Accueil » Actualité » Nouveau Nikon D850 Vs Nikon D810

Nouveau Nikon D850 Vs Nikon D810

Vous hésitez entre le tout nouveau Nikon D850 et l’ancien Nikon D810 ou bien vous voulez tout simplement en apprendre plus sur ce Nikon D850 qui vient de sortir… Qu’apporte le D850 par rapport au D810 ? Quelles sont les nouvelles caractéristiques et fonctionnalités du Nikon D850 ? Sont-elles nombreuses, importantes, indispensables pour vous ?

Cet article va vous aider à répondre à ces question et à faire le bon choix ! La partie la plus importante se présente sous la forme d’un grand tableau comparatif détaillé pour tout savoir ou presque sur les caractéristiques du nouveau Nikon D850 comparées à celles de son prédécesseur le Nikon D810. Ce tableau est ensuite suivie d’un petit comparatif des capteurs du D850 et D810 à partir des notes attribuées par le site DxO puis d’un résumé des améliorations et manques du nouveau Nikon D850.

Vidéo officielle de présentation du Nikon D850 :

Tableau des caractéristiques du Nikon D850 Vs Nikon D810

Comme pour les autres tableaux comparatifs de ce site, une codification met en avant les points communs et les différences :

  • S’il n’y a aucune différence entre les 2 appareils photo numérique (APN), les 2 colonnes sont fusionnées. De plus, si la fonctionnalité ou caractéristique est jugée particulièrement importante, elle sera indiquée en vert pour un point positif ou en rouge pour un point négatif.
  • Les différences jugées suffisamment importantes entre les 2 APN sont mises en avant par des couleurs :
    • Le vert marque un point positif, une différence significative positive par rapport à l’autre modèle d’appareil.
    • A l’inverse, le rouge met en avant un point négatif, une insuffisance, un manque, une différence pouvant être gênante par rapport à l’autre modèle.
    • Lorsque sur la même ligne, il y a sur un modèle du rouge et sur l’autre du vert, la différence est jugée particulièrement importante.
Attention, ce système de mise en valeur par les couleurs n’est qu’une appréciation très personnelle en lien avec ma pratique photographique. Certains pourront juger une différence comme minime et sans importance alors que d’autres jugeront la même différence comme essentielle…
Dans ce tableau, qui se veut le plus complet possible, la première colonne liste les caractéristiques et fonctionnalités, la deuxième colonne concerne l’ancien Nikon D810 et la dernière colonne, le tout nouveau Nikon D850.

APN

Nikon D810 Nikon D850
Date de sortie Juillet 2014 Septembre 2017
Prix 3200 € 3800 €
Type de photos Appareil photo polyvalent
Processeur(s) EXPEED 4 Processeur EXPEED 5
+ processeur dédié à l’AF

CAPTEUR

Nikon D810 Nikon D850
Type de capteur CMOS « classique » CMOS BSI (rétroéclairé)
Taille capteur 24 × 35,9 mm 23,9 × 35,9 mm
Nombre de pixels effectifs
(millions de pixels)
36,3 MP 45,7 MP
Filtre passe bas non

OBJECTIF

Nikon D810 Nikon D850
Monture objectifs (compatibilité) Monture AF
Compatible avec les objectifs DX : utilise la zone d’image DX 24 × 16mm (1,5×)
Distance focale Égale à celle de l’objectif (format FX)
1,5× la focale avec des objectifs à monture DX

IMAGE

Nikon D810 Nikon D850
Format des photos RAW (fichier NEF 12 ou 14 bits) ; JPEG ; TIFF
Ratio d’aspect par défaut 3:2
Dimensions maximales image (pixels) 7360 x 4912 px (36,2 MP) 8256 x 5504 (45,4 MP)
Recadrages – Les modes « crop »
(pixels / millions de pixels)
• 1,2 (format 30 x 20 mm) : 6144 x 4080 px (soit 25,07 MP)
• 1,5 (format DX 16 x 24 mm) : 4800 x 3200 px (soit 15,36 MP)
• 5:4 (format 30 x 24 mm) : 6144 x 4912 px (soit 30,18 MP)
Nikon D850 :
• 1,2 (format 30 x 20 mm) : 6880 x 4584 px (soit 31,54 MP)
• 1,5 (format DX 16 x 24 mm) : 5408 x 3600 px (soit 19,47 MP)
• 5:4 (format 30 x 24 mm) : 6880 x 5504 px (soit 37,87 MP)
• 1:1 (format 24 x 24 mm) : 5504 x 5504 px (soit 30,29 MP)
Traitement par lot de fichiers RAW Non (traitement RAW fichier par fichier) Oui, possibilité de créer depuis le menu Retouche du boîtier des images JPEG à partir de plusieurs fichiers RAW en une seule opération

VISEUR

Nikon D810 Nikon D850
Viseur • Type : Pentaprisme
• Couverture : 100 %
• Agrandissement : 0,7x
• Dégagement oculaire : 17 mm
• Réglage dioptrique : -3/+1 dioptries
• Type : Pentaprisme
• Couverture : 100 %
• Agrandissement : 0,75x
• Dégagement oculaire : 17 mm
• Réglage dioptrique : -3/+1 dioptries
Oculaire de viseur Oui (DK-17), empêche la formation de buée Oui (DK-17F), avec revêtement au fluor (repousse l’eau, la poussière et les saletés ; facilite le nettoyage)
Viseur : cadrage 4 facteurs de cadrage :
• 1,2x (30×20)
• 1,5x format DX (24×16)
• 5:4 (30×24)
• 1x format FX (36×24)
5 facteurs de cadrage :
• 1:1 (24×24)
• 1,2x (30×20)
• 1,5x format DX (24×16)
• 5:4 (30×24)
• 1x format FX (36×24)

VIDEO

Nikon D810 Nikon D850
Format(s) de fichiers MOV MOV / MP4
Format vidéo H.264 / MPEG-4 AVC
Format audio PCM linéaire PCM linéaire / AAC
Vidéo max : taille et cadence Full HD 1920 × 1080 pixels
60 | 50 | 30 | 25 | 24 im./s
• 3840 x 2160 (4K UHD) plein cadre (24×36) ou au format DX (24×16), débit 144 Mbits/s ; cadence 30p (progressif), 25p, 24p
• 1920 x 1080 (Full HD) : 60p, 50p, 30p, 25p, 24p
• 1280 x 720 (HD) : 60p, 50p
• 1920 x 1080 ralenti ; slow motion (Full HD) : 30p x4, 25p x4, 24p x5 (enregistrement 3 mn, lecture 12 ou 15 mn)
Vidéo accélérée (time-lapse) Non Oui, l’appareil prend automatiquement des photos selon l’intervalle défini puis assemble toutes les images pour créer une vidéo en accéléré (sans son)
Stabilisation électronique (en vidéo) Non Oui, réduction de vibration (VR) électronique en Full HD et HD (sauf full HD ralenti et 4K)
Focus peaking en mise au point manuelle Non Oui, fonction de « mise en relief » (terme utilisé par Nikon) qui permet de mettre en surbrillance les parties nettes de l’image pour une mise au point manuelle précise (disponible en Full HD et HD)
Microphone interne son vidéo Stéréo
Niveau d’enregistrement du son réglable manuellement Oui
Sortie vidéo HDMI Non compressée avec flux vidéo en 4:2:0 8 bits Non compressée avec flux vidéo en 4:2:2 10 bits
Prise microphone externe Oui, stéréo
Prise casque Oui, stéréo

MISE AU POINT

Nikon D810 Nikon D850
Collimateurs AF 51 points AF (avec 15 capteurs en croix ; ouverture f/8 prise en charge par 11 capteurs) 153 points AF (avec 99 capteurs en croix et 15 capteurs compatibles avec une ouverture de f/8),
dont 55 sélectionnables (35 capteurs en croix et 9 capteurs compatibles avec une ouverture de f/8)
Plage de fonctionnement AF (à 20°C et pour 100 ISO) -2 à 19 IL -4 à +20 IL
AF jusqu’à F8 Oui (prise en charge par 11 collimateurs) Oui (prise en charge par 15 collimateurs)
Micro-réglage AF
(réglage précis de l’AF)
+/- 20 niveaux jusqu’à 20 objectifs individuellement
Micro-réglages AF sur la focale mini et maxi d’un zoom Non
Micro-réglages AF assisté avec le Live View Non Oui, réglage automatisé par mesure de l’écart entre la mise au point par la visée écran (live view) et celle par la visée reflex (fonctionnalité apparue sur le Nikon D5).

EXPOSITION

Nikon D810 Nikon D850
Mesure d’exposition Système TTL avec capteur RVB d’environ 91 000 photosites Système TTL avec capteur RVB d’environ 180 000 photosites
Modes de mesure • Mesure matricielle (couleur 3D III).
• Mesure pondérée centrale : environ 75 % de la mesure porte sur un cercle central de 12 mm par défaut réglable à 8, 15 ou 20 mm ou bien sur la moyenne du cadre.
• Mesure Spot : mesure sur un cercle d’environ 1,5 % du viseur centré sur la zone de mise au point sélectionnée.
• Mesure pondérée hautes lumières : l’appareil photo accorde le plus d’importance aux hautes lumières.
Sensibilité ISO • 64-12800 standard
• extensible à 32, 50 (Lo) et 16000, 51200 (Hi)
• 64-25600 standard
• extensible à 32, 50 (Lo) et 32000, 102400 (Hi)
Correction d’exposition -5 à 5 IL par paliers de 1/3, 1/2 ou 1 IL
Bracketing d’exposition (AEB) • 2 à 9 vues par incrément de 1/3, 1/2, 2/3 ou 1 IL
• 2 à 5 vues par incrément de 2 ou 3 IL.

OBTURATEUR

Nikon D810 Nikon D850
Obturateur mécanique Mécanique à plan focal contrôlé électroniquement
Obturateur électronique (option) Si l’option « Obturation électro. au 1er rideau » activée : obturation électronique au premier rideau disponible quand le mode de déclenchement Levée du miroir est activé (Mup). Si l’option « Obturation électro. au 1er rideau » activée : obturation électronique au premier rideau disponible en modes déclenchement silencieux (Q), Déclenchement, continu silencieux (Qc) et levée du miroir (Mup)
Vitesse d’obturation maximale 1/8000 s (obturateur mécanique)
1/2000s (obturateur électronique)

PRISE DE VUE

Nikon D810 Nikon D850
Modes de prises de vues Auto programmé avec décalage du programme (P),
Auto à priorité vitesse (S),
Auto à priorité ouverture (A)
Manuel (M) / pose longue
Modes d’acquisition discrets (hors Live View) Oui, mode vue par vue et mode rafale silencieux (Q et Qc)
Rafale maxi 5 images/s 7 images/s (avec batterie EN-EL15a)
9 images/s (avec la poignée d’alimentation MB-D18 et une batterie EN-EL18b)
Capacité de la mémoire tampon (Nombre de vues)
en qualité RAW 14 bits, compression sans perte
28 51
Intervallomètre Oui, temporisation du déclenchement, intervalle et nombre de prises de vue réglable
Surimpression (Exposition multiple) Oui
Prise de vue HDR – grande plage dynamique (JPEG) Oui
Focus-stacking (vues multiples avec décalage de mise au point) Non Oui (jusqu’à 300 photos ; le montage devra se faire sur un logiciel comme Photoshop ou un logiciel spécialisé)
Fonction anti-scintillement (éclairage fluorescent…) Oui, option de réduction du scintillement.
Balance des blancs automatique 3 réglages automatiques (Conserver les blancs ou automatique, Normale et Conserver couleurs chaudes) 3 réglages automatiques (idem D810) + 1 nouveau réglage : Lumière naturelle auto (devrait selon Nikon garantir des couleurs plus précises et naturelles, proches de celles visibles à l’oeil nu)

MONITEUR LCD

Nikon D810 Nikon D850
Ecran LCD • 3,2 pouces (8,11 cm)
• 1 229 000 points
• 3,2 pouces (8,11 cm)
• 2 359 000 points
Ecran LCD tactile Non Oui (navigation dans les menus, les images, prise de vue en live view…)
Ecran orientable Non Oui, l’écran peu s’incliner vers le haut ou le bas
Protège-écran Oui, Protège-moniteur ACL BM-12 Non (mais écran tactile)

MODE VISEE ECRAN (LIVE VIEW)

Nikon D810 Nikon D850
AF par l’écran (Live View) AF par détection de contraste : choix de la zone AF automatique (mode priorité visage et suivi du sujet) ou manuel (zone large ou zone normale). AF par détection de contraste : choix de la zone AF automatique (mode priorité visage et suivi du sujet) ou manuel (zone large, normale et réduite) ; AF plus rapide de 30 à 40% par rapport à celui du D810 selon Nikon
Aide à la mise au point manuelle par l’écran (Live View) Fonction loupe jusqu’à 23x • Fonction loupe jusqu’à 23x
• Focus peaking : Fonction de « mise en relief » (terme utilisé par Nikon) : les parties nettes de la photo sont mises en évidence avec des contours colorés
Déclenchement silencieux en visée écran (Live View) Non Oui, 2 modes silencieux
Options d’affichage de l’écran LCD • Réglages de l’appareil photo,
• Quadrillage,
• Niveau électronique sur deux axes (horizon virtuel),
• Histogramme.

FLASH

Nikon D810 Nikon D850
Flash intégré Oui (nombre guide : 12) Non
Vitesse de synchronisation du flash 1/250 s
Prise synchro flash Oui, ISO 519 avec filetage de verrouillage

INTERFACE / ERGONOMIE

Nikon D810 Nikon D850
Cartes mémoire Double logement pour cartes :
• 1 carte Compact flash (compatible norme UDMA)
• 1 carte SD/SDHC/SDXC compatible UHS-I
Double logement pour cartes :
• 1 carte XQD
• 1 carte SD/SDHC/SDXC compatible UHS-II
Interface ordinateur Micro-B USB 3.0
Sortie HDMI Oui, HDMI de type C
Attache pour câble HDMI/USB Oui (évite de débrancher par inadvertance le câble et d’endommager la borne)
Éclairage des boutons Non Oui, rétroéclairage de la plupart des commandes1 (utile pour faciliter les réglages par faible luminosité)
Commandes/boutons supplémentaires ou modifiés
(par rapport à l’autre boîtier)
• Commande AE-L/AF-L (n’apparait plus sur le D850)
• Commande Mode près du déclencheur et ISO sur le sélecteur de mode de déclenchement (inversé sur le D850)
• Sélecteur secondaire (type joystick) : multi-fonctions (remplace la commande AE-L/AF-L mais permet aussi la sélection rapide d’un collimateur AF…)
• Inversion (à mon avis plus logique) de la commande Mode (d’exposition) et ISO : ISO se retrouve près du déclencheur et Mode sur le sélecteur de mode de déclenchement (vue par vue, continue…)
• Nouvelle Commande Fn2 (touche personnalisable) sur le dos du boîtier en bas à gauche de l’écran

AUTRES FONCTIONNALITES

Nikon D810 Nikon D850
GPS En option
Wi-Fi En option Oui, norme IEEE 802.11b, IEEE 802.11g ; portée d’environ 10 m
Bluetooth En option Oui, spécification Version 4.1
Duplication de films argentiques et diapo Non Oui, en option avec le kit Duplicateur de film et diapo ES-2 (150 €) et un objectif macro : l’appareil photo inverse automatiquement les couleurs des négatifs et convertit les films et diapos au format JPEG

ALIMENTATION

Nikon D810 Nikon D850
Batterie Lithium-Ion EN-EL15 (tension 7 V / Capacité 1900 mAh) Lithium-Ion EN-EL15a (tension 7 V / Capacité 1900 mAh) / Compatible EN-EL15
Poignée (grip) d’alimentation (en option) MB-D12 avec accumulateurs Nikon Li-ion EN-EL18a ou EN-EL18, EN-EL115 ou 8 piles AA MB-D182 avec accumulateurs Nikon Li-ion EN-EL18b, EN-EL115a ou 8 piles AA
Autonomie batterie (norme CIPA : 23°, vue par vue 50% ambiance / 50% flash) • Appareil seul : 1200 prises de vue
• Avec poignée d’alimentation (accu EN-EL18a) : 2070 prises de vue
• Appareil seul : 1840 prises de vue3
• Avec poignée d’alimentation (accu EN-EL18b) : 3300 prises de vue
Chargeur de batterie Oui, réf. MH-25a

CARACTÉRISTIQUES PHYSIQUES

Nikon D810 Nikon D850
Matériaux du boîtier Carrosserie du boîtier en alliage de magnésium et fibre de carbone
Résistance Humidité / Poussière Oui
Environnement d’utilisation 0 à 40 °C, 85 % d’humidité maxi
Durée de vie (nombre de déclenchements prévus) 200 000 cycles
Dimensions (L x H x P) 146 × 123 × 81,5 mm 146 x 124 x 78,5 mm
Poids ( / mémoire) • boîtier seul : 880 g
• avec batterie et carte SD : 980 g
• boîtier seul : 915 g
• avec batterie et carte XQD : 1005 g
Lien officiel de la page produit du site Nikon France Présentation du reflex numérique NIKON D810 Présentation du reflex numérique NIKON D850
Liens de téléchargement des modes d’emploi Manuel d’utilisation NIKON D810 Manuel d’utilisation et guide des menus du Nikon D850
Liens e-commerce4
Digit-Photo
NIKON D810 nu NIKON D850 Boitier Nu
NIKON D850 + 24-120 mm f/4 AF-S VR G ED
MissNumerique NIKON D810 nu reflex numérique
NIKON D810A nu reflex numérique
NIKON D850 nu reflex numérique
NOTES
(1) Les 4 touches du trèfle sur le haut de l’appareil et les 8 touches à gauche de l’écran sont rétroéclairables.
(2) Pour la poignée Grip MB-D18 il faudra compter 450 € auquel, si l’on souhaite obtenir les performances maximales en rafale, il faut ajouter la batterie Li-Ion EN-EL18b (200 €) et son couvercle de logement BL-5 (30 €) et le chargeur qui va avec : le chargeur MH-26AAK (360 €). Ce qui au total nous fait une facture plutôt hallucinante de 450 + 200 + 30 + 360 = 1040 € ; Espérons quand même que Nikon aura la bonne idée de sortir un kit de l’ensemble qui sera vendu moins cher que les achats cumulés de tous ces éléments…
(3) Le gain très important d’autonomie (+ 53,3 % appareil seul) s’explique surtout par l’absence du flash intégré du D850 par rapport au D810 (la norme CIPA utilise le flash une fois sur 2 dans ses mesures). En mode de déclenchement continue sans flash (norme Nikon), il y a encore un gain mais l’écart est moindre (+ 4,4 %) : 4030 prises de vue pour le Nikon D850, contre 3860 pour le D810.
(4) En achetant par ces liens, le prix est le même, mais vous soutenez le blog (je reçois une petite commission). Merci !
Nikon D850 Vs D810 - Le D850 avec la nouvelle poignée Grip MB-D18

Le Nikon D850 avec sa nouvelle poignée Grip MB-D18

Comparaison des capteurs du Nikon D850 et D810 (notes DxO)

La note globale DxO du capteur du Nikon D850 est un peu meilleure (de 3 petits points) que celle obtenue par le Nikon D810, qui était déjà classé dans les tout meilleurs capteurs avec un score de 97. Le Nikon D850 a été un des tout premiers appareils photo à atteindre la note symbolique de 100. Mais attention, il ne s’agit pas d’un pourcentage ou d’une note maximale car ce score n’est pas plafonné ; d’ailleurs des appareils photo avec des capteurs plus grands que celui du Nikon affichent des scores de 101 et 102 (Pentax 645Z et Hasselblad X1D-50c). Il n’en reste pas moins que le score global est vraiment excellent.

Nikon D850 Vs Nikon D810 - Notes DxO (note globale, portrait, paysage et sports)

Vous pouvez cliquer sur l’image pour ouvrir la comparaison sur le site de DxO

En fait, ce score général fait la moyenne des notes de portrait (profondeur de couleur), paysage (plage dynamique) et Sports (Sensibilité ISO).

  • La note « Portrait » mesure la profondeur de couleurs maximale (en bits) c.-à-d. la capacité du capteur à retranscrire un maximum de nuances de couleurs. Une note de 22 est déjà un excellent score. Le Nikon D810 avait déjà obtenu le très bon score de 25,7 bits et le D850 fait encore un peu mieux avec 26,4 bits (un gain de 0,7 bits qui sera quasi imperceptible, mais un gain tout de même).
  • La note « Paysage » mesure la plage dynamique maximale (en IL) que le capteur peut enregistrer. Cette fois-ci le Nikon D850 et le D810 obtiennent exactement la même excellente note de 14,8 IL.
  • Enfin, la note « Sports » donne la plus haute sensibilité (en ISO) pour laquelle on obtient encore une image d’une excellente qualité en termes de bruit, de dynamique et de couleurs. Ici le Nikon D850 est très légèrement en retrait par rapport à son prédécesseur avec une note de 2660 contre 2853 ISO. Lorsque l’on regarde les courbes mesurant la monté du bruit numérique, les 2 boîtiers font quasiment jeu égal malgré la plus forte densité de photosites pour le Nikon D850 (pour rappel la définition du capteur passe de 36,3 à 45,7 millions de pixels).

Le Nikon D850 : un D810 en mieux à tout niveau ?

Si l’on regarde le tableau, le constat est sans appel : le Nikon D850 fait tout mieux que son prédécesseur… tout ou presque.

Les améliorations principales du Nikon D850

Je ne vais pas reprendre l’ensemble des caractéristiques déjà mis en exergue dans le tableau comparatif mais juste rappeler quelques points qui me semblent importants :

  • La présence d’un nouveau processeur dont un entièrement dédié à l’autofocus
  • Un nouveau capteur plein format CMOS BSI (rétroéclairé) d’une définition de 45,7 millions de pixels (contre 36,3 MP sur l’ancien D810, soit une hausse de près de 26 %)
  • Des performances en sensibilité et dynamique, comparables ou légèrement plus élevées, malgré la plus grande définition du capteur
  • Un viseur optique encore plus confortable (meilleur agrandissement)
  • De meilleures possibilités et de nouvelles fonctionnalités vidéo (4K, time-lapse, stabilisation…)
  • Micro-réglages autofocus assisté avec le Live View (une très bonne idée qui simplifie largement une opération souvent très fastidieuse)
  • Collimateurs autofocus beaucoup plus nombreux (3 fois plus de collimateurs en tout dont 6 à 7 fois plus de collimateurs en croix)
  • Rafale en hausse (7 voire 9 images par seconde avec la nouvelle poignée d’alimentation du D850 contre 5i/s sur le Nikon D810)
  • Un écran LCD inclinable et tactile
  • Un déclenchement silencieux en mode Live view (visée par écran)
  • Une aide visuelle (focus peaking) en mise au point manuelle
  • La possibilité de faire du focus-stacking
  • Possibilité d’utiliser des cartes XQD très performantes
  • Une meilleure ergonomie (nouveau joystick, nouvelle commande, rétroéclairage de touches)
  • Wi-Fi et Bluetooth intégrés (pas besoin d’acheter d’accessoires complémentaires)
Nikon D850 Vs Nikon D810 - Écran inclinable et tactile sur le D850

Le nouveau Nikon D850 avec son écran inclinable et tactile

Les régressions du Nikon D850 face au D810

Cette partie sera très courte car j’ai personnellement noté que 2 points en retrait par rapport au Nikon D810 (si l’on omet l’augmentation du prix qui, au vu des caractéristiques et améliorations diverses, peut paraître plutôt justifiée).

La suppression du flash intégré

Dans les points négatifs, on notera surtout l’absence de flash intégré sur le D850 alors que le D810 en est équipé. Certains photographes s’en moqueront, voire même s’en réjouiront, d’autres comme moi, trouveront cela bien dommage pour différentes raisons que j’ai déjà pu développer dans un article du blog intitulé Le flash intégré est-il toujours utile.
Cette absence obligera notamment les adeptes de l’utilisation des flashes en déportés (en mode sans fil) à acheter des accessoires supplémentaires : il faudra emporter l’encombrant contrôleur de flash infrarouge (IR) SU-800 (240 €) pour piloter les anciens flashes commandés optiquement ou bien l’émetteur-récepteur sans fil WR-R10 monté sur l’adaptateur WR-A10 (compter environ 160 € sans la télécommande WR-T10) pour contrôler à distance les flashes radiocommandés… un investissement incontournable à ne pas oublier dans sa besace si l’on souhaite contrôler à distance un ou plusieurs flashes en déporté.

Le mode silencieux en visée reflex

Autre point, qui semble plutôt décevant, selon les premiers retours que l’on peut lire çà et là : le mode silencieux du Nikon D850 en visée reflex n’est plus aussi discret que celui du D810. Sans doute la faute à la cadence en rafale revue à la hausse qui n’a été possible qu’avec un nouvel obturateur.
Il reste un peu moins bruyant que le D800 mais il n’arrive pas à la hauteur des très bonnes performances obtenues par le D810 dans ce domaine. Malgré la possibilité d’utiliser le live view en mode totalement silencieux, il faut avouer que les performances médiocres de l’autofocus dans ce mode, n’incitent pas trop à l’utiliser si les scènes à photographier nécessitent une bonne réactivité… ce qui est souvent le cas dans les photos de spectacle par exemple. Sans compter que l’éclairage de l’écran ne sera pas non plus des plus discrets.

Sinon, pour le reste des caractéristiques, il faut avouer que cela semble plutôt un sans-faute. Malgré tout, là encore, il est possible d’être un peu critique et espérer toujours mieux de la part de Nikon…

Les points que l’on aurait aimé voir améliorés sur le Nikon D850

Voici quelques points où Nikon pourrait sans doute encore progresser…

  • Collimateurs très centrés : certes, il a beaucoup plus de collimateurs que sur le Nikon D810 mais ils restent très concentrés au milieu du viseur…
  • Réactivité de l’autofocus en mode live view (visée par l’écran arrière) : il est vrai que les performances ont été améliorées (gain de l’ordre de 30 à 40 % par rapport à celui du Nikon D810) mais on part vraiment de loin et cela reste tout de même très poussif…
  • L’application Nikon SnapBridge pour piloter l’appareil photo à distance par Bluetooth ou Wi-Fi avec une tablette ou un smartphone est, selon les utilisateurs, plus que perfectible… Notamment, contrairement à la plupart des applications concurrentes, il n’est pas possible de modifier les réglages de prise de vue.
  • Pas de GPS intégré : pour géolocaliser ses photos, il faudra acheter un module GPS externe comme le Nikon GP-N100 (140 €) ou bien utiliser le GPS de votre smartphone en le connectant au travers de l’application Nikon SnapBridge.
  • Toujours un seul micro-réglage par objectif (on aurait bien aimé avoir au moins un réglage AF sur la focale mini et maxi pour un zoom comme cela se fait chez Canon).
Je trouvais un peu que les constructeurs historiques de reflex étaient bien mous face à la montée en puissance des hybrides avec leurs nombreuses fonctionnalités (vidéo 4K, focus stacking, focus peaking, time-lapse, stabilisation intégrée…) mais avec ce nouvel appareil, il me semble que Nikon se réveille enfin !

Aujourd’hui, le Nikon D850 est, selon moi, le reflex polyvalent par excellence. Il semble être capable de tout faire… et en plus de le faire très bien ! Côté photo, il devrait être à l’aise dans tous les domaines : paysage, architecture, mode, publicité, nature, macro, animalier, sports, spectacle, reportage, portrait… mais il n’est pas en reste non plus en vidéo (4k sans recadrage, ralenti, stabilisation…) et il apporte aussi de nouvelles fonctionnalités encore bien trop rares sur les appareils photo reflex : focus stacking, time-lapse, focus peaking…

Bref, voilà un boîtier Nikon qui a tendance à faire rêver le Canoniste que je suis actuellement 🙂

NOTEZ L'ARTICLE (survolez l'étoile correspondante à la note puis cliquez dessus)
►| Note moyenne de 3.9 /5 attribuée par 24 votant(s) |

À propos de : Hervé (LuzPhotos)

Hervé Drouet, photographe professionnel au pays basque, spécialiste formation photo et rédacteur du blog LuzPhotos.

4 commentaires

  1. En fait le Pentax 645Z a obtenu le score 101 en 2015 mais DxoMark n’avait pas publié la review complète et avait donc « désactivé » le score dans l’affichage :
    https://petapixel.com/2017/10/11/pentax-645z-got-crazy-dxomark-score-101-back-2015/

    • Merci pour la précision ! Je viens de corriger mon erreur en modifiant la phrase suivante qui était donc fausse : « Le Nikon D850 a été le premier appareil photo à atteindre la note symbolique de 100″…

  2. Didier Masson

    Bonsoir, j’ai la chance d’avoir le D850. C’est effectivement un appareil formidable. Je tiens à préciser et nuancer un des points négatifs soulevés : « pas de GPS intégré ».
    En fait, pas besoin d’acheter de module externe : le fameux SnapBridge qui semble ne pas plaire à tout le monde a au moins le bon goût de récupérer la position du smartphone connecté, si bien que les photos sont géo localisées en permanence….

Laisser un commentaire