Accueil » Actualité » Comparaison du Tamron 150-600 mm avec le Sigma 150-600 mm

Comparaison du Tamron 150-600 mm avec le Sigma 150-600 mm

Tamron a dégainé le premier avec son téléobjectif 150-600 mm SP F/5-6.3 Di VC USD mais Sigma vient de répliquer avec une focale équivalente : le Sigma 150-600 mm F/5-6.3 DG OS HSM.
Une, ou plutôt, pour être précis, 2 déclinaisons du nouveau Sigma 150-600 mm :

  • une version « Sports » (S) haut de gamme (à 1900 €) visant les professionnels avec une formule optique de haut vol (24 lentilles pour 16 groupes).
  • une version « Contemporary » (C), avec une formule optique un peu moins poussée, cette version est vendue moins chère (au 25/03/2015, le prix tourne autour de 1350 €). D’autre part l’objectif est moins volumineux (dimensions comparable à celles du Tamron) que son grand frère.

Que ce soit chez Sigma ou chez Tamron, les derniers nés des 2 marques ont pas mal d’arguments en commun pour plaire : grande plage de focale jusqu’à 600 mm, formule optique soignée, motorisation ultrasonique, stabilisation, tropicalisation (résistance aux intempéries)… beaucoup de points communs et quelques caractéristiques distinctives comme le montre le tableau comparatif qui suit.

Attention, cet article compare les caractéristiques et fonctionnalités du Tamron première génération avec les objectifs Sigma. Si vous cherchez des informations sur le nouveau Tamron 150-600 mm G2 (seconde génération) et à le comparer avec l’ancienne version du Tamron ou avec les objectifs Sigma, alors je vous invite à lire les articles suivants :

Chacun ayant des besoins en rapport avec sa pratique photographique et son budget, le plus simple pour faciliter un choix raisonné est de vous donner toutes les caractéristiques objectives sous la forme d’un tableau comparatif entre le Tamron et le Sigma 150-600 mm. Ce tableau se veut le plus complet possible. Il vous permet de rapidement voir les points communs et les différences entre le Tamron 150-600 mm et les 2 versions du Sigma 150-600 mm (une seule colonne est utilisée pour le Sigma, mais s’il existe des différences entre la version Sports et Contemporary, elles sont précisées).

Comme pour les autres comparatifs déjà effectués sur ce site, une codification de mise en avant des différences et similitudes a été utilisée :

  • S’il n’y a aucune différence entre les 2 objectifs, les 2 colonnes sont fusionnées.
  • Les différences jugées suffisamment importantes entre les 2 objectifs ont été mises en exergue par des couleurs :
    • Le vert marque un point positif, une différence significative positive par rapport à l’autre modèle.
    • A l’inverse, le rouge met en avant une insuffisance, une différence importante pouvant être gênante par rapport à l’autre modèle.
    • Lorsque sur la même ligne, il y a sur un modèle du rouge et sur l’autre du vert, la différence est jugée particulièrement importante.
Attention, ce système de mise en valeur par les couleurs n’est qu’une appréciation très personnelle en lien avec ma pratique photographique. Certains pourront juger une différence comme minime et sans importance alors que d’autres jugeront la même différence comme essentielle…

Tableau comparatif Tamron 150-600 mm Vs Sigma 150-600 mm

Les différences connues entre le Sigma version  « Sports » et version « Contemporary » sont précisées dans le tableau.

ModèleTAMRON 150-600 mm SP F/5-6.3 Di VC USDSIGMA 150-600 mm F/5-6.3 DG OS HSM
Date de sortieJanvier 2014Octobre 2014
MontureCanon, Nikon, Sony (1)Version Sports : Sigma, Canon, Nikon
Version Contemporary : idem + Sony
Format maximal capteur24 x 36 mm
Plage focale150-600 mm
Plage focale sur APS-C coef 1,5 / 1,6 (Canon)225-900 mm / 240-960 mm
Rapport de grandissement1:5 (0.2x)
Ouvertures maximalesf/5-6.3
Ouvertures minimalesf/32-40f/22 à courte focale (ouverture minimale longue focale non communiquée)
Formule optique20 lentilles, 13 groupesVersion Sports : 24 lentilles, 16 groupes
Version Contemporary : 20 lentilles, 14 groupes
Nombre de lamelles du diaphragme9
AutofocusOui, moteur USD (Ultrasonic Silent Drive)Oui, moteur HSM (Hyper-Sonic Motor)
Retouche manuelle de point (AF enclenché)OuiOui
Autofocus débrayable (focus manuel)Oui : sélecteur AF/MFOui : AF/MF et le nouveau mode MO (manuel override)  qui permet de passer du mode automatique au mode manuel dès l’activation de la bague de mise au point (2)
Distance minimale de mise au point2,7 mVersion Sports : 2,6 m
Version Contemporary : 2,8 m
Sélecteur de plages de distance de mise au pointOui positions « Full » (2,7 m à l’infini) et « 15 m – infini »Oui positions « Full » (2,6 m à l’infini), « 10 m – infini » ou « 2,6 m – 10 m »
Echelle des distancesOui
Echelle de profondeur de champNon
StabilisationOui, système VC (Vibration Compensation)Oui, système OS (Optical Stabilizer)
Stabilisation débrayableOui (sélecteur VC : OFF/ON)Oui (sélecteur OS : OFF/1/2)
Mode spécifique de stabilisation pour les filésNon (3)Oui : mode 2
Système de verrouillage du zoomOui (sélecteur « LOCK ») à 150 mm uniquement (pour éviter l’allongement involontaire du fût de l’objectif)Oui, à toutes les focales (sélecteur « LOCK »)
Système rapide pour passer du mode paysage au mode portraitOuiOui, crans cliquables tous les 90°
Diamètre du filtre95 mmVersion Sports : 105 mm
Version Contemporary : 95 mm
Rotation élément avantNon
Objectif de longueur fixeNon
Longueur minimale25,78 cmVersion Sports : 29,02 cm
Version Contemporary : 26 cm
Diamètre10,56 cmVersion Sports : 12,1 cm
Version Contemporary : 10,5 cm
Poids objectif seul / Poids avec pare-soleil1,95 Kg / 2,07 KgVersion Sports : 2,86 Kg / 3,2 Kg
Version Contemporary : 1,93 Kg
TropicalisationOuiVersion Sports : Oui
Version Contemporary : Non, uniquement monture et lentille frontale
Couleurnoir
AccessoiresPare-soleil, collier de pied, bouchonPare-soleil, collier de pied, bouchon, sangle d’épaule
Compatibilité avec les multiplicateurs de focale de la marqueNon, pas de multiplicateurs Tamron compatibles avec cet objectif.
Les nouveaux multiplicateurs de focale Tamron, sortis en octobre 2016, sont compatibles uniquement avec le nouveau Tamron 150-600 mm G2 (seconde génération).
Oui avec les nouveaux téléconvertisseurs Sigma
– TC-1401 (1.4x) : mise au point manuelle sauf pour les boîtiers autorisant l’AF à f/8 (risque d’AF capricieux avec peu de luminosité/contraste)
– TC-2001 (2x) : pas d’autofocus, mise au point manuelle.
Firmware de l’objectif réglableNonOui, avec dock USB (4) vendu séparément (environ 50 €)
– mise à jour du firmware
– microréglages précis de l’autofocus
– réglage de la retouche manuelle de la mise au point
Réglages personnalisésNonOui, sélecteur OFF, C1, C2 personnalisable avec le dock USB (4)
– plage de recherche de l’autofocus,
– réglage de la vitesse de l’autofocus
– réglage de la stabilisation
PrixPrix conseillé (au lancement) : 1400 €
Prix constaté début février 2016 : 970 € (1000 € en monture Sony)
Prix version Sports : prix conseillé 1900 € (prix constaté début février 2016 : 1700 €).
Prix version Contemporary : 1070 € (prix moyen constaté début février 2016).
Lieu de fabricationChineJapon
Garantie constructeur5 ans (5) / 10 ans en Suisse3 ans
Liens e-commerce AmazonTamron 150-600 mm
monture Canon
monture Nikon
monture Sony A
Sigma 150-600mm Contemporary
monture Canon
monture Nikon
Sigma 150-600mm Sports
monture Canon
monture Nikon
Téléconvertisseur Sigma TC-1401 (1.4x)
pour objectif Canon
pour objectif Nikon
pour objectif Sigma
Téléconvertisseur Sigma TC-2001 (2x)
pour objectif Canon
pour objectif Nikon
pour objectif Sigma
Liens e-commerce MissNumeriqueTamron 150-600mm
monture Canon
monture Nikon
monture Sony A
Sigma 150-600mm Contemporary
monture Canon
monture Nikon
monture Sigma
Sigma 150-600mm Sports
monture Canon
monture Nikon
monture Sigma
Téléconvertisseur Sigma TC-1401 (1.4x)
pour objectif Canon
pour objectif Nikon
pour objectif Sigma
Téléconvertisseur Sigma TC-2001 (2x)
pour objectif Canon
pour objectif Nikon
pour objectif Sigma

(1) Monture : Pour la monture Sony, l’ objectif Tamron n’a pas la stabilisation car elle est intégrée au boîtier (le terme « VC » ne figure donc pas dans l’intitulé du produit).

(2) Autofocus débrayable (focus manuel) : le mode MO (manuel override) peut être intéressant avec l’autofocus en mode continu (ce qui est souvent le cas pour les photos réalisées avec ce type de focale). Si un élément vient interférer dans la mise au point (par exemple une branche sur laquelle accroche l’autofocus) vous pouvez rapidement ajuster manuellement la mise au point.

(3) Une mise à jour de firmware (a priori datant d’avant mai 2015) permet maintenant de laisser la stabilisation activée lors d’un filé. Vous pourrez trouver plus d’informations ici : commentaire sur la mise à jour de firmware du Tamron 150-600mm (notamment les numéros de série disposant ou non de ce firmware).

(4) Firmware de l’objectif et réglages personnalisés : Pour en savoir plus sur le fonctionnement, les possibilités et limites du dock USB, vous pouvez consulter l’article suivant : Le dock USB Sigma pour régler les objectifs.

(5) Concernant la garantie constructeur de 5 ans chez Tamron :

  • L’achat doit avoir été effectué chez un vendeur domicilié en Union Européenne ou dans l’un des pays suivants : Andorre, Gibraltar, Islande, Norvège, Turquie ou Ukraine.
  • L’objectif doit être enregistré dans les deux mois suivant la date d’achat.
  • La garantie de 5 ans est valable uniquement pour le premier acheteur (la garantie n’est pas transmissible).

Points forts et faibles du Sigma 150-600 mm par rapport au Tamron

Le Sigma 150-600 mm F/5-6.3 DG OS HSM Version Sports, s’il présente la même plage focale et les mêmes ouvertures minimales que son concurrent direct de chez Tamron, a des arguments supplémentaires pour séduire. Sans surprise, ces arguments se traduisent toutefois par un poids et un prix plus élevé.

Les liens présentés ici (Objectifs Tamron, Sigma Sports et Contemporary) amènent sur les fiches produits des montures Canon mais, sur la même page, vous pouvez directement passer à la monture des autres marques (Nikon et Sony pour Tamron et Nikon chez Sigma).

Les points forts

  • Formule optique a priori plus élaborée (des tests en laboratoires pourront sans doute départager les 2 optiques)
  • Des possibilités de réglages plus nombreux (Sélecteur de plages de distance de mise au point plus précis avec 3 choix possibles, des réglages personnalisables avec le dock usb)
  • Un mode de stabilisation spécifique aux filés (pas de mode spécifique pour son concurrent mais une mise à jour de firmware qui permet maintenant de laisser la stabilisation activée lors d’un filé)

Les points faibles (version Sports)

  • le poids (près de 1 kg en plus)
  • le prix (environ 600 à 800 € de plus)
  • la garantie moins longue (3 ans contre 5 ans pour Tamron)

La version Contemporary du Sigma 150-600 mm limite les inconvénients précédents (sauf la garantie) tout en gardant la plupart des avantages cités ci-dessus… si la qualité optique est à la hauteur, comme le prix est très proche de celui du Tamron, il va, à coup sûr, devenir un concurrent redoutable pour le Tamron 150-600 mm !

Les liens présentés dans cet article sont des liens affiliés. J’ai choisi de vous mettre directement ce type de liens pour 2 raisons :

  • Vous faire gagner du temps
  • Récupérer une petite commission : pour vous c’est transparent, vous ne payez pas plus cher et pour moi, si plusieurs personnes achètent par ces liens, cela finira par me rapporter un peu… une petite compensation par rapport au temps que je passe à vous préparer de bons articles 😉
▼ CET ARTICLE VOUS A PLU, DITES LE EN LE NOTANT :
►| Note moyenne de 3.6 /5 attribuée par 128 votant(s) |

À propos de : Hervé (LuzPhotos)

Hervé Drouet, photographe professionnel au pays basque, spécialiste formation photo et rédacteur du blog LuzPhotos.

121 commentaires

  1. A noter, une petite correction dans le tableau concernant la tropicalisation :
    Pour le Sigma version Contemporary, on ne peut pas vraiment parler de tropicalisation (dans la première version du tableau je n’avais pas fait de distinction entre les 2 versions).
    Selon Sigma, pour la version C :
    – Water and oil repellent coating on front glass element makes maintenance of the lens surface easier
    – Dust proof and splash proof mount
    Alors que pour la version Sport, Sigma parle de :
    – Water & oil repellent coating on the front and rear glass elements
    – Dust and splash-proof construction
    et il n’y a qu’à visionner cette vidéo pour constater que la version sport a vraiment été construite pour endurer les pires conditions climatiques !!!
    Sigma 150-600mm F5-6.3 DG OS HSM | SPORTS Dust and Splash Tests on Vimeo

  2. Merci Hervé pour ce comparatif très fouillé et bien fait comme tu en as l’habitude.
    Pourrais-tu dire brièvement comment fonctionne le dock et l’objectif, je suppose que si l’on peut mettre à jour le firmware de l’objectif, c’est pour qu’il soit reconnu par de futurs boitiers ?

    • Le dock USB Sigma est une station d’accueil qui permet de connecter un objectif Sigma (nouvelles gammes Contemporary, Art et Sport) avec son ordinateur. Un logiciel, fourni par Sigma, permet en effet de mettre à jour le firmware de l’objectif pour garantir sa compatibilité avec les futurs boîtiers reflex mais aussi d’effectuer des micro-réglages très précis (plus que ceux permis par les boîtiers). Sur les objectifs équipés d’un commutateur de modes personnalisés (bouton « Custom » avec choix OFF, C1 et C2), il est également possible de personnaliser la plage de recherche de l’autofocus, d’agir sur les réglages de la stabilisation et sur la vitesse de l’AF. Jusqu’ici ces modes personnalisés étaient présents sur le seul objectif « 120-300mm F2.8 DG OS HSM – Sports ». Avec le dernier Sigma 150-600 mm, le commutateur de modes personnalisés est présent sur la version Sport, mais aussi, c’est important de le souligner, sur la version Contemporary (à ma connaissance, le premier de cette gamme à proposer l’option).
      Suite à ta question, j’ai complété le tableau pour être plus précis sur ce sujet et également écrit un article qui parle en détail de ce dock USB : Le dock USB Sigma pour régler les objectifs

  3. « mode de stabilisation spécifique aux filés » manquant sur le Tamron, … je ne pense pas que ce soit un défaut, il vaut mieux une focale plus courte pour les filés à ma connaissance, donc non, cela ne manque pas à mon Tamron 150-600, de même que la MAP de 2,6 à 10m qui n’est pas le but premier de ce caillou.
    Ah si, un petit défaut quand même pour le Tamron (mais aussi le Sigma) : pas de sacoche dans la boite :-/

    • – Oui dommage pour l’absence de sacoche chez Tamron et Sigma. C’est un plus toujours appréciable pour protéger/transporter son matériel.
      – Concernant les filés : c’est vrai qu’un filé sera plus facile à réaliser avec une plus courte focale (par rapport au flou de bougé du photographe), mais dans certains cas, selon la taille du sujet et/ou la distance de prise de vue, seule une longue focale pourra faire l’affaire (pour le cadrage). A mon sens le filé reste plus un choix artistique : il est intéressant pour donner une impression de vitesse : avoir un sujet net sur un fond flou avec des lignes qui suivent le sens du déplacement de l’appareil… et pourquoi pas faire ce choix, même pour un sujet éloigné ou petit… A mon avis, c’est justement sur des filés avec longues focales qu’une stabilisation efficace devient vite primordiale !
      – Pour les plages de distances de mise au point, en fait tout dépend de sa position par rapport au sujet, donc du contexte et des sujets photographiés. Je pars du principe que plus il y a de possibilités et de choix, mieux c’est (je sais, on en veut toujours plus !). Par exemple la plage « 2,6m – 10 m » du Sigma pourrait servir lors d’un affût où l’on sait qu’un petit oiseau devrait se poser dans une zone prédéfinie à moins de 10 m : dans ce cas pas besoin que l’AF de l’objectif aille scruter l’horizon…
      Après, tu as raison, ce sont des détails qui auront une importance plus ou moins grande selon sa pratique photo et le Tamron reste un très bon objectif !!! 😉

  4. Bonjour, il est vraiment étonnant de voir les différences tarifaires sur le Tamron, aujourd’hui Amazon le présente à 1136€, hier à 1399€, demain vraisemblablement de nouveau au prix initial : soit 263€ de différence une sacré somme déjà ,mais il y a mieux, un site chinois bien noté sur ebay, le vend à 888€!!! On ne sait plus comment interpréter ça. Pourrait il y avoir de la contre façon sur les objectifs ? la différence est énorme 511€ vis à vis du prix le plus cher, de quoi acheter un 10-22mm. Celui ci me tente mais j’hésite encore, l’arrivée du Sigma 150-600 ?? ou bien faut il craquer de suite avec ce prix défiant toute concurrence ? Telle est la question ?

    • Personnellement, de manière générale, je me méfie des offres trop alléchantes beaucoup trop basses par rapport au prix du marché français (là je ne parle pas du prix Amazon mais du vendeur chez Ebay). Lors d’un achat important, il faut aussi penser aux problèmes que l’on peut rencontrer et aux recours possibles (coûts cachés, frais de douane, colis qui n’arrive pas ou arrive endommagé, garanties, service après vente…). Tamron parle d’ailleurs de ce qu’on appelle les « importations grises » sur cette page : http://www.tamron.eu/fr/services/importations-grises/. Les risques sont très bien expliqués.
      Pour les variations de prix chez Amazon, malheureusement je n’ai pas plus d’explications que celles avancées dans un commentaire précédent sur un autre article.
      Sinon, dans votre situation, je pense que j’essayerai d’être patient pour voir de plus près la concurrence… en espérant que si je me décide finalement pour le Tamron, le prix sera à nouveau (ou toujours) raisonnable au moment de l’achat… mais cela n’engage que moi 😉

    • Attention à 888€ c’est un prix HT

  5. Un petit ajout dans le tableau concernant la possibilité d’ajouter ou non un multiplicateur de focale pour ceux qui en veulent toujours plus !
    Pour s’amuser, voici les focales résultantes avec les téléconvertisseurs :
    – Avec un multiplicateur 1,4x
    sur plein format : 210-840 mm
    sur APS-C (coef. 1,5) : 315-1260 mm
    sur APS-C Canon (coef. 1,6) : 336-1344 mm
    – Avec un multiplicateur 2x
    sur plein format : 300-1200 mm
    sur APS-C (coef. 1,5) : 450-1800 mm
    sur APS-C Canon (coef. 1,6) : 480-1920 mm

    • Bonjour,
      est-ce que le convertisseur 2x Canon est compatible avec le Tamron ?

      • Non, le doubleur Canon n’est pas compatible avec le Tamron 150-600mm. J’ai même vérifié à l’instant au cas où : il y a une incompatibilité physique (impossibilité de les assembler). Idem pour le multiplicateur Canon 1,4x évidemment.

        • Merci Hervé, il existe des convertisseurs compatibles ?

          • J’ai fait quelques recherches : à priori s’il y a un espoir, je pense que c’est du côté des téléconvertisseurs de marque KENKO ou même SIGMA à monture Canon (à ma connaissance Tamron n’en propose pas dans son catalogue actuel).
            Par contre, je sais qu’il y a parfois des problèmes de reconnaissance des optiques notamment avec les récents firmwares Canon (qui prennent en comptent leurs propres multiplicateurs série III). Donc attention…
            Malgré tout, sur des forums en anglais, j’ai pu constater que certains avaient fait marcher la combinaison 5D mark III + Kenko DGX Pro300 1.4 + Tarmon 150-600 mm. Par contre dans ce témoignage, l’ouverture affichée dans le viseur était à 00, mais l’écran LCD du haut de l’appareil affichait la bonne info. Il n’était pas précisé si les EXIF étaient ok et tenaient bien compte du multiplicateur. De plus l’AF fonctionnait très mal.
            Pour un autre la même combinaison donnait une erreur 01 (communication défectueuse entre l’appareil et l’objectif). Pour un autre encore, la même combinaison avec un Sigma 1,4 à la place du Kenko 1,4 a fonctionné (mais je n’ai pas plus de détails).
            Bref cela ressemble un peu à la loterie…
            Dans tous les cas, ne pas oublier, qu’avec la perte de luminosité, vous risquez d’avoir au mieux un AF apathique, au pire pas d’AF du tout, et aussi une perte de piqué plus ou moins importante…

  6. Bonjour,

    J’aurais quelques questions,

    Je suis allé a mon magasin photo, je dispose d’un appareil sony a monture E vu que le Tamron pour sony ne dispose pas de la stabilisation optique, j’ai décider d’essayer grâce a un adaptateur canon AF/EF -> Sony E-mount.

    Mais c’est pas correctement compatible, l’AF saute tout le temps ou est difficile a reconnaitre, au contraire, la Stabilisation optique elle est parfaitement reconnue. Donc quand le AF est reconnu, il peine déjà énormément et en plus il lâche en cours de route est est plus reconnu. Je voulais donc savoir si quelqu’un avais pu tester le Sigma pour Canon sur un Sony avec un adaptateur (ou éventuellement savoir si l’objectif pour Sony dispose d’un Stabilisateur ou si il as été retiré comme chez Tamron)

    Cordialement.

    Etienne

    • Bonjour Etienne,
      Pour ma part je ne sais pas si le type de montage que tu décris peut marcher mais je n’y crois pas trop… les automatismes et les mélanges entre marques n’ont jamais fait bon ménage… Si quelqu’un lit ces commentaires et qu’il a déjà essayé, qu’il n’hésite pas à répondre à Etienne !
      Par contre pour le Sigma en monture Sony (attention seulement en version Contemporary), à ma connaissance, il est bien stabilisé (OS) comme l’est aussi le 50-500mm par exemple. Il faudra par contre choisir entre la stabilisation du boîtier Sony et celle de l’objectif (avec l’avantage de pouvoir visualiser la stabilisation dans le viseur pour cette dernière).

      • Salut,

        Alors dans ce cas le mieux serais de faire Sigma -> Sony E en utilisant l’adaptateur LEA2/LEA4 pour passer de monture A a monture E (de plus je disposerais du focus rapide grâce a la technologie du miroir translucide de l’adaptateur)

        Je sais que tout les objectifs de marque Sony a monture A sont normalement compatible avec n’importe quel appareil a monture E me semble-il

        Vu que l’objectif est un Sigma, après, il fraudais en être sur, je vais pas me hasarder a acheter pour 2000.- de matériel et ne pas pouvoir l’utiliser ^^.

        Pour info j’utilise une NEX-EA50 (oui c’est une caméra d’épaule mais je m’en sert aussi pour mes photos ayant un capteur APS-C et un obturateur mécanique) Donc hier j’ai pris un objectif canon (ancien) AF 28-80 et il marche tres bien avec l’adaptateur, j’ai aussi testé au magasin avec un 100-400 de chez canon et ça marchais aussi très bien

        • Bon visiblement il y a quand même des associations entre marques qui fonctionnent bien, bonne nouvelle, je remballe mes a priori !
          Sinon d’accord avec ta conclusion, je pense en effet qu’un Sigma 150-600 Contemporary avec un adaptateur devrait parfaitement fonctionner.
          Dans tous les cas, vu les sommes en jeu, tu as raison, il faut vraiment tester avant tout investissement !!!

    • Je peux donner un peu de retour par rapport à ça. Je n’ai pas de Sigma ou de Tamron 150-600mm. En revanche j’ai un Tamron 70-200 mais la version simple et non pas la version USD. Sur Nex 6 avec la-ea2, pas d’autofocus. En revanche mon Tamron 200-500mm avec le la-ea2 sur le nex 6, j’ai l’autofocus. Le 150-600 étant comme le 200-500, cela doit donc fonctionner très bien

  7. Oui effectivement. Pour ceux qui veulent tester leurs adaptateur, le mieux est d’aller au magasin photo pro près de chez vous et de demander au vendeur de pouvoir le tester avec mon appareil, ils ont toujours des modèles qui trainent en vitrine, et si vous chercher du low cost, chez moi le vendeur a des bacs en plastiques avec pleins de vieux objectifs qui trainent, de ce fait j’en suis sortit avec mon objectif canon AF a 20.- . donc la photo low cost c’est possible avec du vieux matos (par contre faut pas s’attendre a une vitesse d’AF rapide pour des anciens objectifs, après ya encore les plus ancien en manuel, disons que avec tout mes adaptateurs, je peut fixer a peu près n’importe quel objectif sur mon appareil (en autofocus seulement les canon) en manuel je peut quasi tout mettre. ca permet de s’amuser avec de vieux objectifs dérisoire sans se ruiner. d’ailleurs demain je vais aller récupérer le vieil objectif a miroir 500mm (un neuf de marque low cost en manuel c’est minimum 300.- la je l’aurai pour 20 alors je profite) en fait quand tu chope des adaptateurs et que tu as un appareil sur lequel les monter, c’est fou ce que toutes ces vieilleries d’occasion dans les magasins photos devienne intéressante XD

    Enfin bref, pour revenir au sujet, si quelqu’un a pu tester le Sigma 150-600 Contemporary sur une appareil sony monture e avec un adaptateur LEA2 ou LEA4 dites le moi (ou si vous avez la possibilité de le tester ça me serais très utile) le magasin ou je vai n’as hélas que le Tamron en réserve pour le moment.

  8. Bonjour, le dernier Chasseur d’images du mois fait l’essai du Sigma version sport. Hormis quelques avantages de choix d’autofocus et de réglages logiciels, le Sigma du point de vue résultats DXo ne semble pas surclasser le Tamron (courbes à l’appui). Ils semblent très très proche mais pour l’instant n’ayant rien lu sur la version contemporary, le meilleur rapport qualité prix reste à Tamron.

  9. Ce coup ci j’ai craqué, il est commandé ! à 1080€ c’est de loin la plus basse offre jamais vue chez Amazon. Il est possible qu’il diminue encore dans le courant de 2015 et j’aurais pu attendre le Sigma contemporary mais bon … je vous donnerai mon sentiment.

  10. A noter qu’en Suisse, le Tamron bénéficie d’une garantie de… 10 ans! C’est aussi un argument.

    • Merci Alexandre pour l’info ! Je ne savais pas, je pensais que la garantie était la même pour tous les pays européens.
      Ils ont de la chance nos amis suisses !
      Je viens d’aller voir sur le site Europe de Tamron pour s’enregistrer et bénéficier de la garantie 5 ans, il est en effet précisé pour la Suisse :
      « Pour les clients domiciliés en Suisse, tous les objectifs importés par le distributeur officiel Perrot Image SA bénéficient automatiquement d’une garantie de 10 ans.
      L’enregistrement n’est donc pas possible pour les clients domiciliés en Suisse.»
      A noter aussi pour être complet, cette fois-ci pas dans le bon sens, la Croatie ne semble pas bénéficier de la garantie 5 ans (à voir avec le revendeur ou le distributeur agréé).
      J’ai complété le tableau et j’en ai aussi profité pour donner quelques précisions sur cette garantie 5 ans Tamron (voir la note 4 en bas du tableau).

      • Merci du retour et, par ailleurs, de toutes les infos présentes dans tes articles. Celui sur les feux d’artifice m’a notamment appris plein de choses.

        Je vis en Suisse et ai acquis ce Tamron récemment (je confirme que c’est effectivement un excellent rapport qualité-prix). Je pense que la situation est différente ici car la Suisse n’est pas un pays européen dans le sens où elle ne fait pas partie de l’Union européenne.

        Au moment de l’achat, j’ai pris garde à la boutique: beaucoup de boutiques en ligne suisses proposent cet objectif, mais de loin pas toutes avec cette garantie de 10 ans, ce qui veut dire qu’elles se fournissent ailleurs que chez le revendeur officiel.

        En Suisse, avec la garantie de 10 ans, on le trouve actuellement à 935 euros.

        • Et bien, bravo pour la Suisse : prix et garantie imbattables ! Merci pour les précisions et ton retour sur le blog (ça fait plaisir et ça encourage !)

          • Au niveau de la garantie, la carte SSC proposée par l’importateur officiel Sigma en Suisse et divers revendeurs donne droit à une garantie de services à vie incluant gratuitement le nettoyage, le réglage et la mise à jour électronique jusqu’à une fois par année. Pour un objectif destiné à être utilisé à l’extérieur, c’est un avantage indéniable.

          • Merci pour cette précision !
            Oui c’est un super service (encore une exclue suisse !). Attention, comme vous l’avez précisé, il faut bien comprendre que cette carte SSC-noir (Sigma Super Class) donne une garantie de SERVICE à vie (ce n’est pas la garantie de l’objectif qui est à vie) 🙂

  11. Bonjour, je viens de recevoir le Tamron 150-600 et de suite j’ai testé. Je pense avoir fait un bon achat, le piqué est bon et c’est ce que j’espérais en premier, bien que les photos ont été faites en shootant les toits voisins par un temps exécrablement gris et pluvieux, ce qui n’est pas idéal. Ce que je voudrais poser comme question concerne la conversion FF vers APS-C. Mon boitier est le Canon 70D et donc le rapport de grandissement est donné pour 1,6. Hors quand je lis les caractéristiques des images, pour le zoom à 600 mm converti au FF je découvre 946 mm, alors que je devrais lire 960 mm. Y a t-il une explication ? Merci.

    • Oui je confirme le coefficient de conversion de 1,6 (Canon). Par contre pour ma part, dans Lightroom, le logiciel que j’utilise pour le développement de mes photos, la distance focale indiquée est celle de l’objectif sans prise en compte du coefficient. Par exemple pour mon 7D (APS-C) avec le Tamron 150-600 mm, dans les EXIF du fichier, si je suis à ma focale maxi, la distance focale indiquée est bien de 600 mm. Idem pour le logiciel de Canon DPP, le champ « Focale » a bien 600 mm même sur un APS-C. Dans les 2 cas je n’ai pas de champ représentant la notion de focale équivalente.
      Après certains logiciels essaient d’afficher d’autres informations mais elle ne sont pas toujours fiables loin de là : par exemple, je me suis amusé à regarder ce que m’affiche le logiciel Picasa à la focale maxi (photo du 7D à 600 mm): le champ « longueur focale » m’indique bien 600 mm par contre le champ intitulé « Longueur focale d’un film 35 mm » m’indique 6076,08 !!! chercher l’erreur !
      Bref, pour moi il ne faut pas attacher d’importance aux champs extrapolés (on ne sait pas trop comment) à partir des données EXIF de base.
      Par curiosité, quel est le logiciel qui vous donne ce chiffre de 946 mm ?

  12. Merci Hervé, effectivement c’est bien avec Picasa que j’obtiens ces infos, et j’utilise aussi Lithroom. J’ai même téléchargé des images raw du site focus numérique (test de l’objectif) et là aussi le logiciel montre des lacunes de fiabilité car avec un 5DM3+Tamron 150-600 Picasa affiche à 600:546 mm. en fait pour les 6 photos présentées il y a chaque fois un écart inférieur. Ça doit être dû au fait que le logiciel n’est pas ce qu’on peut appeler un outils « pro » mais un bon utilitaire. Si vous avez des informations complémentaires je vous lirais avec plaisir.
    Merci

  13. Pardon rectification pour la photo à 600mm Picasa affiche 583 mm et non pas 546 mm (désolé). Pour tout dire voilà les mesures affichées avec différentes photos présentées sur le site Focus num.
    150 : 146 mm
    191 : 186 mm
    300 : 292 mm
    400 : 389 mm
    500 : 486 mm
    600 : 583 mm

    • En effet j’ai bien les mêmes chiffres que ceux que vous avez dans Picasa : avec mon 5D3 et le Tamron, j’ai vérifié avec une photo RAW à 150 mm et une autre à 600 mm, dans le champ « Longueur focale d’un film 35 mm » j’ai aussi 146 et 583 mm (le chiffre plus que farfelu de 6076 avait été obtenu avec un fichier jpg issu d’un export Lightroom en gardant les métadonnées..).
      A priori, j’ai trouvé, à quelques chose près, le calcul que Picasa fait (j’ai juste un écart d’un mm environ). Je pense qu’il calcul son propre coefficient à partir d’une donnée erronée : pour le 5D3 il y a un champ « Largeur CCD » de 37,1 alors qu’en réalité la largeur du capteur est bien de 36 mm (plein format). Il multiplie la focale réelle, exemple 600 mm, par 36/37,1 soit 582,21 (il doit y avoir un système d’arrondi qui donne 583). Idem pour un APS-C : par exemple avec mon 7D à 600 mm Picasa me donne un équivalent de 938 mm, pour ce boîtier il a une largeur CCD de 23 mm (en réalité c’est 22,3 mm selon Canon, ce qui donne un coefficient de 36/22,3=1,614 arrondi à 1,6). Picasa lui fait 600 x 36/23 = 939,13 mm (on est pas loin des 938 qu’il donne). Bref, à mon avis, l’info d’équivalence de Picasa est à oublier…

  14. Je vois la patte du professionnel, merci pour ces explications particulièrement instructives.
    Je pensais bien à un problème de calibrage, mais vous l’avez démontré.
    Au plaisir..

  15. Je corrobore vos résultats c’est exactement cela. Le 70D a un capteur APS-C un peu différent de celui du 7D ou bien encore du 700D. Le capteur fait 22,5 * 15 mm. Picasa affiche une largeur CCD de 22.8 mm, d’où les résultats tronqués. Je pinaille mais ce genre de résultats me sautent aux yeux immédiatement. Encore merci Hervé.

  16. Bonjour, je viens de nouveau vous demander conseil. Je viens de remarquer que lorsque je tourne la bague de zoom du Tamron 150-600 monté sur le 70D je ressens un léger « toc » venant de la jointure appareil/objectif. En effet cette bague étant un peu ferme et vu le poids du cailloux, il y a une légère rotation de l’objectif pendant le mouvement du zoom dans un sens comme dans l’autre, rotation infime mais ressentie et donc désagréable. j’ai testé avec mon 10-22 mm EFS Canon qui est un objectif de la marque et fabriqué pour les APSC, la liaison est ferme et ne bouge pas ! mais là avec le gros zoom, effectivement il a un petit jeu et ça m’embête. Je ne sais si je dois voir avec le SAV, ou bien laisser comme ça ?
    Merci

    • A mon sens rien d’inquiétant : j’ai également un très léger jeu avec mon Tamron 150-600 (sans doute moins d’un mm mais suffisamment pour sentir qu’il y en a un) : il se ressent en effet plus facilement sur des objectifs lourds et si la bague est un peu dure. Il existe plus ou moins sur quasiment tous les couples boîtiers-objectifs. Je l’avais déjà senti sans aucune conséquence sur des objectifs un peu lourds comme mon Canon 70-200 f/2,8. En tout cas si le jeu est minime cela ne sera pas source de mauvaise photos ou de mauvaise connexion entre objectif et boîtier.
      Après je n’ai pas votre objectif sous la main et je ne sais pas si le jeu que vous avez est plus important que celui que j’ai…
      Si cela vous inquiète, peut-être pourriez-vous aller dans un magasin, tester un autre Tamron 150-600 mm avec votre boitier pour voir si vous avez le même jeu ou non…

  17. Mon objectif et tonber deux fois en panne a la suite il a 6 mois la maison q il le repar dit que je le force en le mont ans votre avis Mercie

    • Bonsoir, pourriez-vous être plus précis dans votre demande pour que j’essaie de vous aider ?
      Je suppose que vous parlez du Tamron 150-600 mm. Quand vous dites qu’il est tombé en panne, quel symptôme aviez-vous ? y avait-t-il un message d’erreur, sur quel boîtier l’utilisez-vous ? L’avez-vous déjà renvoyé à un SAV (j’ai cru comprendre que oui), si oui qu’ont-ils dit très précisément…

      • Bonjour, le boîtier est un nikon d7000 . Le tamron 150 600 est tombe 2 fois en panne sans messages d erreur. Tout est bloqué. Le boîtier affiche f/0 et il n y a plus d automatismes. Autofocus et stab. Le sav m’a dit que c’est en le montant sur le boîtier que l’objectif a été forcé. Résultat contacteur a changé. On me conseille aussi de ne pas tenir l’ensemble par le boîtier mais par le collier de l’objo. Ou carrément de le monter et de ne plus le toucher. Mais comment faire avec mes autres objectifs? Lol.
        Voila le problème. Pour l’instant après changement des contacteurs de l’objo rien a signaler. Pourvu que ça dure.

        • Merci Laurent pour les précisions. Le conseil du SAV pour la tenue de l’ensemble boîtier-objectif est en effet très important. Habituellement les gros objectif lourds sont livrés avec un collier de pied (c’est le cas des objectifs Tamron et Sigma 150-600mm). Lorsque l’objectif est lourd, en position horizontale (lors d’une prise de vue) il ne faut surtout pas tenir l’ensemble uniquement par le boîtier sinon l’objectif va faire levier et risque en effet d’endommager les bagues de contacts… Bien sûr, le conseil reste valable aussi avec un trépied ou un monopode : il ne faudra surtout pas fixer l’ensemble sur le boîtier mais sur le pied de l’objectif (c’est aussi un conseil de bon sens puisque la fixation sera plus proche du point d’équilibre de l’ensemble et cela facilitera donc les manipulations).

  18. Bonjour, je suis arrivé sur ce site en cherchant des comparaisons sur Sigma et Tamron 150 600. Merci Hervé pour ces commentaires. J’en profite pour donner une précision sur une demande de Pierre concernant le 70D et la conversion du capteur par rapport au 24 36. autant que je m’en souvienne, c’est la diagonale du capteur qu’il faut prendre en compte. La diagonale du 24 36 est 43,27, celle du D70 avec capteur 22,3 14,9 est 26,82.
    La conversion théorique est donc 43,27 / 26,82, soit 1,6132. C’est vrai que ce n’est pas une grosse différence avec ton commentaire du 12 décembre, car le rapport 36/24 et 26,82/14.9 est sensiblement le même. Mais je pense qu’il ne faut pas prendre 36/22,3, mais bien la diagonale du capteur.
    Ceci étant écrit, et qui n’apporte pas grand chose je l’avoue, j’ai hâte d’essayer le Tamron 150 600.
    Bonnes photos à tous pour 2015

    • Merci Christian pour ces précisions. Tout à fait d’accord avec toi ! Après, normalement quand le rapport entre capteur est le même (ici 1.5), on peut éviter de passer par le théorème de Pythagore (diagonale) et simplifier. Dans notre cas, en réalité le rapport est pas tout à fait le même. Avec les mesures données par Canon 22,3/14,9 : le rapport fait exactement 1,496644295 et non 1,5… donc en effet, dans ce cas, nous avons une petite différence entre le calcul par la diagonale et le calcul par les côtés (à partir du 3ème chiffre après la virgule : 1,610 pour le petit côté ou 1,613 pour le grand contre 1,613 avec la diagonale).
      Mais bon, nous sommes d’accord, on s’amuse à chipoter 😉

  19. Merci pour ta réponse Hervé. Mais oui nous sommes d’accord. En fait, je me suis amusé à recalculer ( merci Pythagore) car j’avais en mémoire 1,58 de rapport pour le canon, je ne sais pas pourquoi d’ailleurs. Donc j’ai bien fait de vérifier. Les petits oiseaux n’ont plus qu’à bien se tenir, car je serais maintenant un peu plus près d’eux que je ne le pensais. Ravi d’avoir trouvé ton site. A bientôt de te lire.

  20. Bonjour,
    Merci et bravo pour ce comparatif.
    Concernant la remarque de Pierre sur le « jeu » au niveau de la baïonnette de fixation entre le tamron et l’APN, c’est tout à fait normal. J’ai le même constat. Il faut savoir que sans ce léger jeu, l’objectif serait très difficile à monter et le risque de détérioration d’une ou des deux baïonnettes (sur l’objectif ou sur le boitier) serait très important.

  21. attention aux magasins du net qui vendent à prix hors concurrence….j’ai demandé à Tamron France pour les 5 ans de garantie …hors les optiques venant de l’étranger ne sont pas garanti par Tamron uniquement la garantie du magasin !!! ils envoient la liste des magasins où cette garantie de 5 ans sera appliqué , sur simple demande !

  22. Le 22/01/2015, sortie d’une nouvelle version du firmware pour le Sigma 150-600mm Sports. Le mode 2 de stabilisation (mode adapté aux filés) a été optimisé pour la réalisation de filés à l’horizontale mais aussi à la verticale et en diagonale.

  23. Salut,

    Alors j’ai acheté Le Tamron 150-600, alors il semblerais que j’aie des problème avec l’AF qui est pas totalement net (j’ai des images parfaitement nette en MF mais en AF impossible, il y as toujours un léger flou), je sais que les microréglage servent pour ce genre de truc, mais si je le règle pour une certaine longueur de focale, cela ne risque pas d’être plus valable pour une autres longueur ?

    Sinon je serai obliger de faire régler ça par des pro ou dans le pire des cas retour en magasin.

    • Bonjour,

      – Oui tout à fait, les microréglages peuvent corriger des petites erreurs de front ou back focus (mise au point un peu en avant ou en arrière du point visé). Selon les marques et boîtiers, il y a souvent un seul réglage possible même pour les zooms : donc en effet le réglage pourra très bien convenir pour une focale donnée et moins pour les autres. Généralement dans ce cas, on va plutôt chercher à corriger en priorité la focale la plus utilisée. A priori pour le 150-600mm ce sera la focale 600mm qui sera réglée (c’est cette longue focale qui a généralement déclenchée l’achat 🙂 ). Avec un peu de chance, ce réglage améliorera aussi la plage focale restante. Parfois, il pourra être nécessaire de trouver un compromis entre les deux pour améliorer la focale maximale sans trop compromettre la mise au point de la focale minimale.
      Le mieux, dans ce cas, est d’avoir la possibilité de faire un réglage pour la focale mini et la focale maxi comme sur certains boîtier Canon (par exemple je peux le faire sur mon 5D mk III, par le menu « Micro-ajustement de l’AF »). A ma connaissance, Nikon ne le fait pas (une seule valeur de correction possible dans le menu « Réglage précis de l’AF »).
      Sinon, le top dans ce genre de problématique c’est le système de Sigma qui avec le dock USB Sigma (vendu séparément) permet de régler avec une très grande précision (différentes distances et focales) certains de ces objectifs ; mais là on est hors sujet puisque nous parlons ici du Tamron 150-600mm.

      – Si par contre vous n’êtes pas à l’aise avec les microréglages (ce n’est pas vraiment compliqué en soi, mais cela demande de la méthode, du temps et de la minutie pour que la correction ne soit, au final, pas pire que le problème d’origine…) : dans la mesure où l’objectif est sous garantie, il serait peut être intéressant de se tourner vers le SAV pour voir ce qu’il propose dans ce genre de cas.

  24. Bonjour, merci pour la réponse, en fait j’ai aussi un Sigma 70-200 APO F2.8 et j’ai aussi le même problème de netteté, vu que mes 2 objectif ont les même problème, je pense contacter le SAV pour les faire regler, et si cela ne me conviens pas, retour au magasin.

  25. Alors, je suis passé au magasin, on a fait des tests et rien vu d’anormal, en plus les test que j’ai effectué, les photos étaient nette. Je suis sortit prendre des pigeons immobiles, et certaines des photos (alors que l’AF était bon) sont pas nette au bon endroit ou ne sont pas nette du tout, mais apparemment, cela ne me le fait pas sur chaque photo . Du fait que j’ai un objectif non Sony en passant par un adaptateur, difficile a dire si le problème viens d’un mauvais réglage de l’objectif ou moteur AF, que cela viens de l’adaptateur du fait qu’il ait son propre système de AF ou qu’il gère mal, etc… je testerais bien une bague LA-EA3 sans le miroir translucide (du coup vu que mon appareil a un système AF hybride cela devrais jouer) mais j’ai pas envie de l’acheter pour rien, faudra que je trouve quelqu’un qui a cette bague

    Comme bon exemple de loupée, cette photo:
    http://www.casimages.com/i/150304081115447027.jpg

    L’AF as été fait sur le pigeon et verrouillé en vert, pourtant, c’est le sol qui est net.

    J’ai mis toutes les photos dans une archive sur mediafire, comme vous pouvez le voir, pas mal de photo sont troubles, pourtant j’étais assis sur un bac et les pigeons immobiles et l’AF as bien été fait sur eux, donc l’AF se fait pas au bon endroit même si je sélectionne sur AF centré.

    http://www.mediafire.com/download/4idvvvviiwo7pfn/pigeons.zip

    En gros, a part le SAV et prendre 2x plus de photo en agressant le bouton AF, je ne sais pas quoi faire

  26. Une petite mise à jour concernant le prix du Sigma 150-600mm Contemporary qui est maintenant connu.
    Il est en vente ou pré-vente dans différents e-commerces à un prix qui tourne aux alentour de 1350 €.

  27. Bonsoir, j’ai le sigma 120-400 pour un Nikon 7100.
    Je voulais éventuellement acheté le 150-600, est-ce que cela vaut la peine de faire l’achat pour ce boitier ?
    Que choisir ? Sigma ou Tamron ? Je fais beaucoup de photos de match de hockey et kitesurf.
    Seriez-vous m’aider à faire un choix ?
    Merci d’avance.
    Caroline

    • Bonjour, voici quelques pistes de réflexion :

      Tout d’abord, il faut être conscient que ces objectifs 150-600mm donneront de meilleurs résultats sur un capteur plein format que sur un capteur APS-C.
      Pour parler de ce que je connais : j’utilise rarement mon Tamron 150-600mm avec mon Canon 7D (APS-C de 18 MPix) car je trouve le piqué un peu décevant par rapport à ce que je peux avoir avec mon 5D mark III (plein format de 22,3 MPix et boîtier plus récent que le 7D). Cette impression se retrouve sur les mesures de sites comme dxomark : le Tamron 150-600mm associé au Canon 5D mk III a un score Sharpness (piqué) de 14 ; ce score passe à 6 avec le 7D…
      Dommage sur ce site, pas encore de mesures concernant le Tamron en monture Nikon ni de mesures pour le Sigma 150-600 (même en monture Canon).
      Mais la tendance sera la même ; Comme elle l’est d’ailleurs pour votre objectif Sigma 120-400 mm :
      Avec le Canon 5D mkIII score de 13 ; sur APS-C : avec le 7D score de 7, avec un 70D (boîtier plus récent de 20MPix) score de 9
      Chez Nikon sur un D800 score de 12, sur votre appareil D7100 (24 MPix) score de 7.
      Bref, tout ça pour dire que répondre à la question « est-ce que cela vaut la peine de faire l’achat pour ce boitier ? » dépend beaucoup des exigences de qualité de chacun, à quel niveau on met la barre… Par contre, au vu de la bonne presse que les objectifs 150-600mm Tamron et Sigma Sport ont (je n’ai pas pris connaissance de mesures sur la version Sigma Contemporary), je ne pense pas trop m’avancer en disant que la qualité des images devraient être au moins comparables à ce que vous pouvez obtenir avec votre actuel 120-400mm.

      Par contre vous allez encore perdre un peu en luminosité par rapport à votre Sigma 120-400mm F4.5-5.6 : avec les 150-600mm les ouvertures maximales sont F/5-6.3. Je ne sais pas comment se comporte votre AF avec votre objectif actuel mais la légère perte de lumière ne devrait pas arranger les choses (surtout pour des photos de sport en intérieur où vous allez manquer de lumière).
      Après entre Tamron et Sigma (version sport)… Je trouve que dans son test sur le Sigma 150-600mm Sport, la revue Chasseur d’Images (n°369) résume bien : « il est plus lourd, plus encombrant, plus cher et légèrement meilleur que le concurrent » (le Tamron). Les tests optiques sont excellents pour les 2 même s’il semble que le Sigma est un léger avantage. Si vous n’avez pas un budget très élevé et aimez faire de la photo à main levée, le Tamron est fait pour vous. Le Tamron et le Sigma Sport sont assez facilement départageables mais il serait intéressant d’avoir des tests optiques sur le Sigma Contemporary (poids et prix très proche du Tamron).

      Autre petit point (déjà indiqué dans l’article), les filés semblent être assez difficiles à réaliser avec le Tamron. De l’aveu du fabricant, il est d’ailleur préférable de désactiver la stabilisation. Donc si vous aimez faire des filés, le Sigma devrait être plus adapté (mode de stabilisation spécifique).

      Dans tous les cas, il ne faut pas oublier qu’une focale de 600 mm sur APS-C va devenir un 900mm (chez Nikon) : autant dire que la maîtrise de la bête ne pardonne aucune erreur, le moindre micro-tremblement se répercute directement… cela demande de la pratique et de la persévérance !

      En espérant vous avoir un peu aidé.

    • Caroline de Halleux

      Ok, mille merciiisss pour vos conseils. Je vais essayer de tester le Tamron cette semaine et attendre la sortie du sigma contemporary pour bien pouvoir comparer les deux.

  28. Bonjour à tous, je commandé le zoom Sigma 150-600mm Sport depuis deux mois, je ne sais pas quand je le reçois, il faut avoir de la patience.
    Je vu que sur le site http://www.sigma-romandie.ch/4564/290333.html, que pour la Suisse le zoom est livré avec :
    Complet avec Etui complet, Pare-soleil métallique avec étui, bouchon arrière, courroie, ainsi que la carte de service et de garantie à vie « SSC » pour le marché « Switzlerand Regulary Imported ».
    Si je comprends bien avec la série 150-600mm Sport de Sigma acheté en suisse il y a une garantie à vie ??

    • Attention, comme précisé dans un des commentaires plus haut, la carte SSC (Sigma Super Class) donne une garantie de SERVICE à vie (a priori droit au nettoyage, réglage et mise à jour électronique gratuitement jusqu’à une fois par an ; c’est déjà pas mal !). Bref, ce n’est pas la garantie de l’objectif qui est à vie… ce serait trop beau 🙂

  29. Merci pour la réponse.
    Mais étant donné qu’il me semble une chose curieuse, j’ai écrit à Sigma Romandie et voici la réponse:

    Bonjour,
    Si votre Sigma est “swiss Regulary Imported” il bénéficie d’une carte de service à vie de votre objectif et donc d’une garantie complète tant que les pièces sont disponibles, ce qui veut dire entre 10 et 20 ans suivant les pièces concernées et les objectifs concernés …
    Ce service est donné que par l’importateur Suisse et de part ce fait une exclusivité “Suisse”.
    La garantie internationale elle ne donne qu’une seule année de garantie. En Allemagne et en France par exemple, l’importateur donne 3 ans de garantie.
    Attention aux sites internet Suisse, la majorité pratiquent le marché gris et achètent leur matériel “un peu partout”… Si un site est “swiss Regulary Imported”, cela doit être mentionné spécifiquement. Attention également à pas mal de sites internet qui refusent les retour en cas de mauvais choix à la commande au niveau monture.
    Le 150-600 reste encore difficile à livrer de part des pré-commandes toujours en grande quantités, et des livraisons qui ne couvrent pas le tout. Si vous ne l’avez pas encore acheté, il faudra patienter. Certains de nos marchands ont des livraisons prioritaires lors de chaque arrivage, si vous êtes pressés, des marchands comme Photo Grancy ou EuroPhoto Puig par exemple, peuvent vous livrer relativement rapidement.

    À disposition, meilleures salutations
    Ott+Wyss AG – Zofingen
    Sigma Switzerland

    • Merci beaucoup pour ces précisions ! J’avais interprété de manière restrictive ce que j’avais lu sur la page suivante :
      http://www.sigma-romandie.ch/4861.html
      Cette page parle d’une « carte de service à vie » et j’en avais déduit, visiblement à tort, que cela se limitait au service et non à la garantie.
      Voilà ce qui est écrit : « La société Ott + Wyss AG, en tant que représentant de SIGMA général pour la Suisse, vous offre avec le SSC-noir SIGMA, une carte de service à vie et des services de garantie sur tous les objectifs SIGMA. » D’autre part, il est précisé « cette carte vous donne droit gratuitement 1 fois par année au nettoyage et au contrôle, y compris après réglage ou mise à jour. »
      La réponse que vous avez eu indique que cela s’applique aussi à la garantie tant que les pièces pour les réparations sont disponibles. Franchement génial !
      Ils ont beaucoup de chance les photographes suisses 🙂
      Après, il faudrait savoir plus précisément ce qui entre dans la garantie ou non. Si il y a des restrictions clairement définies.

  30. Bonjour,
    Canon, Nikon … Question de novice par curiosité !
    Pour éviter revente et nouvel achat, est il envisageable de faire faire la modification pour passer de monture Canon à Nikon (ou le contraire) le cas écheant ? Si oui, quel prix environ ? qui ferait cela ?
    Merci

    • Très bonne question ! A ma connaissance Tamron ne le fait pas. Par contre, suite au lancement de ses nouvelles lignes de produits (Art, Contemporary, Sports), Sigma propose (depuis septembre 2013) un nouveau service de changement de monture. Une super idée de leur part ! Un petit vent de liberté pour les photographes qui se retrouvent parfois malgré eux mariés à une marque !
      Les objectifs Sigma 150-600mm F5-6.3 Contemporary et Sport sont parfaitement éligibles à ce service.
      Le tarif pour les téléobjectifs est de 325 € port compris (la manipulation se fait dans une usine au Japon).
      Vous trouverez plus d’informations en suivant le lien suivant :
      http://www.sigma-photo.fr/derni%C3%A8res-info/toutes-les-actualit%C3%A9s/Exclusif-Nouveau-service-de-changement-de-monture-art329.aspx
      Après, avant de payer la prestation, pour être très pragmatique, il faudra peut-être en effet se poser la question du prix de revente de l’ancien objectif pour financer un neuf avec une nouvelle monture. Si le prix d’occasion + le prix de la prestation est proche du neuf, a priori, autant acheter un neuf…
      Il n’en reste pas moins que je trouve que Sigma a eu une très bonne initiative ! 🙂

  31. Merci pour ces infos … effectivement c’est innovateur !
    Pendant qu’on y est, quelles sont les marques connues proposant également ce service ?
    Merci.

  32. bjr voila je recherche un objo puissant car je fait beaucoup de photographie de haute vitesse du genre meeting aérien sport mécanique donc faut être extrêmement réactif j ai un 60d canon est 50d j hésite entre le tamron 150 600 et le modèle sport de chez sigma en 150 600mm lequel faut t il que je craque bien sur je sais qu il est cher le modèle sigma mais je veux faire de la belle photographie et pas a avoir a galérer avec mon objo merci pour votre aide précieuse cordialement

    • Les 2 objectifs 150-600mm présentent les mêmes ouvertures et il y a de fortes chances que la réactivité de l’AF du Tamron et du Sigma se valent. Côté filé (notamment pour les sports mécaniques) sans doute un petit avantage pour le Sigma même si Tamron a sortie une mise à jour de son firmware pour corriger le problème de départ (le Sigma a un mode de stabilisation spécifique).
      En cas de décalage de mise au point, il faudra se contenter des réglages du boîtier (a priori micro-réglages AF présents sur le 50D, pas sur le 60D) pour le Tamron alors que le Sigma pourra être réglé très précisément avec le dock usb (à acheter en plus). Côté piqué les 2 sont très proches, avec a priori un très léger avantage pour le Sigma. Attention toutefois, les 2 objectifs donneront le meilleur sur des pleins formats et seront en retrait sur les capteurs APS-C. A 600mm, la focale est équivalente à 960mm… autant dire qu’il y aura certainement des loupés.
      Personnellement, malgré les petits plus du Sigma Sport, si c’était à refaire, encore aujourd’hui je pense que j’achèterai à nouveau le Tamron qui est plus compact, léger et maniable et moins cher, mais ce n’est que mon avis.
      L’idéal serait bien sûr de pouvoir les prendre en mains avec son propre boîtier et de les tester en magasin pour pouvoir les comparer (appréhender l’ergonomie, le poids, la réactivité de l’AF…) mais selon les villes pas toujours facile de trouver un magasin proposant les 2…

  33. Bonjour,
    Pensez-vous que le tamron 150/600 soit utilisable sur un D300s ?
    Mon boitier n’a que 8.000 déclenchements et je ne suis pas intéressé par les nouveaux D7100/D7200.

    J’attends gentiment la sortie du D400.

    Merci à vous

  34. Petite mise à jour des prix du Tamron 150-600 et des prix du sigma 150-600 Contemporary / Sport à fin octobre 2015.

  35. Bonjour,
    Je suis débutante et je viens de me faire plaisir en achetant le canon 70 D pour remplacer le bridge SX 50 HS de la même marque au zoom assez extraordinaire, qui me permettait de faire des photos d’oiseaux (entre autres, magnifiques) bref.

    Je me demandais si le Tamron 150-600 ou le Sigma étaient compatible avec mon Reflex et si je pourrais me rapprocher autant ..

    Et si oui, lequel : Tamron ou Sigma ?
    Je ne voudrai pas regretter mon achat

    • Bonjour Marie-Pierre,

      oui le 70D est parfaitement compatible : avec le coefficient de conversion de 1.6, cela donne un équivalent 960mm.
      Malgré cette longue focale, on est encore assez loin de ce que vous pouviez avoir avec votre bridge Canon SX 50 HS avec sa focale de 4,3 à 215 mm qui donnait un équivalent plein format de 24mm à 1200mm ! Avantage pour les petits capteurs pour l’encombrement et la longueur focale…
      Par contre avec un capteur de 20.2 Mpx contre 12,1 Mpx pour le bridge, il sera possible de recadrer en gardant encore des images de bonnes dimensions en pixels. Et là où l’autofocus du bridge devait peiner, celui du reflex devrait être plus réactif. En plus d’un AF plus réactif qui permettra de faire plus de sujet en mouvement (même si cela reste un exercice pas facile), le reflex devrait aussi présenter un meilleur piqué et une meilleure montée en sensibilité.

      Après, à savoir quelle focale choisir entre le Tamron et le Sigma 150-600mm, le tableau est justement là pour aider à faire ce choix pas évident. Pour ma part, pour quelqu’un qui vient du monde du bridge, au vu de l’encombrement et du prix de Sigma version Sport j’aurais tendance à ne pas retenir ce dernier. Il serait je pense plus raisonnable d’hésiter entre le Tamron et le Sigma Comtemporary qui sont des objectifs 150-600mm qui peuvent encore se manipuler à main levée même si l’utilisation d’un trépied est fortement conseillé pour moins se fatiguer et gagner en stabilité… les performances optiques semblent très proches ; prix plus bas et garantie plus longue pour le Tamron ; dock USB et mode filé pour le Sigma…

  36. Merci pour votre réponse rapide.
    Nous sommes arrivés à la même conclusion concernant le Sigma. Je crois que vais prendre le Comtemporary. Le poids du S me faisait un peu peur.
    Mais aussi parce qu’il est compatible avec des téléconvertisseurs qui me permettraient de me rapprocher encore plus de ce que j’avais, chose impossible avec le Tamron semble t’il.

    Maintenant il faut que je sache si mon boîtier est capable d’assurer la mise au point dans ces circonstances.

    En tout cas, merci à vous.

    • Normalement vous n’aurez pas d’AF même avec un téléconvertisseur 1,4 (et encore moins avec un doubleur de focale) car le 70D n’autorise pas l’AF à f/8 comme certains boîtiers plus haut de gamme. Sachant que, à mon avis, pour des photos de qualité il est préférable de chercher à s’approcher de son sujet plutôt que d’ajouter un téléconvertisseur… oui, je sais plus facile à dire qu’à faire 🙂

  37. bonjour : serrais t il disponible en monture pentax ?

    • Dès le début et encore maintenant pour le 150-600mm, Tamron ne parle que de montures pour Nikon, Canon et Sony (site officiel, catalogue objectif, mode d’emploi du Tamron 150-600mm…).
      Il n’y a aucune communication laissant à penser qu’il pourrait y avoir un jour un 150-600mm en monture Pentax… Donc très peu d’espoir du côté Tamron.

      Et côté Sigma, pas mieux… il y a bien eu une rumeur début 2015 laissant penser à un Sigma 150-600mm à monture Pentax, au moins dans la version Contemporary, mais cette rumeur s’est finalement révélée fausse. Pas de chance pour les photographes de chez Pentax, jusqu’ici la logique de part de marché l’emporte…

  38. En effet le Sigma S est trés lourd, quel type de trepied utiliseriez vous?

    • Avant même de parler du trépied, pour ma part, je choisirai dans un premier temps la rotule qui devra aller dessus : selon moi, le système de stabilisation idéal pour une optique lourde et imposante reste sans conteste la rotule pendulaire (qui devra être choisie pour supporter votre boîtier et votre optique la plus lourde en tenant compte d’éventuels achats futurs si vous avez déjà des idées à ce niveau). Avec ce genre de rotules, une fois le point d’équilibre trouvé, le poids se fera complétement oublier ; un régal !
      Je parle d’abord de la rotule car ensuite le choix du trépied en découlera en grande partie : en effet il faudra ensuite prendre un trépied capable de supporter à la fois boîtier + optique + rotule pendulaire (avec si possible une marge pour gagner encore un peu en stabilité et prévoir d’éventuels achats futurs). A mon avis, il faut aborder le choix d’une rotule et d’un trépied comme un vrai investissement, au même titre qu’une optique car c’est du matériel qui vous suivra pendant des années.

  39. Petites mises à jour du tableau de comparaison des Tamron et Sigma 150-600mm : précisions sur le systèmes de verrouillage des zooms, note sur l’absence de stabilisation spécifique au filé sur le Tamron (mais la modification du firmware à ce sujet), mise à jour des prix constatés début février.

  40. bonjour,
    je fais beaucoup de photos de monuments, en insistant sur des détails architecturaux précis (détails de frises, de scupltures, fresques, chapiteaux etc) en intérieur comme en extérieur. j’ai actuellement un canon 60D et un objectif 18/200. je me demande s’il est pertinent d’acheter un 150/600, d’autant que je redoute le résultat en photo d’intérieur étant donné la perte en luminosité.
    qu’en pensez-vous ?

    • Oui clairement la faible ouverture sera un handicap si vous voulez faire des photos à main levée en intérieur… la solution serait d’utiliser un trépied, s’il est autorisé : dans ce cas vous ne serez pas obligé de monter en iso et vous garderez une excellente qualité. Mais dans ce cas, en plus du poids et de l’encombrement, il faut oublier la discrétion… entre le 150-600mm et, en plus, le trépied, on est loin de la discrétion que l’on peut avoir avec un 18-200mm 😉

  41. merci pour cette réponse rapide. bravo pour la qualité du site.

  42. bonjour,
    j ai un canon eos 1 d mark III et je veux acheter un 150-600 sigma ou tamron cela est il un bon compromis pour faire de l animalier ? cdlt eric

    • Je trouve intéressant le capteur APS-H de ce boîtier (le coefficient de 1,3 nous donnera un 195-780mm) mais même si c’est un boîtier pro avec un capteur plus grand qu’un APS-C, il commence à dater un peu (2007) et, a priori, côté piqué ses performances devraient être proches de celles du 7D première génération (capteur APS-C) si j’en crois les mesures DXO faites sur le Tamron 150-600mm. Ce qui est pas mal, mais ce sera assez loin des performances que l’on peut avoir avec un plein format récent (dans ce domaine, tout dépend de votre niveau d’exigence).

      La faible montée en iso du boîtier risque aussi d’être un peu handicapante car les objectifs sont assez peu lumineux (f/5-6.3) et en photo animalière, on a souvent besoin de monter en vitesse avec des conditions lumineuses non optimales (sous-bois, début et fin de journée…).

      Enfin, la définition de « seulement » 10 millions de pixels du boîtier peut aussi poser problème : en animalier, il n’est pas rare de recadrer (faire un crop) en post-traitement… ici on sera vite limité si l’on souhaite ensuite faire un agrandissement de qualité.

      D’un autre côté, on dit souvent, à mon avis à juste titre, qu’en photographie l’investissement se fait plus sur les objectifs que sur les boîtiers : autrement dit, vous allez plus souvent changer de boîtiers que d’objectifs… selon moi, si vous aimez la photographie animalière l’achat d’un 150-600mm est un très bon achat qui vous suivra pendant des années, avec ce boîtier ou avec un prochain 🙂

  43. Merci de votre réponse rapide . j avais oublier de préciser que j ai aussi en boitier un 70d et 7d .

  44. Depuis le 11/03/2016 un nouveau firmware (micrologiciel interne) est disponible pour les objectifs Sigma 150-600mm Sports et Contemporary en montures Canon et Nikon.

    Il s’agit d’une mise à jour de l’algorithme de l’autofocus du moteur HSM : selon Sigma, la vitesse de l’autofocus devrait tout de même être augmentée de 20 à 50% en fonction des conditions de prise de vue.

    Pour rappel, chez Sigma, il est possible de faire vous même cette mise à jour grâce au Sigma USB Dock (vendu séparément).

  45. Au final avec un 7DMk2 lequel serait le meilleur des deux pour photos de toraumachie , surf, jet ski ..? faune , cyclisme

    • En fait, c’est toujours difficile de répondre à ce genre de question à votre place car chaque personne peut avoir des recherches et priorités différentes : c’est pourquoi j’ai tendance à faire des articles comparatifs avec le maximum d’informations pour aider chacun à faire le bon choix pour son cas spécifique.

      Je vais quand même essayer de vous donner quelques pistes :
      Que ce soit chez Sigma ou Tamron nous sommes dans les deux cas sur des focales très polyvalentes avec une bonne qualité optique qui conviendront parfaitement aux types de photos que vous évoquez (peut être un petit bémol sur la focale minimale de 150mm qui correspond à un 240mm en équivalent 24x36mm sur un Canon 7D : selon votre emplacement, peut-être que vous manquerez de recul pour les photos de tauromachie et cyclisme…).

      Si le prix est un critère important pour vous et/ou si vous souhaitez ne pas trop vous encombrer et pouvoir utiliser l’objectif sans forcément avoir un monopode ou un trépied, j’aurais tendance à éliminer le Sigma Sport qui pèse un kilo de plus que les autres 150-600mm qui font déjà 2 Kg (sur quelques heures de prise de vue, un kilo en plus peut vite faire la différence…).

      D’autre part comme vous parlez de photo de cyclisme, peut-être privilégier le Sigma 150-600mm qui a un mode adapté aux filés.

      J’espère que cela vous aidera un peu dans votre choix…

  46. Merci pour votre réponse …En fait j’ai déjà un Tamron 70-200 F2.8 [ limité à 200 pour faire des photos de cyclisme au vélodrome il faudrait le 300mm ] j’ai un Sigma 120-400 [ pas mal mais manque de luminosité et 120 de prés c’est trop long ..mais pour les photos de rugby c’est pas trop mal car on peu travailler a main levée mais il faut que j’arrive avec les deux EOS7D le 70-200 et le 120 -400 et pour le Surf ou le jet ski le 150-600 serait mieux car on a de la lumière .]
    Bref je pense que j’aurai du acheter un 70-300 canon 2.8 ou un 100-300 Sigma 2.8 et le 150-600 ? Sauf qu’au final le budget et le poids sont là ?

    C’est compliqué …

    • Oui la photo (comme dans de nombreux autres domaines d’ailleurs), c’est beaucoup de compromis (en tout cas avec un reflex) : choix du matériel lors de l’achat, au moment de faire une sortie photo, choix des réglages lors des prises de vue… pas simple tout ça !

  47. Bonjour, je suis équipé d’un Nikon D 3000, je suis tenté par le Tamron ou le Sigma 150/600, mais ce boitier est il approprié pour ces zoom, ou faut il acheter un nouveau boitier.
    Dans l’attente de votre avis d’expert.
    Bien cordialement.

    • Bonjour,

      les objectifs 150-600mm Sigma et Tamron seront compatibles avec votre boîtier Nikon D3000. Sur ce boîtier au format DX, les focales seront équivalentes à un 225-900 mm !

      Après, à la question de savoir s’il faut changer ou non de boîtier…
      Je vous conseille de lire 2 autres réponses qui, à mon avis, pourront apporter des éléments intéressants à votre réflexion :
      http://www.luzphotos.com/actu/tamron-150-600mm-vs-sigma-150-600mm#comment-364
      http://www.luzphotos.com/actu/tamron-150-600mm-vs-sigma-150-600mm#comment-1108

      Le D3000 date de 2009 et il y a eu pas mal de progrès de fait notamment en matière de haute sensibilité : avec des objectifs ayant des ouvertures restreintes comme les 150-600mm (F/5-6.3), je pense que vous allez vite vous trouver limité.
      D’autre part, sa « faible » définition (10 MP) risque aussi d’être handicapante pour des éventuels recadrages : avec des objectif peu lumineux, c’est souvent le collimateur central qui est privilégié (voire parfois, le seul à fonctionner) et un recadrage en post-production n’est pas rare…

      Je ne souhaite pas particulièrement pousser à la consommation mais si vous pensez acheter un 150-600mm, je pense (ce n’est que mon avis) que l’achat d’un autre boîtier devrait ensuite être envisagé…

  48. JEAN LOUP FOUCHER

    Bonjour,
    Merci de votre réponse experte, je changerai d’abord de boitier avant de passer à ce super zoom, en attendant je continu avec mon 70/300 mm de chez Sigma et son doubleur de focale.
    Bien cordialement.

  49. Bonsoir,
    J’ai lu avec attention vos différents commentaires mais la synthèse à faire est un peu trop technique pour moi. Je fais des meetings aériens, beaucoup de photos en mouvement et de suivi à main levée, avec un D80 à l’origine avec l’optique standard Nikor 18-135 3:5-5.6G ED DX. Plutôt satisfait de la luminosité et de la vitesse de l’AF, c’était un peu « court » en termes de zoom ….. Donc j’ai acquis un peu au hasard (en occasion) un 70-300 Sigma 1:4-5.6, j’ai été très déçu par le résultat, grossissement certes efficace mais AF super lent, et effectivement, sans stabilisation ….., pas mal de photos floues pour le shoot en rafale (retour 30 ans en arrière avant l’AF). Donc l’optique 150-600 attire mon attention, Sigma ou Tamron, je n’ai pas de religion mais lequel serait le plus efficace avec mon D80 ? Dois-je changer de boîtier ? Dans ce cas quid d’un D7100/7200 (un photographe me conseillait de rester au capteur APS-C) ? Merci pour le conseil

    • Comme vous faites du suivi à main levée, je pense qu’il est préférable d’exclure le Sigma 150-600mm Sports qui est particulièrement lourd.

      Dans la mesure où les objectifs Tamron et Sigma 150-600mm présentent les même ouvertures minimales, je pense que la réactivité de l’AF devrait être très proche. Si vous faites des filés, le Sigma contemporary devrait être un peu supérieur. L’idéal serait peut-être d’aller dans un grand magasin photo et d’essayer votre D80 avec l’un et l’autre pour vérifier que votre boîtier réagit correctement.

      S’il fallait choisir entre le D7000 et le D7100, j’aurais tendance à privilégier ce dernier car sa plage de détection d’AF va de -2 à +19 IL (contrairement au D7000 et D80 qui va de -1 à +19 IL) : avec un objectif déjà peu lumineux, je pense qu’il devrait donc mieux se comporter lorsqu’il y aura peu de lumière.

      Dernière petite remarque : si vous envisagez de changer de boîtier, je n’exclurai pas les boîtiers plein format qui donnent avec ces objectifs une meilleure qualité d’image que les APS-C. Sachant qu’un 300mm sur APS-C (équivalent à un 450mm en 24x36mm) semblait vous convenir au niveau focale, il n’y a aucune raison qu’un 150-600mm sur plein format ne fasse pas l’affaire (pour rappel, si vous mettez un 150-600mm sur un APS-C Nikon, ce sera équivalent à un 225-900 mm).

  50. Bonjour, avez vous des retours sur le couple canon 6d 150-600. Sigma ou tamron???

  51. julien duraffourd

    bonjours, je voudrais savoir si le tamron 150-600 est compatible avec un boitier d3200? cordialement.

    • Bonjour, oui le Tamron 150-600 est compatible avec le Nikon D3200 (capteur au format APS-C appelé « DX » chez Nikon). C’est en effet un objectif compatible avec les appareils photo reflex numériques plein format (sigle « Di » chez Tamron) et donc aussi avec les capteurs plus petits APS-C. La plage focale équivalente sera donc de 225 à 900 mm sur ce boîtier (autant dire que cela demandera un certain temps d’apprentissage pour exploiter les focales extrêmes…)

  52. Bonjour
    Merci pour votre travail, c’est un trésor de renseignements pour un débutant comme moi.

    Je reviens sur votre réponse à Marie-Pierre.
    Que voulez vous dire par « car le 70D n’autorise pas l’AF à f/8 »
    Il faudra faire la mise au point en manuel ?

    Merci
    Didier

    • Merci pour l’appréciation concernant le blog.

      Le 70D fonctionnera parfaitement avec un objectif 150-600mm (Tamron ou Sigma).

      Par contre, lorsqu’on ajoute un multiplicateur de focale, on perd encore en luminosité : – 1 IL pour un multiplicateur 1,4. Autrement dit, l’ouverture maxi de l’objectif qui est normalement de f/5,6 passe à f/8 avec le multiplicateur. Pour bien comprendre cette notion d’IL (indice de lumination), vous pouvez lire l’article L’indice d’exposition : un concept clé en photographie.
      Les collimateurs AF des appareils photos sont constitués de capteurs plus ou moins sensibles à la lumière : sur le Canon 70D, l’autofocus (AF) ne peut fonctionner qu’avec des objectifs (ou combinaison objectif + multiplicateur) présentant une ouverture maximale de f/5,6 (pour information, certains appareils un peu plus haut de gamme vont jusqu’à f/8).

      Donc pour résumer et faire simple :
      – 70D avec objectif 150-600mm seul = l’AF fonctionne
      – 70D avec 150-600mm + multiplicateur 1,4x = l’AF devient inopérant : la mise au point est manuelle.

  53. Un grand merci.
    Je comprends mieux et suis rassuré.

  54. Bonjour,

    Je vois que vous êtes un fin connaisseur du 150-600, je l’ai en ma possession depuis maintenant 1 semaine et j’en suis très déçu ! notamment pour la finesse des détails, je fait appel à vous car j’aimerais comprendre ce qui ne va pas avec l’objectif ou avec moi ?

    Quelques exemples pour comprendre, lors que je met tout en manuel avec l’ISO auto j’obtiens ce genre de photo :
    http://www.casimages.com/i/160918084048697965.jpg.html

    la qualité est exécrable j’ai donc pensé que le boitier montait un peu trop les ISO, j’ai donc passé également les iso en manuel :
    http://www.casimages.com/i/160918084046821584.jpg.html

    outre le fait que l’image soit trop foncé (rattrapable en poste traitement) la qualité reste encore à désirer, si l’on fait le moindre crop on voit aucun détail ! je suis surpris car ce n’est pas le cas de la plus part des crops que j’ai vu concernant le 150-600.

    Cependant lorsque l’on prend une photo plus rapproché du sujet, où l’on a pas besoin de cropé la qualité reste très bonne :
    http://www.casimages.com/i/160918084047890675.jpg.html

    Suis-je le seul à rencontrer ce soucis ? je ne peux pas faire de crop sur mes photos avec le 150-600 sinon la qualité est inexploitable !

    Merci pour votre aide,
    Denis,

    • Bonjour, une semaine, cela fait peu de temps pour essayer de maîtriser une focale de 900mm (600mm x coef 1,5 avec votre Nikon D7100 qui est au format DX, APS-C), surtout si vous n’avez pas ou peu d’expérience avec les très longues focales.
      Ce genre de focale demande beaucoup de pratique et de persévérance… d’autant plus sur un capteur assez petit avec une forte résolution : le moindre tremblement se répercutera impitoyablement sur la netteté. D’autre part, nous avons souvent la « mauvaise » habitude de regarder la netteté à 100% sur un écran d’ordinateur… ce qui équivaudrait à regarder un tirage immense à quelques centimètres…

      Je vous conseille déjà de vous exercer dans des conditions optimales pour voir ce que vous pouvez sortir de mieux avec votre combinaison Tamron 150-600/ Nikon D7100 :

      • Privilégiez, au moins dans un premier temps, des journées plutôt lumineuses (les 150-600mm de chez Tamron et Sigma sont peu lumineux… en contrepartie, ils sont assez peu encombrant et peu cher pour cette catégorie d’objectifs…). Cela vous permettra notamment d’avoir une vitesse plus élevée sans nécessairement avoir à trop compenser avec la sensibilité. N’hésitez pas à avoir une vitesse d’au moins 1/focale équivalente (au moins 1/1000s à 600mm, soit 900mm en équivalent 24×36). Quitte à voir ensuite si vous pouvez descendre un peu avec la stabilisation.

      • Optimisez votre stabilité avec un trépied adapté ou en vous appuyant sur un support avec la stabilisation optique activée.

      • Ayez aussi à l’esprit que plus votre sujet sera loin et plus vous aurez une perte de piqué inévitable à cause du voile atmosphérique (particules en suspension plus ou moins visibles et présente selon le temps). par exemple, si j’en crois les Exifs de vos photos les 2 premières on été prise à une distance d’environ 150m. Les plus belles photos animalières se font généralement en affût, assez proche du sujet.

      • Attention aussi, avec une focale de 600mm la profondeur de champ va être très réduite, donc il faudra bien maîtriser l’AF pour que la mise au point se fasse au bon endroit.

      Si vous shooter en JPEG, il pourrait peut être intéressant de voir si vous pouvez améliorer un peu la netteté en jouant finement sur l’accentuation (Picture Control) ou mieux, en faisant vos prise de vue en RAW, vous pourriez optimiser la netteté en post-traitement de manière plus subtile.

      Dans tous les cas, il est vrai que le piqué obtenu avec cet objectif Tamron 150-600mm (ou même avec un Sigma 150-600) sera toujours moins bon sur un boîtier à capteur APS-C que sur un plein format. Personnellement, j’avoue que maintenant je n’utilise mon Tamron que sur mon APN plein format (un Canon 5D mark III) car comparativement je suis assez déçu des résultats obtenus sur mon Canon 7D (mais si je n’avais pas eu de point de comparaison, j’aurais sans doute continué 🙂 )

  55. Bonjour,

    Les photos avec cet objectif sont toujours prisent avec un trépied, j’ai refait des essais aujourd’hui avec un vitesse plus élevé 1/1250 en moyenne toujours le même résultat et je shoot toujours en RAW.

    Je pense malheureusement que les raisons du mauvais piqué viennent des 2 points cités :
    – La distance du sujet = voile atmo
    – le boitier aps-c

    Le boitier sera mon futur investissement, pour la distance cela est assez difficile de se rapprocher d’oiseau au milieu d’un lac ;), je saurais donc à l’avenir qu’il y a une limite de distance maximum pour pouvoir prendre des photos. On parle souvent de la distance minimum, mais jamais de la distance maximum.

    Merci pour votre réponse, cela va m’éviter d’aller échanger l’objectif pour rien ^^.

    A bientôt

    • oui, pour la distance mini c’est simple, c’est une caractéristique de l’objectif ; par contre pour la distance « maxi », c’est beaucoup plus compliqué ! Ce sera très variable par rapport aux conditions atmosphériques et lumineuses et aux envies du photographe 🙂 et oui parfois, même si on sait que la photo sera moyenne, on préfère quand même rapporter une photo, même moyenne, plutôt que rien…

  56. Garnier Christian

    Bonjour,
    Je viens d’acheter un 150-600 Sigma Contemporary pour remplacer mon 120-400 Sigma.
    Je trouve que l’on ressens beaucoup moins l’effet de stabilisation sur ce 150-600. Avec le 120-400 j’avais la bonne impression que l’image ne bougeait plus et cela était bien agréable. J’ai peur d’être déçu. Rassurez moi.
    Merci
    Cordialement.
    Christian

    • Oui, cela ne me parait pas anormal, malgré le système de stabilisation, qu’il soit plus difficile de ne pas trembler à main lever avec une focale plus longue et plus lourde.

      Pour vous rassurer sur l’efficacité de la stabilisation, vous pouvez zoomer à main lever à 600mm avec et sans stabilisation en essayant de fixer un point précis (voire aussi faire quelques photos test). Vous allez vite constater que la stabilisation apporte vraiment une aide non négligeable même si ce n’est pas toujours suffisant…

  57. Bonjour et merci Hervé,
    J’ai réalisé quelques photos ce jour et je m’aperçois qu’en utilisant la focale 500 mm je n’ai pas de trop mauvais résultats comparé à mon ancien 400 mm. Entre le 120-400 et le 150-600 la stab reste tout de même très surprenante, car comme je vous le disais, avec l’ancien l’image était vraiment figée. Mais je pense que je vais m’adapter et je ne manquerai pas de vous faire part de la suite de mes résultats.
    Encore merci pour tous vos conseils.
    Cordialement

  58. Coucou Hervé.. encore merci pour ce comparatif qui répond à pas mal de mes questions..
    Pour ma part j »envisage le Sigma version sport (malgré le poids)…
    L’as-tu essayé ? De mémoire c’est le Tamron que tu as, de ton côté…?
    Un avis « de terrain » sur la version sport ??

    A très vite 😉

    • Oups, désolé Joëlle pour ma réponse tardive, ton commentaire était passé dans les indésirables (ne me demande pas pourquoi… les mystères des algorithmes informatiques…) et je viens seulement de le voir…

      Oui c’est le Tamron première génération que j’ai et je n’ai pas eu l’occasion de tester le Sigma version Sport sur le terrain.
      Par contre, je connais quelqu’un dans la région qui vend son Sigma 150-600 Sport. Je te contacte par mail.

Laisser un commentaire