus, il accepte tous les formats vidéo, alors que les autres marques n’en acceptent que peu de formats! Et en plus je crois que c’est le plus récent, et donc il est à la pointe du progrès.
    http://www.disquedurwifi.fr/samsung-wireless-mobile/
    .

    J’ai trouvé que le « Samsung Wireless Mobile Media Streaming Device » (disque dur externe Wi-Fi, avec batterie intégrée), associé à mon Galaxy Note 3, était la meilleure solution, et en plus cela laisse le port usb 3.0 de mon Galaxy Note 3 de libre, ce qui permet de pouvoir y brancher une clé usb, par exemple, pour permettre la copie de cette clé usb, sur le disque dur Wi-Fi externe Samsung.

    Ce « Samsung Wireless Mobile Media Streaming Device » est comparable à une grosse clé usb, puisqu’il est complètement autonome en courant, mais en contrepartie, il a une très très grande capacité (1,5 To). Et c’est même mieux qu’une clé usb, puisqu’il ne monopolise même pas le port usb du téléphone, laissant celui-ci libre et disponible. Donc, il s’agit vraiment du stockage idéal!!! Il est plus gros qu’une clé usb, certes, mais il peut quand même se mettre facilement dans une poche de veste.
    (Je pense néanmoins, qu’un chargeur de batterie, comme le vôtre, serait quand même nécessaire, pour les grandes randonnées, pour recharger à la fois le disque dur externe Wi-Fi, et le Galaxy note, si nécessaire).
    Dans cette configuration, il n’y a pas besoin de hub usb. Le port usb du Galaxy Note suffit à lui tout seul, pour y connecter les cartes micro-sd (dans une clé adaptateur), via un simple petit cable raccord OTG.
    Le « Samsung Wireless Mobile Media Streaming Device » fonctionne exactement comme une (grosse) clé usb, mais qui serait Wi-Fi. Cela pemet donc de connecter 2 éléments au Galaxy Note:

    1) le « Samsung Wireless Mobile Media Streaming Device » par Wi-Fi,

    2) la clé adaptateur de carte micro-sd,

    …alors qu’il n’y a qu’un seul port au niveau du Galaxy Note!….
    .
    ( à noter: j’ai mis une clé usb, à mon Galaxy Note 3, au niveau du port usb 3.0, à l’aide d’un cable OTG, et j’ai activé la Wi-Fi de mon Galaxy Note 3, et apparemment ça marche. Il n’y a pas de contre-indication à lire une clé usb, et à être en mode Wi-Fi en même temps, apparemment. Je ne sais pas, car je n’ai pas d’ordinateur, donc pas de Wi-Fi… Ce qui veut dire qu’on pourra très bien communiquer, apparemment, avec le disque dur externe Wi-Fi, tout en ayant la clé usb branchée au niveau du G.Note, via le  cordon otg, cela pour permettre la copie de l’un à l’autre ).
    (Je ne veux pas d’ordinateur. En fait…:  je cherche le moyen le plus rapide et le plus efficace, pour me débarrasser de l’informatique en règle générale, car cela prend trop de temps. J’aimerais plutôt faire du sport, vous voyez… Donc je recherche la configuration la plus minimaliste. Je recherche aussi le moyen le plus efficace, pour stocker une bonne fois pour toute, toues mes données accumulées au fil des ans, soit sur clé usb, soit sur disque dur, de telle manière à ensuite, cesser toute activité sur Internet. Ou alors sinon, je pourrais éventuellement acheter un tout petit smartphone  basique, pour éventuellement aller sur internet, de manière très épisodique. Voilà!…  C’est pourquoi je n’ai qu’un Galaxy Note 3, et je me débrouille avec, pour trouver une solution, pour rassembler toutes mes données accumulées au fil des ans, sur des clés usb, ou alors sur disques durs, et de manière définitive, en vue de les stocker, de les archiver, et ensuite enfin pouvoir passer à autre chose, faire du sport par exemple).

    .

    .

    .

    J’ai retenu quatre disques durs externes Wi-Fi avec batterie intégrée:

    I)  Samsung Wireless Mobile Media Streaming

    II)  WD My Passport Wireless 

    III)  Corsair Voyager Air

    IV)  Buffalo MiniStation Air
    .
    .
    .
    Et voici les liens correspondants:

    I) Samsung Wireless Mobile Media Streaming :

    http://www.disquedurwifi.fr/samsung-wireless-mobile/

    http://www.pcworld.com/article/2363244/samsung-wireless-mobile-media-streaming-device-review-slightly-buggy.html

    http://samsunghdd.seagate.com/fr/fr/

    .
    II) WD My Passport Wireless :

    http://www.disquedurwifi.fr/wd-my-passport-wireless/

    https://www.google.fr/search?q=WD+My+Passport+Wireless&client=ms-android-orange-fr&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ei=HEUPVf2iHomqUfSDgYAG&ved=0CAkQ_AUoAw&biw=360&bih=592#imgrc=_

    http://www.ldlc.com/fiche/PB00175871.html

    .
    III) Corsair Voyager Air :

    http://www.disquedurwifi.fr/corsair-voyager-air/

    http://www.disquedurwifi.fr/test-corsair-voyager-air-2/

    http://www.lesnumeriques.com/disque-dur-externe/corsair-voyager-air-2-p22023/test.html

    http://www.corsair.com/fr-fr/voyager-air-2-plus-mobile-wireless-storage-with-ethernet-1-tb

    http://www.amazon.fr/s/ref=nb_sb_noss_2?__mk_fr_FR=%C3%85M%C3%85%C5%BD%C3%95%C3%91&url=search-alias%3Daps&field-keywords=corsair%20voyager%20air

    .

    IV) Buffalo MiniStation Air :

    http://mobile.clubic.com/disque-dur-memoire/disque-dur-externe/actualite-710961-buffalo-ministation-air-2-disque-dur-wifi-dlna.html

    https://www.google.fr/search?q=branchements+buffalo+MiniStation+Air+2&client=ms-android-orange-fr&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ei=fUoPVd2DLcGzUeXjgogH&ved=0CAkQ_AUoAw&biw=360&bih=592#tbm=isch&q=buffalo+ministation+air+2+test&imgrc=WdrHJEZ9efmgeM%253A%3B3o4LW-SYV5Rn2M%3Bhttp%253A%252F%252Fthe-gadgeteer.com%252Fwp-content%252Fuploads%252F2014%252F09%252FBuffalo06.jpg%3Bhttp%253A%252F%252Fthe-gadgeteer.com%252F2014%252F10%252F11%252Fbuffalo-ministation-air-wireless-mobile-storage-review%252F%3B1024%3B768

    http://www.buffalo-technology.fr/fr/produits/dispositifs-de-stockage/stockage-portable/ministationtm/hdw-pdu3-ministationtm-air-2/

    http://the-gadgeteer.com/2014/10/11/buffalo-ministation-air-wireless-mobile-storage-review/

    http://www.apreslachat.com/produits/313166/BUFFALO/MiniStation-Air

    .

    .

    Et voici les manuels :

    I)  Samsung Wireless Mobile Media Streaming

    https://www.google.fr/search?ie=UTF-8&client=ms-android-orange-fr&source=android-browser&q=manuel+Samsung+Wireless+Mobile+Media+Streaming&gfe_rd=cr&ei=OrIRVZSHGO388we_8oKABQ#q=manuel+francais+Samsung+Wireless+Mobile+Media+Streaming

    II)  WD My Passport Wireless 

    https://www.google.fr/search?ie=UTF-8&client=ms-android-orange-fr&source=android-browser&q=manuel+WD+My+Passport+Wireless&gfe_rd=cr&ei=77YRVaPZNoX98wf3qoBA

    III)  Corsair Voyager Air

    http://mesnotices.20minutes.fr/manuel-notice-mode-emploi/CORSAIR/VOYAGER-AIR-_F

    IV)  Buffalo MiniStation Air

    http://d.buffalo.jp/HDW-PDU3/?dst=EU

    .

    .

    .

    Et qlqs récapitulatifs :

    http://www.ldlc.com/informatique/peripherique-pc/disque-dur-externe/c4652/+fv32-4987.html

    http://www.disquedurwifi.fr/

    http://www.aidewindows.net/materiel_stockage-externe-achat25.php

    .

    .

    .

    Et pour terminer, voici un 5ème disque qui pourra vous intéresser:

    le « Le Sandisk Connect Wireless Media Drive »:

    petit, il pourrait bien vous être utile, car il est particulièrement utile pour les photographes! Il doit plutôt être considéré comme une clé usb Wi-Fi.

    Voici, ce qu’ils en disent:
     » Il est disponible en deux versions proposant un espace de stockage en mémoire flash de 32Go ou 64Go, avec la possibilité d’étendre celui-ci à 192Go à l’aide d’une carte mémoire SD de 128Go. Le fait qu’un lecteur de carte soit présent sur le SanDisk Connect lui permet également d’être particulièrement adapté aux photographes qui souhaitent regarder et partager rapidement leurs photos et vidéos prises avec un appareil photo numérique. En effet, il est possible de connecter ensuite jusqu’à 8 appareils en Wi-Fi afin d’accéder à ses documents et les consulter directement depuis un Smartphone, une tablette ou un ordinateur « .

    http://www.disquedurwifi.fr/sandisk-connect-wireless-media-drive/

    Et, son manuel:

    https://www.google.fr/search?ie=UTF-8&client=ms-android-orange-fr&source=android-browser&q=manuel+Sandisk+Connect+Wireless+Media+Drive&gfe_rd=cr&ei=7LsRVYHdIKOp8wfHkYHgCQ

    .

    .

    .

    Épilogue:

    – Je comptais m’acheter une clé usb Corsair Voyager GTX 256 Go, au prix de 280€ , et un hub usb en plus. En effet, mes deux clés usb Corsair Voyager GT de 128 Go chacune, dont l’une est la copie de l’autre, ne me suffisent plus.

    – Au lieu de cela, avec ma dernière trouvaille, je vais m’acheter le 

    « Samsung Wireless Mobile Media Streaming », sans hub usb, aux prix de 180€ , pour une capacité phénoménale de 1,5 To !!! Oaouf!!   🙂
    .
    .
    .

  9. .
    .
    3ème et dernière partie:
    .
    Les Smartphones avec ports usb 3.0 .
    .
    En effet,…. cela en admettant l’éventualité que vous envisagiez un jour de passer au 3.0 . Pour ma part, mon choix est fait: si le prochain Galaxy Note 5 n’est pas en usb 3.0 , je garderai mon Galaxy Note 3 , qui l’est.
    .
    .
    .
    Le port usb 3.0 , chez les Galaxy Note, et S . Et aussi la possibilité de pouvoir mettre une carte micro-sd, et aussi de pouvoir retirer la batterie. Et aussi: l’option étanche à l’eau et à la poussière, ainsi que l’option antichoc :
    .
    .
    A)  Le Galaxy Note 3 , l’actuel Galaxy Note 4 , ainsi que le futur Galaxy Note 5 :

    – Le Galaxy Note 3  a un port usb 3.0 . L’actuel Galaxy Note 4  a un port usb 2.0 .
    Tous les deux ont une carte micro-sd amovible, et une batterie amovible. Aucun n’est étanche à l’eau et à la poussière.
    – En ce qui concerne le Galaxy Note 5 , on n’en est actuellement qu’aux rumeurs. Samsung dévoilera sûrement le Galaxy Note 5 , à l’IFA 2015  à Berlin,  début septembre.
    – Comparaison des ports usb , pour le Note 3 et le Note 4 (voir la photo) :

    http://www.top-for-phone.fr/samsung-abandon-du-micro-usb-3-0

    – Pour l’usb 3.0 , le Galaxy Note 3 n’existe plus chez les opérateurs Orange, sfr, etc. Mais on peut l’acheter ailleurs, sur Amazon.fr par exemple.
    .
    .
    .
    B)
    .
    a)  Le Galaxy S5 , et le Galaxy S5 Active,  actuels  :
    .
    La seule différence, c’est que le S5 a un port usb 3.0 , et le S5 Active a un port usb 2.0 . Le S5 Active est étanche à l’eau et à la poussière, mais le S5 l’est aussi. Par contre, seul le S5 Active est antichoc en plus.
    .
    Tous les deux, permettent d’y placer une carte micro-sd (128 Go), et de retirer la batterie.

    http://www.phonearena.com/phones/compare/Samsung-Galaxy-S5,Samsung-Galaxy-S5-Active/phones/8202,8665

    .
    b)  Le Galaxy S6, et le Galaxy S6 Edge, prochainement :
    .
    – Tout récemment, le  01/03/15 , Samsung a dévoilé le Galaxy S6, et le Galaxy S6 Edge , à la conférence Samsung Unpacked 2015 . Et la date de sortie serait le 10 avril.
    – Le Galaxy S6 , et le Galaxy S6 Edge , ont un port usb 2.0 . Ils ne permettent pas d’y placer une carte micro-sd. Ils ne permettent pas d’enlever la batterie ( ils sont indémontables ). Ils ne sont  pas étanches à l’eau et à la poussière.
    Bref, c’est la totale!!!…Lol!
    .
    .
    C)  Pour conclure:
    .
    Si on veut pouvoir bénéficier de l’avantage du port usb 3.0 , il reste trois solutions:
    1- Acheter un Galaxy Note 3 , chez Amazon.frpar exemple,
    2- ou, acheter un Galaxy S5 (et non « Active »!.) , chez l’opérateur, pendant quelque temps encore,
    3- ou, attendre la sortie du Galaxy Note 5 en fin d’année, en espérant bien fort qu’il ait un port usb 3.0 , mais cela ne reste vraiment que très, très, très hypothétique!! 
    .
    .

    • Merci Loïc pour ce triple commentaire et toutes ces recherches intéressantes !
      Juste une petite remarque sur la solution Wifi
      – l’utilisation du Wifi va a priori plus solliciter la batterie qu’un câble
      – attention également au débit qui peut être faible selon la norme Wifi utilisée (et bien penser que le débit peut être autant limité en réception qu’en émission par le téléphone).

      Voilà ce que j’ai pu trouver concernant les débits (source Wikipedia)
      1) Wi-Fi (débit selon la norme)
      802.11a : 54 Mbit/s théoriques ou environ 27 Mbit/s réels
      802.11b : 11 Mbit/s théoriques ou environ 6 Mbit/s réels
      802.11g : 54 Mbit/s théoriques ou environ 25 Mbit/s réels
      802.11n : 600 Mbit/s théoriques / a priori environ 100 Mbit/s réels
      802.11ac : 1,3 Gbit/s théoriques

      2) USB (débits théoriques selon la norme)
      2.0 : 480 Mbit/s (60 Mo/s)
      3.0 : 5 Gbit/s (600 Mo/s)
      3.1 : 10 Gbit/s (1,2 Go/s)
      Donc attention aux 3 premières normes Wifi plutôt lentes même par rapport à de l’USB 2 (même en étant très pessimiste sur les débits réels). Heureusement, cela fait quelques années qu’a priori la norme 802.11n se généralise.
      Il semble que Samsung Wireless Mobile évoqué soit compatible Wi-Fi 802.11 b/g/n. Idem pour le Galaxy Note 2 et 3.

  10. .
    ( à noter que: dans ce commentaire-ci , je ne fais que reprendre les liens pré-cités ).
    .
    En effet, c’est ce qu’ils disent au niveau du Wi-Fi , pour le « Corsair Voyager Air » :
    http://www.disquedurwifi.fr/corsair-voyager-air/
    Ils disent, dans les Points négatifs:
    « On regrette aussi l’utilisation de standards Wi-Fi pas forcément les plus rapides « .
    Mais ce « Corsair Voyager Air » ( de couleur rouge) est le plus ancien de la gamme. Le « Corsair Voyager Air 2 », et le  « Corsair Voyager Air 2 plus » (de couleur noire tous les deux) sont plus récents, ils en sont les successeurs.
    .
    En ce qui concerne le « WD My Passport Wireless »:
    http://www.disquedurwifi.fr/wd-my-passport-wireless/
    On dit, dans les Points positifs:
    « il supporte une norme Wi-Fi plus rapide que les appareils concurrents »
    On dit, dans les Points négatifs:
    « la durée de vie de la batterie est relativement courte »
    Ils disent aussi:
    « il supporte la configuration Wi-Fi 802.11n , dual-stream, qui le rend plus rapide que la concurrence »,
    « en revanche, sa batterie n’a duré en test qu’environ 6 heures, ce qui est moins que certains de ses rivaux ».
    .
    En ce qui concerne le « Samsung Wireless Mobile Media Streaming » (mon préféré…) :
    http://samsunghdd.seagate.com/wireless/
    On voit, en bas de la page:
     » Compatible with: Wi-Fi 802.11 b/g/n « .
    Et à ce lien:
    http://www.disquedurwifi.fr/samsung-wireless-mobile/
    Ils disent, tout en bas: « En ce qui concerne la durée de vie de la batterie, nous avons mesuré une autonomie proche des 7 heures en utilisation continue avec deux appareils connectés ».
    Ils disent aussi, tout en bas, dans la conclusion:
    « Si vous êtes un fan Android, l’appareil Samsung Wireless Mobile Media Streaming est le meilleur disque dur externe Wifi que vous pourrez trouver actuellement ».
    Et je crois bien que c’est lui qui a la plus grosse capacité de batterie, puisque celle-ci fait 4,000mAh .
    .
    .
    .
    Pour conclure, au niveau des batteries, et de leur autonomie, sur ces différents disques durs externes Wi-Fi,  je ne sais pas trop quoi dire… Je suis obligé de me reporter à ce qui est dit, à ce lien, tout en bas:
    (lien supprimé car le site et la page n’existe plus…)

    « Disposant d’une batterie d’une capacité de 4000mAh, le disque est parfaitement autonome. Bien évidemment, 7h d’autonomie, certains pourront critiquer le fait que cela est peu. Mais il ne faut pas oublier que nous sommes ici en présence d’un disque dur externe. De ce fait, il sert de stockage et n’est pas allumé en permanence ».
    .
    …En effet…. …quand on fait des sauvegardes ( ici vers le disque dur externe Wi-Fi ), la durée d’une sauvegarde est de l’ordre de quelques dizaines de minutes, donc 7 heures d’autonomie pour la batterie interne du disque dur, cela semble (à première vue), amplement suffisant!
    .
    Et c’est vous-même qui avez dit, dans ce blog-ci :
    « Le temps de copie variera selon la taille, le nombre de fichiers et votre matériel : par exemple, avec mon dispositif, en USB 2, la copie du contenu d’une carte de 16 Go remplie avec un peu moins de 600 fichiers RAW a demandé un peu plus de 20 minutes ».
    .
    Voilà! Bonne continuation, et bonne journée!  🙂 🙂
    .
    .
    L.Morin._
    .

  11. Bonjour Hervé,

    Article très intéressant car je prépare mon matériel pour un voyage en Namibie…

    J’ai commandé un hub otg également mais en testant ce soir impossible pour mon téléphone (Honor 6) de reconnaître 2 périphériques en même temps. Il n’arrive à lire qu’une clé USB sur deux par exemple.

    J’ai testé avec le téléphone de ma conjointe (HTC desire 820)… idem.

    Avez-vous connaissance de ce problème ? Je cherche à savoir si le souci vient du HUB ou du fait qu’il est nécessaire d’avoir un téléphone avec une fonctionnalité particulière… (OTG d’une certaine version par exemple).

    • Bonjour Yannick,

      A ma connaissance, non pas de fonctionnalités particulières côté téléphone : normalement tous les smartphones devraient pouvoir gérer. L’USB OTG (On-The-Go) est simplement une extension ajoutée (a priori en 2007) à la norme USB 2.0. Donc pas de soucis pour des smartphones récents dont le Huawei Honor 6 qui est USB 2.0 et a un OS Android.

      J’ai remarqué que les problèmes de reconnaissance viennent souvent d’un souci au niveau de l’alimentation (trop faible côté téléphone ou besoin trop élevé côté périphérique). Pour voir si le hub usb fonctionne bien dans d’autres cas, il faudrait peut être le tester sur une tablette.
      Sinon, avez-vous testé en alimentant le périphérique USB comme suggéré dans l’article.
      Avez-vous essayé avec différents périphériques, par exemple différentes clés USB ; parfois certaines « passent » sans problème alors que d’autres non… Est-ce que vous avez essayé avec 2 périphériques qui utilisés seuls sont parfaitement reconnus ? Attention notamment au système de fichiers du périphérique : a priori une clé au format exFAT ou FAT32 sera bien reconnue alors qu’une autre formatée en NTFS ne le sera pas…
      Dans certaines config peu stables j’ai même parfois constaté que l’ordre de branchement semblait faciliter la reconnaissance des périphériques… oui dans ce domaine pas toujours simple…

  12. Merci pour la réponse.

    Côté tablette.. Ma conjointe en a eu de la marque à la pomme… Du coup, of course, le connecteur n’est pas le même et je n’ai pas pu tester.

    J’ai essayé de brancher le HUB en USB sur le PC en même temps que sur le téléphone en me disant que ca allait peut-être alimenter. Raté.

    J’ai essayé avec d’autres clés USB mais il y avait toujours une clé USB 3. Je vais tester ce soir ou ce week-end avec 2 clés USB 2.
    Les clés sont en FAT32.

    J’ai testé différents ordres de branchement comme préconisé… Rien.

    Le seul truc que j’ai remarqué c’est que lorsque je débranche une des deux clés, hop, celle restante est détectée et je peux y accéder.

    Mes hypothèses : ca ressemble à un problème d’alim mais ca peut aussi être une limitation logicielle côté téléphone car côté soft il parle de l’USB dans un onglet spécifique comme si il ne pouvait y en avoir plusieurs en même temps.

    J’ai commandé un autre lecteur comme celui visible sur votre photo mais il en existe plusieurs en apparence identique mais de 3 ou 4 marques différentes (car votre lien ne pointe plus vers le bon équipement depuis la rédaction de votre article).

    J’espère que d’une marque à l’autre c’est le même HUB…

    Encore merci pour votre aide.

    • Merci Yannick pour la remontée concernant le lien vers le hub usb. J’ai refait une recherche pour le remettre à jour avec un produit parfaitement comparable à celui que j’avais acheté avant d’écrire l’article.

      Côté logiciel, pour ma part sur mon Samsung Note 2 j’ai actuellement la version Android 4.4.2 et j’utilise l’application « Mes fichiers ». Je crois que c’est une appli propre à Samsung. Mais rien n’empêche de tester d’autres applications Android comme ES Explorateur de fichiers (celui-ci je l’avais déjà sur mon smartphone et j’ai pu copier sans problème d’une clé à une autre par mon hub usb), ASTRO Gestionnaire de fichiers ou autre…

  13. Bonjour,

    Est il possible de faire ceci sur IPHONE?
    avec qu’elle appli?

    • Bonjour, je connais assez mal l’univers d’Apple mais, selon moi, il n’y a aucune raison pour que cela ne soit pas faisable. Côté matériel, il faut surtout faire attention à la connectique propre à Apple. De ce que j’ai lu, avec l’iPhone 5 le connecteur 30 broches a été remplacé par une connectique plus petite appelée Lightning. J’ai trouvé un hub usb avec les bonnes connectiques mais dans le descriptif, il est juste fait mention d’une connexion sur iPad et en plus certains commentaires indiquent que cela ne fonctionne pas. Personnellement je pense que je tenterai simplement d’acheter un hub usb classique comme celui présenté dans l’article et qu’en complément je prendrai un adaptateur micro-usb. J’ai trouvé ça par exemple :
      Kit IPDTIPWH Adaptateur Micro USB pour iPhone/iPad 2/3 Blanc
      Apple MD820ZM/A Adaptateur Lightning vers Micro USB
      Attention, la qualité semble un peu aléatoire : par exemple pour l’adaptateur Lightning vers Micro USB, dans les commentaires, il y a quelques retours précisant que cela ne fonctionne que pour la charge, voire pas du tout ! Il faut peut être s’assurer d’un retour sans frais si après test cela s’avère ne pas fonctionner.
      Si tu veux prendre aucun risque, peut-être même voir directement dans les boutiques d’Apple mais ce ne sera certainement pas les même prix.
      Côté application je ne connais pas mais je suppose qu’il y a un gestionnaire de fichiers qui pourra faire l’affaire (sur les iMac ça s’appelle le Finder, il doit bien y avoir un équivalent).
      Et quelque soit la solution que tu testeras, il faut bien comprendre, qu’en plus du problème de connectique et d’application, tu risques d’avoir aussi, comme avec d’autres téléphones, des soucis de reconnaissances de périphériques pouvant provenir de la faible capacité d’alimentation du smartphone…
      Bon courage dans tes recherches et n’hésites pas à nous tenir au courant.

  14. Bonjour,

    Testé avec 2 « vieilles » clés pour m’assurer que tout est bien en USB 2, si je connecte les clés au HUB avant de connecter au téléphone alors la lumière du HUB s’allume puis s’éteint (alors qu’elle devrait rester allumée).

    Donc sans doute problème d’alimentation :
    – Soit c’est le tél
    – Soit c’est, je l’espère, le HUB qui pédale dans la semoule.

    Mais sur amazon j’ai eu quelques réponses comme quoi les acheteurs n’avaient pas de problème.

    J’attends la réception du modèle qui ressemble au votre et je reviendrai pour faire le bilan « final ».

    Bonne fin de week-end !

  15. Bonsoir,

    Hub similaire au votre, reçu.

    Bon… les deux problèmes supposés ont bien l’air d’être là en même temps :

    1- Avec mon téléphone (Honor 6) la LED s’allume au moment où je branche le téléphone. Et ca s’éteint. Je suis obligé de brancher l’alimentation pour que ca fonctionne.

    2- Si je connecte le téléphone de ma conjointe (HTC Desire 820), la LED reste allumé. Donc le HUB est bien alimenté. Je branche une clé, ca fonctionne.

    Mais dans les deux cas, Honor avec alim ou HTC Desire 820, je ne peux brancher qu’une seule clé. La première est reconnue et lorsque je branche la deuxième les téléphones signalent brièvement qu’une seconde clé est connectée puis… rien. Il semble que les logiciels dans les téléphones ne puisse « voir » qu’un seul périph USB. J’ai essayé avec « ES explorateur » et ca ne change rien. Un seul périph reconnu.

    Donc échec total, la solution de sauvegarde low cost pour mon voyage en Namibie, c’est cuit.

    🙁

  16. Re-moi…

    Je viens de me souvenir que j’avais une tablette android (toute pourrite) au fond d’un tiroir. J’ai branché le hub dessus… Ok.
    J’ai branché une souris… Ok.
    J’ai branché une clé USB… Ok (sous ES explorateur)
    J’ai branché une autre clé USB … KO

    🙁

  17. Ah aaaahhh !!!

    En installant, le logiciel « Total commander » pareil je ne peux accéder qu’à une seule clé à la fois… MAIS j’ai installé « USB plugin for Total Commander » (rechercher « Paragon » dans le playstore) et ca marche !!!

    Mon téléphone scanne les ports USB du HUB et je peux accéder aux deux clés !!!

    Victoire !

    Je testerai une copie lourde de plusieurs Go pour voir si tout se passe bien.

    • Ouf ! et bien visiblement dans ce domaine il y a presque autant de cas de figure et de problématiques que de config ! en tout cas bravo et merci d’avoir partagé la solution. Cela pourra être utile à d’autres qui pourraient galérer avec ce même genre de problèmes.

  18. Malheureusement, ca n’est pas fini ^^
    Je n’arrive pas à faire de copie avec « Total commander », il semble que le logiciel ne voit pas les volumes USB lorsqu’on cherche à faire une copie. Alors qu’ils sont visibles lorsqu’on veut y accéder. Le plugin n’incorpore pas la possibilité de faire des copies visiblement.

    (Soupir)

  19. J’ai réussi à faire une copie… mais il ne veut pas coller car visiblement le plugin ne monte pas les lecteurs avec les droits en écriture malgré la case coché read/write (les volumes sont dénommés « xxxxxx_ro » pour read only sans doute).

    Je vais péter un câble.

  20. Je n’ose plus trop y croire mais je crois que j’ai trouvé la perle rare. Après avoir installé une vingtaine de programmes, j’ai fini par installer « MLUSB Mounter ».

    Ca y est ! Il a reperé mes 3 clés USB en même temps et sans brancher d’alim sur le HUB. J’ai testé la copie de quelques fichiers et ca a fonctionné ! En plus le soft a la fonctionnalité d’afficher l’écran séparé en deux pour se balader dans les arborescences des clés séparément.

    Reste plus que le test de plusieurs Go que je ferai… plus tard… Plus de batterie sur le portable.

    Bonne soirée !

  21. A noter que le HUB que j’ai acheté et qui fonctionne sans alimentation sur nos 2 téléphones est celui-ci : Hub Ugreen 4 Port SuperSpeed USB 3.0 Avec Micro USB 2.0 OTG 80cm

    Le HUB proposé par Hervé fonctionne sans alimentation sur le HTC Desire 820 de ma compagne mais malheureusement pas sur mon Honor 6.

  22. Bonjour,

    J’ai donc pu faire un premier test de copie avec mon Honor 6. Je voulais tester d’une clé USB vers mon disque dur externe mais ce dernier étant formaté en NTFS le logiciel « MLUSB mounter » ne le monte qu’en écriture.

    Le test fût donc une copie du DD (5400 tr/min) vers une clé USB 3. J’ai volontairement utilisé cette config car je me suis dit que ca serait le pire cas en consommation d’énergie.

    Bilan : copie de 10 fichiers AVI pour un total de 6.8 Go en … long… je n’ai pas chronométré mais 15 à 30 min je dirais. Ce que je voulais surtout voir c’est la consommation batterie du téléphone : 16%. Soit grosso modo 75% de la batterie pour 32 Go.

    C’est beaucoup mais à relativiser :
    – Un peu normal, le téléphone alimente un DD mécanique tout de même + USB 3
    – comme dit, je pense que ca ira mieux avec 2 clés USB 2 ou un DD SSD.
    – Le téléphone était en mode « normal », je pense qu’en le mettant en mode « avion » voire en plus en mode économie d’énergie « ultra », ca devrait mieux se passer.

    Lors de mon voyage je copierais les photos le soir dans la chambre d’hôtel et je rechargerai le téléphone la nuit ensuite. Cette config de sauvegarde n’est donc pas à conseiller si vous êtes loin de toute civilisation.

    Il faudra que je fasse un second test (avec un grand nombre de fichiers notamment) mais c’est déjà plutôt concluant il me semble.

    Yannick

  23. Bonjour,
    .
    ( Suite à mes précédents commentaires:
    loïc morin du 25 mars 2015 à 03:53 )
    .
    …où je disais, entre autres :
    .
     »  » C) Pour conclure:
    .
    Si on veut pouvoir bénéficier de l’avantage du port usb 3.0 , il reste trois solutions:
    1- Acheter un Galaxy Note 3 , chez Amazon.fr par exemple,
    2- ou, acheter un Galaxy S5 (et non « Active »!.) , chez l’opérateur, pendant quelque temps encore,
    3- ou, attendre la sortie du Galaxy Note 5 en fin d’année, en espérant bien fort qu’il ait un port usb 3.0 , mais cela ne reste vraiment que très, très, très hypothétique!!  »  »
    ………………………….
    ………………………….
    .
    .
    Voici l’info. que je viens d’apprendre, et donc que je vous partage:
    La sortie prochaine du Galaxy Note 7 !!! Et celui-ci apparemment, sera sûrement la réponse à toutes les questions posées, car il fait tout!!!
    Voici les détails à ce lien:
    .
    http://www.androidpit.fr/samsung-galaxy-note-6-date-sortie-prix-caracteristiques#videoteaser
    .
    Bonne continuation!
    Bien cordialement!
    .
    Loïc Morin. 🙂
    .

  24. …( suite ):

    .
    J’en profite pour vous rajouter quelques liens, pour expliquer un peu plus, la réelle utilité de ce nouveau galaxy note 7 :
    .
    http://i2.wp.com/www.gottabemobile.com/wp-content/uploads/2016/03/Galaxy-S7-microsd1.jpg?resize=720%2C546
    .
    http://www.gottabemobile.com/2016/07/15/7-reasons-to-wait-for-the-galaxy-note-7/
    .
    http://www.erenumerique.fr/galaxy-note-7-cartes-ufs-article-24440-13.html
    .
    Finalement, pas besoin de hub usb, je crois. Un simple cordon OTG, usb 3.0 femelle, vers usb-c mâle, suffirait:
    .
    http://www.tao-informatique.com/product_info.php?products_id=2478
    .
    Exemple:
    .
    1) mettre la carte SD de l’appareil photo, dans un lecteur de carte SD.
    2) brancher celui-ci directement vers le Galaxy Note 7, par l’intermédiaire du petit cordon OTG.
    3) Copier alors, la carte SD de l’appareil photo, dans la carte micro-sd du Galaxy Note 7. Celle-ci pouvant faire jusqu’à 200 Go ou 256 Go, il n’y a pas besoin de petit disque dur externe, je crois… la mémoire de la carte micro-sd incluse dans le Galaxy Note 7, étant largement suffisante.
    .
    Si toutefois elle venait à être insuffisante, il suffirait d’utiliser encore une fois, le petit cordon OTG, mais cette fois-ci, dans l’autre sens. C’est-à-dire en soulageant la carte micro-sd incluse dans le Galaxy Note 7, cela en en copiant une partie, vers une clé usb 3.0, de 128 Go, par exemple.
    Le total de la quantité de mémoire mise ainsi à disposition, est de 200 à 256 Go ( carte micro-sd du Galaxy Note 7 ) + 128 Go ( clé usb ), soit 356 Go environ, auxquels il ne faut pas oublier de retirer bien-sûr la quantité de mémoire déjà utilisée par l’utilisateur, dans son smartphone galaxy note 7, au niveau de sa carte micro-sd , pour son utilisation personnelle du Galaxy Note 7. ( À noter par ailleurs, que celui-ci a déjà une mémoire interne, de base, de 64 Go! ). Si on considère que environ 64 Go de la carte micro-sd est déjà utilisée par l’utilisateur, pour son usage habituel de son galaxy note 7, il reste au total, une quantité de mémoire disponible pour y copier les photos des cartes SD de l’appareil photo, de 356 Go – 64 Go = 292 Go environ de disponible pour le copiage de photos. Donc un disque dur externe ne me paraît plus nécessaire, mais une clé usb de 128 Go, par exemple, pourrait, dans certains cas, comme je l’ai dit, être nécessaire, au cas où il y aurait un « trop-plein », dans la carte micro-sd du Galaxy Note 7.
    .
    À noter aussi qu’un apport de courant électrique comme celui que vous utilisez, c’est-à-dire une batterie externe, sera toujours nécessaire: pour recharger le Galaxy Note 7, en cas de besoin.
    .
    Mais le hub ne serait pas nécessaire. Car le disque dur externe perd son intérêt, car il y a maintenant largement assez de mémoire, dans la carte micro-sd du Galaxy Note 7. Si toutefois elle venait à être insuffisante, dans ce cas il suffirait, via le petit cordon OTG, d’en copier, d’un coup et en une seule fois, une grande partie de celle-ci, dans une clé usb..
    .
    Il est à noter, que ce système peut être utilisé, que ce soit en usb 2.0, ou soit  en 3.0, et même peut-être en usb-c ( usb 3.1 ).
    .
    bonne soirée  🙂
    .
    P.S.: 
    Je me permets d’ajouter ceci:
    On peut noter la réelle facilité avec laquelle on ouvre le slot de la carte micro-sd du Galaxy Note 7. Ce qui permet d’envisager le fait de pouvoir à sa guise, changer de carte micro-sd, c’est-à-dire en avoir plusieurs. ( Ce qui éviterait d’avoir à se munir d’une clé usb comme je disais précédemment ). Non seulement cela a l’air facile d’ouvrir ce slot, mais en plus ce galaxy note 7 est entièrement « waterproof », et en plus, on n’est pas obligé de l’ouvrir complètement, d’enlever le capot arrière, comme pour le Galaxy Note 3! Là, c’est juste une petite trappe que l’on tire vers soi, pour changer la carte micro-sd. Donc on peut en avoir plusieurs, interchangeables..

  25. Certes!… Le usb 3.0 va 10 x fois plus vite que le usb 2.0. Ça n’a l’air de rien comme ça… mais si en usb 3.0, la copie ne dure que 10 mn, cela veut dire qu’en fait, en usb 2.0 elle aurait duré 100 mn. Et 100 mn., ça fait…: 1H40 !!! (Damned!…)
    (Note: le usb-c ( usb 3.1 ), va 2 x fois plus vite que le usb 3.0 ).
    ( Note2: le gros inconvénient du usb 3.0, et donc la nécessité de passer au usb-c, c’est que le usb 3.0 émet un signal parasite, pendant les transferts de données. Le problème c’est que ce signal est exactement sur la bande de fréquence des ondes wi-fi ! Lol! Donc perte de signal wi-fi, etc…
    .2ème défaut: la fragilité de la connexion par micro-usb 3.0, la prise est trop fine, et donc après il peut y avoir des mauvais contacts, créant des pannes.. )
    .
    .
    Par ailleurs, si vous avez toujours un Galaxy Note 2, il serait peut-être temps d’en changer… surtout si vous connaissez cette fameuse « Loi de Moore » ( voir wikipedia). C’est-à-dire que, entre le vôtre (002), et l’actuel (007) 😉 , c’est ce qu’on appelle « le jour et la nuit »! Ne serait-ce qu’au niveau de la fluidité des pages internet. Le Galaxy Note 2 donnera l’impression d’être une tortue!… et le Galaxy Note 7, une fusée!
    🙂

    • Merci pour toutes ces précisions intéressantes.

      C’est vrai que si l’accès à la carte micro-SD est facile, le hub USB devient beaucoup moins indispensable pour sauvegarder ses photos avec son smartphone : un lien direct entre le téléphone et un lecteur pour lire la carte mémoire de l’appareil photo peut suffire.

      Et oui, encore avec un Note 2 😉

  26. Bonjour,
    .
    J’aimerais rajouter ceci, pour avoir une meilleure appréhension de la situation actuelle, étant donné que la technologie avance, et qu’il faut bien avancer avec:
    .
    – en admettant que votre montage d’un système comportant un hub, et divers périphériques, n’ait plus lieu d’être à cause de la grande capacité de mémoire que peut avoir un smartphone, maintenant… cette idée du hub peut reprendre son intérêt dans le cas d’enregistrements vidéos ( au lieu de photos ), car la vidéo prend beaucoup plus de mémoire en comparaison avec la photo. D’où l’intérêt d’un disque dur externe, d’un hub, etc…
    De plus, il est tout-à-fait possible de trouver d’autres applications, et d’autres systèmes, à partir de la technologie actuelle, de 2016, qui ne soit pas forcément l’utilisation d’un hub, d’un disque dur… Disons que les paramètres n’étant plus les mêmes qu’en 2012, il est certainement possible de trouver d’autres systèmes, à partir des paramètres de 2016.
    .
    – Pour ma part, je suis satisfait, car avec le Galaxy Note 7, les copies en usb 3.0 vont être possible! ( et même en usb-c )
    Et le système de petite trappe contenant la carte micro-sd, qu’on ouvre facilement, et aussi sa très grande capacité de mémoire, font que le Galaxy Note 7 devient vraiment autonome, de même pour la possibilité de faire des copies de sa carte micro-sd:
    au lieu d’avoir des clés usb de 128 Go pour stocker mes données (comme je le fais actuellement avec mon g. note 3), je vais plutôt choisir d’avoir plusieurs cartes micro-sd de 128 ou 256 Go, que je pourrais placer dans le Galaxy Note 7, pour faire les copies de l’une vers l’autre, à l’aide d’un petit cordon OTG usb 3.0, et d’un petit lecteur de carte micro-sd.
    Donc, personnellement, il me suffira d’avoir le Galaxy Note 7, et, plusieurs cartes micro-sd de très grandes capacité, et, un petit cordon OTG usb 3.0 , avec un petit lecteur de cartes micro-sd.
    ( Je sais que cela représente un coût. Mais d’une part c’est un investissement pour plusieurs années, et d’autre part le Galaxy Note 7 on ne le paye pas au prix annoncé, car on le prend toujours avec un forfait, ce qui diminue considérablement son prix ).
    .
    – Pour revenir à mes recherches de l’année dernière, notamment au sujet du hub usb 3.0, il en existait bien pour utiliser sur ordinateur, mais pas sur smartphone. Et finalement en réfléchissant bien, cela se comprend: il est peu probable que le processeur d’un smartphone puisse gérer le transfert de données de deux clés usb 3.0 ! Déjà 1 seule clé usb 3.0 impose un très très grand débit, mais 2 clés usb 3.0… le processeur du smartphone ne serait pas à la hauteur, et pourrait même, sans doute, être endommagé. Voilà pourquoi, ces hub usb 3.0 que j’avais vus, n’étaient en 3.0 que pour les ordinateurs, et devenaient en 2.0 pour les smartphones…. en effet, il y avait un petit adaptateur OTG, à fixer au bout de la prise usb 3.0 du hub 3.0, et en étant OTG, cela permettait de le brancher sur un smartphone, MAIS: la prise de ce petit raccord (de ce petit adaptateur), c’était un micro usb 2.0, et non pas un micro usb 3.0. Et c’est normal, car cela faisait baisser le débit du même coup, et donc cela permettait de ne pas risquer d’endommager le smartphone!
    Conclusion: un hub usb 3.0 pour un smartphone, oui… mais seulement si c’est prévu pour! C’est-à-dire vendu comme tel, et prévu pour, …et non pas un bricolage… il faudrait donc, un véritable hub dédié pour ça. Sinon, il n’est pas dit que le processeur du smartphone puisse tenir le coup.
    .
    …Et surtout danger, si on rajoutait une alimentation au hub, pour « forcer » la reconnaissance des clés usb par le smartphone.
    Donc c’est pour cela que ce que je cherchais en 2015, n’existait pas!!! … les hubs usb 3.0 pour smartphone!… c’était une utopie…
    .
    http://www.oxgadgets.com/2014/07/review-inateck-hb4002g-4-port-usb-3-0-hub-with-otg.html
    ( il s’agit d’un des liens que j’avais mis l’année dernière).
    .
    .
    ..Il faut s’adapter avec son temps… la théorie de Darwin adaptée au monde de l’informatique… lol !
    .
    .
    Bonne continuation. 🙂
    .

  27. Merci pour cet article !

    Je rencontre malheureusement un problème.

    Mon montage :
    LG G3 hub USB otg (non alimenté) clé usb (128go) + lecteur de carte avec une compact flash dedans.

    Tout est bien détecté par mon téléphone. Je lance la copie des fichiers (200 photos pour un total de 4-5go) (de la compact flash vers la clé usb) et ça commence bien. Mais après avoir copié X photos (aléatoire) la copie s’arrête.

    J’ai testé avec plusieurs applications de type « explorateur de fichier », aucune n’ai parvenu a me faire un transfert correct du début à la fin.

    Saurais-tu m’aider ?

    Merci

    • oui pas simple de trouver une combinaison qui fonctionne de façon fiable avec son smartphone, notamment sur de longues copies… je me suis souvent réjoui un peu vite d’un système de sauvegarde qui semblait parfaitement fonctionner lors d’un test effectué sur quelques photos, puis au moment crucial, en voyage, sur de longs transferts j’avais des plantages lors des copies (c’est d’ailleurs pour cette raison que je préconise dans l’article de faire au moins un test « grandeur nature » 🙂 …)

      Dans mon cas, j’ai pu constater une très nette amélioration après l’achat d’un hub pouvant être alimenté. Je pense que le fait d’alimenter le hub permet de moins solliciter la batterie du téléphone et améliore la stabilité du système de sauvegarde (ma batterie fait 3100 mAh et a priori celle de ton téléphone 3000). La batterie des smartphones est certainement sous dimensionnée pour alimenter de manière suffisante et constante à la fois le téléphone, un lecteur de carte et une clé usb…

      Sinon, tu peux peut-être aussi tester différentes clés usb car j’avais remarqué, outre les problèmes éventuels de reconnaissance, que certaines clés usb semblaient mieux passer que d’autres (peut-être que certaines clés sont moins « gourmandes » en énergie que d’autres…). Et, le même phénomène est aussi valable pour les lecteurs de cartes…

      Bref, je pense que la faiblesse de ce genre de système est l’alimentation électrique et que le meilleur moyen de rendre plus fiable son système de sauvegarde est de solliciter le moins possible la batterie de son téléphone portable (hub alimenté, clé et lecteur peu gourmands…).

  28. Je sais que cela date un peu, mais je me demande si cela ne viendrait pas d’un problème de nommage de lettre des 2 clés , si elles ont la même lettre il y a conflit et aucune n’est reconnue

  29. Merci pour ta réponse 🙂
    Je vais faire des tests avec d’autres clés/hub, en espérant que ca fonctionne, sinon j’abandonne 🙁

  30. Bonjour,

    Je possède le SanDisk Extreme® 500
    portable SSD (https://www.sandisk.com/home/ssd/extreme-500-ssd).

    Je voudrais savoir si il existe quelque chose pour le brancher sur mon archos 50 platinium 4G sans alimentation externe. Déjà que je n’arrive pas à mettre une clé USB lexar mini usb dessus car il ne la reconnait pas je voulais savoir si cela était possible.

    • Malheureusement je ne pense pas que ce soit possible sur votre smartphone : en regardant les caractéristiques de l’Archos 50 platinium 4G sur le site officiel de la marque, j’ai vu que le port USB 2.0 est noté comme NON OTG (On-The-Go)… j’avoue, je pensais que tous les smartphones avaient des USB OTG mais visiblement ce n’est pas systématiquement le cas… et si le téléphone ne supporte pas cette norme OTG, à ma connaissance, il n’est pas possible de communiquer avec une clé usb ou un mini-disque dur comme celui que vous avez.

      Pour vérifier si votre smartphone supporte ou non l’USB OTG, vous pouvez utiliser l’application Android « OTG? ». Je pense que cela vous confirmera ce que j’ai lu.

      Sinon, pour information (si votre téléphone avait eu un USB OTG), il aurait suffit de brancher un adaptateur OTG USB femelle vers micro USB mâle (ici, en USB 2.0 car le téléphone a une prise micro-USB 2.0). Dans votre cas cela aurait été un câble de ce genre : Micro USB vers USB Câble

  31. Merci pour votre réponse complète mais où est-ce que je trouve cette application OTG

    • Normalement il faut tout simplement passer par l’Android Market (aussi appelé Google Play, ou Play Store) et rechercher l’appli « OTG? » pour l’installer… (j’espère juste qu’Archos n’a pas eu la mauvaise idée de faire sa propre plateforme avec son propre market plus limité, sans donner accès à l’Android Market officiel 🙁 …)

  32. Bonjour Hervé,

    Merci pour cet article très instructif qui va m’éviter l’achat de matériel coûteux pour mon safari en afrique du sud en septembre :-).

    Je pense donc utiliser mon Galaxy A5 (2016) qui est apparemment OTG, avec le HUB que vous montrez dans l’article et mon disque dur externe 2.5″ de 1To pour transférer mes photos et décharger mes cartes quotidiennement.

    J’aimerais juste savoir la fiabilité de cette méthode d’après votre expérience, est-ce que c’est aussi sur qu’une copie Lightroom a partir d’un lecteur de cartes sur pc ? Est-ce que vous avez dejà rencontré des problèmes de corruption de données ? Quelle est la vitesse de transfert en général (mins/Go transféré) ?

    Ce séjour est mon premier en AFS et perdre mes photos pour un problème informatique serait un vrai drame vous comprendrez ;-).

    Merci d’avance pour vos réponses :-).

    Bonne journée.

    Matt

    • Bonjour Matt, oui le Galaxy A5 2016 a bien une prise usb OTG ; j’en suis sûr car j’ai maintenant le même 🙂

      Pour ce qui est de la sûreté de la copie : à mon avis, je ne pense pas qu’il y ait de problème de fichier corrompu (je pense qu’Android gère bien cela).
      Par contre, le plus gros problème c’est généralement la reconnaissance des différents supports de stockage pour la copie de l’un à l’autre et parfois, la stabilité de cette reconnaissance (c’est pourquoi je préconise toujours de tester la configuration avec de gros volumes avant de partir en vacances).

      D’autre part, comme précisé au début de l’article, avec cette solution je fais une sauvegarde de mes photos mais je ne les efface pas des cartes mémoires utilisées dans l’appareil (mes photos sont donc présentes sur 2 supports de stockage).

      Lors de mon dernier voyage sans ordinateur portable, j’avais choisi de faire le plus léger possible (pas mal de marche) : j’avais le hub usb, le lecteur de carte SD intégré (ou un mini lecteur usb Compact Flash à brancher dessus) et je faisais mes sauvegardes sur différentes microSD (avec un mini lecteur USB) complété par 2-3 clés usb de 64 Go.

      Avec ce système la configuration est stable (testé sur de gros volumes) même sans alimenter le hub ; Par contre comme je suis en usb 2.0 (téléphone et hub), c’est long. J’ai refait un test ce soir : pour 745 fichiers d’environ 15 Mo chacun pour un total de 10 Go, cela a quand même mis 1h27mn… J’ai refait quelques tests sur 1 Go (78 fichiers) et cela mettait en gros entre 7,30 et 8,30 mn.

      Par contre, mauvaise nouvelle, autant j’avais réussi à faire marcher un disque dur 2,5″ USB 3.0 de 1 To (formaté en exFAT) sur mon ancien Galaxy Note 2 avec le hub alimenté par une batterie externe, autant avec mon nouveau téléphone Galaxy A5 2016 (le même que le votre), le disque dur n’a pas été reconnu et je n’arrive pas à comprendre pourquoi…
      Est-ce que le hub ne suffit pas pour alimenter correctement le DD ? Peut-être a-t-il besoin aussi d’une batterie assez puissante côté téléphone (celle du Note 2 était un peu plus puissante…).
      Pour l’instant je n’ai pas trouvé de solutions à ce nouveau problème 🙁

  33. Bonjour Hervé,

    Merci pour les infos :-).

    Haaaa d’accord, il s’agit d’une solution de backup et non pour décharger les cartes comme sur un pc, c’est noté :-).

    J’ai prévu 4 cartes SD de 32 GB pour ma part pour un safari de 10 jours avec 5 – 6 game rides réparties sur mon EM1 et mon EM1-II … Du coup je commence peut-être à comprendre pourquoi on m’a conseillé d’en prendre deux de plus.

    Mais dans tous les cas je testerai la solution avant de partir c’est certain, je ne voudrais pas me retrouver là-bas avec des soucis techniques sur les bras ^^.

    Ca c’est ennuyeux en effet pour le disque en effet, mais j’ai peut-être une idée qui mérite d’être testée, le HUB vient avec une fiche d’alimentation qui est jack d’un côté et usb de l’autre et le chargeur du Galaxy A5 est en USB aussi mais est capable de fonctionner en 5 et 9V … Une batterie externe ne fonctionne quand à elle qu’en 5V.

    Peut-être que le disque a besoin d’une tension plus élevée et qu’ en branchant la fiche du HUB sur le chargeur du samsung ça fonctionnerait ?

    Merci encore, bonne journée.

    Matt.

    • Oui, chacun fait comme il veut mais personnellement en voyage, je préfère toujours avoir mes photos en double, c’est plus sûr (perte ou vol de carte, dysfonctionnement…)

      Suite à votre commentaire, j’ai refait quelques tests.
      Bonne nouvelle ! En effet, en branchant le hub sur secteur (peu importe le chargeur ; j’ai testé avec mon chargeur Samsung ancien et le nouveau « Adaptative Fast Charging »), le disque dur est bien reconnu mais il faut pour cela lui laisser du temps : il a fallu quand même 2 mn 45 s pour ouvrir le contenu du disque. Ensuite, j’ai pu faire sans problème une copie de ma carte SD vers le disque dur.

      Par contre avec ma batterie externe RAVPower, cela ne semble pas suffisant pour l’alimenter correctement. A l’occasion je ferai d’autres test ; j’ai encore quelques idées à essayer.

      Sinon pour votre safari, pensez à prendre aussi un chargeur allume cigare USB de voiture. Cela pourra être à mon avis très utile et sans doute apprécié par vos compagnons de route s’ils n’y ont pas pensé 🙂

  34. Oui oui c’est certain, mais je vais probablement regarder pour des cartes supplémentaires ^^ :-p … Je préfère prévenir que guérir :-).

    Hahaaaaa ! Très très bien tout cela, c’est rassurant sur la comptabilité du téléphone déjà, maintenant je me demande, quel est le voltage de l’ancien chargeur ? (On sait que le nouveau fonctionne en 5-9V)

    Je demande cela pcq la lenteur du HUB me donne l’impression d’un symptôme de manque de voltage, il faudrait éventuellement vérifier les choses suivantes :

    – Est-ce que le voltage sur l’ancien chargeur est identique à celui de la batterie externe (5V) ? (Juste pour confirmation, pcq si le disque fonctionne avec c’est qu’il est plus élevé, et ça nous renseignerait sur la tension minimale requise).

    – Est-ce qu’alimenter le HUB avec un chargeur 12V améliore les performances ?

    Je parle des 12V pcq j’ai pu voir un HUB en USB 3.0 sur amazon qui est fourni avec un adaptateur 12V, j’ai également lu que la nécessité d’une alimentation (plus ou moins puissante) ou non dépendait du hub ainsi que de la consommation du HDD lui-même :

    https://www.amazon.fr/UGREEN-Adaptateur-Lecteur-Alimentation-Externe/dp/B01MDLQEII/ref=as_li_ss_tl

    Il existe un autre modèle moins cher également, mais un peu plus que celui que vous avez proposé, qui peut être alimenté via micro-usb 3.0 :

    https://www.amazon.fr/UGREEN-Ports-Transfert-Donn%C3%A9e-Lecteur/dp/B01HMD70WS/ref=as_li_ss_tl

    Petite parenthèse, il faut bien se dire qu’il n’existe pas de « hub OTG », ce sont les terminaux mobiles qui possèdent cette fonctionnalité, n’importe quel hub en USB 2.0 / 3.0 peut techniquement faire l’affaire du moment qu’il possède les entrées que l’on souhaite, dans notre cas des SD et USB.

    Si aucune de ces question ne se vérifie par une réponse positive, c’est probablement que le hub ne peut pas sortir un voltage assez élevé pour pouvoir gérer les HDD (sauf les SSD).

    Bonne journée,

    Matt.

    • Concernant le voltage de l’ancien chargeur, c’est 5V (et un ampérage de 2 A) ; Pour ma batterie externe, c’est aussi du 5V (avec pour l’ampérage, choix entre 2 prises USB, une de 1 A et une autre de 2,1 A)…

      Sinon, j’ai commandé des câbles double alimentation ; je devrais les recevoir au plus tôt fin de cette semaine.

  35. J’ai testé ce matin la connexion entre mon A5(2016) et mon disque dur Seagate 2.5″ 1TB grâce à un ami qui m’a appporté un cable usb otg (usb – micro usb) … Résultat, disque dur alimenté et reconnu sans problèmes via mon téléphone et instantanément ! Ca ne devrait donc pas poser de soucis via hub non plus :-D.

    De votre côté, c’est peut-être le disque qui serait en cause finalement et qui demande trop de puissance au HUB.

  36. Bonjour Hervé,

    Je reviens donner des nouvelles, j’ai reçu le HUB USB et j’ai pu faire en sorte transférer les photos de ma carte SD vers le disque dur, le montage était évidemment identique au votre, HUB branché sur le téléphone et disque dur / sd sur le HUB.

    J’ai pu constater les choses suivantes :

    – J’ai utilisé Total Commander et le plugin Paragon NTFS pour pouvoir lire mon disque dur (qui est en NTFS), ce dernier fonctionne très bien mais il faut juste respecter une petite procédure simple pour éviter des problèmes de détection :

    Connecter les matériels au HUB, puis brancher ce dernier au téléphone, lancer l’application et monter les disques.

    – Il m’a fallu 2h50 pour transférer 1500 photos de 17 MB (25 GB +/-)

    – Le transfert m’a consommé 71% de batterie, mais j’ai constaté qu’en branchant le chargeur USB fourni avec mon téléphone sur le HUB, la batterie de ce dernier se vidait moins vite, d’ailleurs dans cette configuration, le disque dur restait toujours alimenté et tournait lorsque je déconnectait le téléphone.

    –> Sans chargeur USB branché, 13% de batterie utilisée pour 12% du volume de fichiers transféré
    –> Avec chargeur USB branché, 5% de batterie utilisée pour 12% du volume de fichiers transféré

    Qu’est-ce que ça donne de votre côté ?

    Bonne journée,

    Matt.

    • Bonne nouvelle aussi de mon côté, j’ai refait quelques tests de sauvegardes avec mon smartphone et cela fonctionne bien avec la batterie externe et… même sans les câbles double alimentation !

      Je me demande si le fait d’avoir installé plusieurs applications d’explorateur de fichiers sur mon smartphone n’était pas la source de mes problèmes de reconnaissance. En tous cas, actuellement, j’ai juste laissé l’appli « Mes fichiers » qui était installé par défaut sur mon Samsung et cela fonctionne à chaque fois. Par contre, avec mon disque dur, il faut être patient car il faut environ 2mn 45s pour que le contenu du disque dur s’affiche.

  37. Bonjour Hervé,

    Je reviens une fois de plus pcq je pense avoir trouvé LA méthode ultime actuelle pour sauvegarder les photos ! :-D.

    J’étais un peu déçu par les taux de transfert entre mon téléphone, le disque dur et la carte SD via le hub branché sur mon téléphone (2MB – 3MB/s), j’ai essayé de trouver une alternative en sachant que les débit de l’USB 2.0 peuvent quand même atteindre du 48MB/s, ce qui n’est déjà pas mal …

    J’ai donc fini par tomber sur cet appareil, le RAV Power FileHub, qui fait office de routeur/répéteur wifi, batterie portable (6000 mAh), lecteur de carte SD, il permet de streamer des vidéos et photos sur ses appareils mobiles et possède également un port USB et Ethernet :

    https://www.amazon.fr/Lecteur-m%C3%A9moire-RAVPower-portable-batterie/dp/B00T93Y6V8/ref=as_li_ss_tl

    J’ai donc connecté mon disque dur Seagate 1TB 2.5″ au port USB, ma carte SD Kingston 32GB 95MB/s dans le port SD, utilisé le filehub en tant que bridge, je me suis connecté au réseau wifi qu’il émettait pour pouvoir le controler et suis allé sur la page webdav du filhub (http://10.10.10.254) pour effectuer mon transfert entre la carte SD et le HDD, et la … BINGO !

    J’ai pu transférer 1544 photos, 21.8GB au total en moins de 30 mins, ce qui donne un taux de transfert de l’ordre 14MB/s. Il faut noter que le transfert via l’application android « Filehub Plus » est lui vraiment à la ramasse, 2-3 MB/s.

    Voilà, je suis ravi :-D. Si je pouvais poster des screenshots je le ferais, c’est vraiment le matos à avoir ;-).

    Bonne journée.

    • Merci, très intéressant !

      Par contre, comme il n’y a qu’une prise USB (dommage d’ailleurs que ce ne soit pas du USB 3.0), je me demandais si cela pouvait aussi marcher avec un hub USB où l’on pourrait brancher un lecteur de carte Compact Flash (pour ceux qui ont un appareil photo sans carte SD) et un disque dur… J’ai trouvé le mode d’emploi et il semblerait que cela soit possible 🙂
      Si vous pouviez me confirmer que ce produit supporte bien un hub usb avec plusieurs supports de stockage en même temps (lecteur carte, clés usb, disque dur…), ce serait super : ce système de sauvegarde nomade (pour voyager léger) pourrait alors être aussi complet que celui avec le hub usb mais, a priori, en plus efficace encore…

  38. Oui je sais, c’est un peu triste l’utilisation du USB 2.0 et qu’il n’y en ait qu’une seule, enfin 20Go en 30 mins, c’est passable 😀 mais je pense que l’appareil utilise le wifi pour le transfert en combinaison avec l’USB. Peut-être l’USB 3.0 dans la prochaine version (il s’agit de la 3ème révision) ;-).

    Je n’ai pas testé personnellement mais je peux le faire cette après-midi avec mon hub USB/SD, mais d’après ce que je vois dans les questions posées sur le produit sur amazon, un acheteur confirme déjà qu’on peut brancher un lecteur CF :

    https://www.amazon.fr/ask/questions/asin/B00T93Y6V8/15/ref=ask_ql_psf_ql_hza

    —-
    Question : Peut-on relier un lecteur de carte mémoire au port USB afin de lire une compact flash ?

    Réponse : Oui cela fonctionne très bien chez moi, le lecteur est reconnu comme espace de stockage comme si c’était une clef usb ou un Hdd

    Par senpai92 le 9 mai 2017
    —-

    Sur amazon.com, une autre réponse confirmant la possibilité d’utilisation d’un hub usb avec plusieurs matériels connectés :

    https://www.amazon.com/ask/questions/asin/B016ZWS9ZE/5/ref=ask_ql_psf_ql_hza?isAnswered=true

    —-
    Question: Can you attach a usb hub to this (with usb thumb drives inserted) and copy files from a thumb drive to other thumb drives in the usb hub?

    Answer: Yes, you can. I used a 4-port USB hub with two external hard drives with varying degrees of success (battery-life issues). Be aware that the write/transfer speeds are fairly slow and your controlling device has to be present throughout the transfer.

    By Jonathan Li on April 8, 2017
    —-

    Sur amazon.co.uk, une autre question du même type réponde :

    https://www.amazon.co.uk/ask/questions/asin/B00TI3WQJS/7/ref=ask_ql_psf_ql_hza

    —-
    Question: Multiple usb devices at once, can you use a usb hub to share between the usb devices?

    Answer: Yes, you can.

    By Sunvalleytek-UK SELLER on 24 August 2015
    —-

    Donc en gros c’est techniquement faisable mais ça risque de pomper la batterie plus rapidement qu’avec un seul matériel, logique en soi ^^ … Mais il y a une fiche micro-usb sur le côté pour alimenter la batterie et la recharger.

    Je teste ça tout à l’heure et vous tient au courant ;-).

    Bonne journée,

    Matt.

  39. Refonte de l’article pour tenir compte des retours des lecteurs et des nouveautés technologiques.

  40. Bonjour et merci pour cet article très instructif.
    Pour ma part, je voulais opter pour la solution suivante : un connecteur OTG qui lit les Cartes SD couplé à une tablette qui devait renvoyer en direct les fichiers sur un stockage cloud. Je pars dans quelques jours et je suis en train de faire des essais grandeur nature.
    Voila mon souci : j’ai 400 photos sur ma carte SD et Lorsque je sélectionne le tout pour copier, j’ai un message qui m’informe que le nombre limite de fichiers transférables en 1 fois est de 100. Je me vois donc obligé de sélectionner 1 à 1 les 100 premières photos, de les transférer, puis répéter 4 fois cette opération pour transférer la carte entière. C’est évidemment long et fastidieux et compromet mon idée qui était d’utiliser les temps morts à l’hôtel (piscine, restaurant, etc…) pour laisser « mouliner » la sauvegarde sans m’en occuper. Donc à votre avis, y aurait-il un moyen simple de contourner cette limite de 100 fichiers ? Je pense à un gestionnaire de fichiers type ASTRO mais je sais pas si cela va changer quelque chose ? Qu’en pensez-vous ?

    • Bonjour, personnellement je suis sous Android (je suppose que vous aussi car vous parlez de l’application Astro qui, à ma connaissance, n’existe que sous Android) et je n’ai jamais eu de limitation du nombre de fichiers copiés, même avec l’application native « Mes fichiers » que j’ai eu sur mes smartphones Samsung. Je ne pense donc pas que la limitation vienne du système Android.

      Quelle application vous renvoie ce message ? L’application de gestion des fichiers (une application spécifique à votre marque de téléphone) ou bien l’application liée au service Cloud ?

      En particulier dans le premier cas, ce serait en effet une bonne idée de tester une application comme Astro File Manager qui permet la synchronisation à des espaces de stockage Cloud.

Laisser un commentaire